Notez des films
Mon AlloCiné
    Un été à Changsha
    Note moyenne
    2,6
    14 titres de presse
    • Télérama
    • Critikat.com
    • Culturopoing.com
    • La Croix
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Fiches du Cinéma
    • Mad Movies
    • Ouest France
    • Le Figaro
    • Le Journal du Dimanche
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Positif
    • Première

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    14 critiques presse

    Télérama

    par Guillemette Odicino

    Avec ce premier film, l’acteur Zu Feng donne aussi des nouvelles d’une Chine contemporaine déshumanisée, où l’organe le plus introuvable, finalement, reste le cœur.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Critikat.com

    par Thomas Lequeu

    Le premier long-métrage du réalisateur chinois Zu Feng débute comme un polar urbain convenu avant de trouver sa singularité dans une seconde partie plus aventureuse.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Culturopoing.com

    par Emmanuel Le Gagne

    Passées ses belles promesses, ses moments émouvants, Un été à Changhsa (...) donne l'impression d'assister à deux films qui n'arrivent pas à cohabiter ensemble, l'un assez grand public et, il faut le dire, alléchant, proche des meilleurs thrillers asiatiques, et l'autre, plus introspectif et mélancolique, laissant un goût d'inachevé.

    La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

    La Croix

    par Jean-Claude Raspiengeas

    En dépit de sa nébulosité, ce film accroche le spectateur par son atmosphère, le dessin des personnages et les méandres psychologiques d’une intrigue où le principal n’est pas ce que l’on voit ni comprend, mais ce qui se laisse deviner.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Nouvel Observateur

    par Nicolas Schaller

    C’est élégamment filmé, dans une atmosphère languide et neurasthénique, mais tout est trop sage pour convaincre.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Les Fiches du Cinéma

    par Gilles Tourman

    Un polar psychologique troublant.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Mad Movies

    par Jean-Baptiste Herment

    [...] "Un été à Changsha" parvient à rééquilibrer la balance dès que le script s'extirpe de ce canevas policier trop restrictif pour se concentrer sur la psychologie de personnages assez attachants.

    Ouest France

    par La Rédaction

    C'est moins pour l'aspect polar qu'il faut voir ce film que pour la chronique dépressive qui voit un petit flic de province essoré reprendre goût à la vie.

    Le Figaro

    par La Rédaction

    Pour son premier long-métrage, le Chinois Zu Feng, devant et derrière la caméra, marche dans les pas des maîtres Jia Zhang Ke (Les Éternels) et Diao Yinan (Black Coal). Mais il est encore loin de les égaler. Il se désintéresse très vite de son intrigue policière. Le spectateur aussi hélas.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Journal du Dimanche

    par Baptiste Thion

    Le mélange des genres déroute et la torpeur de cet été infuse sur un spectateur qui peut trouver le temps long.

    Les Inrockuptibles

    par Emily Barnett

    L’intrigue presque ubuesque du début se délite peu à peu au profit d’une romance torturée avec une chirurgienne, sœur de la victime, prétexte à une longue digression autour d’une double perte qui endeuille nos personnages plombés par la dépression. (...) Reste cette critique en filigrane d’un pays semblant nécrosé de l’intérieur, à travers le mal-être des représentants de ses institutions.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Libération

    par Marcos Uzal

    De même qu’il arbore pendant tout le film une funèbre mine de chien battu, le réalisateur et acteur principal Zu Feng se complaît cependant dans une grisaille sans nuance puis dans le surnaturel mélancolique, avant que l’ensemble ne s’enlise dans une métaphysique sirupeuse.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Positif

    par Éric Derobert

    [...] un scénario hésitant et psychologique. Avec un esthétisme hésitant et superflu.

    Première

    par Thierry Chèze

    Un été à Changsha quitte alors un terrain balisé pour des chemins de traverse. Il n'évite pas quelques digressions malhabiles mais y trouve sa singularité.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top