Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Un havre de paix
Note moyenne
3,3
21 titres de presse
  • aVoir-aLire.com
  • Ecran Large
  • La Septième Obsession
  • La Voix du Nord
  • Le Journal du Dimanche
  • L'Humanité
  • Positif
  • Télérama
  • Transfuge
  • Bande à part
  • Cahiers du Cinéma
  • Culturebox - France Télévisions
  • Le Figaro
  • Le Nouvel Observateur
  • Le Parisien
  • Les Fiches du Cinéma
  • Les Inrockuptibles
  • Ouest France
  • Paris Match
  • Première
  • Le Monde

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

21 critiques presse

aVoir-aLire.com

par Laurent Cambon

Un film coup de poing contre la guerre, à travers le portrait sensible et solaire de trois frères, qui luttent contre leurs démons.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Ecran Large

par Christophe Foltzer

"Un havre de paix" est une sacrée expérience. Un peu méta, sensible, humaine, intense, mélancolique, belle et parfois drôle, elle risque d'en laisser plus d'un épuisé par tant de sincérité. Si la forme est perfectible, le fond, lui, est très solide. Un film fort et doux en même temps, qui nous sort ses tripes à chaque image. La révélation d'un nouveau cinéaste qu'on a hâte de voir grandir. Immanquable.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

La Septième Obsession

par Thomas Aïdan

"Un havre de paix" est une traversée temporelle en plein cœur d’un passage civilisationnel d’Israël, où l’on perçoit l’intranquillité et le doute s’installer irrémédiablement.

La Voix du Nord

par Christophe Caron

À l’instar d’une pièce tragique rehaussée d’humour noir, Un havre de paix, d’ailleurs interprété par trois vrais frères, pose des questions essentielles pouvant trouver une résonance bien au-delà de cette région du monde.

La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

Le Journal du Dimanche

par Baptiste Thion

Ce drame familial dans un kibboutz séduit par sa pertinente finesse et le portrait qu'il dresse d'un pays en perpétuel conflit.

L'Humanité

par Dominique Widemann

Pour son premier long métrage récompensé dans de nombreux festivals, le cinéaste israélien Yona Rozenkier installe sa fiction dans le kibboutz où il a grandi. La guerre en héritage.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Positif

par Eithne O'Neill

[...] modeste, actuel et authentique.

Télérama

par Samuel Douhaire

Un premier film sensible, à la fois tragique et absurde.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Transfuge

par Louis-David Texier

Grâce à une caméra nerveuse et agile, le réalisateur Yona Rozenkier rend perceptible aussi bien les effets dévastateurs des non-dits que le stress post-traumatique. Foutraque et inégal, le film fait alterner séquences intenses et moments absurdes.

Bande à part

par Isabelle Danel

Tragique et comique à la fois, ce premier film autobiographique a du coffre.

La critique complète est disponible sur le site Bande à part

Cahiers du Cinéma

par Ariel Schweitzer

Même si l’humour ne fonctionne pas toujours et que le film perd par moments son rythme, il s’agit d’une œuvre originale et audacieuse dont l’apparente légèreté sert une réflexion percutante, souvent grave.

Culturebox - France Télévisions

par Jacky Bornet

C’est ce qui ressort de la moralité d’"Un havre de paix", puisque morale il y a. Un désir de paix sans pour autant y parvenir. Dont acte.

La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

Le Figaro

par Nathalie Simon

Un premier long-métrage grave et maîtrisé.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Nouvel Observateur

par François Forestier

C’est fort, mais décousu, authentique, mais un peu maladroit.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Le Parisien

par Catherine Balle

Le réalisateur Yoel Rozenkier offre un long-métrage abrasif, au ton aussi cru que violent.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Les Fiches du Cinéma

par Clément Deleschaud

Mort du père, tensions fraternelles et kibboutz qui passe de locus amoenus à lieu d’explosion de vérités inavouées : "Un havre de paix" pourrait être recomposé avec des bouts disparates de films déjà vus cent fois, et ne parvient pas à s’émanciper d’un récit trop peu délié.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

Les Inrockuptibles

par Bruno Deruisseau

Si la mise en scène de Yona Rozenkier est décousue et souffre d'un manque de rythme qu'une tapisserie sonore peine à compenser, le portrait familial, genré et identitaire que propose le film n'est pas sans intérêt.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Ouest France

par La Rédaction

Un film subtil.

Paris Match

par Yannick Vely

Si le film prend son temps pour développer sa métaphore - le kibboutz comme une scène de théâtre qui regroupe toutes les ambiguïtés de la société israélienne -, l'émotion nait dans les réconciliations et affrontements fraternels, comme des vagues qui s'échouent sur le rivage avant le ressac.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Première

par Thierry Chèze

Ce projet très personnel (Yona Rozenkier l’interprète avec ses propres frères et a tourné dans le kibboutz où ils ont grandi) ne se résume pas à un énième film sur Israël en guerre. Son propos, bien plus universel (...).

La critique complète est disponible sur le site Première

Le Monde

par Jean-François Rauger

Un havre de paix privilégie la peinture d’une fratrie se déchirant virilement et avec force vociférations. Le courage, la loi du père, l’affirmation masculine pèsent très lourdement sur les événements et les attitudes.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top