Mon AlloCiné
    Les Ailes du désir
    note moyenne
    3,9
    1526 notes dont 105 critiques
    26% (27 critiques)
    31% (33 critiques)
    13% (14 critiques)
    13% (14 critiques)
    10% (10 critiques)
    7% (7 critiques)
    Votre avis sur Les Ailes du désir ?

    105 critiques spectateurs

    GabbaGabbaHey
    GabbaGabbaHey

    Suivre son activité 128 abonnés Lire ses 1 582 critiques

    4,5
    Publiée le 8 mars 2011
    Un chef d'oeuvre d'une telle intensité poétique qu'il laisse sans voix. Wim Wenders nous plonge dans une histoire fascinante, plein de réflexions des plus intéressantes sur le sens de l'existence, sur l'amour... Un film d'une profondeur inouïe, bercé par une mise en scene magistrale (prix de la mise en scene au festival de Cannes 1987). "Les Ailes Du Désir" est simplement magnifique, que ce soit sur le plan scenaristique, dans le fond, ou sur le plan visuel... Et impossible de rester indifférent face a la prestation des acteurs, et tout particulierement Bruno Ganz, tres tres touchant dans ce rôle.
    dydy-2306
    dydy-2306

    Suivre son activité 695 abonnés Lire ses 2 520 critiques

    4,0
    Publiée le 10 février 2012
    Des anges s'intéressent au monde des mortels, ils entendent tout et voient tout, même les secrets les plus intimes. Chose inouïe, l'un d'entre eux tombe amoureux. Aussitôt, il devient mortel. Alors là on peut dire que le concept est original, c'est vraiment pas commande comme projet (surtout au cinéma). De plus, le scénario est bien écrit et exploite bien ses personnages. Le visuel est très travaillé, personnellement j'adhère à l'esthétisme du film ; on dirait pas qu'il a été fait en 1987 ! L'ambiance du long-métrage (photographie, décors...) font qu'on a l'impression que ce film a été fait dans les années 30-40 alors qu'il est beaucoup plus récent que ça, et je pense que c'est volontaire (il y a qu'a regardé l'affiche, c'est flagrant) ! Bref, c'est un bon film, et il aurait été encore meilleur si le rythme aurait pas été aussi irrégulier ; je veux dire qu'il y a certaines scènes emblématiques qui accrocheront directement le spectateur, et d'autres qui seront pas à la hauteur de certains passages...
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 339 abonnés Lire ses 1 055 critiques

    3,5
    Publiée le 8 mars 2014
    Conte poétique signé Wim Wenders, "Les Ailes du désir" nous raconte l'histoire d'un ange qui tombe amoureux d'une mortelle et qui devra faire le choix entre le monde des humains et celui de leurs anges gardiens invisibles. Ce film au rythme lent (parfois trop, certaines scènes sont étirées inutilement sans qu'une émotion ne s'en dégage) a reçu le prix de la mise en scène à Cannes. Il y a beaucoup de très bonnes idées et la plupart sont bien exploitées, à l'image de la vision des anges sur terre en noir et blanc, car ils ne peuvent pas ressentir les émotions humaines comme le décrit si bien Peter Falk, alors que la vision des humains est en couleur. La vision de Berlin juste avant la chute du mur est magnifique, et cette œuvre poétique est une belle ode à la beauté de la vie. Les interprétations sont excellentes. C'est tout simplement un beau film, simple et complexe car cette œuvre nous fait réfléchir et poser pleins de questions. Un beau film.
    sarafilou
    sarafilou

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    C'est beau! C'est poétique! C'est romantique! C'est coloré, voire exotique! Ca peut paraître maladroit parfois, surtout dans le jeu des acteurs, mais il me semble que c'est voulu au final. C'est aussi triste et nostalgique, mélancolique plutôt. Jusqu'à ce que nos deux anges se rencontrent et là...c'est la plus belle déclaration d'amour que j'ai entendu au cinéma. Touché! A voir sans hésiter - un grand classique.
    schock
    schock

