Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Plus beau des combats
    note moyenne
    4,1
    3834 notes dont 302 critiques
    répartition des 302 critiques par note
    142 critiques
    90 critiques
    41 critiques
    16 critiques
    7 critiques
    6 critiques
    Votre avis sur Le Plus beau des combats ?

    302 critiques spectateurs

    bladgik
    bladgik

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 366 critiques

    3,5
    Publiée le 8 mars 2019
    Un bon film avec ce message sur le racisme . On découvre l’importance du football américain son univers. Denzel toujours aussi juste dirige son équipe d’une main de fer avec son assistant afin d’en faire une équipe soudé et uni peu importe la couleur de l’homme. Les musiques sont top le montage énergique. Cependant il manque quelque chose pour en faire un grand film . Mais on passe un bon moment . Vive les titans bel exemple .
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 2468 abonnés Lire ses 6 878 critiques

    3,0
    Publiée le 20 avril 2012
    Le racisme, c'est mal. On avait un peu peur que « Le Plus beau des combats » se limite à cela : nous avions tort. D'ailleurs, Boaz Yakin nous rassure rapidement sur ses intentions. En effet, alors que l'on pouvait craindre que le film se perde en longueurs et se focalise intégralement sur l'entraînement des Titans pour nous offrir une bonne grosse leçon de vie à base de tolérance, il n'en est rien. Au contraire, le message a beau être simple, celui-ci a le mérite de ne nullement se limiter au football américain, et c'est ainsi un portrait sensible des Etats-Unis dans les années 70 qui nous est présenté, une Amérique par encore franchement prête à accepter les noirs sans rien dire, et allant jusqu'à tenir des propos parfois plus que limites. L'autre grande force de l'oeuvre est d'ailleurs de faire changer doucement cette situation, sans trop en faire, et en évitant surtout les caricatures inhérentes à ce genre de spectacle familial (on est quand même chez Mickey!). Les personnages principaux évoluent ainsi différemment de ce que l'on pouvait imaginer, et l'on échappe (enfin, un tout petit peu) à l'aspect « gentils blacks ayant toujours raison - méchants blancs haineux », comme en témoigne le caractère parfois plus que bien trempé du coach Herman Boone. Denzel Washington le joue d'ailleurs formidablement, bien entouré par Will Patton, Ryan Hurst ou encore un tout jeune Ryan Gosling et une encore plus jeune Hayden Panettiere, réjouissante en entraîneuse très précoce. Comme quoi, on peut parler de racisme sans être lourd ou simpliste : ce spectacle classique mais émouvant en est la plus belle des preuves.
    T-Tiff
    T-Tiff

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 846 critiques

    2,0
    Publiée le 27 juillet 2016
    "Le plus beau des combats" raconte l'histoire d’Herman Boone, coach de football américain, devant faire face au violent racisme qui régnait à l'époque, divisant l'équipe des Titans avec des affrontements réguliers entre Noirs et Blancs. Bien évidemment, le film montre comment le coach va parvenir à souder et à unir cette équipe, jusqu'à lui faire gagner ses plus beaux matchs. Et la portée du combat va encore plus loin, puisque c'est plus généralement le racisme dans l'ensemble de la ville d'Alexandria qui est visé, à une époque où les Noirs commençaient tout juste à se mélanger avec les Blancs, créant d'inévitables tensions. Le plus gros problème du film, c'est qu'il n'évite absolument aucuns des défauts qui se présentaient à lui, il tombe dans chacun des pièges. Il est, d'une part, extrêmement prévisible, suivant tranquillement le cours d'une histoire qui semble déjà toute tracée. D'autre part, il regorge de bons sentiments, tombant facilement dans un simplisme vraiment regrettable. Le tout semble évidemment largement romancé et les traits des personnages vraiment grossis, on a vraiment l'impression de rester en surface du problème. Et puis, le tout est servi avec un arrière-plan de football américain, qui aura certainement plu Outre-Atlantique, mais ce sport ne produit vraiment pas le même impact sentimental sur nous. Si Denzel Washington est acceptable, et le film globalement largement regardable, "Le plus beau des combats" est bien loin d'être le meilleur film mettant au premier plan le sport pour parler d'un plus large combat. On préférera donc regarder le plus récent "Invictus", clairement d'une autre trempe.
    Stéphane D
    Stéphane D

