Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Six portraits XL : 3 Philippe et Bernard
note moyenne
3,0
10 notes dont 1 critique
0% (0 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
100% (1 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Six portraits XL : 3 Philippe et Bernard ?

1 critique spectateur

Cinéphiles 44
Cinéphiles 44

Suivre son activité 159 abonnés Lire ses 2 597 critiques

2,0
Publiée le 10/11/2018
Grand cinéaste des années soixante, Alain Cavalier a fait évoluer sa notion de création vers l’authenticité et la spontanéité. S’équipant d’une petite caméra et travaillant seul, il réalise des documentaires pour marquer un temps ou un souvenir. Découpés en trois longs-métrages, « Six Portraits XL » va nous présenter six personnes ordinaires, souvent filmées sur plusieurs années. Dans ce troisième et dernier volet, Alain Cavalier dresse le portrait de deux personnalités qui ont connu la gloire pendant un laps de temps. Philippe Labro est journaliste et présentateur de l’émission télévisée « Ombre et lumière ». Nous le suivons dans ses préparations à interviewer l’actrice Alexandra Lamy, l’écrivain François Weyergans, le boxeur Jean-Marc Mormeck et le comédien Francis Huster. Vient le tour de Bernard Combrey. L’acteur et metteur en scène est mis à nu sous la caméra d’Alain. Si le premier n’apparaît pas attachant par sa condescendance, le second ne l’est pas non plus par sa négligence. Il s’agit donc des deux chapitres les moins intéressants, comme s’il fallait finalement filmer que les hommes de l’ombre pour vraiment séduire. D'autres critiques sur notre page Facebook : Cinéphiles 44 et notre site cinephiles44.com
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top