Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Liz et l'oiseau bleu
Note moyenne
3,6
21 titres de presse
  • Elle
  • 20 Minutes
  • aVoir-aLire.com
  • Cahiers du Cinéma
  • Critikat.com
  • IGN France
  • Le Monde
  • Les Inrockuptibles
  • L'Express
  • Libération
  • Mad Movies
  • Ouest France
  • Première
  • Télérama
  • Bande à part
  • Le Figaro
  • Le Parisien
  • L'Humanité
  • Paris Match
  • Le Nouvel Observateur
  • Les Fiches du Cinéma

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

21 critiques presse

Elle

par Héléna Villovitch

Un film qui bouleverse à chaque instant.

20 Minutes

par Caroline Vié

Une fois de temps en temps, un film vous éblouit par sa beauté. C’est le cas pour Liz et l’oiseau bleu de Naoko Yamada.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

aVoir-aLire.com

par Arthur Champilou

Avec la sensibilité que nous lui connaissons, Naoko Yamada dresse la chronique d’une amitié passionnée, ambiguë et douloureuse entre deux jeunes musiciennes, dans une mise en scène épurée aux douces teintes bleutées.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Cahiers du Cinéma

par Stéphane du Mesnildot

Après Silent Voice l’an dernier, Liz & l’oiseau bleu vient placer Naoko Yamada au premier plan de l’animation japonaise contemporaine.

Critikat.com

par Laetitia Scherier

La réussite de Liz et l’oiseau bleu tient à son entrelacement gracieux et poétique du conte fantastique, du teen movie et du film musical. De quoi définitivement confirmer les espoirs placés en sa prometteuse réalisatrice.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

IGN France

par Erwan Lafleuriel

Un conte fantastique pour illustrer une histoire et des thèmes classiques dans les mangas. La réalisation laisse toute la place à l'émotion et aucune à l'ennui.

La critique complète est disponible sur le site IGN France

Le Monde

par Mathieu Macheret

Un dessin animé japonais subtil et inventif d’une réalisatrice virtuose.

Les Inrockuptibles

par Léo Moser

Lumineux, quoique bercé d’une mélancolie languide, poignant sans être lacrymal, "Liz et l’Oiseau bleu" parachève l’avènement de Naoko Yamada.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

L'Express

par Christophe Carrière

Les deux histoires se font évidemment écho et leur traitement, s'il abuse d'une mélancolie trop appuyée pour émouvoir, ne manque pas d'interpeller. Ce n'est pas tous les jours qu'on assiste à la confrontation des deux écoles de l'animation japonaise.

Libération

par Marius Chapuis

On craint par ailleurs qu’en s’enfermant dans une approche graphique des personnages très typée [...], "Liz et l’Oiseau bleu" peine à séduire au-delà du cercle restreint des amateurs de japanimation. A tort. Car délestée de l’effusion sentimentale qui plombait un peu son film précédent, Noako Yamada fait montre d’un beau talent pour raconter par la bande.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Mad Movies

par François Cau

La beauté du film ne se livre pas clé en main, elle se niche dans la complexité des regards. Diffuse sur le moment, elle s'épanouit dans les jours suivants sa vision, dans des plans qui reviennent hanter...

Ouest France

par La Rédaction

Une féerie enchanteresse.

Première

par Sylvestre Picard

Cette relation de codépendance artistique entre le son et l’image est suffisante pour placer le film largement au-dessus de la concurrence.

La critique complète est disponible sur le site Première

Télérama

par Cécile Mury

Une subtile étude de caractères.

Bande à part

par Hélène Robert

Sous ses airs gracieux et doux, le film de Naoko Yamada développe une violence sous-terraine déstabilisante.

La critique complète est disponible sur le site Bande à part

Le Figaro

par La Rédaction

Ce second long-métrage de Naoko Yamada dépeint de façon poétique et sensible une amitié passionnée. Dès 9 ans.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Parisien

par Marine Quinchon

Ce long-métrage animé, inspiré d’une série japonaise, aborde avec subtilité la relation, entre amitié et amour, de deux adolescentes.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

L'Humanité

par Vincent Ostria

Comme précédemment, Naoko Yamada illustre avec une complexité redoutable cette relation chaotique entre lycéennes dans un cadre musical qui ajoute au récit une plus-value lyrique. Mais cette complexité a un prix : elle exige du spectateur une concentration intense, rarement associée au dessin animé.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Paris Match

par Yannick Vely

Après "Silent Voice", beau succès commercial, la réalisatrice Naoko Yamada confirme qu'elle possède un don pour saisir avec subtilité les tourments de l'adolescence.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Le Nouvel Observateur

par Nicolas Schaller

Le dessin est gracieux, la mise en scène, évanescente, mais le film fait du surplace. La réalisatrice de « Silent Voice » se prend pour la Sofia Coppola de l’animation, celle des mauvais jours. Un vague ennui, sur un air de disque rayé

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Les Fiches du Cinéma

par Marine Quinchon

Naoko Yamada porte sur grand écran une chronique douce-amère sur l'amitié dans laquelle la musique joue un rôle essentiel. Et confirme que sa voix sensible compte dans le milieu de l'animation japonaise.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top