Mon AlloCiné
    Consequences
    Note moyenne
    3,1
    15 titres de presse
    • aVoir-aLire.com
    • 20 Minutes
    • CinemaTeaser
    • Le Nouvel Observateur
    • Positif
    • Culturebox - France Télévisions
    • Culturopoing.com
    • Ecran Large
    • La Voix du Nord
    • Les Fiches du Cinéma
    • Télérama
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Ouest France
    • Première

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    15 critiques presse

    aVoir-aLire.com

    par Laurent Cambon

    Un film initiatique sur une certaine jeunesse délinquante, abîmée par la vie et les carences éducatives, dont les rapports de force entre adolescents racontent peut-être la violence de tout un pays, la Slovénie, à la recherche de repères et de limites. Saisissant et fort.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    20 Minutes

    par Caroline Vié

    C’est une plongée très rude dans un centre de redressement pour adolescents que propose Darko Štante dans Conséquences. Le cinéaste slovène suit le parcours d’un délinquant, incarné par l’excellent Matej Zemjic, quand ce dernier prend conscience de son homosexualité auprès d’un camarade aussi violent que séduisant.

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    CinemaTeaser

    par Rose Piccini

    Cru, complexe et difficile.

    Le Nouvel Observateur

    par Xavier Leherpeur

    Une confusion des corps et des idéologies que le cinéaste filme caméra à l’épaule, cristallisant la violence du récit et la toxicité de la soumission amoureuse de son héros.

    Positif

    par Bernard Génin

    Un constat implacable, servi par de remarquables comédiens !

    Culturebox - France Télévisions

    par Pierre-Yves Grenu

    Ce cinéma brut, sans ellipse, est porté par des apprentis-comédiens assez soufflants. Ils offrent un film noir, inquiétant mais vivant. Qui met le doigt là où ça fait mal, sur des abcès qu’on préférerait oublier au plus vite.

    La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

    Culturopoing.com

    par Danielle Lambert

    Le difficile et douloureux passage d'Andrej à l'âge adulte et à l'acceptation de son homosexualité dans un contexte de rejet et d'abandon généralisés.

    La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

    Ecran Large

    par Christophe Foltzer

    S'il ne va pas totalement au bout de son sujet, "Consequences" n'en reste pas moins un film fort et passionnant dans ce qu'il raconte. Servi par d'excellents comédiens et montrant un vrai talent cinégénique, il marque la naissance d'un nouveau réalisateur dont on a hâte de découvrir la carrière.

    La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

    La Voix du Nord

    par Christophe Caron

    Ce film slovène se présente comme une œuvre coup de poing sur une certaine jeunesse assimilée à une bombe à retardement.

    La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

    Les Fiches du Cinéma

    par Gilles Tourman

    Négligeant parfois les subtilités et la profondeur de son récit, Darko Stante réussit néanmoins à signer un premier film prometteur.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Télérama

    par Louis Guichard

    L’originalité de Conséquences consiste à rendre explicite la part d’homosexualité latente, non dite de beaucoup de fictions carcérales (...). Dommage, toutetois, que le scénario devienne trop voyant et volontariste dans l’engrenage fatal, désespéré, qui conclut ce coup d’essai prometteur, plein de fougue et de révolte.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Le Journal du Dimanche

    par Baptiste Thion

    Brutal et engagé, porté par des comédiens convaincants, ce premier film d’un réalisateur lui-même éducateur séduit par sa sincérité et son réalisme, mais il manque de finesse, notamment dans l’écriture des personnages, et peine à captiver jusqu’à son prévisible dénouement.

    Le Monde

    par Jean-François Rauger

    Dans sa première partie, le film de Darko Stante choisit la description naturaliste et le mélo social. Le film bascule dans la seconde partie, lorsque le personnage principal découvre, ou en tout cas assume son homosexualité. De façon un peu attendue, de social le mélo devient sociétal.

    Ouest France

    par La Rédaction

    La mise en scène sous tension est désamorcée par un récit trop scolaire et prévisible.

    Première

    par Thierry Chèze

    Le réalisateur slovène de ce premier long possède un talent indéniable pour faire monter la tension chez le spectateur. (...) Dommage alors que la conduite scolaire de son récit affaiblisse ce climat de tension savamment orchestré et tue dans l’oeuf tout effet de surprise.

    La critique complète est disponible sur le site Première
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top