Notez des films
Mon AlloCiné
    Lucky
    note moyenne
    1,8
    962 notes dont 97 critiques
    répartition des 97 critiques par note
    3 critiques
    12 critiques
    12 critiques
    21 critiques
    25 critiques
    24 critiques
    Votre avis sur Lucky ?

    97 critiques spectateurs

    selenie
    selenie

    Suivre son activité 1418 abonnés Lire ses 4 877 critiques

    2,0
    Publiée le 27 février 2020
    On a l'impression que le réalisateur-scénariste belge Olivier Van Hoofstadt de "Dikkenek" (2006) lorgne plus vers le style de Quentin Dupieux ("Le Daim" en 2019). Malheureusement le réalisateur belge n'est pas Dupieux, on aurait aimé qu'il reste plus dans son univers "Dikkenek" et on peut être d'ailleurs un peu frustré que le personnage de flic jouée par Foresti ne soit finalement pas le même sur les deux films ce qui aurait offert une filiation savoureuse. Les répliques manquent cruellement de punch et de répartie, laissant les acteurs souvent sans réel matériau à la hauteur de leur talent. Une grande déception donc au vu du potentiel casting+histoire, il manque un vrai travail sur les dialogues et le rythme pour convaincre. Dommage... Site : Selenie
    lionelb30
    lionelb30

    Suivre son activité 98 abonnés Lire ses 1 903 critiques

    2,0
    Publiée le 29 février 2020
    Grosse attente pour cette comédie avec un casting très alléchant. Le début est correct , les comédiens font le métier mais le soufflet retombe très vite. Scenario trop faible et donc histoire inintéressante . Grosse déception.
    Maxime Dpt
    Maxime Dpt

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 5 critiques

    1,0
    Publiée le 28 février 2020
    Florence Foresti, Alban Ivanov, Mickael Youn, Laura Laune, autant de comédien très drôle rassembler dans un film écrit par le même réalisateur que Dikkenek, mais le scénario reste plat et les blagues s'enchaînent mais on rigole à peine quel dommage !
    guillaumehau
    guillaumehau

    Suivre son activité Lire sa critique

    1,0
    Publiée le 28 février 2020
    Décevant avec un tel casting ... on sourit à peine .. un gâchis on attendait à mieux ... désolé mais à éviter
    plire
    plire

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    3,0
    Publiée le 1 mars 2020
    C'est un film comique qui n'est pas apprécié de tout le monde, si vous regarder ce film ne vous attendez pas à voir un magnifique film, même si toute fois ce film possède un bon casting, une histoire insolite et de bonnes blagues. Le film à tout fois des points négatifs: -Les blagues un peu cachées. -Des erreurs et un montage un peu moyen.
    Pascal F.
    Pascal F.

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 17 critiques

    1,0
    Publiée le 27 février 2020
    Impatient d'aller voir le nouvel opus du réalisateur de Dikkenek film culte et bien je suis extrêmement déçu ,scenario nul, mise en scène idem et que dire des acteurs Foresti fait du Foresti, Mickael Youn ne crois pas à son role et que dire des gags qui pour la plupart tombent à plat.Le meilleur dans ce film c'est la bande annonce...!!!!!!!
    Nico F
    Nico F

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 508 critiques

    1,5
    Publiée le 28 février 2020
    Film raté ... mauvais sur toute la ligne ... Seule la performance de florence Foresti fait oublié le désastre et aussi le plaisir de revoir la maison de "la vie dissolue de gerard Floque".. le reste est vide et à oublier
    Pierre Jeanne6
    Pierre Jeanne6

    Suivre son activité 2 abonnés Lire sa critique

    1,0
    Publiée le 26 février 2020
    Très décevant. Ne cadre pas avec un films comique, musique, décors, personnage tristes voir sinistre. A éviter si vous voulez passer une bonne soirée détente.
    Blandine Goreau Didot
    Blandine Goreau Didot

    Suivre son activité 1 abonné

    1,5
    Publiée le 26 février 2020
    1h26 d ennui, un navet, manque d action et peu de scènes vraiment comiques....je suis déçue...pourtant de bons acteurs au rendez vous. Film vraiment décevant
    zorro50
    zorro50

    Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 217 critiques

    4,5
    Publiée le 27 février 2020
    Si vous êtes nostalgiques du cinéma de Jean-Pierre Mocky, voilà sans doute son meilleur héritier, alors ne ratez pas cela. Dans un Bruxelles où personne n’a d’honnêteté ni de moralité, et où il n’y a que des voyous, des voleurs, des narcotrafiquants, des prostituées, des proxénètes, une savoureuse nymphomane sado-maso, et surtout des flics pourris jusqu’à l’os qui sont pires que tous les autres, 2 paumés « bras cassés » au grand cœur tentent de se sortir de la misère avec une arnaque improbable mais efficace. C’est très réjouissant et on passe un excellent moment.
    Moimoi
    Moimoi

    Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 2 344 critiques

    2,5
    Publiée le 30 mars 2020
    Je me demandais la raison de l'aussi mauvaise moyenne de ce film avant de le voir. Ne comprenant toujours pas après l'avoir regardé, je suis allé jeter un œil aux critiques. Verdict ? Il semble que cette production ait subi un assaut massif de fausses critiques. Je ne sais pas s'il s'agit de trolls qui n'ont que ça à faire de leurs journées ou de professionnels qui payent des gens pour faire une mauvaise publicité et couler les auteurs et acteurs de cette réalisation, mais il est clair et net que les notes sont faussées par une très grande majorité de critiques négatives de personnes qui, comme par hasard, ont publié une seule critique sur Allociné. Je vous le donne en mille : c'était pour ce film. Une fois cela dit, j'ai trouvé que Lucky était "regardable", c'est-à-dire que je ne regrette pas de l'avoir vu mais que j'ai bien conscience qu'il est quelque peu décevant pour vraiment mériter le titre de comédie, puisqu'on ne sourit/rit pas aussi fréquemment qu'on pouvait l'espérer avec ce genre cinématographique. Il est toutefois à souligner que Michaël Youn et Florence Foresti (sachant que cette dernière est très loin d'être parmi mes comiques préférés) ne surjouent pas trop, alors qu'on pouvait redouter le contraire.
    Benito G
    Benito G

    Suivre son activité 206 abonnés Lire ses 2 674 critiques

    3,0
    Publiée le 11 mars 2020
    Un film ou le casting s en sort on va dire. Meme si il aurait pu trouver de vrai acteur, on va dire. Passé cela, même avec une durée courte, quelques moment sont vaguement longuet mais sans rater l ensemble. Pour l histoire pas grand chose d original ou d innovant et une histoire assez simple. Comme le reste d ailleurs... Reste quelques gags ou situations sympa même si on ne rigole pas aux éclats et on esquisser plutôt quelques sourire. les acteurs font leur boulot et tiennent la durée avec des moments où autre assez simple mais parfois pas vraiment top. Le scénario donne l impression de partir dans une direction étrangère mais sur la fin rattrape le reste et donne un ensemble un peu plus cohérent. Donc sa se laisse voir mais ne pas attendre grand chose. bien que l on ressorte de bonne humeur.
    bzzzt
    bzzzt

    Suivre son activité 3 abonnés

    0,5
    Publiée le 20 février 2020
    Très déçu de ce film, Dikkenek est mon film préféré et Lucky n'est pas drôle du début à la fin. Dommage
    RENGER
    RENGER

    Suivre son activité 1473 abonnés Lire ses 5 468 critiques

    0,5
    Publiée le 1 mars 2020
    Nous pouvons clairement affirmer qu’une comédie réalisée par Olivier Van Hoofstadt (Dikkenek - 2006) n’est pas nécessairement un gage de qualité. La preuve en est avec Lucky, l’archétype de la comédie gênante où le casting aura été la seule préoccupation du réalisateur, au détriment du scénario. D’innombrables seconds rôles qui n’apportent absolument rien au film, si ce n’est de le perdre en cours de route. Une brochette de bras cassés (un pseudo garagiste, un flic ripou, un célibataire endurci, une bourgeoise nymphomane, …) tous évoluant autour d’une sombre histoire de stupéfiants. Absolument rien ne colle dans ce film, rien n’est crédible (entre les acteurs qui, jour après jour, porte les mêmes vêtements, la brigade canine et son pick-up orange, la tenue SM porté par les motards de la police, le commissariat qui semble avoir été tourné dans un immeuble désaffecté transformé pour l’occasion, les décors aseptisés, …). Serait-ce par manque de moyen que le film en pâti autant ? Avoir alloué les ¾ du budget au casting n’aide en rien. Le film est tellement mauvais en tout point (des acteurs à la mise en scène, des décors en passant par le scénario) qu’il en ressort un arrière-goût d’amateurisme (on aperçoit même l’équipe technique dans le champ de la caméra lors de la scène finale, c’est dire…). S’il n’y avait qu’une seule chose à sauver du film (et c’est bien peu sur 90min de péloche), c’est la participation à contre-emploi de Corinne Masiero en dominatrice nympho. Pour le reste, passez votre chemin, il n’y a rien à en sauver. http://bit.ly/CinephileNostalGeek
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 1621 abonnés Lire ses 3 096 critiques

