Mon AlloCiné
    Martin Eden
    note moyenne
    4,0
    352 notes dont 53 critiques
    28% (15 critiques)
    32% (17 critiques)
    21% (11 critiques)
    9% (5 critiques)
    8% (4 critiques)
    2% (1 critique)
    Votre avis sur Martin Eden ?

    53 critiques spectateurs

    Stoppani Giannina
    Stoppani Giannina

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 5 novembre 2019
    Magnifique. La transposition du livre de London dans la ville de Naples du début et moitié du 1900, avec une représentation fantasmagorique de la virée fasciste du socialiste italien Mussolini, est un coup de génie. Ce que j'ai le plus apprécié est le jeu de pellicules qui nous fait basculer du présent au passé, du documentaire à la fiction du récit, qui mélange les époques, les personnages, les plans, les voix... il est extraordinaire et d'une poésie rare. Un hommage très fin à "l'auto-fiction" du livre de London, dont on retrouve ce mélange de vrai et de faux qui fait le charme du livre. On sort de la salle bouleversés par la puissance de ce film et notamment du personnage principal, interprété par Luca Marinelli. Ses yeux percent la toile blanche, littéralement; une interprétation qui lui a valu à juste titre le Prix Volpi au dernier Festival du Cinéma de Venise.
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 569 abonnés Lire ses 1 399 critiques

    4,0
    Publiée le 19 octobre 2019
    Que vont penser les familiers de Jack London, de l'adaptation napolitaine de l'un de ses romans les plus marquants, Martin Eden, paru en 1909 ? Une transposition très libre mais qui reprend le thème de l'autodidacte qui cherche à s'élever socialement pour les beaux yeux d'une blonde bourgeoise. Très ambitieux narrativement et formellement, le film brouille à dessein les repères historiques : il semble se passer parfois dans les années 70 et à d'autres moments vers 1930, façon de montrer l'universalité et l'atemporalité de son sujet et de son personnage principal. Celui-ci, méfiant vis-à-vis de tous les systèmes de pensée et qui trouve dans l'individualisme sa raison d'exister, a un côté romantique, idéaliste mais aussi auto-destructeur. Le réalisateur, Pietro Marcello, notamment remarqué avec Bella e perduta, en fait un homme fascinant, pas très aimable malgré sa recherche effréné d'émancipation politique, à travers l'acquisition de la culture et du talent de l'écriture. Le film le voit traverser le XXe siècle, ne serait-ce que de manière symbolique, avec en particulier des images d'archives superbes qui, loin d'être des digressions, sont comme des illustrations mentales ou sociales d'un monde régi par une perpétuelle lutte des classes. Martin Eden réussit la gageure d'être à la fois balzacien dans son récit et puissamment cérébral. C'est parfois déconcertant car elliptique mais le plus souvent stimulant pour l'esprit, ce qui n'est pas si fréquent dans le cinéma contemporain.
    Boby 53
    Boby 53

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    4,5
    Publiée le 26 octobre 2019
    Oeuvre complexe dans la forme, avec ses flashbacks historiques ou recréés de toute pièce, on peut avoir du mal à rentrer dans l'histoire, mais si on se laisse porter, alors on assiste à une oeuvre magistrale, à la mise en scène maitrisée de bout en bout, et à l'intepretation impeccable. Un grand film.
    Juwain
    Juwain

