Mon AlloCiné
    Nos défaites
    Note moyenne
    2,9
    13 titres de presse
    • Le Monde
    • Les Inrockuptibles
    • L'Humanité
    • Télérama
    • La Septième Obsession
    • Le Journal du Dimanche
    • Les Fiches du Cinéma
    • Libération
    • Positif
    • Cahiers du Cinéma
    • Critikat.com
    • Première
    • aVoir-aLire.com

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    13 critiques presse

    Le Monde

    par Clarisse Fabre

    Nos défaites fait le constat, troublant, d’un héritage politique qui n’a pas été transmis, ni par l’école ni par la famille. C’est aussi un film de langage, bouleversant, captant le vocabulaire et le visage adolescents en pleine mue – l’expression « du coup » est utilisée à tout bout de champ, telle une béquille raccrochant des bouts de phrase.

    Les Inrockuptibles

    par Bruno Deruisseau

    Le cinéma devient témoin de la naissance d'une pensée politique actuelle. C'est pourquoi "Nos défaites" est finalement optimiste. Si le film acte l'échec du cinéma comme détonateur d'un engagement politique, il le célèbre dans sa capacité à mettre une pensée au travail.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    L'Humanité

    par Genica Baczynski

    Le film est un essai douloureux et renversant, un éloge de la perte assumée comme inéluctable condition au renouveau des luttes et de leurs récits.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Télérama

    par François Ekchajzer

    Une œuvre singulière, qui souligne avec une franchise salutaire l’appauvrissement vertigineux de notre culture politique… Jusqu’à la séquence finale, touche d’espoir salvatrice d’un film à contre-­courant de la démagogie ambiante.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    La Septième Obsession

    par Thomas Aïdan

    L’idée géniale du cinéaste a été de proposer à des lycéens de s’exprimer face caméra sur leur vision de la société et de la politique, mais aussi de leur faire rejouer, sur un mode de reconstitution historique, des séquences majeures du cinéma militant de l’époque post-68.

    Le Journal du Dimanche

    par Baptiste Thion

    Sympathique mais inquiétant.

    Les Fiches du Cinéma

    par Jef Costello

    Grâce à un dispositif astucieux, avec les jeunes d’un lycée, le nouveau film de Jean- Gabriel Périot rend compte des métamorphoses de l’esprit de révolte.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Libération

    par Luc Chessel

    En ressort au moins le portrait en demi-teinte de cette jeunesse française actuelle, dont une étincelle peut faire éclater à tout moment la révolte.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Positif

    par Eithne O'Neill

    On voit d’un côté le charme de la spontanéité, de l’hésitation de ces intervenants, et de l’autre, la passivité, l’absence de prise de position et une ignorance sidérante : Le syndicat ? De la politique.

    Cahiers du Cinéma

    par Laura Tuillier

    (…) Comment le corps des adolescents reçoit-il une parole venue du passé, au-delà de la compréhension des mots ? Au meilleur du film, ces questions sont posées et sont plus passionnantes que l’interro surprise qu’il nous demande de surveiller.

    Critikat.com

    par Josué Morel

    C'est l'un des problèmes du film : s’il pointe une manifeste déliquescence de la connaissance du politique, il ne va pas sans organiser, par des choix de montage, un certain défaitisme.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Première

    par Sylvestre Picard

    Si les lycéens font preuve d’une percutante intelligence dans leurs réponses, le procédé (à l’image des films reproduits par Périot et ses élèves) semble surgi d’un autre âge : celui de la révérence à une lutte passée (celle de Mai 68, évidemment), à ses images et son vocabulaire. Peu de charme, donc.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    aVoir-aLire.com

    par Laurent Cambon

    Il y a presque une indécence à nommer documentaire ce film qui ressemble à un vague essai cinématographique, conçu sans moyens, et mettant en scène des adolescents moins comédiens qu’apprentis philosophes. On s’ennuie beaucoup dans cet exercice de style maladroit.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top