Mon AlloCiné
    La guerre des otages
    note moyenne
    3,2
    25 notes dont 7 critiques
    0% (0 critique)
    29% (2 critiques)
    14% (1 critique)
    29% (2 critiques)
    29% (2 critiques)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur La guerre des otages ?

    7 critiques spectateurs

    Ti Nou
    Ti Nou

    Suivre son activité 90 abonnés Lire ses 1 739 critiques

    4,0
    Publiée le 10 octobre 2010
    Si "The human factor" commence comme un film d'espionnage intrigant et assez classique, il prend une bien plus grande ampleur émotionnelle lorsqu'il s'attarde sur la relation de couple entre un héros (aux failles passionnantes et débordant d'humanité) et sa femme.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 16 novembre 2014
    Une dernière réalisation honorable pour Otto Preminger qui la joue très british avec ce film d'espionnage. Le scénario vient tout de même d'un spécialiste du genre Graham Greene. Le réalisateur a du mal à faire un emballage final très efficace c'est son plus gros défaut.
    benoitparis
    benoitparis

    Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 1 277 critiques

    3,0
    Publiée le 30 novembre 2011
    A la fin des années 70, le grand style du Preminger auteur de films noirs américains est bien oublié. Il signe là une réalisation curieusement à l’image du monde de fonctionnaires britanniques filmé : terne, banale, un peu raide et guindée. Reste heureusement l’habileté du scénario, très progressif dans les révélations du fond de l’affaire, et le roman de Graham Greene adapté, qui raconte une histoire très poignante.
    Jean-François S
    Jean-François S

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 550 critiques

    2,5
    Publiée le 22 mai 2007
    Le dernier film d'Otto Preminger est longtemps resté inédit en France. Tourné en 1979, il ne fut distribué qu'en 2000. Preminger réalisa ce film à l'age de 73 ans et visiblement sans moyens. Le réalisateur dut même se séparer de quelques toiles de sa collection privée pour finir le film. "The human factor" bénéficie d'un scénario très bien charpenté avec l'apartheid en Afrique du Sud en toile de fond. Un sujet encore peu exploité en 1979. Cette d'histoire d'espionnage internationale se construit comme un chateau de cartes en partant de quelques faits anodins. Malheureusement si le sujet est interessant et la mise en scène réussit, le film est techniquement très loin des chef-d'oeuvres du cinéaste et le manque de moyens y est surement pour beaucoup. Des décors horribles, des lumières qui ne valent gèrent mieux, des cadrages serrés. On est plus proche du téléfilm policier que d'un film de cinéma. Pour le coup la technique ruine vraiment ce chant du cygne d'un grand réalisateur.
    jimi_page
    jimi_page

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 156 critiques

    1,0
    Publiée le 31 mai 2008
    Je n'ai pas tenu jusqu'à la fin. L'histoire pourrait être intéressante, mais le film est vraiment trop mou, à tous les niveaux. L'acteur principal tire toujours une tronche d'enterrement, la réalisation est inerte et ressemble à celle d'un mauvais Derrick. Les éléments intéressants du scénario sont très mals exploités au profit de scènes particulièrement mièvres. J'aurais aimé aimer ce film, mais ce n'est pas vraiment un film. Plutôt un téléfilm. Une étoile pour l'idée de départ.
    rayonvert
    rayonvert

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 253 critiques

    1,0
    Publiée le 7 novembre 2009
    Otto Preminger ne nous avait pas habitué à ce cinéma là. Mise en scène d'une platitude ahurissante, jeux des acteurs inexistants, scénario ennuyeux à en mourir. Si vous ne connaissez pas l'oeuvre de ce réalisateur, ne commencez pas par ce film qui risque de vous faire passer à côté des autres film d'Otto Preminger, par exemple "Autopsie d'un meurtre".
    bellini
    bellini

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 95 critiques

    4,5
    Publiée le 18 décembre 2009
    Peut-etre le seul vrai film d'espionnage: non pas l'idéalisme gnangnan mais le réalisme sordide. Pas de girls; pas de gadgets; pas de héros; pas d'hôtel de luxe;pas de piscine;pas de bronzage; pas d'idéal; pas de bagarre; pas de beaux mecs; pas de belles filles.... Tout est laid, tordu, sinistre... que ce soit à Londres en Afrique ou à Moscou. Cynisme et manipulation: « En matière de crime d'État, il faut fermer la porte à la pitié"( Richelieu) mais aussi au spectacle.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top