Notez des films
Mon AlloCiné
    Family Man
    note moyenne
    3,3
    2911 notes dont 188 critiques
    répartition des 188 critiques par note
    42 critiques
    68 critiques
    37 critiques
    25 critiques
    8 critiques
    8 critiques
    Votre avis sur Family Man ?

    188 critiques spectateurs

    Chris46
    Chris46

    Suivre son activité 295 abonnés Lire ses 978 critiques

    3,5
    Publiée le 13 décembre 2015
    " familly man " sympathique comédie fantastique de brett ratner . C'est l'histoire de jack campbell ( Nicolas cage ) et Kate reynolds ( téa léoni ) un couple qui s'aiment à la folie . Jusqu'au jour ou jack choisit de privilegier sa carrière en partant à londres pour devenir courtier laissant kate toute seule . Il Promet a kate de revenir . Mais 13 ans plus tard jack est devenu le directeur du cabinet de conseil en affaires le plus réputé de Wall Street et il n'a Jamais revu Kate . Le soir de noël alors qu'il fait ses courses jack assiste à un vol à main armer dans une épicerie et intervient courageusement . En récompense le destin va lui montrer quelle vie il aurait pu avoir si il aurait fait le choix de rester avec Kate plutot que de privilegier sa carriére . C'est alors que le lendemain matin jack se réveille dans une maison de la banlieue du New Jersey en compagnie de kate avec qui il a du deux enfants ... " family man " est une sympathique comédie fantastique de brett ratner . L'histoire est originale et prenante celle d'un type celibataire sans enfants qui va se réveiller dans une sorte de monde parallèle ou il est marrier et père de 2 enfants . Il va tenter de gérer cette situation complètement délirante et tenter de s'adapter à cette nouvelle vie comme il peut ce qui va donner lieu a quelques moments particulièrement amusants ( il va devoir gerer les gosses alors qu'il n'a Jamais été père , être un époux attentionner alors qu'il n'a jamais été marié , tenir un boulot de vendeur de pneus alors que c'est un important directeur travaillant à Wall Street , gérer un budget modeste alors qu'il a l'habitude de se payer des choses de luxe grace à son salaire comfortable etc ... Et tout ceci va donner des moments vraiment amusants ) . Le casting est très sympa avec nottament Nicolas cage qui est parfait en courtier ambitieux et arriviste qui n'a qu'une obsesion faire le maximum de profit laissant de coté sa vie familiale jusqu'au jour ou le destin lui montre quel homme il aurait pu devenir et quele vie il aurait pu avoir si il aurait fait le choix d'epouser la femme qu'il a quitter 13 ans plus tôt incarner à merveille par la charmante téa léoni . Le couple Nicolas cage / téa léoni fonctionne à merveille . Ils forment un très beau couple . Un film qui mélange très bien comédie et bons sentiments . L'histoire est amusante mais également très touchante nottament quand spoiler: jack comprend que l'argent de fait pas le bonheur mais que le vrai bonheur c'est la famille et qu'il commence à s'attacher a sa nouvelle vie et qu'il comprend que ce n'est pas sa vie reel et qu'il va devoir repartir dans sa vraie vie et quitter tout ceux avec qui il a tisser des liens ( sa femme , ses gosses , ses Amis ...) . Un film avec un sujet vraiment interessant qui nous fait reflechir sur la vie et les choix que nous faisont . On c'est tous déja poser la question quelle vie aurions nous eu si on aurait fait les choses differement ? Les choix de vie qu'on a fait sont ils les bons et ne va t' ont pas les regretter un jour ? Somme nous pas passer à coté de notre vraie vie ? . L'atmosphere de noël donne une superbe ambiance à ce film . Un film familial très sympathique avec des aires de conte de noël à deguster en famille pendant la période de noël pour passer un bon moment .
    Valerie M
    Valerie M

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 169 critiques

    4,0
    Publiée le 9 avril 2012
    J'adore ce film! Une des meilleures comédies de l'histoire du cinéma, profondément vraie! En outre je suis d'accord avec certains des avis, Cage a joué dans pas mal de navets, mais de temps en temps il se rattrape avec de bons films, ouf! Le cas échéant serait dommage pour un aussi bon acteur! Au passage, il est le neveu de Francis Ford Coppola..., et a changé son nom délibérément pour prouver qu'il ne se servirait pas de sa notoriété pour démontrer qu'il est un bon acteur: pari tenu!!!
    ER  9395
    ER 9395

