Mon AlloCiné
    L'Audition
    note moyenne
    2,8
    34 notes dont 6 critiques
    0% (0 critique)
    17% (1 critique)
    50% (3 critiques)
    33% (2 critiques)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur L'Audition ?

    6 critiques spectateurs

    CinÉmotion
    CinÉmotion

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 16 critiques

    3,0
    Publiée le 10 novembre 2019
    Film qui dresse le portrait d'une femme rigide, autoritaire, froide que l'on comprend petit à petit être une carapace dissimulant bon nombre de problèmes personnels et troubles intérieurs. La thématique est bonne, axée autour de l’exigence que l'on peut avoir envers soi-même et celle qu'on peut avoir envers les autres, menant pour le coup à l'auto-destruction. J'ai trouvé intéressant les personnages et leurs névroses. Je trouve simplement que le film manque de rythme. Nous sommes vraiment sur un rythme lent continuel alors que, à l'image des séquences jouées du violon en mouvement "presto", le film aurait été plus impactant et intéressant si son rythme suivait lui aussi de façon crescendo la descente de plus en plus brutale du personnage vers l'auto-destruction. Au final, la lenteur globale amenuise la portée émotionnelle qu'aurait pu prendre la conclusion. Et l'évolution de l'intrigue et des personnages eux-mêmes s'en retrouve impactée. Je n'ai par exemple pas compris pourquoi il y a eu tant d'insistance sur spoiler: la relation extra-conjugale alors que celle-ci ne trouve pas vraiment sa résolution, ne trouve jamais confrontation, et n'a pas été vraiment utile à faire évoluer le récit ou le personnage. Mais cela reste un film touchant, avec une actrice toujours très juste dans les scènes de grande intensité tout comme celles demandant plus de retenue et de nuance.
    Daniel U
    Daniel U

    Suivre son activité

    2,5
    Publiée le 8 novembre 2019
    Evidemment inspiré par Possession de Zulawski où la même Anna en jupe et bottines s'écartelait entre deux hommes en torturant une élève...à revoir
    Yves G.
    Yves G.

    Suivre son activité 355 abonnés Lire ses 371 critiques

    3,0
    Publiée le 11 novembre 2019
    Anna (Nina Hoss) est professeure de violon au Conservatoire. Elle est chargée de préparer le jeune Alexandre à son audition et s'investit tout particulièrement dans cette tâche au point de repousser les limites de son élève. La professeure, froide et inflexible, cache bien des failles secrètes. Rongée par la maladie, elle est incapable de se produire en public. Malheureuse dans son couple, elle trompe son mari (Simon Abkarian) avec un collègue violoncelliste (Jens Albinus). Bourreau de travail, elle reporte sur son fils ses ambitions déçues. "L'Audition" est un film sur la musique et son apprentissage. Je ne suis moi-même qu'un musicien du dimanche et n'ai jamais pratiqué mon art au niveau d'excellence des personnages du film. Mais je crois qu'il expose fort bien deux situations rarement filmées avec autant de finesse. D'une part quand il montre Alexandre travailler le presto d'une sonate de Bach, la recherche maniaque de la perfection dans l'inlassable répétition d'un même morceau, d'un même passage jusqu'à l'épuisement. D'autre part, la place envahissante que la pratique d'un instrument peut prendre dans la vie d'une famille, a fortiori si plusieurs de ses membres s'y adonnent. Je suis un fan absolu de Nina Hoss dont j'admire la beauté, l'élégance et la finesse de jeu. J'ai adoré les films qu'elle a tournés sous la direction de Christian Petzold : dans "Barbara", en 2012, elle joue une chirurgienne qui tente de tromper la surveillance de la "Stasi", dans "Phoenix", en 2014, elle est une rescapée des camps de concentration. Elle « personnifie l'Allemagne, comme Hanna Schygulla à une époque » écrit d'elle "Libération" dans le portrait qu'il lui consacre début 2016 à l'occasion de la sortie d'une pièce de Yasmina Reza dont elle tient le premier rôle. Trop rare sur nos écrans, j'étais impatient de la retrouver. Ces retrouvailles furent en demi-teinte. Sans doute Nina Hoss est-elle impériale dans un rôle complexe et ambigu. Son personnage force l'admiration autant qu'il inspire l'effroi. Il n'est pas sans rappeler, la sexualité pathologique en moins, la pianiste interprétée par Isabelle Huppert dans le film éponyme de Michael Haneke inspirée du livre de Elfriede Jelinek. Mais son personnage est si déroutant, si glaçant, si opaque, qu'il annihile l'élan de sympathie qu'on aurait aimé ressentir pour lui.
    Joce2012
    Joce2012

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 43 critiques

    4,0
    Publiée le 6 novembre 2019
    Très bon film qui met à nu les sentiments et l'égo que l'on peut avoir, avec l'influence de la famille et de l'éducation, très bonnes interprétation des différents acteurs....à voir !
    eric S.
    eric S.

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    2,0
    Publiée le 12 novembre 2019
    Le film est intéressant par les névroses qu'il montre. Pour autant, il y a un côté vénéneux dans ce film qui se cache un peu pour en dire un bout sur l'Allemagne (le sourire final met très mal à l'aise). L'actrice principale joue bien mais c'est moins le cas des seconds rôles dont celui de l'amant
    titicaca120
    titicaca120

    Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 12 novembre 2019
    dés le début du film au restaurant en changeant 3 fois de place on se doute que l'on va avoir à faire à une femme assez spéciale. outre ses leçons au conservatoire son personnage semble être toujours en contradiction. quand la passion devient "folie". très belle interprétation de l'actrice principale.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top