Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Alpha - The Right to Kill
Note moyenne
3,4
19 titres de presse
  • Culturopoing.com
  • Dernières Nouvelles d'Alsace
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Nouvel Observateur
  • Les Inrockuptibles
  • L'Express
  • Ouest France
  • Sud Ouest
  • Transfuge
  • La Croix
  • Le Figaro
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Monde
  • Les Fiches du Cinéma
  • L'Humanité
  • Positif
  • Télérama
  • aVoir-aLire.com
  • Première

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

19 critiques presse

Culturopoing.com

par Julien Rombaux

"Alpha, the right to kill" est une œuvre impitoyable qui ne laisse peu de place à l’espoir.

La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

Dernières Nouvelles d'Alsace

par Nathalie Chifflet

C'est violent et c'est un film coup de poing.

La critique complète est disponible sur le site Dernières Nouvelles d'Alsace

Le Dauphiné Libéré

par Nathalie Chifflet

Indépendant, chez Mendoza, ça veut dire critique : il ne cesse de faire de son cinéma le lieu de la dénonciation de tout ce qui ne va pas aux Philippines. Avec Alpha, polar poisseur dans les bas-fonds de Manille, sur fond de trafic de drogue et de misère, il se met dans les pas d'un flic ripoux. C'est violent et c'est un film coup de poing.

Le Nouvel Observateur

par Jérôme Garcin

Aussi accablant pour les forces de l’ordre que pour les caïds de la défonce, ce film noir, mené à un train d’enfer, n’offre au spectateur aucun répit.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Les Inrockuptibles

par Ludovic Béot

Mendoza filme le combat de deux pères pour la survie de leur famille plutôt qu’une lutte de pouvoir entre escrocs, et parvient à faire tenir sur le fil l’acuité du documentaire et l’efficacité du thriller.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

L'Express

par Eric Libiot

[...] s'appuyant beaucoup sur des intrigues polars pour raconter la société philippine, ses arrière-cours et ses dérives. "Alpha : The Right to Kill" ne déroge pas à la règle, qui brode avec brio autour de l'enquête, du cercle familial, de la vie de la rue. Une heure trente-quatre au compteur. Ramassé, tendu.

La critique complète est disponible sur le site L'Express

Ouest France

par Sophie Benamon

Un récit documenté - un peu moraliste - exposant les difficultés d'action des forces de l'ordre.

Sud Ouest

par Sophie Avon

Tableau minutieux, labyrinthique, qui s’inscrit dans une œuvre âpre et passionnante, de "John John" à "Ma Rosa" en passant par "Serbis", "Kinatay" ou "Lola".

La critique complète est disponible sur le site Sud Ouest

Transfuge

par Damien Aubel

Un film comme une came de premier choix : sans la moindre impureté.

La Croix

par Céline Rouden

Dans la guerre déclarée contre la drogue menée, avec des méthodes douteuses, par le président Duterte, Brillante Mendoza renvoie habilement dos à dos trafiquants et policiers corrompus dans un polar asphyxiant.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Figaro

par La Rédaction

Avec sa caméra à l’épaule, le réalisateur montre la misère, les trafics (comment cacher de la drogue dans les couches de son bébé ou se servir de pigeons voyageurs), le cynisme du pouvoir. Le tableau, s’il est noir, n’est pas nouveau.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

Un constat d’un nihilisme absolu.

Le Monde

par Thomas Sotinel

Il ne reste qu’à décider si cette prise de position implicite constitue un obstacle insurmontable à la vision du film. Si l’on répond par la négative, Alpha… n’est pas dépourvu d’intérêt, que ce soit à travers son attention au détail dans la description du commerce des stupéfiants ou à travers sa peinture de la relation quasiment sadomasochiste qui unit le policier corrompu à son indicateur.

Les Fiches du Cinéma

par Simon Hoarau

La fiction fiévreuse de Mendoza, aux allures de documentaire immersif, cumule les réussites formelles au détriment d'un sujet à la complexité maigrement effleurée.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

L'Humanité

par Vincent Ostria

Film d’action parfaitement mené, mais brouillé par un parti pris de béhaviorisme extrême.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Positif

par Hubert Niogret

Servi par un scénario très habile de Troy Espiritu [...], Brillante Mendoza met remarquablement en place tous les éléments de ces situations. [...] Cependant, on perçoit bien qu'il louvoie pour défendre et soutenir Duterte, tout en tentant de se protéger, en tant que cinéaste, pour ne pas être accusé de compromission avec un pouvoir antidémocratique, dictatorial et sanguinaire.

Télérama

par Anne Dessuant

La corruption gangrène chaque échelon de la hiérarchie, et Mendoza joue sur l’ambiguïté de ses personnages. Mais pourquoi alors filmer sans aucun recul ces parades militaires à la gloire de l’armée ?

La critique complète est disponible sur le site Télérama

aVoir-aLire.com

par Julien Dugois

Brillante Mendoza veut dénoncer frontalement la violence et la corruption qui gangrènent son pays. L’intention est bonne mais son style hyper réaliste, centré sur le drame social à l’échelle intime, et les codes du film policier s’avèrent incompatibles.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Première

par Sophie Benamon

ucun doute, ce cinéaste sait comme personne nous embarquer avec lui. Dommage qu’il n’ait pas apporté le même soin à l’écriture de son récit.

La critique complète est disponible sur le site Première
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top