Mon AlloCiné
    Les Ailes du désir
    note moyenne
    3,9
    1526 notes dont 105 critiques
    26% (27 critiques)
    31% (33 critiques)
    13% (14 critiques)
    13% (14 critiques)
    10% (10 critiques)
    7% (7 critiques)
    Votre avis sur Les Ailes du désir ?

    105 critiques spectateurs

    Werther
    Werther

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 55 critiques

    5,0
    Publiée le 15 décembre 2006
    Un film d'une vérité touchante, sommet du romantisme. Il met en scène la vie, simplement, avec maestria. Vous ne regarderez plus le monde de la même façon après cette hymne.
    WolfgangAmadeus
    WolfgangAmadeus

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 13 critiques

    5,0
    Publiée le 1 décembre 2007
    Un chef-d'oeuvre... Ce film est d'une beauté incroyable. Comme un songe merveilleux ou la poésie reigne en maitre.
    Cinéphiles 44
    Cinéphiles 44

    Suivre son activité 188 abonnés Lire ses 89 critiques

    2,5
    Publiée le 17 avril 2018
    Prix de la mise en scène en 1987, Les Ailes du Désir est un film contemplatif qui suit les anges Cassiel et Damiel qui veillent sur les humains dans les rues de Berlin. Au gré de leurs balades, ils écoutent les pensées de ces hommes et femmes et cherchent à y découvrir leurs parts de beautés. Etrangement, la poésie qui se dégage des pensées fait contraste avec la froideur d’une Allemagne vide et presque terrifiante. En utilisant le noir et blanc, Wim Wenders insiste davantage sur cette mélancolie lyrique mais peine à le rendre enthousiasmant. Il crée alors un sentiment de malaise avec le spectateur qui n’ose se laisser aller sous peine de déprimer. Les Ailes du Désir laisse ainsi un sentiment désabusé et laisse penser que tous les écrits ou pensées ne peuvent pas forcément être imagés. D'autres critiques sur notre page Facebook : Cinéphiles 44 et notre site cinephiles44.com
    valentin b.
    valentin b.

    Suivre son activité 6 abonnés Lire sa critique

    3,5
    Publiée le 27 janvier 2011
    Ce film franco-allemand de Wim Wenders est à la fois poétique et philosophique. Il montre le monde à travers la vision des anges, qui voient en noir et blanc. Ce choix des couleur permet de cerner par qui nous voyons Berlin, en couleurs pour les êtres humains et en noir et blanc pour les anges. Cette différence de perception du monde marque aussi le fait que les anges sont incapable d'éprouver les sensations que procurent les couleurs. Leurs vies sont fades, ils savent tout et ne peuvent deviner, ils survolent la terre sans jamais vivre de vrais moments. Lorsque Damiel (Bruno Ganz) tombe amoureux d'une trapéziste (Solveig Dommartin), il devient peu à peu humain. Sa vie d'immortel se transforme, à la même vitesse que la confirmation de ses sentiments. Ce rythme fait que ce film est très lent et qu'il plaira peut être moins aux impatients. Malgré qu'elle soit une ville chargée en histoires, le réalisateur arrive a montrer la poésie de Berlin, au moyen de l'histoire d'amour ainsi que de magnifiques plans de la ville. Ce film nous transmet encore d'autres messages. D'abord, que l'amour est plus puissant que que le pouvoir divin. Ensuite, que chaque personne est importante, comme une personne âgée abandonnée, nous suivons un ange qui écoute son discours intérieur, voyant qu'elle possède la connaissance. Puis, il nous montre la pureté d'âme de l'enfant, car lui seul peut voir les anges. Le 18ème film où Wim Wenders est à la réalisation nous donne un leçon sur l'humanité dont personne ne peut rester indifférent. En effet, toute une partie du film est dédiée à la population. Elle montre les pensées que chaque personne peut avoir, du petit enfant au vieillard, en passant par l'adolescent. En clair, "Les ailes du désir" est un film lent, audacieux pour son époque, mais dont le rythme est nécessaire pour la poésie de l'auteur.
    cinémanie
    cinémanie

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 1 097 critiques

    2,5
    Publiée le 9 octobre 2016
    Tres reussi esthetiquement parlant et beneficiant d'une solide interpretation (Ganz et Falk),cette histoire d'amour originale entre un ange et une terrienne reste malgré tout tres tres hermetique a cause de trop nombreuses longueurs (par exemple les 2 sequences de concerts de rock) ainsi que de dialogues philosophiques souvent complexes.Reste un superbe noir et blanc ,hommage aux grandes heures du cinema expressionniste Allemand et une idee de depart des plus poetique , entendre les pensees des habitants de Berlin au travers des 2 anges est egalement tres bien vu .Dommage que " l'arrivee " de l'ange sur terre et sa rencontre avec la femme ne survienne qu'au bout d' 1h40 de film car c'est vraiment la que l'interet demarre.Pourquoi traiter de themes universels comme la vie ,la mort,les relations homme/femme ...en utilisant des dialogues parfois si complexes qu'ils finissent par nuir aux simples images.
    anonyme
    Un visiteur
    1,5
    Publiée le 31 octobre 2012
    Non, "Les ailes du désir" n'est pas une poésie humaniste. Il est un film terriblement lent et surtout incompréhensible à souhait. Trop de longueurs, un scénario mal ficelés, des acteurs qui manquent terriblement de charisme. Personnellement, je ne peux pas me forcer d'apprécier un film devant lequel je me suis ennuyé à mourir, même s'il est parfait sur le plan technique et esthétique, et c'est bien ce qui le sauve.
    leonardou
    leonardou