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 1 337 critiques

    4,0
    Publiée le 14 août 2012
    Une très belle comédie , un Nicolas Cage qui peut tous jouer et qui forme avec Téa Léoni un joli duo , une histoire qui plaira a toute la famille , un vrai film de noël .
    VodkaMartini
    VodkaMartini

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 410 critiques

    0,5
    Publiée le 29 septembre 2006
    Le film de Noël dans toute sa splendeur. Plus indigeste que la fameuse bûche à dix plaquettes de beurre venu vous achever en fin de repas, voilà un bel exemple de ridicule cinématographique, assez fortement inspiré par le "Christmas' Carol" de Dickens. Le tout est d'une hypocrisie sans nom, notre cher héros apprenant bien sa leçon de vie: mieux vaut être un col bleu trimant comme un chien mais avec une famille, américaine de préférence, qu'un col blanc blindé aux as mais sans personne pour vous masser les pieds quand vous rentrer à la maison.
    Sonicboom
    Sonicboom

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 395 critiques

    4,0
    Publiée le 9 avril 2011
    Un film trés profond et tellement humain que l'on comprend les moindres détails et décisions que prendra Nicolas Cage tout au long de sa drôle de mésavanture. Quand on voit les films qu'il fait maintenant, on regrette vraiment qu'il n'ait pas continuer à faire des films comme celui-ci.... L'histoire est déjà vue, déjà interprétée, mais elle reste toujours autant originale. Un homme à qui il ne manque rien, du moins c'est ce qu'il pense, qui du jour au lendemain va se retrouver dans une vie qui aurait pû se produire s'il n'avait pas pris les mêmes décisions des années auparavant. Entre fortune dans une vie, amour dans l'autre, le choix n'est pas si évident. Nicolas Cage aura une décision à prendre pas si évidente qu'il le croyait. Le rôle interprété par Téa Léoni, épouse de Nicolas Cage m'a énormément plû. Je trouve en elle un charisme profond qui fait, avec son mari, un duo exceptionnel. Un film trés profond, bourré de sentiments, soupoudré d'une histoire fantastique, qui rend ce film trés bon.
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 1706 abonnés Lire ses 3 096 critiques

    1,0
    Publiée le 10 juillet 2014
    Il fut un temps où, amoureux inconscient de Téa Leoni, je lui pardonnais tous ses films. Aujourd’hui, la maturité étant venue, je dois bien me rendre compte à quel point l’amour rend aveugle. Ce film est juste une atroce romance de daube qui vante le modèle de l’homme au foyer, opposé à la caricature du méchant monsieur qui ne pense qu’à l’argent et la destruction du monde (parce que oui, soit on aime la norme, soit on est l’antéchrist dans ce genre de film). Bref, ça fait vomir, et ce n’est pas Nicolas Cage et son surjeu qui sauvera quoi que ce soit.
    Bobby Sander
    Bobby Sander

