Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Les Crevettes pailletées
note moyenne
4,0
1560 notes dont 295 critiques
36% (106 critiques)
35% (103 critiques)
15% (44 critiques)
4% (11 critiques)
5% (16 critiques)
5% (15 critiques)
Votre avis sur Les Crevettes pailletées ?

295 critiques spectateurs

benoitG80
benoitG80

Suivre son activité 921 abonnés Lire ses 1 360 critiques

2,5
Publiée le 18/05/2019
« Les Crevettes Pailletées », ou une comédie qui enfonce les portes ouvertes à propos de ces clichés tenaces, de ces stéréotypes en tout genre pour une fois de plus, encore mieux les marteler dans nos esprits ! On peut sans doute admettre et comprendre la démarche des réalisateurs et de tous ces acteurs bien sympathiques... Mais en voulant prétendre être justement une ode à la tolérance par le biais de l’humour, ce road movie improbable vers des « Gay Games » situés en Croatie, ne fait qu’au contraire renforcer toutes ces tristes représentations mentales que beaucoup trop ont dans la tête, et qui dans les pires des cas, conduisent aussi trop souvent également à des agressions homophobes odieuses et impensables... On assiste ici à beaucoup trop de situations ou de scènes faciles, voire même ridicules, avec une débauche d’images plus que gênantes, le tout espacé de quelques longueurs bien suggestives et inutiles ! Alors le parti pris léger, frais et drôle de cette histoire que tant apprécient apparemment dans ce film qualifié même de pépite ou de magique par certains, aurait plutôt tendance à produire finalement le triste effet contraire qui une fois de plus ira inconsciemment encombrer nos cerveaux en tant que schéma grossier et terriblement caricatural ! Un comble finalement auquel il faudrait plus réfléchir, avant d’accepter, de s’amuser et de rire de ce que l’on voit à l’écran ! Dur, dur de se débarrasser de ces idées reçues que le cinéma a justement pour noble mission de combattre intelligemment et bien autrement que de cette façon trop généralisée quand on pense entre autre à « I love you Philipp Morris » ou à bien d’autres réalisations célèbres plus que douteuses sur le même sujet. Il y avait déjà ce côté caricatural évident dans « Toute première fois » , mais force est de constater que le couvert est remis dans ce sens pour cette nouvelle réalisation de Cédric Le Gallo et Maxime Govare. Alors oui cette version gay du récent « Le Grand Bain », n’est pas encore le bon choix pour arriver à tordre le cou à ces tristes schémas, alors qu’on rêverait d’un monde où toute communauté serait définitivement abolie, où chacun pourrait mener sa vie comme il l’entend, avec toutes les convictions possibles et de toutes sortes, et sans tabou... Mais chacun doit à ce niveau mener un changement profond, en luttant contre ses propres préjugés et aussi dans l’autre sens, en ne cherchant pas à tout prix de vouloir se revendiquer avec une étiquette bien visible à la clé... Alors que l’on cherche à abolir tout signe visible et ostentatoire de religion, pourquoi alors vouloir toujours montrer haut et fort ces fameuses différences à travers une forme d’identité qui conduit à un sectarisme évident, alors que le « vivre ensemble » devrait être la véritable et légitime revendication de la plupart d’entre nous ?
Fabich M
Fabich M

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 8 critiques

2,0
Publiée le 09/05/2019
Je met deux étoiles mais bon film avec beaucoup de clichés! Une fin un peu spéciale!! Représente qu une partie de la communauté gay! Je ne le conseille pas forcément !! Tout est dans la bande annonce !!
Wikus83
Wikus83

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 67 critiques

4,0
Publiée le 08/05/2019
Pendant que certains opposent « les gays » et « les homos », d’autres rassemblent au cinéma la communauté LGBT dans sa diversité et son ouverture. Inspiré de l’histoire de la véritable équipe éponyme, Les crevettes pailletées nous embarquent dans leur road trip totalement folle, drôle et déjanté, plein de tendresse, d’autodérision, assumant et se jouant des clichés queer, quitte à vouloir cocher toutes les cases, et suivre un scénario attendu. Peu importe au final, puisque les crevettes n’ont pas jeté leur tête et savent nous divertir avec leur légèreté, autant que émouvoir plus qu’on ne l’aurait pensé, en nous faisant oublier leurs défauts grâce à une évidente sincérité qui va droit au cœur. Touchant, militant et réconfortant.
lacroix p
lacroix p

