Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Jules César
note moyenne
3,8
182 notes dont 25 critiques
16% (4 critiques)
24% (6 critiques)
32% (8 critiques)
20% (5 critiques)
4% (1 critique)
4% (1 critique)
Votre avis sur Jules César ?

25 critiques spectateurs

Estonius
Estonius

Suivre son activité 202 abonnés Lire ses 3 090 critiques

3,5
Publiée le 13/03/2018
Les bonnes adaptations de Shakespeare ne sont pas si nombreuses. On a le droit se lasser du texte de Shakespeare, avec son style emphatique et sa collection de métaphores, et du manque de naturel de certains dialogues. Pourtant force est de constater que la belle brochette d'acteurs arrive à faire passer la pilule tellement c'est joué avec conviction. La grosse faiblesse me semble être dans la scène de foule devant le sénat, "l'agité" s'exprimant au nom de la foule est agaçant, et si la foule est versatile, elle l'est de façon trop simpliste… (et puis en passant, il n'y a aucun garde devant le Sénat ?) Ceci mis à part, le film reste très bon grâce à une mise ne scène au cordeau et des acteurs fabuleux
Maitre Kurosawa
Maitre Kurosawa

Suivre son activité 196 abonnés Lire ses 1 271 critiques

2,0
Publiée le 01/05/2014
C'est un euphémisme de dire que cette histoire là m'intéresse. Mais dès les premières minutes, je me vois confronté à une double déception. Premièrement, le film ressemble plus à du théâtre filmé qu'à un objet cinématographique, et le plus surprenant, c'est de voir que c'est le très doué Joseph L. Mankiewicz qui se trouve derrière la caméra. Le problème n'est pas tant de voir un film très classique, mais surtout sur écrit et beaucoup trop long pour ce qu'il raconte. "Jules César" n'a pas de point de vue, et donc assez sidérant d'ennui, mais comporte tout de même deux grands moments de cinéma inoubliables: le discours de Brutus (James Mason) aux citoyens romains, et celui encore plus impressionnant de Marc Antoine (Marlon Brando) à cette même foule. En bref, un quart d'heure de vrai cinéma noyé au milieu de répliques shakespeariennes assommantes.
gregbox51
gregbox51

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 881 critiques

0,5
Publiée le 18/08/2011
Jules César expliqué par Shakespeare, c'est vraiment chiant et totalement dépassé...
The_Incredible_Comeback
The_Incredible_Comeback

Suivre son activité Lire ses 46 critiques

5,0
Publiée le 12/08/2011
Un vrai chef d’œuvre que cette adaptation de la pièce de Shakespeare, la direction des acteurs est excellente, avec une mention spéciale pour l'oraison funèbre de César prononcé par Marc Antoine, alias Marlon Brando.
BlindTheseus
BlindTheseus

Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 2 562 critiques

5,0
Publiée le 18/10/2008
Un témoignage plutôt humble des énormes destructions & du danger - sinon de l'hypocrisie - des guerres de religion qui causèrent la chute de la civilisation occidentale romaine : César, isolé, est pris dans un absurde labyrinthe kafkaien tandis que l'on refuse l'essentiel aux siens...
Jason_The_Butcher
Jason_The_Butcher

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 360 critiques

5,0
Publiée le 13/07/2005
Excellente adaptation ressemblant plus à du théâtre filmé qu'à du cinéma, la qualité n'en est pourtant pas moindre. Les acteurs sont EXCELLENTS : rien que Marlon Brando et James Mason valent le détour. Les dialogues et monologues du film sont géniaux (Shakespeare quoi)... Et une belle dénonciation de l'abus de pouvoir dont certains profitent. Un monument !
Arthur Debussy
Arthur Debussy

Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 593 critiques

3,5
Publiée le 11/08/2017
Difficile de ne pas comparer ce « Jules César », adapté de Shakespeare, au fameux « Cléopâtre » du même réalisateur : ils sont comme les deux faces d’une même pièce. Le premier en noir et blanc, sobre, statique, le second en couleur, démesuré, chatoyant. Et je dois dire que c’est le second qui m’a le plus marqué. « Jules César », donc, est un modèle d’épure, mais à tel point qu’on frise l’ennui. Dans des décors ascétiques qui font très artificiel, les acteurs déclament leur texte, raides comme des piquets, sur un ton théâtral, et l’action est on ne peut plus distillée au compte-gouttes. En fait, il ne se passe rien à l’écran – si l’on peut dire – car l’action est hors champ. On ne sait rien des combats qui se trament dans l’arène, on observe les conspirateurs chuchoter dans les couloirs de l’amphithéâtre. On ne voit rien de l’ultime bataille, seulement les soldats meurtris à la fin, sur un champ de bataille dévasté. La seule scène d’action du film, et c’est peut-être là sa force, est celle que l’on attend dès le début, en la redoutant : l’assassinat de César. Et je dois dire qu’on atteint là un sommet de dramaturgie. A la différence de la série « Rome » complètement boursoufflée et vide à la fois, l’action, quand elle est représentée, est un modèle de suggestion et de retenue. Pas de César qui convulse de manière ridicule, un filet de bave à la bouche, sous les coups de couteaux des sénateurs. Mais quelque chose qui fait bien plus mal qu’une lame : la trahison d’un Brutus bien plus complexe que dans « Rome », encore une fois. Tout se joue dans un jeu de regard et des mots échangés. Voilà l’un des grands moments de ce film. L’autre morceau de bravoure revient à Marlon Brando, sous les traits d’un Marc-Antoine fiévreux : son discours à la population, en mémoire de César, est extraordinaire. Une fois de plus Brando crève l’écran, et sa déclamation vengeresse reste inoubliable. Dommage que tout le long métrage ne soit pas de cet acabit… Pour autant je préfère mille fois un tel film qu’une série comme « Rome » : comme quoi il n’y a pas besoin de faire étalage de sexe et de violence pour dépeindre une époque trouble, et plus encore pour maintenir le spectateur intéressé. Je peux dire que j’ai été plus impressionné par le Marc-Antoine de ce « Jules César » que par toute la saison 1 de « Rome ». Les Américains ont oublié leur passé cinématographique glorieux et préfèrent se complaire dans la médiocrité… C’est bien dommage. Pour l’heure, j’invite tous les amateurs d’histoire antique à se jeter sur ce long métrage. Il faut certes s’armer de patience pour en venir à bout, mais votre attente sera récompensée.
Eselce
Eselce

Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 4 021 critiques

2,0
Publiée le 07/08/2016
Pour être honnête, l'assassinat de César est passable, le discours de Marc-Antoine qui s'en vient devant le peuple est très bien. Mais le reste n'est que monologue théâtrale lourd à entendre dans un film. La guerre qui suit le discours est très épurée. On ne voit presque rien. Un jet de flèche, à peine. Je recommande l'excellente série "Rome" (2005) qui entre davantage dans le détail. Ce film a pris un coup de vieux bien trop fort et malgré les costumes qui restent bons. Mais les dialogues et le déroulé ne sont pas assez prenant et intéressants.
Attila de Blois
Attila de Blois

Suivre son activité 117 abonnés Lire ses 2 856 critiques

3,0
Publiée le 29/07/2016
"Julius Caesar" n'est pas un traditionnel biopic du célèbre général et dictateur romain mais l'adaptation de la pièce de William Shakespeare. Joseph L. Mankiewicz, nageant à contre-courant, a souhaité rester le plus fidèle possible à l'oeuvre originelle en évitant le plus possible les démonstrations spectaculaires des péplums de l'époque. Cette fidélité est telle que le cinéaste a opté pour la reprise des répliques de la pièce et a conservé, pour ses acteurs, la tonalité et la diction théâtrales. Ces codes du théâtre, très marqués, m'ont géné dans le cadre d'une adaptation cinématographique surtout pour ce qui est de l'élocution qui enlève tout le naturel de la situation et des dialogues. Elle créée une distance entre le spectateur et l'histoire et ses protagonistes et diminue l'impact émotionnel de certaines scènes. En revanche, elle donne une force à certains discours comme celui de Marc Antoine après la mort de César. Ce passage est le plus marquant du film et Marlon Brando incarne magnifiquement bien le fils adoptif du vainqueur des Gaules. La mise en scène et les acteurs ont beau être bons, ces "plus" ne m'ont pas fait oublier cet aspect théâtral qui me rebute tant. Ces tirades à rallonge et et ces envolées lyriques ont fini par me lasser. Nul doute que les amateurs d'art dramatique et de ce genre d'exercice cinématographique y trouveront leur compte mais ceux qui, comme moi, n'y sont guère réceptifs finiront par trouver le temps long.
globi C.
globi C.

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 447 critiques

3,0
Publiée le 23/06/2016
A dire vrai la réalisation de Mankiewicz s'avère plutôt pauvre ce qui finalement donne aux répliques shakespeariennes plus de tranchant (utile pour la circonstance), un mal pour un bien donc, facilité par les bonnes interprétations de Brando, Mason sans oublier Gielgud of course.
Thibault F.
Thibault F.

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 819 critiques

1,5
Publiée le 21/06/2016
Comment Jules César peut-il passionner des afficionados de l’histoire ? Rien, absolument rien n’est épargné au spectateur que ce soit dans la lourdeur des dialogues que dans la mise en scène classique et sans éclat. Alors, oui, je vous vois venir, le texte est tiré de Shakespeare donc forcément, les poncifs sont lourds et éprouvants mais cela ne permet pas de pardonner la lourdeur de la transposition cinématographique. Rien n’est réellement abouti dans l’œuvre de Jules César construisant une banale biographie sans âme qui ne créer jamais la surprise. Et ce n’est pas ce qu’on demande à l’univers cinématographique : le spectateur doit sans cesse rêver, apprendre tout en se divertissant. Or, le terme divertissement semble totalement disparu, oublié, vidé de son propos et de son sens. L’interprétation des acteurs ainsi que le jeu des lumières au niveau de la réalisation et de la technique constitue les points positives de l’œuvre. La Rome antique est reconstituée avec finesse et réflexion sans pour autant offrir une vision exotique que le spectateur lambda recherche.
Cobandant_Bitchell
Cobandant_Bitchell