    1,0
    Publiée le 5 mars 2020
    Olivier Von Hoofstadt, moi je l’aime bien… Et on ne va pas se mentir, si je l’aime bien c’est parce que c’est à ce gars qu’on doit « Dikkenek ». « Dikkenek », ça ne s’explique pas. Je pense d’ailleurs qu’il faut être Belge ou Nordiste pour être réceptif à ce trip. Tout le monde n’a clairement pas le bagage culturel nécessaire pour percevoir le pouvoir iconique d’une place Poulhaert et de son parking aux noms de niveaux ubuesques, d’un débit de Vedett dans un bistrot Duvel, ou bien encore d’un emblématique Yves-pilier-de-bar qui se saoule toujours dans les arrière-plans. « Dikkenek », c’est à la fois une étude anthropologique mêlée d’une satire absurde, tout comme c’est également une incroyable déclaration d’amour et de tendresse à une beaufitude qu’on pourrait presque ériger au rang de patrimoine national. Et voilà déjà que j’amorce mon troisième paragraphe et je me rends compte que je n’ai toujours pas parlé de « Lucky ». …Mais en même temps c’est normal : je n’ai tellement pas envie de vous parler de ce « Lucky ». « Lucky » c’est justement une tentative pour Von Hoofstaadt de se raccrocher à l’esprit de « Dikkenek », après quatorze ans d’absence et entre temps un seul long-métrage pas très chouette. « Lucky » c’est cette volonté de renouer avec la faune beauf, avec le cynisme et l’outrance. « Lucky » c’est l’envie de flirter à nouveau avec la ligne tout en se lâchant totalement dans l’irrévérence et la disgrâce. Mais « Lucky » c’est surtout un échec sur quasiment toute la ligne. Quelques belles idées qui sombrent à cause de choix d’écriture et de mise-en-scène d’une consternante fragilité. C’est bête mais devant pas mal de scènes, j’ai senti Von Hoofstadt peu en confiance. Toujours l’envie d’appuyer, d’insister, de s’attarder, histoire d’être vraiment sûr qu’on avait bien compris son intention ; qu’on avait bien capté que ses personnages étaient volontairement débiles, que c’était assumé et qu’il fallait rire de ça. Ainsi on se retrouve régulièrement face à un film qui répète ses vannes, qui fait commenter par un tiers la stupidité du personnage moqué, qui sursignifie des détails qui ne sont pourtant pensés que pour être des toiles de fond. spoiler: Je pense notamment aux figures féminines. Toujours très sexualisées dans ce film, elles renvoient une image parfois ambiguë, à mi-chemin entre la projection du fantasme de beauf et de celle de l’Amazone émancipée des conventions sociales. Ainsi, ces femmes n’hésitent pas à se croquer des gigolos ; à tendre des pièges sexuels à des petits jeunes ou bien à jouir du plaisir salasse de cogner gratuitement les suspects… Le souci c’est que Von Hoofstaadt insiste comme un gros lourd là-dessus. Comme s’il voulait être sûr que – malgré l’ambigüité de la figure – ça restait des femmes fortes hein ! #metoo #pasdeprisederisque #jveuxpasdennuis D’un autre côté, ce sentiment de peu de confiance, il peut se comprendre… Parce que franchement, à bien tout prendre, ça manque quand-même sacrément de densité. Quand on a le panier d’âneries rempli d’idées comme c’est le cas dans « Dikkenek », forcément on ne s’attarde pas. On fait les choses avec sècheresse et puis ensuite on enchaine. Là, y’a quelques (rares) idées sympas (moi par exemple j’ai plutôt bien aimé quelques moments lors de la démonstration de la brigade canine) mais tout ça se retrouve vite noyé dans une balourdise qui n’a ni le cynisme, ni la tendresse de « Dikkenek ». Et à partir de là, certains vont peut-être commencer à me dire : « Bon ça va avec "Dikkenek" ! Le sujet c’est ce "Lucky" ! Pas "Dikkenek !" Et il serait temps d’arrêter de faire des comparaisons comme ça et de parler de ce film pour ce qu’il est vraiment ! » Bah ouais ! Je vous comprends ! Moi aussi j’aimerais bien ! Seulement ce n’est pas moi qui fais tout le temps le rapprochement ! C’est Olivier Von Hoofstadt qui le fait ! Presque tout ce film c’est un décalque de « Dikkenek » ! Même exploration de la culture beauf ! Même duo de branquignoles qui se lance dans un plan vaseux ! Même personnage de flic sans limite – incarnée qui plus est par la même Florence Foresti ! Même découpage de l’intrigue entre ces différents personnages qui finissent par se télescoper ! Même brochette d’acteurs comiques censée densifier le caractère humoristique de l’ensemble ! Alors oui on essaye de tout faire pareil que « Dikkenek »… …Mais le problème c’est que la comparaison ne se fait jamais à l’avantage de « Lucky ». Et, d’une certaine manière, il suffit juste de s’arrêter à une seule comparaison pour se rendre compte de l’écart abyssal qui existe entre les deux. D’un côté, tu as un duo Dominique Pinon / Jean-Pierre Couchard. De l’autre on a un duo Mickael Youn / Alban Ivanov. Est-ce que j’ai besoin de commenter davantage ? Donc non, « Lucky » n’est pas un nouveau « Dikkenek ». Il n’est même pas un ersatz de « Dikkenek ». Il est juste un pale duplicata difforme, comme une décalcomanie bon-marché mal collée puis arrachée à la va-vite De la part d’un mec aussi rare et sympa qu’Olivier Von Hoofstadt, je trouve ça quand même terriblement triste… A croire que ce gars a perdu lui-même la recette et la méthode… Ç’en est même carrément à un point où on est en droit de se demander si un jour Olivier Von Hoofstadt sera capable de retrouver une fibre irrévérencieuse et tendre à la fois. Ah ça, c’est sûr, c’est terrible… Terrible d’avoir cette impression que, désormais « Dikkenek » ne pourra plus nous apparaître que comme un joyeux accident… Un lointain souvenir…
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top