Mon AlloCiné
    Pour Sama
    note moyenne
    4,3
    110 notes dont 13 critiques
    46% (6 critiques)
    54% (7 critiques)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Pour Sama ?

    13 critiques spectateurs

    Nulisse K
    Nulisse K

    Suivre son activité Lire sa critique

    4,5
    Publiée le 18 juillet 2019
    Témoignage poignant et touchant des atrocités causées par la guerre en syrie , un film dur et vrai ... malheureusement...
    Cinéphiles 44
    Cinéphiles 44

    Suivre son activité 192 abonnés Lire ses 89 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2019
    Oeil d’Or du Meilleur Documentaire au Festival de Cannes, “Pour Sama” est un film réalisé par une mère pour sa fille. Waad al-Kateab est une syrienne qui vit à Alep lorsque la guerre éclate en 2011. Elle filme son quotidien, ses proches et son bébé malgré les bombardements incessants. Sous l’oeil de sa caméra, nous découvrons des familles qui tentent d’être heureuses malgré les pertes qui s'additionnent et la ville qui se détruit encore plus chaque jour. On y voit une naissance, un mariage, mais aussi des corps sortis de la rivière et des enfants morts dans des hôpitaux. “Pour Sama” est à la fois extrêmement douloureux, mais certainement plein d’espoir. Il n’est pas question d’analyser la situation politique, il est question de comprendre ce que fuient de nombreux syriens. Puissant. D'autres critiques sur notre page Facebook : Cinéphiles 44 et notre site cinephiles44.com
    velocio
    velocio

    Suivre son activité 346 abonnés Lire ses 1 161 critiques

    5,0
    Publiée le 3 octobre 2019
    Waad al-Kateab est à la fois une jeune femme syrienne comme beaucoup d’autres, une épouse, une mère, et une jeune femme syrienne à part, une femme qui, dès le début de la bataille d’Alep en juillet 2012, a filmé ce qui se passait autour d’elle, une femme témoin de la guerre atroce menée par un dictateur contre son peuple et de la crise humanitaire que cette guerre a générée. Pour elle, filmer rendait le cauchemar plus supportable. A partir de janvier 2016, les images qu’elle tournait ont été diffusées sur la chaîne anglaise Channel 4, sous la forme d’une série de intitulée INSIDEALEPPO. Evacuée d’Alep en décembre 2016 avec sa famille, elle disposait d’un très important stock d’images. Se replonger dans ce passé douloureux n’était certainement pas un exercice facile. Elle l’a pourtant entrepris et, avec la collaboration du documentariste britannique Edward Watts, elle nous propose ce témoignage bouleversant, présenté en séance spéciale au Festival de Cannes 2019 et récompensé par l’œil d’or du meilleur documentaire de ce Festival, ex-aequo avec "La Cordillère des songes" de Patricio Guzmán. Une récompense qui a autorisé le distributeur, KMBO, à affirmer sur l’affiche française que "Pour Sama"était le meilleur documentaire du Festival de Cannes 2019. Quelle modestie dans le propos : pas besoin de beaucoup se forcer pour affirmer que Pour Sama était le meilleur film du Festival de Cannes 2019 !
    EPDH E
    EPDH E

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 13 octobre 2019
    J'ai appris beaucoup de choses sur la guerre en Syrie grâce à ce film magnifique.. je conseille tout le monde de le regarder
    Jmartine
    Jmartine

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 122 critiques

    4,5
    Publiée le 10 octobre 2019
    Plus encore qu’un documentaire consacré par l’Œil d’Or du meilleur documentaire au dernier Festival de Cannes et couronné dans huit autres festivals, « Pour Sama », réalisé par le Britannique Edward Watts et la Syrienne Waad al-Khateab, essentiellement à partir des cinq cents heures de rushes d’images tournées par Waad al-Khateab à Alep entre 2011 et 2016 à partir d’un téléphone portable puis une petite caméra Sony, est un manifeste. Il embrasse les cinq années qu’auront duré le soulèvement contre Bachar al-Assad, puis le long et tragique siège de la ville par le régime syrien et l’aviation russe. Etudiante en économie à l’Université d’Alep en 2011, lors des premières manifestations contre Al-Assad, Waad al-Khateab s’engage dans la rébellion et se met à tourner pour témoigner de la situation - ses reportages ont été diffusés sur la Chaîne Channel 4. Des premiers élans de liberté au pilonnage de la ville et ses civils, jusqu’à l’exil forcé, elle a beaucoup filmé , obsédé par le fait de tout tourner, la répression mais aussi la vie quotidienne sous les bombes, l’intimité d’un repas de famille, quelques moments de quiétude dans un jardin en fleurs, les attaques de l’aviation russe, les barils d’explosifs largués par les hélicoptères de l’armée syrienne….le quotidien d’un hôpital clandestin fondé par un jeune médecin tout juste diplômé, Hamza, qu’elle épousera….son témoignage prend la forme d’une histoire filmée lue en voix off, à sa fille Sama ( Ciel en arabe) née au milieu de ces évènements . Sama c’est le sourire au milieu des horreurs d’une guerre asymétrique…Les forces syriennes libres pèsent peu devant le déploiement de l’aviation russe…on passe du sourire et du joyeux babillement de la petite à une fuite éperdue, caméra affolée à la main vers un hypothétique refuge quand des flammes s’échappent d’un des couloirs de l’hôpital….Ce témoignage est probablement ce qu’on a vu de plus poignant sur l’horreur d’un tel conflit pour les civils et notamment pour les enfants premières victimes de ces bombardements…que penser de ces scènes effarantes où des grands frères amènent leur petit frère ensanglanté et déjà mort… parfois un miracle, une femme enceinte sérieusement blessée par des éclats d’obus, que les médecins décident d’accoucher par césarienne d’un enfant inanimé qu’ils arriveront à ranimer tout en sauvant la mère…. Si le film s’adresse à Sama, afin d’expliciter la décision de ne pas fuir malgré le danger, il vise aussi le public occidental resté bras croisés devant le massacre. On pourrait faire pas mal de reproches sur la technique, scénarisation excessive, voix off écrite a posteriori, images sautillantes… mais quel fascinant témoignage sur l’héroïsme au quotidien de ces soignants opérant à même le sol, au milieu de pansements maculés de sang…qui parfois craquent après un nième bombardement russe, « Nous les adultes c’est normal…mais les enfants, eux, ils n’y sont pour rien » …. Pour Sama est tout simplement un grand film….Ne le manquez pas !!!
    Isylwip W
    Isylwip W