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 155 critiques

2,0
Publiée le 24/01/2016
Ce film est long et bavard, toutes les répliques sont hyper théâtrales et traînent en longueur. Rien à voir avec le fait que ce soit un film classique, qui a donc vieilli, je lai regardé sans à priori. À part deux ou trois moments plus flamboyants, le reste est un peu boursouflé.
Benjamin A
Benjamin A

Suivre son activité 314 abonnés Lire ses 1 899 critiques

4,5
Publiée le 22/03/2015
Avec Jules César, Joseph L. Mankiewicz signe sa douzième réalisation et il n'a déjà plus grand-chose à prouver après avoir obtenu divers succès et oscars majeurs (mise en scène, scénario et film), notamment avec Eve et Chaînes Conjugales. Ici il adapte la pièce de Shakespeare, nous emmenant directement lors du règne de Jules César alors qu'il était déjà "dictateur" de Rome et surtout contesté par des sénateurs qui projettent de l'assassiner. Mankiewicz met très vite en place le contexte de l'histoire avec un César accueilli en héros à Rome et surtout des sénateurs qui commencent à le considérer comme une menace pour la capitale de l'Italie. Il met en place une atmosphère de soupçons et de complots rendu compliqués tant César est populaire, mais aussi aveuglé par cette foule ainsi que la haute estime qu'il a de lui-même. Mankiewicz présente assez vite les personnages qui prendront peu à peu une place importante dans le récit, que ce soit le sénateur Cassius qui va devenir le cerveau du complot, le noble Brutus qui se voit tiraillé entre l'estime qu'il a pour César et le fait que ce dernier ne rend pas service à Rome ou encore Marc-Antoine qui lui prendra de plus en plus d'importance dans le récit. Là où le film est génial, c'est dans la façon dont Mankiewicz orchestre son récit et maîtrise toutes les facettes de ce drame Shakespearien. Il aborde tous les thèmes chers au dramaturge anglais allant de la folie des hommes (ici la soif du pouvoir et l'accession au plein-pouvoir) et de la tragédie qui s'ensuit au mauvais présage comme en témoignent les paroles du devin à César en début de film. Mais Mankiewicz profite de ce péplum pour aborder bien d'autres thèmes tels que la manipulation des foules avec une population qui est d'abord aux pieds de César puis, suite à sa mort, prêt à faire de n'importe quel orateur son sauveur et à lui construite une statue, tout en insultant César. C'est notamment à travers l'hallucinant discours de Brutus suite à la mort de César qui sera suivi par celui ironique mais ô combien génial et hypnotisant de Marc-Antoine qui lui aussi est capable de retourner l'opinion de cette foule, qu'il montre cela. Mankiewicz donne de la profondeur et de la consistance aux personnages et enjeux mais sans lourdeur, en rendant son oeuvre passionnante de bout en bout. Sa mise en scène est volontairement très théâtrale et c'est un choix adéquat vu sa maîtrise et la qualité d'écriture, que ce soit pour le scénario, les personnages ou les dialogues qui sonnent toujours très juste et qui rythment le film. La caméra de Mankiewicz est toujours fluide, il use notamment de plans sur les visages pour mieux cerner le caractère des personnages. Son utilisation des contrastes du noir et blanc est aussi très bonne tandis que son oeuvre bénéficie d'une très belle reconstitution qui va bien avec cette photographie. Marlon Brando est magnétique à souhait, d'abord discret, il se fait de plus en plus présent lorsqu'on avance dans le récit. En face de lui, James Mason prouve à nouveau quel brillant acteur il était en livrant une composition juste et sobre où il retranscrit son dilemme moral entre son amitié pour César et son amour de Rome. Une relecture théâtrale de Shakespeare qui s'avère aussi passionnante que brillante, que ce soit par ses thèmes abordés, sa mise en scène, ses interprétations ou encore son écriture.
ygor parizel
ygor parizel

Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 2 499 critiques

5,0
Publiée le 14/01/2013
Une des plus belles adaptation d'une oeuvre de Shakespeare que j'ai vue. Un texte absolument grandiose et interprété par des acteurs fabuleux. En plus des qualités d'écriture, la mise en scène de Mankiewicz est parfaite, des mouvements de caméra, des superbes plans avec un contraste et un travail sur les ombres et lumières splendides. Du grand cinéma.
anonyme
Un visiteur
4,0
Publiée le 13/11/2011
Production prestigieuse au casting spectaculaire ! Une mise très discrète de Mankiewicz qui laisse toute la beauté du texte de Shakespeare. Marlon Brando est impeccable notamment dans son magnifique monologue devant le cadavre de César.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top