    Suivre son activité Lire ses 6 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    peinture du berlin des années 80 et à travers elle, peinture de l'humanité, dans ce qui ressemble à une poésie ontologique. De nombres thèmes "essentiels" sont ici abordés et le sens et les significations peuvent être interprétés de diverses manières. tout le charme du film réside dans l'interprétation des choses. Wenders, poète, nous offre une vision de l'homme qui dans sa quête du bonheur, oscille entre deux aspects qui font sa propre nature. Le premier, est l'homme rationnel, doté donc de raison, représenté par les anges, ceux qui savent tout, ceux pour qui le monde est "un", sans mystère ni saveur, l'homme qui à travers ses pensées reformule son monde et son malheur, seul. La vie en noir est blanc. Le second est l'univers des sensations, celui des couleurs et des odeurs, celui par qui l'homme de raison, est obligé de passer pour trouver des bribes de bonheur et de sentiments, celui grâce à qui le monde est moins fade, plus passionnant et tellement plus beau. si wenders a certainement lancé d'autres pistes de réflexion, il me semble que c'est cet aspect qui est sous-jascent durant tout le film. Le passage de l'ombre à la lumière, de la grisaille de la réflexion collective, à la douce beauté des sensations, semble être pour l'auteur un possible remède pour une allemagne qui apparait comme malade. Un petit bémol simplement, concernant la première partie du film qui est un peu longue parfois. la voix off y est quasi permanente, et même si elle est completement justifiée, on tombe parfois dans un didactisme dérangeant (mais obligé puisque les personnages expliquent leurs pensées). Pour résumer, ce film, très personnel et très réfléchi est, au delà du discours et des idées, un grand moment d'émotions. Une réussite, puisque le film lui même est le parfait exemple de ce qu'il raconte, la beauté de la vie.
    five
    five

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 108 critiques

    2,5
    Publiée le 29 septembre 2006
    Je n'ai pas accroché ce film mais à mon avis c'est un film quand même très intelligent, je le réserve donc aux personnes se posant des questions philosophiques sur l'humanité.
    gueuledepierre
    gueuledepierre

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 27 critiques

    5,0
    Publiée le 20 mai 2007
    Il est bien rare que la collaboration entre un cinéaste (Wim Wenders) et un écrivain (Peter Handke) se soldent par un échec. "Der Himmel über Berlin" (titre ô combien plus évocateur que "Les ailes du désir") est un superbe film sur la condition d'homme. Wenders va à l'opposé de l'idée de la vie rêvée des anges, leur réservant le noir et blanc, qui traduit l'impossibilité de sentir, alors que les humains se voient réservées les couleurs. En bref, il s'agit là d'un éloge de l'humanité, qui a la chance de pouvoir percevoir des sensations, même si elle peut être malheureuse. Tout cela s'appuie notamment sur l'impeccable interprétation de Bruno Ganz, parfait, comme toujours. C'est sans parler de ce magnifique poème de Peter Handke, "Als das Kind Kind war", que Bruno Ganz lit avec une profondeur insoupçonnée. S'il fallait résumer, je dirais que "Der Himmel über Berlin" est un classique parmi les classiques, que tout cinéphile se doit de voir et d'apprécier !!
    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 314 abonnés Lire ses 1 746 critiques

    4,0
    Publiée le 4 avril 2008
    Ce film me fait penser à la célèbre réplique de Jean-Pierre Melville dans A Bout De Souffle de Jean-Luc Godard : " Devenir immortel...Et puis mourir ". Les Ailes du Désir est un film magnifique, complexe et original sur la condition de l'être humain, sur la sensibilité, sur la perception du monde. Un film audacieux aux parti-pris quelque peu déroutants ( importance de la voix-off, alternance de la couleur et du Noir et Blanc...) mais qui s'avère être une belle expérience. Le film de Wim Wenders peut paraître ampoulé alors qu'il n'en est rien : le réalisateur apporte un regard profondément humain sur ses personnages et son humilité n'a d'égale que son talent de cinéaste. Ici, il n'est pas question d'être original pour être original, et l'équilibre entre le fond et la forme est admirable. Peter Falk ( qui joue en même temps son propre rôle et celui d'un ange devenu humain ) ajoute un soupçon de dérision au film de Wim Wenders. Cela dit, j'ai été déçu par l'inteprétation de Bruno Ganz ( monolithique, bien que le sujet s'y prête ). Un film gracieux, à l'image de cette trapéziste convoitée par un ange ( la symbolique est sublime ). A voir absolument, de la même façon que Paris, Texas.
    minispielberg
    minispielberg

