Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Miracle du Saint Inconnu
    Note moyenne
    3,7
    19 titres de presse
    • Positif
    • Transfuge
    • Cahiers du Cinéma
    • CinemaTeaser
    • Dernières Nouvelles d'Alsace
    • Femme Actuelle
    • Le Dauphiné Libéré
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Marianne
    • Ouest France
    • Télérama
    • La Croix
    • Le Figaro
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Première
    • Les Fiches du Cinéma

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    19 critiques presse

    Positif

    par Olivier De Bruyn

    Avec un sens de l’épure discrètement impressionnant, un humour à toute épreuve et, surtout, une inspiration constante dans sa mise en scène, Alaa Eddine Aljem signe une fable burlesque qui stigmatise avec une même impertinence l’obscurantisme idéologique et les névroses mercantiles.

    Transfuge

    par Serge Kaganski

    Faire rire des travers de la société marocaine sans déclencher les foudres d’autorités toujours promptes à censurer, voilà bien le signe d’un cinéaste aussi subtil dans le maniement de l’humour que dans celui de la critique sociale.

    Cahiers du Cinéma

    par Jean-Philippe Tessé

    Le premier long métrage d’Alaa Eddine Aljem détonne et laisse entrevoir une belle promesse.

    CinemaTeaser

    par Emmanuelle Spadacenta

    Le Miracle du Saint Inconnu est une fable est comme un film des frères Coen qui aurait été revisité à la sauce marocaine. Mais ce n’est pas parce que c’est enfantin, que ce n’est pas diablement malin.

    La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

    Dernières Nouvelles d'Alsace

    par La Rédaction

    Un très joli premier film.

    Femme Actuelle

    par Sabrina Nadjar

    Cette comédie marocaine séduit par son ton pince-sans-rire, ses gags muets rappelant parfois Chaplin ou Tati.

    Le Dauphiné Libéré

    par Jean Serroy

    Une fable burlesque joliment ciselée.

    Les Inrockuptibles

    par Jean-Baptiste Morain

    "Le Miracle du Saint Inconnu" est l'occasion de décrire avec humour un petit peuple rigolard et farceur (...) et quelques bras cassés assez désopilants, (...) puisant à la fois son humour dans le pince-sans-rire et l’autodérision. (...) Un très joli premier film.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Libération

    par Elisabeth Franck-Dumas

    Si les péripéties décrites par le Miracle du saint inconnu [...] sont résolument loufoques, la mise en scène, elle, se montre tout en retenue, pleine de silences et de temps morts qui soulignent le pur comique de situations reposant, non pas sur le ridicule de chacun [...], mais sur le recul offert par des respirations qui permettent d’envisager la folie avec sagesse.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Marianne

    par Olivier de Bruyn

    Avec son sens de l’épure et son humour à toute épreuve, Alaa Eddine Aljem signe une petite merveille burlesque qui stigmatise avec une même impertinence l’obscurantisme et les névroses mercantiles. Un cinéaste à suivre de très près.

    Ouest France

    par Thierry Chèze

    Il y a du Elia Suleiman dans ce premier long-métrage du marocain Alaa Eddine Aljem. Ce même goût pour l'absurde et cette même capacité à en parsemer son récit pour apporter de la légèreté dans sa profondeur.

    Télérama

    par Samuel Douhaire

    Un premier film au burlesque subtil.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    La Croix

    par Corinne Renou-Nativel

    Avec ce premier long-métrage présenté à Cannes, Alaa Eddine Aljem, un jeune cinéaste, a su composer une œuvre burlesque au style affirmé qui porte un regard tendre et comique sur la foi.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Figaro

    par La Rédaction

    Un miracle qui risque de passer inaperçu malgré une distribution convaincante.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Journal du Dimanche

    par Stéphanie Belpêche

    Un peu répétitif, mais très plaisant.

    Le Monde

    par Clarisse Fabre

    Si cette fable désopilante sonne aussi bien, c’est d’abord grâce à un récit ciselé, orchestrant la répétition de scènes aux infimes variations, et au comique qui va crescendo.

    Le Nouvel Observateur

    par François Forestier

    Dans ce Clochemerle marocain règne une folie douce, une bienveillance touchante. Le vrai miracle du titre, c’est de s’attaquer à un sujet hautement explosif – la religion – et de s’en sortir avec le sourire.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Première

    par Thierry Chèze

    En dépit de quelques coups de mou, cette fable burlesque séduit par sa façon malicieuse d’aborder les questions de croyance et de foi à mille lieues des débats survoltés et stériles des chaînes d’info. Le tout avec un art maîtrisé du comique de situation.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Les Fiches du Cinéma

    par Keiko Masuda

    Ce premier film est une comédie au tempo kaurismäkien dans le désert marocain. Le réalisateur y caricature un lieu de pèlerinage, les habitudes et les superstitions bien ancrées, à travers de multiples personnages, mais le tout a un petit goût d’inachevé.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top