Notez des films
Mon AlloCiné
    J'aimerais qu'il reste quelque chose
    Note moyenne
    3,7
    12 titres de presse
    • Les Fiches du Cinéma
    • aVoir-aLire.com
    • Bande à part
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Point
    • Marianne
    • Paris Match
    • Positif
    • Télérama
    • Le Figaro
    • Le Journal du Dimanche
    • Première

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    12 critiques presse

    Les Fiches du Cinéma

    par La rédaction

    Chaque mardi, les bénévoles du Mémorial de la Shoah recueillent les témoignages des familles des victimes. Laurent Cantais a filmé leur travail avec intelligence et pudeur, dans un documentaire poignant et passionnant qui est aussi, et surtout, un film sur la vie.

    aVoir-aLire.com

    par Claudine Levanneur

    Un documentaire sensible, pour dépeindre la force des liens qui se tissent entre ceux qui confient des archives personnelles au Memorial de la Shoah et ceux qui les reçoivent.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Bande à part

    par Anne-Claire Cieutat

    D'apparence modeste, ce documentaire fait la part belle à la parole libre, au regard attentif et à l'écoute absolue. Ce qui s'y joue relève du devoir de mémoire, bien sûr, mais l'humilité et la sophistication combinées des cadres, comme le relief accordé à la prise de son, font de ces témoignages de vrais moments de vie et de cinéma, où l'infiniment petit et l'infiniment grand se font la courte échelle. Le vertige métaphysique côtoie l'émotion, dont le rire que suscite furtivement un personnage haut en couleurs. Voici un film qui, lui aussi, a atteint son noble but : laisser une trace. Une trace nécessaire et, espérons-le, indélébile.

    La critique complète est disponible sur le site Bande à part

    Le Nouvel Observateur

    par François Forestier

    C’est le cœur serré qu’on regarde ce documentaire, dans sa terrible vérité. On y assiste au travail des bénévoles du Mémorial de la Shoah, qui recueillent, auprès des familles, les traces d’un passé qui ne passera jamais.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Le Point

    par Florence Colombani

    Le film vient rappeler combien il est rare, et précieux, que la parole se transmette.

    Marianne

    par Martine Gozlan

    Un document bouleversant.

    Paris Match

    par Léa Bitton

    "J’aimerais qu’il reste quelque chose" démontre l’impressionnante patience et la persévérance de ces bénévoles.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Positif

    par Bernard Génin

    Un nouveau document indispensable pour les jeunes générations [...].

    Télérama

    par Samuel Douhaire

    Tous les mardis, des familles juives ofrent leurs archives au Mémorial de la Shoah. Un rituel que ce documentaire recueille avec une émouvante sobriété.

    Le Figaro

    par Claire Bommelaer

    Sans voix off, le documentaire laisse la parole à ces hommes et à ces femmes qui, autour d’une photo ou d’un objet, font le récit souvent bouleversant de la séparation avec leurs parents, des derniers mots lancés par leur mère, ou de leur vie «d’avant».

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Journal du Dimanche

    par Stéphanie Belpêche

    [...] on aurait aimé que le film se concentre sur les destins individuels.

    Première

    par Alexia Couteau

    Et, au final, la promesse du film n’est pas tout à fait tenue car on en apprend trop peu sur les raisons qui poussent les bénévoles à venir recueillir la parole. Reste une lueur pour ces hommes et ces femmes qui tiennent à ce « qu’il reste quelque chose ».

    La critique complète est disponible sur le site Première
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top