    Suivre son activité 1 abonné

    4,5
    Publiée le 11 octobre 2019
    Ce film nous confronte à la dure réalité que vivent les syriens depuis que la guerre civile a commencé. C'est à la fois émouvant et poignant de voir ces syriens se battent chacun à leurs niveaux contre le régime dictatorial de Bachar Al Assad.
    cware c
    cware c

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 13 octobre 2019
    magnifique , Je suis syrien, j'ai vécu la guerre et je confirme que le film raconte la réalité. c'est un très bon travail les gars... et finalement dieu merci hamdulilah que Sama est toujours en vie
    Léa C
    Léa C

    Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 13 octobre 2019
    « Pour Sama » nous communique des bribes d’un vécu brut, non orienté ou instrumentalisé, au sein d’une Syrie en proie à l’abomination depuis le début de la guerre civile en 2011. Parvenir à survivre à la désolation et à l’insoutenable pendant autant de temps tout en oeuvrant pour les autres est un message à relayer aux 7 milliards et demi d’humains qui peuplent cette Terre et qui doit faire réagir pour des lendemains meilleurs.
    Michèle G
    Michèle G

    Suivre son activité Lire ses 5 critiques

    4,5
    Publiée le 13 octobre 2019
    Quand filmer devient le poumon de la vie au coeur du chaos et de l'enfer... quand chaque plan est un acte de révolte et de survie, une trace d'amour pour ceux qui nous entourent, mais aussi de mémoire pour tous ceux qui tombent... quand les enfants meurent sous nos yeux, malgré tous ces incommensurables efforts à tenter de sauver le plus grand nombre et que la caméra filme, filme, filme inlassablement à épuisement, comme un cri de justice face au silence du monde... s'effondrent tous les écrans de ce même monde, s'évaporent tous les débats en une pluie de cendres et tous les murs érigés par les tyrans et dictateurs de tout poil deviennent le miroir des lâchetés de tous ceux qui auraient pu influer sur le cour de l'histoire, mais qui ont laissé faire...
    Xavier B.
    Xavier B.

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 3 critiques

    4,5
    Publiée le 13 octobre 2019
    Le film est dur. L’avertissement ‘’des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs’’ est une pieuse litote mais, malgré les flots de sang et la succession de cadavres, le film révèle une formidable vitalité. Véritable pièce à conviction pour les procès pour crime de guerre en Syrie dont on aimerait qu’ils se tiennent un jour, ’’Pour Sama’’ est aussi un témoignage sur la solidarité entre combattants de la liberté. Il nous rappelle enfin, implicitement, que nous n’avons pas fait grand-chose pour éviter de conflit infâme, et que nous ne faisons pas grand-chose pour les réfugiés qui l’ont fui.
    Michèle B
    Michèle B

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 14 octobre 2019
    merci à Waad al-Kateab et Edward Watts de permettre qu'on ne reste pas indifférent à cette cruauté humaine. j'ai pleuré devant toute cette injustice, cette horreur et cependant cette population qui réussit à rester vivante. Bien loin d'un documentaire de guerre vu à la télé des dizaines de fois. celui -ci ne permet pas de nous en sortir indemne. Merci
    Coco B
    Coco B

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 14 octobre 2019
    Un magnifique documentaire, sur les coulisses d'une guerre, sans effet larmoyant, sans peurs, ni artifices, juste la réalité, la vérité d'une femme, d'une mère. A voir et à diffuser partout!
    Raphaël T
    Raphaël T

    Suivre son activité 77 abonnés Lire sa critique

    4,0
    Publiée le 14 octobre 2019
    Le siège d'Alep vu à travers les yeux (et l'objectif) d'une femme, d'une épouse, d'une mère. Un témoignage personnel et poignant montrant, caméra au poing, le quotidien d'une population écrasée par son propre régime et qui lutte, tant bien que mal, pour (sur)vivre. Une plongée crue et brutale dans les couloirs d'un hôpital syrien où rien ne nous est épargné. Le rapport à la mort y est frontal et omniprésent, dans les yeux et la bouche des adultes comme des enfants. Un documentaire nécessaire pour garder une trace de ce qui a été vécu depuis l'intérieur par ces habitants, dont la ville n'est aujourd'hui plus qu'un champ de ruines. Parce que même sous les bombes, la vie, là où elle le peut, doit continuer.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top