Mon AlloCiné
Chaînes conjugales
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Chaînes conjugales" et de son tournage !

Deux Oscars en 1950

En 1950, Chaînes conjugales a remporté l'Oscar du Meilleur réalisateur, remis à Joseph L. Mankiewicz, et celui du Meilleur scénario, également décerné à Mankiewicz.

Deux femmes en moins...

Chaînes conjugales est l'adaptation sur grand écran du roman de John Klempner, intitulé A Letter to five wives, par la scénariste Vera Caspary. A noter que le titre du film, en version originale, est A letter to three wives et "perd" donc deux femmes dans son adaptation. Vera Caspary est l'auteur du roman Laura, dont Otto Preminger tira un long-métrage en 1944.

Changement de réalisateur

A l'origine, Chaînes conjugales devait être réalisé par le cinéaste américain Ernst Lubitsch. Mais ce dernier décède brutalement d'une crise cardiaque le 30 novembre 1947 pendant le tournage de La Dame au manteau d'hermine et le projet est alors mis entre les mains de Joseph L. Mankiewicz qui réécrira la totalité du premier script de Vera Caspary.

Expression de dégoût

Pour réussir à obtenir l'expression de dégoût de Linda Darnell lorsqu'elle regarde la photo d'Addie, Joseph L. Mankiewicz avait eu l'idée de placer le portrait du réalisateur Otto Preminger. En effet, l'actrice détestait Preminger, sous la direction duquel elle avait joué dans trois films, à cause de son comportement odieux envers elle en particulier sur le tournage d'Ambre (1947).

Quatrième épouse

Avant que Joseph L. Mankiewicz ne réduise le nombre de femmes de quatre à celui de trois, le rôle de la quatrième épouse était prévu pour l'actrice Anne Baxter dont le personnage devait s'appeler Martha.

Fin incompréhensible pour un général

Le général Douglas MacArthur a été si confus par la fin qu'il avait écrit une lettre à Mankiewicz pour lui demander avec qui Addie est partie.

Voix-off

L'actrice qui assurait la voix-off du personnage d'Addie était l'actrice Celeste Holm qui jouera l'année suivante le rôle de Karen Richards, encore sous la direction de Mankiewicz, dans le film Ève.

Pénétration et saturation

Joseph L. Mankiewicz avait bataillé dur avec la censure américaine qui lui a interdit d'utiliser les mots "laxatif" et "toilette" dans son film. Il prendra sa revanche en utilisant le double sens des mots "pénétration" et "saturation".

Débuts au cinéma

Le film marque les débuts au cinéma de l'acteur Paul Douglas.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Dunkerque (2017)
  • Baby Driver (2017)
  • Valérian et la Cité des mille planètes (2017)
  • Spider-Man: Homecoming (2017)
  • Les Proies (2017)
  • The Circle (2017)
  • Sales Gosses (2016)
  • Moi, Moche et Méchant 3 (2017)
  • La Colle (2017)
  • Le Caire Confidentiel (2017)
  • La Planète des Singes - Suprématie (2017)
  • Mission Pays Basque (2017)
  • I Wish - Faites un vœu (2017)
  • Baywatch - Alerte à Malibu (2017)
  • Song To Song (2017)
  • Transformers: The Last Knight (2017)
  • Black Panther (2018)
  • Wonder Woman (2017)
  • Ce qui nous lie (2017)
  • Cars 3 (2017)
Back to Top