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 15 critiques

    0,5
    Publiée le 29 octobre 2007
    Film largement surestimé. Un long clip de deux heures sans queue ni tête, avec une voix off prétentieuse et soporifique qui assène des platitudes pseudo-philosophiques tout à fait ennuyeuses. L'acteur principal B. Ganz a une mono-expression pendant tout le film : il est ébahi. Grand bien lui fasse. Quand quelque chose d'intelligible se présente, on nage tout de suite en plein cliché. Tout ça est toc. Esthétiquement, c'est joli, mais comme n'importe quel clip des 80's. Du Luc Besson avec un vernis cinéma d'auteur. Nul.
    ledod
    ledod

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 19 critiques

    0,5
    Publiée le 14 août 2009
    ça pourrait être beau et poétique. mais ça n'est que creux, long, et faussement intellectuel. les séquences en noir et blanc sont joliment éclairées, mais la qualité de ce film s'arrête à l'esthétique. le thèms de la solitude de l'individu dans la société est beaucoup mieux traité dans d'autres films qui n'ont pas ces relents pseudo-philosophiques.
    Parkko
    Parkko

    Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 2 020 critiques

    1,5
    Publiée le 27 août 2010
    Soit on aime, soit on aime pas du tout à mon avis. Les ailes du désir peut laisser difficilement indifférent. Je suis prêt à reconnaître les qualités de mise en scène, l'image soignée, et le scénario original de ce film, ce qui est déjà beaucoup. Wim Wenders maîtrise en effet parfaitement sa caméra, et c'était nécessaire pour un sujet comme celui-ci. Le problème, c'est que ça ne suffit pas à masquer une histoire poussive qui se traîne. Si la poésie ne prend pas, difficile de tomber sous le charme de l'œuvre de Wim Wenders.
    Santu2b
    Santu2b

    Suivre son activité 99 abonnés Lire ses 777 critiques

    1,0
    Publiée le 7 mars 2010
    Encore un long-métrage encensé à la fois par la critique et le public qui m'aura laissé de marbre. Car "Les Ailes du Désir" n'est rien d'autre qu'un film prétentieux à la fois hautain, joué mollement et d'une incommensurable lenteur. Hormis Peter Falk, l'interprétation sans expressions ni émotions ne rehausse malheureusement pas le niveau. Enfin on encense surtout "Les Ailes du Désir" pour sa prétendue poésie. Eh bien navré chers cinéphiles mais à mon sens la poésie au cinéma ce n'est pas ça. Quand je pense à une oeuvre poétique, je pense à "La Ligne Rouge", à "La Strada", à "2001"... Pas à cela. Car si c'est our réciter un sonnet sans rythme, sans vie, sans une once de cohérence à coté pendant deux heures, à ce moment là on éteint l'écran et on lis un livre.
    Shékiinä .
    Shékiinä .

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 613 critiques

    4,5
    Publiée le 6 novembre 2014
    Je n'ai jamais vu un film pareil, et je pense que je n'en verrais jamais plus de pareil que ce soit dans la forme ou dans le fond... Grand film ! mystérieux, atypique, introspectif. Le genre de film qui te fait voir la vie autrement, donc une oeuvre essentielle de l'histoire du cinéma. Elle concerne tout le monde par son caractère universel et son approche métaphysique : quête existentielle, recherche du bonheur (qu'est-ce donc le bonheur ? et comment le trouver ?)... Les deux acteurs qui incarnent les anges sont énigmatiques, vraiment fascinants et beaux, ils n'ont pas besoin de parler, ils font tout passer à travers l'expression de leur visage, de leur corps, de leur regard.
    davenen
    davenen

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 10 critiques

    4,5
    Publiée le 16 février 2010
    Columbo en ange déchu, qui l'aurait cru!? Nick cave à ces debuts en plein concert ! Et Berlin entouré d'un long mur, ça en fait des souvenirs et des images.
    Paulschutz1234
    Paulschutz1234

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 158 critiques

    4,0
    Publiée le 22 novembre 2013
    Je viens de le voir en Dvd à l'instant,c'est un tres bon film.
    pierrre s.
    pierrre s.

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 842 critiques

    4,0
    Publiée le 24 février 2019
    "Un ange passe" Un film tout en poésie, fait de subtilité et d'émotions devant lequel on passe un très beau moment.
    grosjo58
    grosjo58

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 295 critiques

    4,0
    Publiée le 11 février 2008
    tres tres beau maintenant il faut en prevenir certains tout le monde ne vas pas kiffer
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top