Mon AlloCiné
Vaurien
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Vaurien" et de son tournage !

Le mot du réalisateur

Le réalisateur Mehdi Senoussi nous livre sa note n'intention : "Je ne peux m’empêcher de faire le parallèle entre le personnage de Redouane et ma propre expérience. Combien de personnes ont connu ces moments de doute ? Les nuits sont plus longues que les jours et les jours plus sombres que les nuits. Combien d’hommes et de femmes puisent au fond d'eux-mêmes la force de continuer à avancer, à se battre et ne pas céder ? Je me sens proche de cet homme. Je pourrais être lui ! Il peut être n’importe qui ! Demain, cela peut être vous ! Le chômage est au coeur de l’actualité. C’est un indicateur social impactant des millions d’hommes et de femmes qui luttent chaque jour contre la précarité et la discrimination... un drame humain qui se joue au quotidien et dont nul n’est à l’abri.

Vaurien, c’est le refus de la fatalité, le refus d’être une victime prisonnière des clichés et des préjugés qui nous condamnent dans une catégorie sociale à laquelle il est difficile d'échapper. Le film est un polar atypique tourné sous forme de huis clos. Nous avions la volonté de ne pas nous laisser enfermer dans un genre mais de pouvoir glisser d'un registre à l’autre : du drame sociale à la comédie, du polar au film plus intimiste au gré des besoins du récit et des personnages. Bien que mené à un rythme soutenu avec de multiples rebondissements et de faux semblants, le récit met l’accent sur l’émotion et s’attache à peindre le portrait de personnages hauts-en-couleurs, à vifs, abusés ou désabusés tour à tour. Drôles, attachants, emprunts d’humanité et de générosité, ils sont pris dans la tourmente d'une situation qui leur échappe et où chacun devra apprendre et se révéler..."

Le point de départ

Mehdi Senoussi revient sur la genèse du projet Vaurien : "J’ai réalisé une dizaine de courts-métrages auparavant pour me préparer et pouvoir passer au long. Quant au projet Vaurien, il est né en 2006 avec Haris Cheguettine, un de mes co-scénaristes. À l’époque, on trouvait intéressant de réunir divers problèmes sociaux lors d’une prise d’otage, dans une Agence pour l’Emploi. Depuis, la réalité a malheureusement rattrapé la fiction et le sujet est devenu plus complexe. L’aventure a été longue mais elle reste belle. C’était souvent l’ascenseur émotionnel car nous avons rencontré beaucoup de difficultés. Notre détermination et notre motivation restaient inébranlables. On s’est armé de patience et nous nous sommes adaptés. C’est grâce au travail assidu que nous avons fourni, avec mes co-scénaristes Akim Sakref et Haris Cheguettine, que ce film a vu le jour. C’est ce qui a fait tout le charme de ce long périple où nous avons eu l’opportunité de rencontrer des personnes qui ont compris l’essence même de l’histoire. Elles nous ont soutenus et jamais lâchés."

Pourquoi Vaurien ?

Pour le cinéaste Mehdi Senoussi, il est toujours difficile de trouver un titre qui accroche et résume une histoire. "Vaurien, c’est le raccourci que les gens se font pour éviter d’apprendre à connaître d’autres personnes qui ont une vie différente. Surtout, ce que j’aime, c’est que ce titre a plusieurs sens. Selon le positionnement de chacun, qu’on le veuille ou non, nous sommes tous obligés de coexister et de se respecter mutuellement."
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Rémi sans famille (2018)
  • Mortal Engines (2018)
  • Spider-Man : New Generation (2018)
  • Bienvenue à Marwen (2018)
  • Mystic River (2003)
  • Une Affaire de famille (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
  • Pupille (2018)
  • Le Retour de Mary Poppins (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • Aquaman (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • L'Empereur de Paris (2018)
  • Hunter Killer (2018)
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Les Veuves (2018)
  • The Nice Guys (2016)
  • Le Grinch (2018)
  • Casse-noisette et les quatre royaumes (2018)
  • Edmond (2018)
Back to Top