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 506 critiques

    0,5
    Publiée le 10 août 2010
    (….) Le soir de Noël, Jack Campbell [Nicolas Cage, look passe-partout pour une fois] perd connaissance et passe dans une autre dimension. Il se retrouve père de famille et marié à Kate, qu'il aurait du il y a une quinzaine d'années rejoindre après son voyage à Londres. Mais la vie en décide autrement, n'est-ce-pas, et Jack est resté à Londres plus d'un an, devenu depuis directeur d'un cabinet de conseil en affaires à Wall Street. Comme il en a de la chance : aujourd'hui, grâce à un ange gardien black, Jack a les cartes en mains pour éviter de devenir un personnage respectable et solitaire. Dans cet univers ou il n'est jamais parti pour Londres, il est vendeur de pneus, ses amis sont des gentils gars de la campagne et sa garde-robe c'est du 100% gros pull à laine agrémenté de motifs particulièrement élaborés, du genre sapin de Noël, paysages bucoliques en 1D etc. Pendant un long moment, Nicolas Cage est notre balise de secours [couplé à notre curiosité de le voir se démener aux côtés de Téa Leoni dans un cadre si répugnant]. Son regard cynique sur la réalité nouvelle qu'il subit maintient encore une distance avec celle-ci. Il finira bien sûr par céder à la mélancolie pour cette vie ratée qui lui apparaît bientôt attendrissante [assumant alors son impuissance effective dans le contexte de ''la petite vie'']. Le film ne rate rien : on se moque des gens de Wall Street, des urbains, prétentieux et vains, nus sans leurs habitudes ''péteuses'' [genre : Jack veut s'acheter un costume : non, chéri, prends-toi plutôt un morceau de chouquette, ça coûte pas cher, mais ça, c'est un VRAI moyen de te mettre le coeur en fête !]. En substance, des incapables sitôt qu'ils seraient en-dehors de leur élément. Bref, de l'avenir faisons table rase. Au-delà de la nullité du programme, tout est d'une platitude incroyable et rien ni personne ne vient signaler à Ratner qu'il serait intéressant de dépasser la simple idée du postulat de départ. Un moment caustique, un seul, lorsque Jack Campbell dresse le portrait de ses anciens confrères, ou plutôt de ses confrères du monde parallèle. Caustique sur le papier, bien sûr, ou dans le principe. Pour le reste, c'est juste une comédie drama-fantastique atteignant des sommets de mièvrerie complaisante. Humour familial rase-motte et écoeurant, limite malsain ; comment supporter la vision d'un film cherchant à vous divertir avec un gros-plan sur le sexe-rigolo d'un bébé urinant en l'air (et accessoirement tout près du visage de son père), tout en évacuant avec l'empressement d'une vierge offensée l'idée de l'adultère (incarnée comme une véritable perversion par une esthéticienne de ''mauvais goût'' – une débauchée, une femme ''qui cherche'', c'est ça non ?). Il aurait été absurde d'attendre de voir ici l'ombre d'un Spike Jonze, mais de là à ne rien exploiter du potentiel énorme qui s'offre au film, il y a un monde. Ce fossé est indéniablement creusé par des exigences qu'on ne saurait nommer. Qui a écrit ce ''truc'' ? Une ménagère icônisant Sarah Palin ? Est-ce un plouc aux manettes ? Au fond (et il n'y a pas besoin d'allez chercher loin), ce film méprise profondément ''ses sujets''. Family Man, c'est Hollywood qui vous dit qu'elle vous aime comme vous êtes, que c'est pas grave, et que c'est même très bien pour tout le monde que vous demeuriez au stade ou vous en êtes. C'est faire croire aux foules qu'elles ont tout pour être heureuses alors qu'elles n'ont que le minimum [alors qu'on sait que si elles s'en satisfont, c'est soit pour de faux -une posture sociale, soit parce qu'elles ne connaissent rien d'autre -un manque, social]. Le film esquive le pire au bout de ses deux-tiers pour se tourner vers une histoire d'amour plus neutre. Il s'agit alors de tenter de rattraper un amour qui pendant quinze ans s'est oublié [au péril, encore, de la réussite]. Le film ne prêche alors le bonheur du foyer qu'en sourdine ; le bonheur n'est pas seulement au foyer, il est aussi dans l'amour. On a vu ça mille fois, c'est asséné avec une finesse de bulldozer [l'aéroport lieu de tous les sévices oratoires]. C'est un peu mieux (ou moins pire, plus ordinaire et plus ''normalisant'' en somme). Mais pourquoi faut-il forcément accepter une vie modeste, le sacrifice de ses rêves et un taux d'épanouissement à zéro par amour [et pour le désir, toujours explicité, de fonder une famille, etc. -les fioritures autour-] ? Pourquoi, lorsque Jack tente de retrouver Wall Street par la petite porte et [SPOILER] lorsqu'il le retrouve concrètement, doit-il renoncer à ses ambitions par amour ? L'amour, c'est se vider pour l'autre ? C'est tout abandonner de ce qui fait ce qu'on ''est'' ; et s'offrir ainsi, comme une copie blanche docile et soumise ?
    Cinememories
    Cinememories

    Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 886 critiques

    3,0
    Publiée le 25 décembre 2014
    L’enchantement de Noël est de rigueur en ce temps hivernal ! Brett Ratner apporte la fantaisie nécessaire et suffisante pour convaincre. Ce monde ne présente pas de « miracles » à proprement parler, car cette chance inestimable se provoque. On n’a rien sans rien, dirait-on, et nous n’aurions pas tort. L’interprétation de Family Man retrace la recherche du bonheur que l’on retrouve peu à peu, bien que nous ne pouvons l’accepter initialement. Nicolas Cage porte ce message dans sa plus merveilleuse lueur possible. Plongé dans un univers parallèle, son personnage Jack Campbell vit l’ultime ouverture passionnelle de sa vie. Il devient tout le contraire de ce qu’il représentait socialement. Ce changement radical le perturbe et le laisse dans l’angoisse de perdre ses biens et son identité d’origine. Or, il ne redoutait pas trouver quelque chose dont la valeur ne se mesure pas, mais qui se mérite… une famille. L’amour qui est apporté induit ce miracle, cette vision réelle d’un avenir perdu et envieuse. Ce que nous espérions par-dessus tout. Kate Reynolds, incarnée par la fabuleuse Tea Leoni, ne se contente également pas de déguiser son monde par des valeurs et d’un humour joyeux. L’univers devient alors un paradoxe satirique de la richesse intérieure. Son charisme et son aisance à rompre le décor scénaristique avec l’ambiance trop parfaite nous laisse apprécier son talent. Le fait d’être renfermé sur une banalité est bien évidemment regrettable. L’aspect émotionnel prime sur le visuel peu insistant et bien trop explicite pour se laisse tenter par l’intrigue. En somme, ce film s’illustre principalement comme un renouvellement de personnalité du personnage de Cage. Les décisions morales sont la source d’une fatalité évitable et prenante dans le contexte d’une aventure riche en comédie. Un film de Noël à voir pour les curieux, à partager pour les âmes tendres et sensibles.
    Poun M
    Poun M

