Mon AlloCiné
Bruiser
Note moyenne
2,4
8 titres de presse
  • Télérama
  • Libération
  • Cahiers du Cinéma
  • Ciné Live
  • L'Ecran Fantastique
  • Les Inrockuptibles
  • Mad Movies
  • Première

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

8 critiques presse

Télérama

par Pierre Murat

Sorti à la sauvette, un Romero pas mal du tout, à mi-chemin entre la bande dessinée The Crow et L'homme qui rit, de Victor Hugo (on exagère, bien sûr, mais il y a un peu de ça !).

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Libération

par Alexis Bernier

(...) après un début alléchant, détaillant les fantasmes mortifères de Creedlow, Bruiser rebondit au rythme somnambulique d'un honnête téléfilm fantastico-policier. Manifestement tourné rapidement et dans des conditions économiques restreintes, ce film très sage en regard des outrances passées du réalisateur, risque de décevoir les fans de Zombie.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Cahiers du Cinéma

par Vincent Malausa

Les personnages de Bruiser ne sont plus ceux, viséraux et palpitants, des précédents films de Romero. Ils sont déjà des fantômes, simples figures de carnaval déambulant à la manière d'automates tristes et désincarnés.

Ciné Live

par Marc Toullec

Voir la critique sur www.cinelive.fr

L'Ecran Fantastique

par Yves Rivard

Ce qui s'annonçait comme un croisement thématique entre les tourments intérieurs d'un Darkman et les extériorisations vengeresses d'un Batman se révèle au final n'être qu'un thriller fantastique assez plat, mollement filmé, où même les scènes de vengeance (...) paraissent bien pâles et sans saveur par rapport aux morceaux anthologiques antérieurs du maître.

Les Inrockuptibles

par Olivier Père

Venant après plusieurs années de projets avortés, Bruiser fait peine à voir. On devine ce qui a pu intéresser Romero dans cette histoire de vengeance sociale. Hélas, l'ex-grand cinéaste n'en fait rien, par manque de moyens sans doute mais aussi d'inspiration.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Mad Movies

par Anne-Laure Gauberthier

(...) rien n'y fait : le film se liquéfie dans sa critique lourdingue du conformisme capitaliste.

Première

par Mathieu Carratier

[le] film ressemble un peu trop à un mauvais slasher. Epilogue foireux inclu. La déception est d'autant plus amère que l'écriture affûtée de Romero fait parfois irruption à travers une description acide du corporatisme et de la réussite sociale.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top