Notez des films
Mon AlloCiné
    Mango
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Mango" et de son tournage !

    Passionné d'animation

    Mango est le premier long métrage de Trevor Hardyun réalisateur de films d'animation avec plus de 20 ans d'expérience qui a commencé à développer un intérêt pour l'animation en stop motion après avoir vu un court-métrage de Peter Lord appelé Adam (1992). Il se rappelle :

    "J'aimais la façon dont ça bougeait, la façon dont la pâte à modeler «bouillait». Je savais que le personnage était fait en pâte à modeler, mais j'étais émerveillé par son aspect réel, respirant, ça semblait vivant et humain ! C’était la base de l’animation stop motion. Après avoir regardé Adam, je me suis inscrit à un cours de médias à l’université, j’y ai réalisé quelques films d'animation avec ma super 8, en utilisant une petite lampe de table comme éclairage et du carton pour les décors ! Puis j’ai pris des cours d’animation à l’université d’Art & Design de West Surrey, et après 3 ans, j’ai fini par être l'un des 5 animateurs du pays à être sélectionné pour intégrer la formation «Aardman» à Bristol. Ce fut un parcours fantastique qui m'a vraiment permis de fortifier mes compétences en tant qu'animateur stop-motion : timing, rythme, poids, gravité etc. Tous les éléments qui permettent de créer d’incroyables animations."

    A base de laine

    Pour MangoTrevor Hardy et ses équipes ont adopté une technique assez nouvelle pour l'animation. Ils ont en effet utilisé de la laine de Mérinos pour faire la fourrure des personnages. Le réalisateur confie : "La laine leur donne une très belle sensation de douceur, le personnage du chat en est un bon exemple, car il est tendre et moelleux. J’avais déjà utilisé de la laine sur quelques-uns de mes courts métrages avant de l'apporter à GiggleFish pour Mango. J'ai adoré l’allure qu’elle offre, elle absorbe vraiment bien la lumière du plateau et donne une impression de chaleur, de sûreté et de réconfort."

    Etapes de la création de "Mango"

    Mango est né d’une idée du producteur Edward Catchpole et de Trevor Hardy. Ces derniers ont d'abord passé environ trois semaines à corriger l’esquisse d'une structure narrative et se sont ensuite tournés vers Mark Holloway pour développer le scénario et l'histoire du film. Puis le scénariste Neil James a affiné les personnages et l'humour. Le metteur en scène poursuit :

    "Bizarrement, l’aventure de Mango a été influencée par le film Starwars, quand Luke préfère devenir combattant pour la rébellion plutôt que de travailler à la ferme de son oncle. Je m’inspire de ce qu’on pourrait appeler le vice émotionnel, les souhaits qui se trouvent au plus profond du coeur. Comme n'importe quel long métrage, il y a beaucoup de difficultés à surmonter, mais parfois ce sont juste des petits détails. Je pense que pour moi, ça a été de trouver comment imaginer une belette coquette ? Je dois dire que Tom, l'animateur qui a amené «Xenia» à la vie, a accompli un travail incroyable et a fait d'elle un personnage fantastique."

    Pourquoi une taupe ?

    Trevor Hardy se rappelle : "Pourquoi avez-vous choisi une taupe comme héro de votre film ? Edward et moi avons longuement réfléchi sur ce que «Mango» pourrait être comme animal. Puis, un matin, j'ai reçu un appel d'Edward me disant : «Que dirais tu d’une taupe ?». Si vous cherchez un animal qui possède un rêve impossible, alors une taupe qui veut gagner la coupe du monde, cela peut être un rêve assez impossible. Avec la mine et le rôle de la communauté, basée dans un monde animal, la taupe semblait ajouter une nouvelle dimension aux personnages et aux défis. De cette idée de taupe est partie la création de tous les mineurs taupes que vous verrez à «Gallerieville»."

    GiggleFish

    Un studio d'animation a spécialement été mis en place pour le tournage de Mango : GiggleFish, spécialisé en stop-motion, situé sur la côte sud de l'Angleterre. Trevor Hardy précise : "Il est spécialisé dans l'animation artisanale, faite à la main. Tout sur l'écran est fait avec amour. Nous voulons que nos films soient amusants, chaleureux, familiaux, et que les parents et les enfants qui les regardent en redemandent toujours plus. Nous sommes fiers d’offrir au public cette belle touche «Hand Made» que le stop-motion semble avoir perdu au fil des années. GiggleFish est vraiment fantastique. L'équipe est composée d'individus incroyablement talentueux, qui contribuent chacun à leur manière au succès du studio en apportant leur compétence et leur talent unique."

    Biographie du réalisateur

    Trevor Hardy est un réalisateur de films d'animation avec plus de 20 ans d'expérience. Basé à West Sussex, au Royaume-Uni, ses courts métrages ont remporté de nombreux prix et ont été projetés dans des festivals du monde entier. Il a créé des animations en stop-motion pour le cinéma et la télévision. Mango est son premier long métrage pour le studio d’animation Gigglefish, cofondé en 2017. Ses crédits d’animation incluent Pushkin qui a été projeté dans plus de 25 festivals internationaux et sélectionné pour un BAFTA. Il a remporté des prix comme ceux du Festival du film stop-motion de Montréal, le Festival d'animation de Bradford, le Festival du film Raindance, le Festival du film Flip ou encore Stoke your Fires. Trevor a également travaillé quelque temps chez Aardman Animation.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • La Reine des neiges 2 (2019)
    • Le Mans 66 (2019)
    • La Belle époque (2019)
    • Les Misérables (2019)
    • J'accuse (2019)
    • Hors Normes (2019)
    • Joyeuse retraite ! (2019)
    • Joker (2019)
    • À couteaux tirés (2019)
    • Midway (2019)
    • La Famille Addams (2019)
    • Brooklyn Affairs (2019)
    • Chanson Douce (2019)
    • Jumanji: next level (2019)
    • Les Éblouis (2019)
    • Star Wars: L'Ascension de Skywalker (2019)
    • Countdown (2019)
    • Toute ressemblance... (2018)
    • Gloria Mundi (2019)
    • Le Meilleur reste à venir (2018)
    Back to Top