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

    3,5
    Publiée le 19 octobre 2019
    À l’est d’Eden Martin Eden est de la trempe de ces jeunes hommes au grand cœur que rien n’effraie. Et pour conquérir le cœur de la jolie bourgeoise Elena, il ne recule devant rien pour s’extraire de sa condition sociale et parfaire sa culture encyclopédique. Au prix d’une détermination sans faille et d’un travail acharné, le beau marin sans éducation parvient au statut d’écrivain de renom. Mais tout ça n’est pas sans conséquence sur l’amour et l’ambition du jeune italien. « Martin Eden, c’est Jack London », pouvait-on lire chez les critiques américaines qui ont tôt fait de voir dans le grand œuvre de l’auteur de Croc-Blanc un roman autobiographique lors de sa sortie en 1909. Martin Eden, c’est aussi peut-être Pietro Marcello tant il est tentant de voir dans le réalisateur italien un peu du jeune marin autodidacte. Comme pour dénoncer le capitalisme et l’individualisme galopants, Pietro Marcello revient à une photographie aux tonalités naturalistes, loin des ambitions scopiques des mastodontes du cinéma d’aujourd’hui. Pour mieux épingler les vanités et les dérives de nos temps modernes. Il fleure bon une certaine atmosphère surannée, parfumée d’influences picturales du XIXe siècle, chères au réalisateur, qui font de Martin Eden un film d’époque, à l’économie, résolument rafraichissant. La transposition de son Martin Eden dans l’Italie du XXe siècle montre l’universalité et l’intemporalité de la lutte des classes sur fond de montée du socialisme à Naples, car "c’est la référence la plus proche par ses couleurs, le rapport à la mer et les dynamiques sociales et politiques. » Sous des airs de témoignage historique et documentaire, le propos est d’autant plus prégnant qu’il est accompagné d’images d’archives qui viennent ancrer le récit dans une réalité napolitaine, en écho improbable au San Francisco de l’œuvre originale. Primé à Venise et Toronto, gageons que ce joli film contribuera à démocratiser davantage le véritable chef d’œuvre de Jack London dont c’est ici l’une des rares adaptations réussies.
    Chouch
    Chouch

    Suivre son activité 1 abonné

    5,0
    Publiée le 16 octobre 2019
    Le pari d'adapter ce chef d'oeuvre de littérature au cinéma est relevé avec brio. L'écriture et la réalisation assez singulière sont plus que réussi. Un grain d'image et une photo vraiment sublime. Le tout accompagné d'une super musique... Rien que ça L'acteur assez méconnue en France qui joue Martin Eden est absolument époustouflant et ce n'est pas étonnant qu'il ait gagné le prix d'interprétation à Venise. Je suis aussi un peu amoureux de l'actrice principale.. Un super beau film qui ne vous laissera pas indifférent
    Poupée zoom
    Poupée zoom

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 16 critiques

    4,0
    Publiée le 21 octobre 2019
    La première partie est magique , nous sommes emportés par les images, la musique , l'élan vers la réussite de Martin EDEN remarquablement interprété , un marin aux yeux changeants comme l'océan . La fin verse dans ce qui menaçait le film : un peu trop de pathos! C'est dommage car la note de fin nous laisse sur la rive alors que tout le reste est splendide .
    Lea Simone Allegria
    Lea Simone Allegria

    Suivre son activité 32 abonnés

    5,0
    Publiée le 17 octobre 2019
    Pietro Marcello emmêle images d'archives, portraits de napolitains et variété italienne pour faire vivre le héros de Jack London. Comment incarner un personnage si imparfait ? Luca Marinelli est saisissant de brutalité, plein de rage et de maladresses. Il a su comprendre celui qui s'entête et se jette à corps perdu dans une quête sans fin, dans laquelle il nous transporte à bout de bras, comme au milieu d'une mer déchaînée. Par contraste, avec subtilité, la délicate Elena traverse le film avec sa force tranquille - belle ondine que l'actrice française Jessica Cressy, qui ne se contente pas d'attraper toute la lumière, mais qui la réfléchit avec élégance. Un moment de grâce !
    Sam W
    Sam W

    Suivre son activité 1 abonné

    5,0
    Publiée le 16 octobre 2019
    Très bon film avec une très belle performance de la part des acteurs et une belle image. La réalisation aussi
    karim N
    karim N

