Notez des films
Mon AlloCiné
    Noura rêve
    Note moyenne
    3,7
    22 titres de presse
    • BIBA
    • Positif
    • Voici
    • 20 Minutes
    • Elle
    • Femme Actuelle
    • La Septième Obsession
    • La Voix du Nord
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Parisien
    • Les Fiches du Cinéma
    • Libération
    • Ouest France
    • Première
    • aVoir-aLire.com
    • Ecran Large
    • La Croix
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Inrockuptibles
    • Le Figaro

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    22 critiques presse

    BIBA

    par Lili Yubari

    Un vrai coup de poing dans le ventre.

    Positif

    par Denitza Bantcheva

    La cinéaste nous montre, en filigrane, le quotidien et les moeurs des petites gens de Tunis, d'une façon d'autant plus éloquente qu'elle ne verse jamais dans le film à thèse.

    Voici

    par A.V.

    Un portrait fort et sensible.

    20 Minutes

    par Caroline Vié

    Une oeuvre forte.

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    Elle

    par Françoise Delbecq

    Haletant comme un thriller.

    Femme Actuelle

    par Amélie Cordonnier

    Face à l'adversité, l'histoire de Noura nous invite à ne pas céder au désespoir, mais au contraire à rêver plus fort.

    La Septième Obsession

    par Xavier Leherpeur

    La première force du film est de ne jamais tomber dans le piège d’une caractérisation binaire des personnages. Ce n’est pas la sainte victime contre les salauds. C’est toujours plus subtil et complexe que cela.

    La Voix du Nord

    par Christophe Caron

    Dans l’impossibilité d’avouer sa relation, Noura est contrainte de tenir l’homme qu’elle aime à l’écart, serrant les dents quand le conjoint officiel la touche, la questionne et la harcèle. Terrible dilemme qui instaure une tension de chaque instant, le film de Hinde Boujemaa basculant même dans le thriller conjugal à la faveur d’une scène de commissariat suffocante.

    Le Dauphiné Libéré

    par Jean Serroy

    Sur un sujet classique, mais qui prend une dimension particulière dans le contexte juridique et religieux du pays où se déroule l’histoire, un film qui touche juste et fort.

    Le Journal du Dimanche

    par Alexis Campion

    Formidablement interprété, le cauchemar d’une femme adultère passible de prison en Tunisie.

    Le Parisien

    par Renaud Baronian

    Chronique assez rude d'un sujet tabou en Tunisie, « Noura rêve », film souvent âpre et remuant, bénéficie, malgré quelques longueurs, d'un très beau scénario qui prend la défense des femmes plongées dans ce type de situation aberrante, et de l'interprétation d'une grande justesse de la comédienne Hend Sabri.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Les Fiches du Cinéma

    par La rédaction

    D’un argument de départ qui flirte avec le cliché, H. Boujemaa tire un récit fort, qui met en lumière la difficile place de la femme en Tunisie.

    Libération

    par Sandra Onana

    Subtil dans ses dosages malgré d’évidentes inflexions démonstratives (la cinéaste Hinde Boujemaa vise à dénoncer l’injustice de la loi sur l’adultère en Tunisie, infraction passible de cinq ans de prison), Noura rêve trouve d’habiles manières de signifier les assauts symboliques menés par les hommes dans l’intimité de sa lumineuse héroïne (Hend Sabri, star dans le monde arabe).

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Ouest France

    par Thierry Chèze

    Un suspense haletant.

    Première

    par Thierry Chèze

    Le message, son portrait acéré d’une société tunisienne actuelle où l’arbitraire, la corruption et un patriarcat violent empoisonnent le quotidien, passe bel et bien. Mais la cinéaste ne s’en contente pas.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    aVoir-aLire.com

    par Laurent Cambon

    Un premier film assez étonnant, qui allie habilement la dénonciation de la domination féminine en Tunisie, avec un récit qui tient son spectateur en haleine, jusqu’au dénouement final.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Ecran Large

    par Christophe Foltzer

    "Noura rêve" est un film très attachant, sur un sujet complexe et douloureux. Porté à bout de bras par sa fantastique comédienne principale, il ne va cependant pas au bout de son discours, mais saura générer chez son spectateur un certain nombre de questions sur la place de la femme et la liberté d'aimer. Rien que pour cela, il mérite que l'on s'y intéresse de très près.

    La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

    La Croix

    par Marie Verdier

    Si Hinde Boujemaa réfute la dimension documentaire de Noura rêve, le film est particulièrement éclairant sur la condition des Tunisiennes et plus largement sur celle des femmes maghrébines.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Monde

    par Clarisse Fabre

    Noura rêve s’inscrit dans la lignée de films dits « de société » sortis ces dernières années, portés par de grandes actrices. On pense à Une séparation (2011), d’Asghar Farhadi, avec Leila Hatami, une oeuvre certes plus cérébrale que militante.

    Le Nouvel Observateur

    par Xavier Leherpeur

    La fibre féministe du film suffirait déjà à nous le faire apprécier, mais, en faisant le choix d’une héroïne qui n’est ni sainte ni victime et en ayant à cœur d’évoquer la réalité tunisienne, la cinéaste étoffe son sujet.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Les Inrockuptibles

    par Théo Ribeton

    Dès ses premières minutes, ce premier film tunisien, sorti d’on ne sait où et déjà bien verni, a de l’air et de la vie. La forme manque encore un peu d’adresse, et les moyens sont modestes (peu de personnages ou de lieux), mais Boujemaa a une remarquable manière de ne pas s’en excuser, imprimant à son apologue une force singulière, une pulsation rapide, vigoureuse, tendue comme son actrice principale.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Le Figaro

    par La Rédaction

    Un plaidoyer pour la liberté des femmes dont les bonnes intentions sociales ne compensent pas les maladresses d’écriture et de mise en scène.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top