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 1 414 critiques

    2,5
    Publiée le 17 septembre 2016
    Même si c'est toujours facile de s'emballer sur une victoire impossible où tout devient possible si on surmonte ses préjugés bla ba bla, ça dégouline quand même un peu trop de bons sentiments bien marqués.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 1335 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    2,5
    Publiée le 28 juillet 2013
    Un drame cousu main pour l'incontournable Denzel Washington. Dans "Le plus beau des combats"(2000),en entraîneur de football américain black dans une petite ville des années 70,il peut combattre les préjugés,le racisme et l'intolérance. Ce qu'il a fait de nombreuses foi en mieux. Le fim manque d'aspérités et raconte conscienscieusement,par le menu,comment le sport a fini par rapprocher les races. Avec les violons à la musique et tous les passages obligés dans l'histoire,l'ensemble n'est pas léger,léger,mais passe un soir d'humeur ouverte et d'envies positives.
    Roub E.
    Roub E.

    Suivre son activité 161 abonnés Lire ses 3 119 critiques

    3,0
    Publiée le 21 juillet 2015
    Je suis vraiment partagé sur ce film. Partagé car si l histoire qu il raconte est très intéressante: la création d une équipe de football de lycée pluri ethnique dans un état du sud des États Unis à la fin de la ségrégation, une équipe qui en réussissant à s unir va devenir imbattable. Si le discours sur le racisme mais surtout le très long chemin qu il faut parcourir pour démonter les préjugés et la peur qui peuvent être présents dans chaque individus est réussi, à certains moments le film manque de nuance et paraît trop calculateur, trop tire larme pour être honnête. De plus il se plante complètement avec un des personnages en sous entendant qu il est homosexuel mais en exploitant pas du tout l homophobie dont on imagine facilement qu il aurait été victime dans ce milieu. Les scènes de sport sont en revanche bien fichues. Certains personnages sont un peu trop caricaturaux et j ai au final eu l impression d une grosse machine qui perdait de vue par moment son but louable.
    Frédéric M.
    Frédéric M.

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 1 036 critiques

    3,0
    Publiée le 7 juin 2017
    Très bon casting, bien joué, histoire vraie touchante, prenante et intéressante. Excellente bande son. Les matchs ne sont pas suffisamment mis en valeur. Meme genre qu'Invictus, on passe un bon moment
    Akiha
    Akiha

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 736 critiques

    5,0
    Publiée le 8 septembre 2008
    Les films sur la ségrégation raciale sont la plupart du temps excellent. D'ailleurs c'est l'un des rares sujets politiques que j'apprécie de voir en films. Denzel Washington est fait pour jouer ce genre de rôles ("The great debaters" aussi est très bien). Là en plus c'est sur le sport, alors tout cet esprit d'équipe mélangé à la volonté de se libérer, ben c'est franchement bien. Et le comble, c'est Hayden Panettiere... je ne l'aime pas du tout, mais pourtant dedans je l'ai presque apprécié x'). De tout le film le moment le plus prenant pour mwa, c'est lorsque le joueur (j'arrive pas à me souvenir de son nom '-') a été viré de l'équipe, un bel acte de courage :').
    janisaire
    janisaire

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 1 895 critiques

    4,5
    Publiée le 29 juillet 2010
    tre baut film sur la tolerance et l'injustice en ver les noir
    JeremGar
    JeremGar

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 1 536 critiques

    5,0
    Publiée le 2 juin 2009
    Un film rempli d'une très belle morale. Un casting de rêve avec en tête d'affiche Mr Denzel Washington( oui je pense qu'on peut bien dire "monsieur"!). Un scénario tiré d'une histoire vraie ce qui rend ce film encore plus émouvant. Cependant on peut critiquer le fait qu'il soit un peu trop cliché avec un fameux "tout est bien qui finit bien et ils vécurent heureux". Mais bon on ne peut être autant tolérant devant un film de cette allure. "Ain't no mountain high enough"!
    Cohle.
    Cohle.

