Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Sang d'un poète
    note moyenne
    3,5
    76 notes dont 13 critiques
    répartition des 13 critiques par note
    2 critiques
    3 critiques
    5 critiques
    1 critique
    0 critique
    2 critiques
    Votre avis sur Le Sang d'un poète ?

    13 critiques spectateurs

    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 941 abonnés Lire ses 2 636 critiques

    4,0
    Publiée le 14 octobre 2009
    pas aussi abouti que les deux autres épisodes de sa trilogie du poète, mais il y a déjà un très beau travail sur les miroirs, les effets spéciaux qui laisse présager le chef d'oeuvre que sera Orphée.
    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    Suivre son activité 136 abonnés Lire ses 2 450 critiques

    3,5
    Publiée le 22 juillet 2010
    On se rend compte par le biais de ce film expérimental de 1930 que Jean Cocteau possédait dejà un talent certain pour la mise en scène. Le metteur en scène nous entraîne pendant près de 50 minutes dans un univers rempli de poésie et de fantaisie dont lui seul en avait le secret, possédant des effets spéciaux réellement novateur pour l'époque et une très bonne interprétation de l'ensemble des comédiens ( Enrique Rivero dans le rôle du poète s'avère bien inspiré ) . Une vrai réussite à ne surtout pas négliger et qui donne un bel aperçu des futurs oeuvres du célèbre cineaste que sont Orphée ou encore La Belle et la Bête.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1571 abonnés Lire ses 8 738 critiques

    3,5
    Publiée le 26 juillet 2010
    Jean Cocteau est un des rares poètes à avoir toute sa vie travaillè pour le cinèma depuis le jour où le vicomte de Noailles lui donna les moyens de rèaliser son premier essai, "Le sang d'un poète", film rèsolument d'avant-garde! A vrai dire, Cocteau ne pouvait pas ignorer le cinèma puisqu'il pratiqua tous les arts et toucha à tous les genres littèraires avec un ègal bonheur! Son premier film, à l'aube du parlant, restera un modèle pour les amateurs de fantasmes sur pellicule! En effet, le cinèaste se livre à une rèflexion très libre sur le mystère de la crèation artistique et des songes douloureux qui habitent l'esprit du poète! Ici l'inexpèrience suscite l'invention et Cocteau a toujours su saisir au vol les hasards! Un classique incontournable du cinèma français...
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 579 abonnés Lire ses 4 143 critiques

    3,0
    Publiée le 19 juillet 2010
    Même si parfois je suis parvenu à retrouver dans cette oeuvre l'essence même du Surréalisme qui était à son zénith en ce début des années 30, l'expérience qu'a tenté Jean Cocteau pour son entrée dans le monde du cinéma m'a un peu déçu. En partie parce que ce film qui nous plonge dans l'univers d'un poète surréasliste m'a donné une impression d'inaboutit, "Le Sang d'un poète" est loin d'être aussi stimulant que les oeuvres postérieures de l'écrivain comme "Orphée" qui reprend à peu près le même symbolisme. Ce qui est dommage car l'incroyable mouvance du corps d'Enrique Rivero est très fascinante à l'image de ce qu'aurait dû être ce film.
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 111 abonnés Lire ses 1 803 critiques

    0,5
    Publiée le 5 juin 2009
    Après avoir vu ce film, vous vous direz sûrement "Demain, j'arrête définitivement l'alcool". En effet, comment comprendre ce qui se passe sans avoir sous la main une analyse du film ? Pire, même avec un commentaire à côté, réussir à suivre est une gageure. Bref, quitte à passer pour l'inculte de base, neuneu adepte de blockbusters ricains, incapable d'apprécier la vraie culture, je ne mets aucune étoile. Autant le surréalisme dans la peinture et la photographie, je trouve ça intéressant, autant au cinéma je bloque. Et je ne parle même pas des effets spéciaux de l'époque qui feraient hurler de peur un gamin d'aujourd'hui. Adieu films intellectuels, à nous deux sous-culture américaine, j'adjure définitivement la pseudo-crème du cinéma français...
    Guillaume182
    Guillaume182

