Notez des films
Mon AlloCiné
    L'Homme des vallées perdues
    note moyenne
    3,8
    299 notes dont 73 critiques
    répartition des 73 critiques par note
    18 critiques
    21 critiques
    21 critiques
    11 critiques
    2 critiques
    0 critique
    Votre avis sur L'Homme des vallées perdues ?

    73 critiques spectateurs

    rogertg2
    rogertg2

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 762 critiques

    5,0
    Publiée le 26 août 2007
    Un superbe western comme on n'en fait plus et où les scènes de violence ne sont pas la priorité comme de nos jours. Tous les acteurs y sont formidables, en particulier Alan Ladd qui est mort trop jeune (51 ans) et nous a ainsi privé trop tôt de son talent.
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 1475 abonnés Lire ses 3 662 critiques

    3,0
    Publiée le 19 janvier 2014
    On a ici un western mythologique, cette figure mythique du héros qui parle pas forcément beaucoup qui vient de nulle part, qui repart vers nulle part et qui aide en chemin une famille. Bon pour tout dire, c'est mieux comme figure mythologique qu'un super héros. Ce qui est intéressant c'est la variation autour de ce thème. Bon là je dois dire que je suis assez dubitatif et ceci pour plusieurs raisons. Déjà le film est beaucoup trop long, tout le milieu du film n'est que répétitions de la même scène ad nauseam, à la fin j'en avais un peu marre de les revoir se réunir comme après 30 minutes de film et se dire "on va résister". Alors que la seule solution semble visiblement la violence, ça me gave, on connaît tous la fin, donc qu'on y aille ! C'est ça qu'on veut voir. Là franchement ça fait chier. Et puis l'autre souci c'est que c'est daté, autant les décors sont très beaux, mais franchement les costumes sont hypers laids, on sent le western des années 50, le costume de Shane est juste ridicule, on croirait McFly dans retour vers le futur 3. Aussi un truc qui me gène alors que la photographie est somptueuse, c'est la nuit américaine, je suis désolé, mais voir des ombres en pleine nuit, je trouve ça juste moche et ça sort du film. Mais le problème principal reste qu'il prend un temps fou pour finalement ne rien raconter de plus qu'on ne sait déjà. Je veux dire le film n'est pas forcément très original, malgré son thème universel et pas non plus raté. Juste que ça prend trop de temps pour rien. Après ce n'est pas chiant, mais c'est long. Le héros reste quand même peu charismatique à cause de son costume… Après ça a un charme désuet, mais je trouve ça vieillot et banal, sans pour autant que ça soit mauvais étant donné le beau boulot de mise en scène et sur la photo, les décors, etc. Seulement le film accuse son âge.
    Danny Wilde
    Danny Wilde

    Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 502 critiques

    3,5
    Publiée le 10 mars 2016
    Ce western reste légendaire malgré des défauts car il magnifie littéralement le personnage de Shane incarné par Alan Ladd (alors au sommet de sa gloire). Tout est vu à travers les yeux du jeune Joey qui idéalise totalement le héros westernien taciturne et solitaire sachant faire parler la poudre quand il le faut. Ce qui fait que toute la jeunesse (et même les moins jeunes) ont eu pour Shane les yeux de cet enfant (l'arrivée du héros au début est symbolique de cet état d'esprit). Pour moi, Ladd ne représente pas l'aventurier solitaire tel que je le conçois, je lui préfère ceux incarnés par Gary Cooper, non pas que Ladd soit mauvais acteur, mais pour moi il est trop gentil et trop fade, il s'attache au jeune garçon alors qu'un westerner solitaire n'a pas d'attaches et reste peu loquace. D'ailleurs on peut relever dans ce film non seulement la mollesse de la réalisation mais aussi les faiblesses d'un scénario aux grosses ficelles freudiennes. Malgré ça, le film aura permis de remarquer Jack Palance dans le rôle d'un tueur impitoyable aux gants noirs, et à Alan Ladd d'y trouver son rôle le plus mythique, même si je le trouve nettement plus crédible en tueur à gage angélique dans ses films noirs. C'est quand même considéré comme un western culte.
    François C
    François C

