Mon AlloCiné
    Tu mérites un amour
    note moyenne
    3,6
    161 notes dont 39 critiques
    36% (14 critiques)
    18% (7 critiques)
    18% (7 critiques)
    8% (3 critiques)
    15% (6 critiques)
    5% (2 critiques)
    Votre avis sur Tu mérites un amour ?

    39 critiques spectateurs

    velocio
    velocio

    Suivre son activité 343 abonnés Lire ses 1 161 critiques

    2,5
    Publiée le 11 septembre 2019
    C’est en 2007 que la carrière de comédienne de Hafsia Herzi a vraiment été lancée, grâce à "La graine et le mulet", film dans lequel elle interprétait le rôle principal, choisie par son réalisateur, Abdellatif Kechiche, alors qu’elle n’avait pas encore 20 ans et une expérience très limitée devant la caméra. Tout en continuant sa carrière de comédienne, Hafsia avait depuis longtemps une envie en tête : réaliser un long métrage. C’est avec un budget très limité qu’elle s’est lancée dans "Tu mérites un amour", film retenu par La Semaine de la critique à Cannes 2019. Il y a de quoi être chamboulée lorsqu’on découvre son amoureux à moitié dévêtu en compagnie d’une autre jeune femme. D’autant plus chamboulée lorsqu’on est très amoureuse, ce qui est le cas de Lila. Et pourtant son Rémi est loin d’être sans défaut : non seulement il la trompe, mais en plus il se montre lâche et manipulateur. C’est ainsi que, ayant décidé de partir en Bolivie pour être seul et pouvoir ainsi réfléchir sur son comportement, il correspond avec d’autres jeunes filles tout en affirmant à Lila qu’il n’aime qu’elle. Lila, de son côté, va profiter de l’absence de Rémi pour faire un certain nombre de rencontres. Dans la succession de rencontres faites par Lila, règne un mélange d’ennui et de moments savoureux, le tout filmé au plus près des personnages. Des personnages que la réalisatrice a voulu très différents les uns des autres, allant du fou de cinéma qui saoule Lila de termes techniques au couple de libertins adepte du triolisme et qui, dans un restaurant, tient à le faire savoir, en passant par un apprenti photographe qui propose à Lila de poser pour lui car, dit-il, elle ressemble à Frida Khalo. C’est cette rencontre et cette supposée ressemblance qui sont à l’origine du titre du film, "Tu mérites un amour" étant le titre d’un poème écrit par la peintre mexicaine. Hafsia Herzi est une très bonne comédienne, sa première réalisation n’a rien de déshonorant, mais il lui reste encore pas mal de chemin à parcourir avant de devenir une très bonne réalisatrice. Le premier pas pourrait consister à se débarrasser de l’influence Kechiche.
    serge d
    serge d

    Suivre son activité

    0,5
    Publiée le 11 septembre 2019
    c'est assez ennuyeux l'histoire devrait durer 10mm tout est dit. Au delà de la masse de clichés, les dialogues sont faibles. Il faut faire mieux que d'avoir de belles expressions d'acteurs pour faire un boin film
    bh25
    bh25

    Suivre son activité 2 abonnés Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 31 août 2019
    Pendant toute la durée du film je me suis dit "j'espère que le dialoguiste n'a pas touché un gros cachet ". Le générique m'a rassuré : pas de dialoguiste ! Pas d'éclairagiste non plus. Ni de maquilleur.se. Djanis Bouzyani y fait une belle performance d'acteur mais ça ne sauve pas le film. On s'y ennuie ferme !
    Bastien L.
    Bastien L.

    Suivre son activité 5 abonnés

    4,0
    Publiée le 25 août 2019
    Histoire d'amour qui transporte, bien en phase avec nos réalité de l'époque, un film sincères et parfois difficile, beaucoup d'émotion, juste excellent.
    Linouchka92
    Linouchka92

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 11 septembre 2019
    Énorme coup de cœur. Un film sur la passion plus que l'amour puisqu'il est question ici d'absence de raison. Coup de cœur pour le comédien interprétant Ali et qui donne au film de nombreuses scènes drôles et tendres.
    Christophe
    Christophe

    Suivre son activité 3 abonnés

    5,0
    Publiée le 4 septembre 2019
    Quelle belle réussite que ce premier long métrage signé Hafsia Herzi ! La tension créée par l'intrigue, le cadrage serré et la justesse de jeu des acteurs est régulièrement libérée lors de scènes jubilatoires. On s'attendait à souffrir avec Lila et son histoire d'amour "compliquée" et je retiens surtout les nombreux éclats de rire d'une salle de cinéma comble et conquise. Mention spéciale à Djanis Bouzyani qui fait preuve ici d'une sensibilité et d'un talent comique remarquables.
    Pascal_Faure
    Pascal_Faure

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 10 septembre 2019
    Le regard de Lila est souvent perdu, mais quand il se pose sur son interlocuteur, il exige la vérité, grave ou légère, c'est pareil. Lila cherche sans relâche à comprendre, le même homme l'a menée du 7e ciel au 36e dessous si je puis dire, il s'égare aussi, ils se sont égarés. La souffrance taraude la jeune femme, malgré le chant de ses amis, oiseaux magnifiques et attachants. Nous aimerions comme eux traverser l'écran et consoler Lila. Certes Hafsia Herzi est une actrice exceptionnelle, nous le savions déjà, mais elle redémontre ici qu'une réalisation inspirée nous touchera bien plus longtemps que les productions routinières et coûteuses déjà oubliées une fois que nous sommes sortis de la salle. Émotion aussi de voir ces comédiens autour de Lila/Hafsia, tous très justes, à l'orée de leur carrière, et qui nous enchanteront encore. Et bravo à l'équipe technique qui a su capter la magie avec des moyens réduits.
    oppong f
    oppong f