    Suivre son activité 91 abonnés Lire ses 1 189 critiques

    3,5
    Publiée le 13 novembre 2011
    Une réalisation du grand poète qu'est Cocteau. La réalisation est lente et se décompose en quatre parties: Première partie : une cheminée d'usine s'apprête à tomber. Durant ce temps, dans la chambre d'un poète, une statue sans bras s'anime brusquement. Cette dernière l'invite à plonger dans un miroir et de découvrir un autre monde. Des lieux et des personnages étranges s'offrent à lui : un couloir d'hôtel borgne, une fumerie d'opium, une chambre où l'on donne une leçon de vol à une jeune fille, un hermaphrodite, etc. Le poète s'arrache à ses fascinations malsaines et non sans mal regagne sa chambre. Il détruit la statue, après quoi il devient statue lui-même .Deuxième partie : dans une école, le spectateur assiste à une bataille de boules de neige. L'une d'elles, en fait du marbre, heurte de plein fouet un garçonnet et le tue. Troisième partie : des spectateurs en habits de soirée viennent assister comme au théâtre, à l'agonie de l'enfant près du corps duquel le poète et une jeune femme jouent aux cartes. Le cœur de l'enfant devient un atout maître dans le jeu. Le poète se suicide, sous les applaudissements des invités. Quatrième partie : un tableau vivant représentant la femme statue tenant une lyre et une mappemonde clôture le film. Quand l'on voit que la cheminée d'usine s'écroule, le spectateur se rend compte qu'il ne s'est écoulé qu'une seconde, comme dans un rêve. Envoûtant mais difficile à regarder pour le grand public.
    Alasky
    Alasky

    Suivre son activité 87 abonnés Lire ses 1 274 critiques

    0,5
    Publiée le 15 mars 2011
    Un manque de rythme se fait clairement ressentir dès les premières images. Un film très très abstrait, du Cocteau quoi.
    ygor parizel
    ygor parizel

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 2 503 critiques

    3,0
    Publiée le 17 octobre 2012
    Très souvent j'aime la touche surréaliste d'un film mais ici est ce que ce film à un sens. Inspiration d'un poète mise en images c'est bien beau mais pas du tout intéressant. Chaque plan est travaillé mais peu compréhensible, par contre j'aime le côté expérimental et les prouesses techniques.
    Camusduverseau
    Camusduverseau

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 778 critiques

    5,0
    Publiée le 21 janvier 2007
    Autre grand chef-d'oeuvre du cinéma surréaliste. Ici, Jean Cocteau a tenter de mettre en images les problèmes liés à l'inspiration d'un poète. C'est un vibrant hommage à l'écrit poétique. Superbe !
    Tanezir
    Tanezir

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 583 critiques

    4,0
    Publiée le 14 octobre 2009
    J'aime franchement bien le surréalisme. C'est le deuxième film que je vois dans ce genre et même si je l'ai trouvé moins fort qu'"Un chien andalou" (car d'un autre style certainement) c'était quand même très interessant. J'aime énormément le côté justement surréaliste de ces films, mêlé à la photographie assez ancienne du film je trouve que c'est tout simplement génial.
    pichnette13
    pichnette13

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 218 critiques

    4,0
    Publiée le 11 janvier 2010
    Film à voir au moins une fois pour la technique dont il regorge. Bien sûr c'est un film dur à comprendre mais il est la plus belle représentation du monde de Cocteau.
    jacksonleecsa
    jacksonleecsa

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 102 critiques

    2,5
    Publiée le 8 mars 2011
    UN (très) vieux film de Jean Cocteau à voir uniquement pour les effets spéciaux.
    gueuledepierre
    gueuledepierre

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 27 critiques

    5,0
    Publiée le 19 mai 2007
    Je sais que Cocteau n'a réalisé que des chefs-d'oeuvres, mais je dois avouer que "Le Sang d'un poète" est mon Cocteau préféré. Ce film se présente comme un recueil de quatre poèmes cinématographiques, chacun découlant du précédent, des poèmes qui se donnent comme autant de "blasons" à déchiffrer. Le poète se présente d'emblée comme un double, ou plutôt un masque de Cocteau lui-même, celui qui écrit, celui qui dessine, celui qui exprime la poésie sous diverses formes, bref, celui qui, à travers ce masque, se laissera prendre à son propre jeu, comme le souligne le titre de la deuxième séquence. Ce poète est l'artiste jusqu'au plus profond de lui-même: dans l'hôtel des folies dramatiques, Enrique Rivero fait preuve d'un jeu véritablement chorégraphique qui entraîne toute la chair du poète. Cocteau en profite pour à la fois approuver et fustiger le lieu commun de la mort glorieuse du poète par le leitmotiv: "La gloire, toujours la gloire!". On retrouve dans ce film toute l'imagerie poétique de Cocteau, avec le miroir, ou la bataille de boules de neige, en écho aux "Enfants terribles". Je crois que jamais Cocteau n'a poussé aussi loin la poésie cinématographique; mon passage préféré de ce point de vue là est celui de la "Profanation de l'hostie", séquence qui, à mon sens, concentre une grande part de l'émotion du film et qui contient le plus d'éléments poétiques et surtout symboliques, comme l'as de coeur, symbole du coeur de l'enfant mort. Enfin bref, tout Cocteau, tout son génie est concentré dans ce film magnifique, grand en émotions poétiques, grandement servi par les musiques de Georges Auric. A tous les cinéphiles littéraires (et même à tous les cinéphiles tout simplement !), je recommande vraiment l'excellent "Le Sang d'un poète" !!!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top