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 16 critiques

    4,5
    Publiée le 3 décembre 2013
    Si j’avais su… Bien des larmes s’inscrivent sur les regrets du temps… Voici une chance un jour de percevoir ce que nous aurions pu être… Il y’a des choix irréversibles dans une vie et pourtant un souffle de noël serait une bénédiction pour pouvoir changer ce destin si lourd de conséquence…
    Szerelem
    Szerelem

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 513 critiques

    1,5
    Publiée le 5 février 2011
    Aïe Aïe Aïe ou la plus grosse gamelle de la semaine. Family Man raconte l'histoire du riche et du talentueux Jack Campbell, réincarnation de Ebenezer Scrooge qui voit ce que sa vie aurait été s'il avait épousé sa petite amie de Fac, Kate. Ainsi, à grands renforts de niaiseries, de scènes irréalistes et de bons sentiments à en avoir mal au ventre, Brett Ratner donne naissance à une comédie familiale dans laquelle tout est classique, qui manque cruellement d'action et qui ne peut pas même se vanter d'un certain humour. Seul Nicolas Cage apparaît convaincant dans un rôle qui lui colle à la peau, comme le révélera le "Weather Man" de Verbinski. Grosse, grosse déception en perspective, à voir pour les petits amateurs de films cucus et sans intérêt où un soir de noël trop ennuyant, au risque qu'il gâche votre réveillon.
    gnurff
    gnurff

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 283 critiques

    0,5
    Publiée le 4 novembre 2007
    Les acteurs de ce film y sont vraiment très bon , dont encore un N.Cage qui se metamorphose comme lui seul sait le faire (J'oubliais V.Cassel mais bon il est pas dans lefilm) ! Le film se regarde agréablement malgré le fait qu'il nous parle d'un sujet simple, maintes et maintes fois traiter et là sans la moindre originalité, sans magie ou sans réelle réflexion. Et voilà où se trouve la raison de ce zero ! Car il devient plus que rageant d'avoir ce genre de film n'étant original que par la performance des acteurs et non-ennuyeux qu'en reprenant des passages de films déjà existant et ayant marcher ! Ca plaira au public TF1 (c'est là que je l'ai vu :d)
    dahbou
    dahbou

    Suivre son activité 109 abonnés Lire ses 2 088 critiques

    0,5
    Publiée le 7 février 2008
    Brett Ratner reussit là un sacré navet pour ce qui est sans doute son pire film ( pour dire l'ampleur du desastre). On a même pitié de voir Cage ( qui enchaine les navets à une vitesse deconcertante) se trainer lamentablement dans cette comedie à la morale dégoulinante qui s'enfonce dans le ridicule et les bons sentiments. Si vous aimez les leçons de morale et les bondieuseries du dimance matin réalisé par un gros débile alors vous trouverez votre bonheur et peut être que ce film, réact et hypocrite comme ce n'est pas possible, vous remettra dans le droit chemin
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 288 abonnés Lire ses 4 071 critiques

    3,5
    Publiée le 6 mars 2015
    J'aime bien ce choix entre la carrière ou la famille d'abord. Si on pouvait recommencer sa vie à partir d'un choix qui a été déterminant pour tout le reste. Ce film en donne un aperçu, un peu romancé mais très sympathique.
    keepondreaming
    keepondreaming

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 338 critiques

    3,5
    Publiée le 9 juin 2013
    Bon divertissement familial. J'aime beaucoup ce film qui aborde le thème des regrets et du fait qu'il n'a jamais trop tard. En plus c'est un plaisir de voir dans ce film les excellents Nicolas Cage et Téa Léoni.
    Laurent H
    Laurent H

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 1 015 critiques

    5,0
    Publiée le 1 juin 2007
    Je revis ma vie, sujet vu et revue mais je ne m'en lasse pas.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top