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 30 août 2019
    Une vraie réussite. Honnêtement le synopsis ne me disait pas grand'chose, j'étais allé voir le film en tant que fan d'Hafsia, en me disant qu'au pire même si je n'accrochais pas j'aurais au moins la chance de pouvoir la rencontrer. Au final, un film à la Donoma sur la forme, ultra-réaliste, une mise en scène bluffante de la miss (primée à Angoulême), des acteurs pour la plupart non-professionnels, mais tellement crédibles dans des situations et avec des dialogues qui le sont tout autant. Plus surprenant, beaucoup d'humour, et même un grand nombre de scènes franchement comiques. Beaucoup de scènes assez sensuelles également...! Seul problème ça va être difficile de faire mieux par la suite. L'après-film était tout aussi réussi, fraîcheur, disponibilité, une vraie sincérité, beaucoup d'humour. Un grande réalisatrice en devenir, mais aussi une très belle personne!
    Morgane Lavayssiere
    Morgane Lavayssiere

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 4 septembre 2019
    Vu en avant-première. Un film qui m'a bouleversée. Je l'ai ressenti à l'image de la réalité : parfois lumineuse parfois pitoyable, parfois simple comme une pulsion parfois complexe comme une contradiction. Cette jeune réalisatrice est un modèle de créativité, de sincérité, d'adaptation pour toute une génération et probablement pour les autres aussi. Merci.
    Mounir M
    Mounir M

    Suivre son activité 189 abonnés

    5,0
    Publiée le 6 septembre 2019
    Magnifique ! Herzi dépeint toute l’inexactitude des sentiments de l’amour qui s’éteint. Des pleurs, des rires, des peaux, des amis, des amants, Belleville et le 19e
    Wilfried L
    Wilfried L

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 12 septembre 2019
    Ali/Le merveilleux Djanis Bouzyani - nous prévient d'emblée : la période dans laquelle se déroule "Tu mérites un amour" est une affaire d'ego... L'ego de Lila/Hafsia Herzi qui, suite à une rupture avec "un beau salaud", cherche à savoir ce qu'est l'amour. Lila qui multiplie les expériences amoureuses et sexuelles. Lila qui est prisonnière de ses émotions - C'est parfaitement rendu par le cadrage souvent très serré choisi par la réalisatrice. Lila qui est entourée par ses ami(E)s - C'est parfaitement rendu par les dialogues bien trop naturels pour ne pas avoir été scrupuleusement écrits... Car non, je ne crois pas qu'ils soient le fruit de l'improvisation des comédiens... Même si c'est un "film de bande" ?!! Je veux dire qu'il n'y a pas beaucoup de noms au générique et on imagine assez bien la connivence entre les comédiens et les techniciens dans ce film tourné rapidement et auto-produit (Si j'ai bien compris ?). On se dit que ces gens-là ont forcément créé des liens et risquent de retravailler ensemble... Et moi, en voyant "Tu ne mérites un amour", j'ai ressenti les mêmes choses qu'en découvrant les films de John Cassavetes. Oui, c'était bien, moderne.
    Céline B
    Céline B

    Suivre son activité 7 abonnés

    1,5
    Publiée le 12 septembre 2019
    Je n'avoue pas comprendre les critiques positives données à ce film. C'est filmé à l'arrache, ça donne l'air d'être en impro en permanence... Un journal intime filmé d'une jeune fille qui ne sait pas ce qu'elle souhaite. Ca tourne vite en rond. Ennui profond
    Michèle G
    Michèle G

    Suivre son activité

    1,0
    Publiée le 12 septembre 2019
    Ce film n'est qu'une succession de scènes, de gros plan (close-up) justifiant l'unique faire-valoir de Hafsia Herzi. Des scènes où tous les poncifs meublent la vacuité du scénario et ne nous sont pas épargnés. Ce film est un ennui total, parfois même un agacement à vouloir quitter la salle. Ce qui est rarissime en ce qui me concerne. Aller au cinéma cela a un sens... mais là... on est où ? Devant une mauvaise série télé ? Oserais-je dire... même pas ! Un no man's land qui nous renvoie aux pires clichés des souffrances amoureuses (et non de l'amour) sans l'once d'une authenticité. Les larmes coulent mais on n'y croit pas. La seule personne qui nous fait revenir "au cinéma" est Djanis Bouzyani dans le rôle d'Ali qu'il interprète génialement. Il m'a retenue, chaque fois que j'ai voulu quitter la salle.
    Denis L.
    Denis L.

    Suivre son activité 23 abonnés

    5,0
    Publiée le 11 septembre 2019
    Magnifique. Fin, sensible, plein de justesse. Les acteurs sont justes, sur un sujet finalement 1000 fois traités, mais ici d'une des plus belles manières. Et tellement d'actualité....
    Clémentine W
    Clémentine W

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 12 septembre 2019
    La découverte d'une tromperie, les multiples rencontres pour essayer de tourner la page, l'inconditionnel meilleur ami gay qui nous apprend la vie en se déhanchant sur "Shame on you" et nous fait rire, une absence de pudeur pour des plans volés sur le capot d'une voiture ou dans une cage d'escalier, un Paris à la fois libérateur et qui emprisonne, mais pour finir, un ex animal et lâche qui revient tel un leitmotiv dont il est si dur de se séparer pour de bon. Film vibrant sur la difficulté de la rupture et le chemin fastidieux à suivre pour s'en remettre. Les remplaçants ne manquent pas, pourtant aucun ne semble faire l'affaire et le plaisir n'est qu'en demi-teinte. Belle mise en valeur du poème de Frida Kahlo.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top