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 54 critiques

    4,0
    Publiée le 26 décembre 2012
    Un révélateur... Ce film permet de comprendre l'Amérique d'aujourd'hui......................,...............................................
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 623 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    4,5
    Publiée le 30 juillet 2014
    C’est dans la naïveté bienveillante qu’apporte le point de vue du jeune Jacky âgé d’une dizaine d’années et dans la figure angélique du cow-boy qu’incarne Alan Ladd (qui posa les bases de l’archétype du héros solitaire qu’immortalisera Clint Eastwood qui réalisera d’ailleurs un remake du film, Pale Rider), en opposition au charisme froid de Jack Palance en tueur à gages sans pitié (qui, lui, a inspiré le personnage de Phil Defert dans la bande dessinée Lucky Luke), que L’homme des vallées perdues a acquis sa réputation de western mythique, symptomatique de l'idéalisation que fait l'Amérique de son propre passé, et, tout à la fois, de magnifique film sur l’enfance. La qualité esthétique de cette réalisation de George Stevens ne fait pas tout dans son caractère intemporel puisque l’émotion enfantine, comme le traitement freudien du lien paternel, la tension sexuelle sous-jacente entre la mère et son convive mais aussi la réflexion sur la place des armes à feu dans une société pacifiée, restent très efficaces. Très manichéen dans son écriture, le scénario du film est empli de poésie et participa pour beaucoup dans le caractère mythologique du western du genre.
    yayo
    yayo

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 1 221 critiques

    3,0
    Publiée le 4 août 2013
    Le film n'est pas mauvais en soi, il y a pas mal d'idées intéressantes notamment dans les relations de personnages pleines de non-dits. Seulement je trouve qu'il a mal vieillit dans l'ensemble la faute d'une réalisation que je trouve assez lisse et peu remarquable (le Technicolor et la musique n'aident pas!). Ce qui est assez frustrant au vu du metteur en scène George Stevens loin d'être un manche. C'est certes trés beau, mais c'est surtout dû aux paysages magnifiques. Dire que ce film a été nommé au Oscars! Cela prouve encore une fois que les récompenses ont finalement peu de valeur sur le long terme. Par exemple je trouve les scènes de confrontation d'une mollesse incroyable par rapport à d'autres Western. Seule la première scène de bagarre dans le bar est intéressante. On sent finalement que le réalisateur s'est plus intéressé aux personnages qu'à l'action, ce qui est en soit une bonne chose, les scènes chez les Starett sont biens, mais je trouve que certaines finissent par devenir lourdes. A voir seulement si on est fan du genre et amateur de grands espaces.
    Sergent-Carotte
    Sergent-Carotte

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 61 critiques

    4,0
    Publiée le 19 novembre 2006
    "L’homme des vallées perdues" est un excellent western. Bien qu’il ait un peu vieilli : par le jeu des personnages, par la présence du héros aux dents blanches et aux combats de boxe "old school", on peut tout de même apprécier la qualité du scénario et du film en général. Le rythme est plus tranquille que dans de nombreux westerns dans lesquels les balles fusent de part et d’autre et ce n’est pas plus mal. Les acteurs sont bons, et je confirme qu’on peut en effet reconnaître le fameux Phil Defer qui affronte Lucky Luke dans une des ses aventures. Je me demande aussi si Clint Eastwood ne se serait pas inspiré de "Shane" pour réaliser son "Pale Rider" car j’ai pu faire le parallèle entre plusieurs éléments… Film conseillé pour les adeptes de westerns.
    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 20 janvier 2014
    je ne connaissais pas ce film, enfant j'ai vu beaucoup de westerns, un genre oublié par le cinéma américain, il faut dire que les "westerns spaghetti" avaient tué le genre, dans ce film on voit un Alan Ladd fade au possible, comme tous les autres personnages d'ailleurs, mis à par les somptueux décors naturels, ce film n'a aucun intérêt artistique
    velocio
    velocio

    Suivre son activité 444 abonnés Lire ses 2 138 critiques

    2,0
    Publiée le 27 janvier 2014
    "L'homme des vallées perdues", film qui précède "Giant" dans la filmographie de George Stevens, est un western très particulier. On n'y parle pas de guerre entre les visages pâles et les indiens; pas de voleurs de chevaux non plus; Non, ce film aborde un pan de l'histoire de l'ouest américain rarement évoqué de façon aussi claire au cinéma : la lutte entre les tenants d'un élevage à grande échelle sur des terres sans frontière et de petits agriculteurs pratiquant à la fois un peu d'élevage avec des bêtes gardées dans des enclos et un peu de culture vivrière souffrant terriblement lors de passage de troupeaux. Se greffent dessus une histoire d'amour qui ne peut pas se déclarer et la fascination d'un petit garçon pour un "justicier". En somme, tous les ingrédients sont bel et bien là pour donner naissance à un grand western. Malheureusement, le résultat attendu est loin d'être atteint. La faute à un réalisateur qui n'a pas su choisir entre western purement psychologique et western d'action, George Stevens s'entêtant à placer, à plusieurs reprises, des scènes de bagarres, beaucoup trop longues. Un western souvent ennuyeux et vraiment décevant.
    halou
    halou

    Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 1 518 critiques

    3,0
    Publiée le 29 décembre 2012
    Archétype du cavalier solitaire et du western classique: l'homme de passage qui rend service à la pauvre famille de fermiers en détresse face à de cruels hors-la-loi. Alan Ladd s'en sort bien dans le rôle du héros et le film distille lentement son côté pacifiste où les armes sont en retrait. A noter de belles photographies qui lui vaudront l'oscar en 1954 et la bonne reprise de Eastwood "Pale Rider'.
    loulou451
    loulou451

    Suivre son activité 69 abonnés Lire ses 1 502 critiques

    4,0
    Publiée le 27 décembre 2010
    Un des classiques du western des années 50, pas le meilleur à mon sens, mais une histoire forte, puissante, emblématique du cow-boy solitaire (pas si éloigné au final du justicier eastwoodien "¨Pale Rider" ou "Impitoyable"). Cette fois-ci, il revient à Alan Ladd d'enfiler le costume qui vient brusquement couronner une carrière en dents de scie... A ses côtés, brillent la très belle Jean Arthur et l'exceptionnel Jack Palance.
     Kurosawa
    Kurosawa

    Suivre son activité 291 abonnés Lire ses 1 360 critiques

    3,0
    Publiée le 27 février 2016
    "Shane" est un western intéressant grâce à l'empathie qu'il parvient à créer envers une famille opprimée par un groupe de ranchers tyranniques. Le message politique du film est donc louable, fait d'espoir (continuer le combat contre des instances intolérantes) et véhicule de belles valeurs, à savoir l'amour et la solidarité, comme dans cette scène où la maison d'un fermier vient d'être brûlée et ses amis lui annoncent dans la foulée qu'ils la reconstruiront. Toutefois, le film laisse un goût d'inachevé parce que trop long et répétitif, en particulier sur la relation entre Shane et Joey, même si leur dernière scène est assez émouvante, et peine à créer un véritable danger sur la confrontation entre Jack Wilson, un tireur soit-disant renommée, et ceux qui voudraient l'abattre, une façon de refuser la noirceur quelque peu décevante qui témoigne d'un manque d'ambition scénaristique préjudiciable. Un beau western, dont la mise en scène fait une utilisation originale de l'espace, réellement touchant par instants mais qui peine - sur la durée - à s'élever au-delà de son sujet.
    tietie007
    tietie007

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 161 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Un des meilleurs westerns des années 50, assez peu connu d'ailleurs. L'histoire est assez classique, le gros contre les petits, mais magnifiquement filmé par G. Stevens. Les bons sentiments abondent (amitié, patriotisme, famille) mais on ne tombe jamais dans la mièvrerie. A noter la composition réussie de Jack Palance en tueur impitoyable (il a vraiment la gueule de l'emploi !) qui servira de modèle, il me semble, à Morris, pour dessiner son personnage de "Phil Defer" dans un Lucky Luke !
    Reznik
    Reznik

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 602 critiques

    3,0
    Publiée le 24 juillet 2010
    Un bon western qui accuse cependant le poids des ans. Le Pale Rider d'Eastwood,son quasi-remake, l'enterre pour 3 raisons: -ses 30 ans de moins -l'ajout d'une dimension mystique -la présence de Clint Mais j'ai passé un bon momment avec ce Shane et l'affreux Jack Palance.
    Sid Nitrik
    Sid Nitrik

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 416 critiques

    2,5
    Publiée le 23 janvier 2014
    Très grand classique du western US, enfin plus chez eux que chez nous, « L'homme des vallées perdues » n'est pas dénué d'un certain intérêt même si, à titre personnel, je le trouve très anecdotique. On a un pan de la jeune histoire américaine avec le début de l'occupation des grands espaces et l'affrontement entre les « jeunes » arrivants, les « colons », et les « vieux » occupants, les « ranchers » (oui, les Natifs Américains ont déjà été en partie exterminés ou dégagés). Et la volonté de rassemblement des « colons » préfigure l'immersion des villes. Intéressant certes, car l'on est transporté dans le Grand Ouest avec des paysages sauvages et un reconstitution méticuleuse du contexte, mais globalement le film souffre d'un manichéisme exacerbé, d'un patriotisme trop tape à l'oeil (cas de beaucoup de westerns mais là c'est peu subtil) et de nombreuses scènes pas franchement utiles plombant largement le rythme. Excepté Jack Palance, en méchant que l'on voit finalement trop peu, les acteurs (Alan Ladd et Van Heflin) n'ont pas vraiment le charisme requis pour tout bon cow-boy qui se respecte. C'est à découvrir mais les « classiques US » regorgent de choses bien plus attrayantes.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top