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 111 critiques

3,5
Publiée le 08/05/2019
Le pas mal, le meilleur côtoie le pire voire le ridicule (la scène dans l’église), dommage ! le gros handicap du film réside dans sa proximité avec « le grand bain » et « Priscilla folle du désert », on passe un bon moment cependant
VIVE LA FRANCHE COMTE
VIVE LA FRANCHE COMTE

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 14 critiques

3,0
Publiée le 08/05/2019
Etant moi-même gay, j'ai sans doute vu le film sous un autre angle que les "hétéro" qui ne connaissent pas forcément tous les codes du "milieu". Certes le film est drôle, parfois franchement moins drôle. Toutefois, et une fois de plus, on ressert les mêmes clichés. Le réalisateur a voulu bien faire en prenant des acteurs de toutes les catégories de faciès il n'empêche que tous sans exception sont un peu "folles tordues" et bien entendu, pour l'hétéro de base qui voit le film, on ajoute un cliché aux trop nombreux clichés que la TV ressort pour la Gayprides. Mais non chers lecteurs de mon pamphlet. Moi j'ai joué au rugby pendant 20 ans, j'ai la tronche un peu taillée à la serpette, l'ambiance des boites de nuit gays ou non m'ennuie à mourir, et je n'éprouve aucun plaisir à tordre les fesses pour me faire remarquer. Ceci dit, pour passer un bon moment, n'hésitez pas à aller voir ce film mais Priscilla, folle du désert est loin d'être détrônée. Amusez-vous bien.
cortomanu
cortomanu

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 172 critiques

1,5
Publiée le 10/05/2019
Une accumulation de clichés convenus sur la "gay attitude" version 2019, avec des personnages clichés, des situations clichés, et une finesse d'esprit quasi totalement absente. Il faut attendre le générique de fin avec le titre de Eddy de Pretto pour enfin entendre quelque chose d'intéressant. À fuir.
vidalger
vidalger

Suivre son activité 98 abonnés Lire ses 982 critiques

1,0
Publiée le 09/05/2019
On est loin des références de l'affiche (Priscilla ou le Grand Bain) et cette œuvrette, tant sur l'humour que sur la qualité de l'écriture, peine à nous faire sourire. Mal dirigés, les acteurs (?) n'ont pas même l'air de s'amuser dans un scénario en mal de gags ou de bons mots, déroulant des attitudes convenues, des figures attendues et sans imagination. Les caricatures ne manquent pas, de la "grande folle" aux lesbiennes aux allures de camionneurs. Le road-movie impose de maintenir un rythme que l'on n'atteint jamais et le voyage parait très long pour le spectateur embarqué dans ce film fauché vers un championnat improbable dans un pays que l'on ne voit jamais. L'émotion de la scène des obsèques est tellement calculée qu'on la prendrait pour une pale imitation de la scène similaire de Quatre mariages plus que pour un hommage. Les films sur l'homosexualité et sur la difficulté de vivre sa différence dans un monde hétéronormé sont maintenant nombreux et on restera toujours plus amateur d'un nouveau Brokeback montain que d'une énième Cage aux folles.
pgioan
pgioan

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 107 critiques

1,5
Publiée le 08/05/2019
Quand je pense qu'on a comparé à "Prscilla..." qui était fin, corrosif, puissant, drole, etc.... Ici , c'est tout juste lourdingue, vulgaire...libéré de youy homophobie ? Pas sûr, même si je ne suis pas un spécialiste . J'ai connu des homos délicats , marrants, qui ne passaient pas leur temps à parler bite , mais OK, je ne connais pas l'univers des sportifs, ça doit être ça ! Quand à l'extrème fin, OK, je verse une larme , mais la réaction finale du coach ... d'une platitude . OK , à éviter, quoi....
dieu31000
dieu31000

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 11 critiques

2,0
Publiée le 10/05/2019
Comédie poussive qui manque cruellement de souffle. Ce "road-movie" parait bien fade si l'on se réfère au génial Priscilla, folle du désert.
Emeline E.
Emeline E.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 12 critiques

