Notez des films
Mon AlloCiné
    Manta Ray
    Note moyenne
    3,1
    15 titres de presse
    • CinemaTeaser
    • La Septième Obsession
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Fiches du Cinéma
    • Télérama
    • Critikat.com
    • La Croix
    • Le Journal du Dimanche
    • Les Inrockuptibles
    • Positif
    • Première
    • aVoir-aLire.com
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Monde
    • Libération

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    15 critiques presse

    CinemaTeaser

    par Alex Masson

    La sérénité méditative de ce film n'est qu'apparente, laissant sourdre une inconsolable peine qui le rend bouleversant.

    La Septième Obsession

    par Séverine Danflous

    "Manta Ray" est une œuvre ambitieuse, au rythme lent, qui laisse présager le meilleur pour la carrière de son réalisateur.

    Le Nouvel Observateur

    par François Forestier

    Un récit profondément humaniste.

    Les Fiches du Cinéma

    par Marguerite Debiesse

    Mêlant, au sens propre comme au figuré, lumière et obscurité, cette fable onirique et politique à la réalisation brillante explore les mystères en miroir de l’altérité et de l’identité, sur un scénario souvent sibyllin mais résolument, et jusqu’au bout, envoûtant.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Télérama

    par Frédéric Strauss

    Un film fascinant sur l’étranger, l’étrangeté.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Critikat.com

    par Thomas Lequeu

    Ce premier long-métrage prometteur, qui avance à pas lents dans une ambiance onirique, donne cependant parfois le sentiment de s’en tenir un peu trop à une atmosphère vaporeuse.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    La Croix

    par Céline Rouden

    Métaphore sur l’accueil et sur l’identité d’un peuple privé de voix, le film recèle une beauté formelle et une poésie qui imposent au spectateur son charme tenace.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Journal du Dimanche

    par Alexis Campion

    A la façon d'une rêverie fantomatique, son récit avance ainsi au fil de belles images mystérieuses tour à tour oniriques et réalistes.

    Les Inrockuptibles

    par Bruno Deruisseau

    La bromance liant ici les deux jeunes hommes est traitée avec une élégance et une retenue assez sublimes. [...] "Manta Ray" marque l'éclosion d'un nouvel espoir du cinéma thaïlandais.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Positif

    par Hubert Niogret

    Même si le scénario a manqué d'éléments pour construire vraiment une narration, le film fascine par sa beauté visuelle attachée aux éléments naturels, des mystères non élucidés qui mettent toujours le spectateur dans l'attente.

    Première

    par Thierry Chèze

    Son côté abscons constitue sa limite et on éprouve régulièrement le sentiment qu’Aroonpheng se regarde un peu trop filmer. Mais le geste cinématographique reste fort pour un premier long.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    aVoir-aLire.com

    par Tristan Isaac

    Premier long métrage du Thaïlandais Phuttiphong Aroonpheng, lauréat de nombreuses récompenses et notamment du Grand Prix de la section Orizzonti de la dernière Mostra de Venise, Manta Ray est un objet cinématographique intrigant, mais quelque peu nébuleux.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Cahiers du Cinéma

    par Joachim Lepastier

    L’expérience sensorielle en reste au niveau d’une certaine joliesse sans réellement créer d’échos formels entre chronique d’une d’amitié, métaphore politique et timide allégorie sur la possession.

    Le Monde

    par Mathieu Macheret

    Le film se perd ensuite dans des volutes fantasmatiques : puisque chacun des personnages se révèle n’être que le rêve de l’autre, ils se diluent tous deux dans l’imaginaire et nous font perdre le contact avec eux.

    Libération

    par Didier Péron

    La joliesse photographique de "Manta Ray" finit par taper un peu sur les nerfs, car elle transforme en performance arty des destins lestés a priori de trop de douleurs et d’abandons généralisés pour ne devoir supporter qu’une guirlande d’ampoules en guise de soutien moral.

    La critique complète est disponible sur le site Libération
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top