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 65 critiques

    4,0
    Publiée le 20 novembre 2008
    Prix de la mise en scène à Cannes en 1987, Wim Wenders nous transmet une histoire bien singulière où l'amour est porteur d'espoir et de bonheur mais tout aussi bien de souffrance dans le pire des cas. Arborant un noir et blanc sublime avec des passages en couleurs chez nous, humains, des plans léchés et une photographie tout aussi travaillée, le cinéaste allemand nous montre l'amour impossible d'un ange, Bruno Ganz juste et touchant, envers une femme trapéziste de cirque, la défunte Solveig Dommartin ravissante et magnifique à observer. Même si l'enveloppe métaphysique du film, qui ne cesse de nous questionner sur la philosophie de notre monde et de l'au delà en déroutera plus d'un, on ne peut qu'être séduit par la poésie qui émane de ces ailes du désir et d'un esthétisme proche du rêve. Dans un contexte pourtant peu glamour: présence du mur de Berlin, bas-fonds underground de la ville, noirceur de l'âme humaine ou encore le tournage d'un film sur la seconde guerre mondiale; et bien font que l'aventure n'en est que plus belle et renforce la beauté de cette œuvre pourtant pas si accessible que ça, tant le fond peu paraître complexe et vite barbant à la longue. Se préparer à certaines longueurs mais aussi à savoir observer ces lenteurs qui peuvent être bénéfiques pour mieux apprécier la valeur artistique, proche du concept, comme si Wenders peignait des vers en prose sur pellicules...
    JulienFromDijon
    JulienFromDijon

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 23 critiques

    5,0
    Publiée le 22 décembre 2008
    Je me rappelle l'avoir vu une fois à la télé, m'être parfois ennuyé, avoir même zappé et pourtant je vous affirmerai que c'est mon film préféré. Très envoûtant, profond, romantique. J'ai été touché comme s'il s'adressait directement à moi.
    Grouchy
    Grouchy

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 952 critiques

    1,0
    Publiée le 10 avril 2014
    Les Anges descendent du ciel pour se recueillir discrètement auprès des humains pour partager leurs pensées, et se rendre compte que deux parmi eux ont découvert leur présence. Cette histoire originale de Wenders donne occasion au film d'être une jolie expression artistique de l'univers du cinéaste. Son expérience de photographe allié au talent de Alekan à la lumière permet non seulement de mettre en valeur la ville, mais aussi de souligner la séparation des Anges des humains : le noir et blanc signifie la transparence, puisque les anges ne peuvent cotoyer le monde réel. Le passage à la couleur est ainsi le passage vers ce monde par les anges, exprimé par une image digne du Technicolor et comme référence au peintre Hopper. L'image et le scénario restent intéressants, mais le reste du film sombre dans la confusion entre rythme pesant et voix-off multiples qui poussent à la lassitude. Wenders passe trop de temps à déverler sa bande-son de monologues intérieurs dans la première partie, si bien que la partie colorée semble sauver le spectateur de l'ennui plutôt que de le tenir en haleine, en plus des longueurs permanentes. L'évènement capital, la rencontre réelle entre Ganz et Dommartin, n'arrive que beaucoup trop tard ! Le film, poétique s'il est, est à la limite de tomber dans l'expérimental, au lieu de poursuivre une linéarité narrative correcte.
    Mephiless s.
    Mephiless s.

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 14 critiques

    5,0
    Publiée le 15 juin 2015
    Un film pas banal du tout mais à voir. Les acteurs sont tout simplement géniaux, avec un rôle pour l'attachant Peter Falk. Avec un scénario hors du commun, Wim Wenders signe un film poétique qui traite de nombreux sujets difficiles comme la mort, l'abandon, le désir.. sans jamais ne s'éparpiller! L'idée de l'alternance entre le noir/blanc et les couleurs est une idée excellente. Voilà une oeuvre métaphysique hors du commun!
    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    Suivre son activité 77 abonnés Lire ses 201 critiques

    4,0
    Publiée le 11 novembre 2014
    Film expérimental très perturbant. C'est comme lire un livre de philosophie. Wenders livre sa psychanalyse. C'est fait d'images furtives, de rêves, de multiples réflexions sur tout. Dans le genre il y a Resnais, Godard ou Lynch
    Black Hole
    Black Hole

    Suivre son activité

    2,0
    Publiée le 13 janvier 2018
    Passer à côté d'un film est toujours désagréable, surtout quand celui-ci est censé être une "référence" cinématographique avec un scénario de base intéressant. Les scènes interminables s'enchaînent sans lien narratif. L'esthétisme qui aurait par lui-même pu justifier cette réalisation pompeuse n'est pas au rendez-vous. A éviter donc.
    Xavier d
    Xavier d

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 25 critiques

    1,5
    Publiée le 4 mars 2019
    Film quasi-expérimental assez difficile à suivre. Surtout les dialogues de l'épilogue. Il y avait peut être un message à déchiffrer… On est très loin du fantastique Paris Texas, dont l'histoire et le scénario était claires, nets et précis. Là, je ne comprends vraiment pas.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top