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 1 012 critiques

    4,0
    Publiée le 1 janvier 2012
    Un beau film, malgré le fait qu'il soit bourré de clichés et hollywoodien, le plus important est l'image et la morale qu'il véhicule. De plus, il faut reconnaitre que le jeu de Denzel Washington fait mouche. Il est également agréable de voir Donald Faison et Ryan Gosling dans leur début de carrière.
    Niko0982
    Niko0982

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 1 331 critiques

    4,0
    Publiée le 4 juin 2009
    Pas mal du tout. Bon film.
    zztchio
    zztchio

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 199 critiques

    3,5
    Publiée le 4 novembre 2013
    une histoire déjà vu mais l'action divertit le spectateur.... A voir pour les amateurs du genre sport
    Shinji99
    Shinji99

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 692 critiques

    4,5
    Publiée le 30 mai 2010
    Une leçon de vie, beaucoup d'émotion avec ce magnifique film.
    lasueur
    lasueur

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 37 critiques

    5,0
    Publiée le 5 avril 2016
    Du football américain, un film inspiré de « faits réels » (attention les yeux) et Denzel Washington. Bref, du très très lourd ce mercredi. Rangez votre sabre, ici on parle de laser-passe. En 2000, après les classiques Glory (Oscar du meilleur acteur dans un second rôle), Philadelphia, He Got Game (qui fera l’objet d’une chronique prochainement) et Hurricane Carter (on finira par y venir également) mais avant Training Day qui lui vaudra l’Oscar du meilleur acteur, Denzel décide une nouvelle fois de montrer qui est le patron. Produit par Jerry Bruckheimer (Jurassic Park, Les Experts, The Lone Ranger, Ennemi d’Etat, c’est lui) et Disney, le film bénéficie du meilleur en terme de cinéma pour grand public et ça se voit. C’est parti. Le pitch : en 1971, dans une High School de Virginie, des étudiants noirs sont intégrés dans une école, la T. C. Williams High School de Virginia, jusque là réservée aux blancs. Cette décision a pour effet d’exacerber les tensions raciales déjà existante dans la ville. Le coach en place, blanc, est rétrogradé au rang d’assistant. Le nouveau coach, noir, Herman « Denzel » Boone arrive avec des méthodes qui lui sont propres. Le clash est inévitable et on ne vous parle pas de l’ambiance nauséabonde entre les joueurs, séparés à cause de leur pigmentation… Vous imaginez bien que les joueurs, le staff, l’université et la ville réussiront à surmonter ces différences pour donner au film toute sa grandeur. Le combat pour le respect et la tolérance de Boone se joue surtout en dehors des terrains. Le coach doit avant tout combattre les valeurs de la société pour construire son équipe. Lui-même est loin de faire l’unanimité au sein de son propre établissement, seule sa famille semble le soutenir. Plus les minutes passent, plus le spectateur se rend compte de la difficulté de la tâche, tout le monde attendant la chute du projet sportif de Boone, à commencer par l’encadrement. Naturellement, on s’attachera très à ce personnage atypique et hors du commun, obsédé par une seule chose: la victoire. Bien évidemment, le bagou naturel de Denzel joue beaucoup dans le succès du film mais il ne faut pas oublier la performance de l’acteur qui subjugue littéralement le rôle classique du coach paternaliste faussement charismatique. D’abord coach de football, il prend conscience, tout comme le spectateur, de l’impact de ses décisions sportives et de ses agissements professionnels sur toute la ville d’Alexandria et devient petit à petit ambassadeur de la cause noire aux Etats-Unis. Concernant les joueurs on observe avec attention l’affrontement entre les deux clans avec peur pour les nouveaux arrivants puis attention lors des différentes étapes de la construction de l’équipe. La jonction se fera grâce au joueur le moins athlétique du groupe, loser au grand cœur, qui a pour qualité de s’entendre avec les personnes qu’il apprécie peut importe leurs origines (tout simplement). Si ses performances ne sont pas brillantes sur le terrain, il s’intéressera de près à la culture afro-américaine. C’est donc par la musique que les premiers rapprochements entre les joueurs se feront. Merci Marvin Gaye. Les individualités du début finiront par former une véritable équipe soudée et avide de victoires. En dehors des terrains, les joueurs blancs prendront conscience au fur et à mesure de l’intolérance qui règne dans une société qu’ils admiraient autrefois. Les joueurs noirs, plutôt crédules au début de l’année scolaire, prendront la mesure de cette année pas comme les autres et comprendront le défi que leur présence représente pour leurs camarades. Avec une note 7,8 sur 10 obtenue sur IMDB et plus 136,7 millions de billets verts rapportés au Box Office Mondial, le film sera un succès critique et commercial pour Denzel et Disney. Un an plus tard, Training Day sortira, faisant ainsi de Denzel une légende. Remember The Titans est aujourd’hui considéré comme un des classiques du football américain au même titre que L’enfer du dimanche, Friday Night Lights, We Are Marshall ou encore Jerry Maguire. Indispensable tout simplement.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top