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 16 octobre 2019
    Très beau film. Superbe adaptation du roman de London. Mise en scène juste et sensible servie par un casting 5 étoiles. Marinelli au sommet de son art et belle découverte avec la jeune Jessica Cressy.
    Viviane Anna W
    Viviane Anna W

    Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 16 octobre 2019
    Une adaptation réussie Ça n'est pas toujours le cas ! Un film poignant Belle réalisation juste et étonnante Je découvre des acteurs magnifiques Quel beau film
    castello branco m
    castello branco m

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 16 octobre 2019
    Film éblouissant, remarquable Luca Marinelli, et l’actrice Jessica Cressy faisant preuve de beaucoup de sensibilité et certainement une actrice en devenir. A voir absolument !!!
    vidalger
    vidalger

    Suivre son activité 109 abonnés Lire ses 600 critiques

    3,0
    Publiée le 16 octobre 2019
    Cette nouvelle adaptation au cinéma du chef d'oeuvre de Jack London est une demi réussite. Celui qui a lu le roman reste sur sa faim. Le cinéaste a gommé la plupart des nuances et des subtilités du personnage en transformant un jeune homme de la classe laborieuse d'un jeune pays - les États Unis du début du 20 ème siècle - en un ambitieux enfiévré dans la période pré-fasciste italienne. La brutalité naturelle et la violence contenue de Pietro Marcello dans le rôle-titre conviennent parfaitement au personnage mais valaient-elles de lui accorder le prix d'interprétation plutôt qu'à Joachim Phoenix dans Joker ? On a aimé le mélange d'images d'archives - reconstituées ou non - qui permet de rendre cette ambiance des premières années du siècle dans une Naples populeuse. On apprécie les compagnes féminines du héros, chacune à leur manière pleines de grâce et de subtilité. Les dialogues très écrits sont parfois confus et nuisent au rythme d'un film qui se veut, dans la grande tradition du cinéma italien, comme une critique sociale sur fond de passions torrides.
    Loïck G.
    Loïck G.

    Suivre son activité 109 abonnés Lire ses 309 critiques

    4,5
    Publiée le 18 octobre 2019
    Le réalisateur Pietro Marcello et son scénariste Maurizio Braucci ont beau faire des entorses au roman de Jack London, ne serait-ce que ce saut entre San Francisco et Naples, ils réussissent à lui redonner cette ambiance, cette atmosphère, et ce ton prophétique de bouleversements sociaux et politiques importants, à venir. On les suit à travers un marin sans fortune qui en la rencontrant va s’ouvrir à la culture ( la littérature en particulier ) et découvrir l’amour. C’est une romance à dix balles transmuée par une plume et une caméra et le talent de Luca Marinelli récompensé à juste titre à Venise en 2019. Pour en savoir plus : lheuredelasortie.com
    William Dardeau
    William Dardeau

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    3,0
    Publiée le 26 octobre 2019
    Cette libre adaptation du roman de Jack London, transposé à Naples à une époque peu définie (années 60 ? 70 ?) , peut être considérée comme une réussite. Le propos politique n'est pas édulcoré: au contraire la sourde mais réelle lutte des classes est prégnante dans le film. L'ensemble manque quand même d'une certaine force pour emporter totalement l'adhésion. Une certaine mièvrerie affleure parfois, en particulier dans la description des rapports entre Eden et la jeune femme. L'acteur principal (Luca Martinelli) est remarquable; il aide grandement à hausser le niveau du film. A voir.
    jerome S.
    jerome S.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

    1,0
    Publiée le 23 octobre 2019
    Vu ce film en raison du précédent film de ce cinéaste mais là, une belle déception ; jeux d'acteurs et ambiance d'opérette, sur fond d'intellectualisme poussif et, au total, un film qui vous laisse froid et indifférent au destin de tous ces mauvais interprètes. Dommage car il y a un certain travail et beaucoup de fils tirés mais chaque fil se finit en grosse ficelle bien indigeste. La critique professionnelle semble bien mal en point...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top