2,0
Publiée le 09/05/2019
J'ai ri deux fois, c'est pas assez pour une comédie, c'est très inégal, pas toujours très bien joué. Ils s'amusent mais nous on reste sur le bord de la route, dommage.
Lucas M
Lucas M

Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

1,5
Publiée le 12/05/2019
Pour ceux qui se demandent "est-ce que ce film va me plaire?", c'est simple : regardez la bande annonce (ça spoile pas), qui est un très fidèle échantillon du film: si vous la trouvez drôle, allez-y. Sinon, évitez. Moi j'aurais dû la regarder avant. Trop caricatural, je n'y crois pas. Puis, trop vite amené, les scènes graves ou émouvantes ne me touchent pas du tout. Par contre je me suis assez bien identifié au personnage hétéro -Matthias- surtout quand il se dit "mais qu'est-ce que je fous là, c'est n'importe quoi!".
lancelo25
lancelo25

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 33 critiques

1,5
Publiée le 10/05/2019
Moins sinistre et ennuyeux que Le Grand Bain, ce film s’avère néanmoins être un enchainement de clichés éculés sur les gays (hystérie, féminisation, obsession du sexe, superficialité, saturation des couleurs, égocentrisme…). On rit peu car il n’y a pas de comique de situation, juste un enchainement de « répliques-clichés » censées être percutantes. Seul le rôle de l’entraineur bougon sauve le film de la « gaytitude » dans laquelle il s’enferme. Ce personnage n’en est pas moins archétypal, celui de l’hétéro-normé et homo-réfractaire qui s’avère au final être étonnamment gay-friendly. Voici un film qui plaira tant aux gays que cet univers de paillettes fait rêver qu’aux hétéros rassurés par cette image hystérisée des gays et si loin d’eux-mêmes.
AZZZO
AZZZO

Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 254 critiques

0,5
Publiée le 11/05/2019
Bonne nouvelle pour ceux qui n'ont jamais vu "La cage aux folles" : la version 2.0 vient de sortir en salle... ou plutôt en "sale" car c'est un film malsain qui plonge le spectateur dans le bain visqueux et malodorant de la caricature. Les joueurs de water-polo amateurs ne sont pas des homosexuels, ce sont des "folles", des personnages grotesques et totalement irréels qui se trémoussent, montrent leur fesses, prennent de la drogue, chantent du Céline Dion et sont obsédés par le sexe. Quelle représentation de l'homosexualité ! C'est retour direct aux années 80. L'ambition des deux réalisateurs était pourtant de lutter contre l'homophobie mais le résultat est affligeant. On ne rit pas et on n'éprouve de la gêne, d'autant que c'est convenu, mal écrit, mal joué, et très mal filmé.
JudyCarlotta
JudyCarlotta

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 41 critiques

1,0
Publiée le 10/05/2019
Méfiez-vous des critiques qui vous disent que ce film évitent tous les clichés. Faut comprendre au niveau traitement de l'histoire – et encore... Tous les clichés sur les gays y sont, y compris le moins politiquement correct : le sexisme. Film très misogyne. Aucune femme (majeure) n'est présentée de façon positive, à part Fred – mais qui se voit envoyer sur les roses quand il s'agit de rencontrer quelqu'un. On me rétorquera que le sexisme existe aussi chez les lesbiennes, mais là, on est dans un film sur les mecs... Qu'on remplace les hommes par des Blancs et les femmes par des Noires et il y aurait matière à un beau procès pour racisme. Comme quoi un homme quelle que soit sa couleur ou sa sexualité sera toujours supérieur à une femme quelle qu'elle soit dans l'esprit de pas mal de gens... Je ne vois pas où est l' « ode à la tolérance ». Curieux qu'aucun critique n'ait relevé ce fait. Sinon humour niveau d'une pantalonnade bidasse années 70.
Agnès J.
Agnès J.

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 12 critiques

1,0
Publiée le 10/05/2019
J’ai été tellement déçue par ce film que je me suis plongée dans les critiques presse et spectateurs pour comprendre. Mais pas plus avancée. Film long, sans intérêt et àl part une personne qui riait follement dans la salle pour des gags nuls je n’ai pas entendu rire. Quant à la fin qui se veut dentimentale c’est raté.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top