Notez des films
Mon AlloCiné
    Mickey and the Bear
    Note moyenne
    3,4
    24 titres de presse
    • Ouest France
    • 20 Minutes
    • aVoir-aLire.com
    • CinemaTeaser
    • Closer
    • CNews
    • Culturopoing.com
    • Les Fiches du Cinéma
    • L'Humanité
    • Rolling Stone
    • Sud Ouest
    • Voici
    • Cahiers du Cinéma
    • La Croix
    • Le Figaro
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Nouvel Observateur
    • Paris Match
    • Première
    • Télérama
    • Critikat.com
    • Le Monde
    • Les Inrockuptibles
    • Libération

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    24 critiques presse

    Ouest France

    par Gilles Kerdreux

    Dur et puissant.

    20 Minutes

    par Caroline Vié

    Mickey and the Bear d'Annabelle Attanasio permet de découvrir une actrice aussi belle que brillante, Camila Morrone.

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    aVoir-aLire.com

    par Laurent Cambon

    Annabelle Attanasio réussit un tour de force pour son premier long-métrage.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    CinemaTeaser

    par Aurélien Allin

    Sans aucune frime, Mickey and the Bear assoit sa personnalité et observe avec rigueur le quotidien de son héroïne.

    Closer

    par La Rédaction

    Comme DiCaprio, on est tombés raide dingue de cette comédienne lumineuse et déjà très juste à 22 ans.

    CNews

    par La rédaction

    Un portrait bouleversant d’une enfant qui a grandi trop vite.

    Culturopoing.com

    par Danielle Lambert

    Loin des effets de manche et du grand spectacle, "Mickey and the Bear" cadre serré, dans l’intimité et la vérité d’un lien père-fille flirtant dangereusement avec la figure du couple. Sans conteste une pépite du cinéma indépendant américain.

    La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

    Les Fiches du Cinéma

    par Florian Fessenmeyer

    Un premier film à la beauté brute, porté par une excellente jeune actrice en devenir.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    L'Humanité

    par Vincent Ostria

    Drame ordinaire mais assez bien vu sur une adolescente tentant de maintenir à flot son père atteint du syndrome de stress post-traumatique.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Rolling Stone

    par Jessica Saval

    Premier long-métrage signé Annabelle Attanasio, Mickey and the Bear est un drame familial certes classique… mais aussi particulièrement fascinant.

    La critique complète est disponible sur le site Rolling Stone

    Sud Ouest

    par Sophie Avon

    Le film, lui, ne verse jamais dans le misérabilisme, porté par sa lumineuse héroïne (formidable Camila Morrone).

    La critique complète est disponible sur le site Sud Ouest

    Voici

    par Daniel Blois

    Cette production indépendante révèle deux beaux talents, à suivre de très près.

    Cahiers du Cinéma

    par Antoine du Jeu

    La relation père-fille qu’Annabelle Attanasio tisse par petites touches s’avère assez troublante (…). Il manque cependant au film une forme de sauvagerie ou d’inquiétude plus affirmée capable de l’émanciper d’un récit bien ficelé.

    La Croix

    par Corinne Renou-Nativel

    Dans ce premier film réussi malgré sa trame convenue, une jeune femme s’occupe de son père malade et irresponsable sur fond d’Amérique rurale en pleine décrépitude.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Figaro

    par La Rédaction

    Un film indépendant américain sans grande originalité, avec Camila Morrone.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Journal du Dimanche

    par Baptiste Thion

    La réalisatrice, sans céder au pathos, pose un regard empathique sur ses personnages, interprétés par d’épatants comédiens, au premier rang desquels la prometteuse Camila Morrone, et signe un récit aussi touchant que sympathique.

    Le Nouvel Observateur

    par François Forestier

    Camila Morrone, qui en est à ses débuts (22 ans), est émouvante dans le rôle de Mickey, mais c’est James Badge Dale (« les Infiltrés »), le père, qui électrifie le film. On reparlera d’Annabelle Attanasio.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Paris Match

    par Yannick Vely

    Le scénario est classique mais il est certain que l'on reverra Camila Morrone au cinéma.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Première

    par Thierry Chèze

    Découvert à l’ACID lors du Cannes 2019, Mickey and the Bear paraît au départ cocher toutes les cases de la tragédie familiale vue par le cinéma indépendant américain. Sauf que, comme Debra Granik avec Winter’s Bone, Annabelle Attanasio réussit à transcender les archétypes.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Télérama

    par Anne Dessuant

    Pour son premier long métrage, la jeune Annabelle Attanasio se plie aux règles d’un genre assez balisé : la chronique sociale avec père et fille formant un couple abîmé. Sans éviter tous les clichés, elle arrive à lui insuffler sa touche personnelle, à coups d’ellipses bienvenues et de dialogues justes et sobres.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Critikat.com

    par Olivia Cooper-Hadjian

    Ce récit des doutes d’une adolescente tiraillée entre affection pour son père fragile et désir d’ailleurs peine à trouver de l’ampleur : le terrain est trop balisé et les clichés creusés jusqu’au bout.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Le Monde

    par Mathieu Macheret

    Le film n’échappe pas aux poncifs du cinéma indépendant, où le récit d’adolescence se résume à la question d’avoir à échapper à son milieu étouffant.

    Les Inrockuptibles

    par Ludovic Béot

    Un récit d'apprentissage trop académique sauvé par l'intensité des acteurs et la sensibilité de la caméra.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Libération

    par Marcos Uzal

    Outre les paysages arides du Montana, dans les rares moments où le cadre s’élargit, l’intérêt réside essentiellement dans le charisme de Camila Morrone, très prometteuse actrice, bien plus captivante que le film lui-même.

    La critique complète est disponible sur le site Libération
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top