Mon AlloCiné
    L'Insensible
    Note moyenne
    2,5
    14 titres de presse
    • aVoir-aLire.com
    • Télérama
    • Transfuge
    • Culturebox - France Télévisions
    • Le Figaro
    • Les Fiches du Cinéma
    • Culturopoing.com
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Inrockuptibles
    • L'Humanité
    • Première
    • Le Monde
    • Ouest France

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    14 critiques presse

    aVoir-aLire.com

    par Jérémy Gallet

    Une évocation implacable de la corruption généralisée en Russie. Le metteur en scène de Classe à part confirme qu’il est un des cinéastes les plus doués de sa génération.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Télérama

    par Guillemette Odicino

    Un film radical, qui dénonce la violence et la corruption généralisées en Russie.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Transfuge

    par Marie Campistron

    Mêlant habilement les genres, le film emprunte la figure du super-héros [...] pour décrire une réalité sociale froide et cauchemardesque.

    Culturebox - France Télévisions

    par Laurence Houot

    Pas de pathos chez le réalisateur russe. On est sidéré, plus qu'ému. Un film fort sur l'impuissance.

    La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

    Le Figaro

    par La Rédaction

    Flics corrompus, magistrats véreux, noirceur constante, le metteur en scène en rajoute dans le pessimisme. La mère est une jolie blonde alcoolique qui se balade en petite tenue: un brin d’inceste ne dépare le tableau. Pour les estomacs bien accrochés.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Les Fiches du Cinéma

    par Simon Hoarau

    Préférant la démonstration à la subtilité, le film de Tverdovsky convainc davantage par sa charge cynique que par son récit dramatique.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Culturopoing.com

    par Audrey Jeamart

    Fable à la fois attachante et agaçante, le dernier film d'Ivan Ivanovitch Tverdovski témoigne de cette jeune vague du cinéma russe, cherchant à tout prix, entre dénonciation politique et esthétique toc, à épater son spectateur.

    La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

    Le Journal du Dimanche

    par Baptiste Thion

    Porté par des acteurs convaincants, ce drame âpre et réaliste ne parvient jamais vraiment à faire vibrer la corde sensible.

    Le Nouvel Observateur

    par François Forestier

    Le sujet s’épuise vite, l’intrigue secondaire (une relation incestueuse) est inutile, et il ne reste qu’une impression dérangeante de tape-à-l’œil. C’est agaçant.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Les Inrockuptibles

    par Léo Moser

    Rivée à une auscultation clinique de la corruption qui gangrène la société moscovite, [l]a mise en scène et [l]es effets de style s'effacent alors devant [le] sujet. Cela occasionne, hélas, une distance glaciale entre spectateurs et personnages, et fait d'un long métrage, loin d'être inintéressant, un objet froid et hermétique.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    L'Humanité

    par Vincent Ostria

    La seule vraie étrangeté, la relation quasi incestueuse du fils avec sa mère, n’est guère explicitée…

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Première

    par Christophe Narbonne

    Séduisant sur le papier, le film se contente d’illustrer son propos sur la corruption généralisée en Russie, sans l’ombre d’une nuance. Le trouble naît surtout de la relation quasi incestueuse entre cette mère irresponsable et son fils en mal d’amour.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Le Monde

    par Mathieu Macheret

    Ce sujet, qui était aussi celui du Petit Garçon (1969), de Nagisa Oshima, est ici mis en scène avec une grandiloquence démonstrative étouffante, ne laissant que peu de place à une complexité pourtant indispensable.

    Ouest France

    par La Rédaction

    Une parabole sans nuance sur la corruption généralisée en Russie.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top