Notez des films
Mon AlloCiné
    L'Impasse des deux anges
    note moyenne
    3,1
    27 notes dont 7 critiques
    répartition des 7 critiques par note
    0 critique
    1 critique
    3 critiques
    3 critiques
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur L'Impasse des deux anges ?

    7 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1915 abonnés Lire ses 10 390 critiques

    3,0
    Publiée le 21 octobre 2010
    Un metteur en scène chevronnè, une distribution de prestige où se côtoient Marcel Herrand, Paul Meurisse, Jacques Baumer et que domine Simone Signoret en qui on pouvait voir en 1948 une remplaçante possible d'Arletty! Tout paraît rèunit pour faire d'"Impasse des deux anges" de Maurice Tourneur un succès! Hèlas le film ne rèsiste pas à une critique unanime et fort rèservèe, même si Signoret et Danielle Delorme, dèbutante, sont èpargnèes! C'est pourtant un bon film qui combine histoire d'amour et ètude sociale, avec ses relents du rèalisme poètique! Le dernier film de Maurice Tourneur pour le cinèma mèriterait un peu plus de considération notamment pour ses acteurs...
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 294 abonnés Lire ses 4 025 critiques

    2,5
    Publiée le 18 janvier 2017
    Impasse des deux anges est un film qui commence fort, mais qui finalement s’avère moins convaincant que prévu. Maurice Tourneur m’avait déjà déçu avec Les Gaietés de l’escadron, et même si Impasse des deux anges est meilleure, le résultat reste en-deçà de ses promesses. Pourquoi ? Et bien d’abord car l’histoire ne décolle pas réellement. La première partie est bonne, avec une belle présentation des personnages, des dialogues soignés, et une mise en place convaincante avec une exposition intéressante des relations entre Marcel Herrand avec Simone Signoret. On espère presque un film noir avec l’arrivée de Meurisse, mais c’est là que tout dérape. Le film, dans sa partie centrale se limite essentiellement aux échanges entre Meurisse et Signoret qui se rappelle leurs vieux souvenirs d’amoureux. C’est assez ludique et bien écrit, mais on arrive à la dernière partie, et compte tenu de la conclusion aussi attendue que rapide, on se dit : qu’a-t-on vu ? En clair Impasse des deux anges c’est un film assez plat, qui entre son début et sa fin n’a pas foncièrement évolué, si ce n’est au travers du personnage de Marcel Herrand, mais ce n’est pas réellement lui que l’on suit, ce qui rend son évolution d’autant plus impersonnelle et imprécise au spectateur. Le casting est bon, mais porté surtout par une excellente Simone Signoret, au personnage réussi, à la modernité évidente, et au charme marquant. Elle livre une prestation très convaincante, impose un jeu peu critiquable, et fait face à un Paul Meurisse élégant mais un peu timide. Disons qu’il parait un poil engoncé dans son rôle, n’arrivant pas à imposer le côté fiévreux, mélancolique de son personnage. En clair, Paul Meurisse n’est pas vraiment l’acteur fait pour camper un romantique torturé. En revanche très bon Marcel Herrand, mais il apparait assez peu, dommage. Visuellement, Impasse des deux anges profite du savoir-faire d’un réalisateur expérimenté. De beaux plans, avec cette idée intéressante de surimposé en ombre fantomatique les personnages dans les décors pour rappeler la dimension « souvenir ». Le film est beau, recherché, avec un noir et blanc soigné, des décors convaincants, et une réalisation élégante. Reste quelques passages un peu faibles de la part de Tourneur, à l’instar de la fin, avec un moment important du film que j’ai trouvé assez mal amené et filmé avec un dilettantisme regrettable. En conclusion, impasse des deux anges c’est avant tout un film sur l’amour, traité dans un style élégant et avec de bons interprètes dans l’ensemble, mais qui reste au milieu du gué. Il n’y a rien qui emporte vraiment, à cause d’une histoire traitée sans grand relief, sans grand sentiment. Ça se laisse voir, mais ça manque de la fièvre, de la force espérée. C’est trop académique peut-être. 2.5
    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 27 décembre 2012
    Une belle affiche mais il faut reconnaitre que le film est raté. Entre ce que le réalisateur voulait obtenir et ce qu'il nous montre il y a un fossé, parfois comblé par de belles scènes.
    youfahakit
    youfahakit

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 172 critiques

    4,5
    Publiée le 24 janvier 2010
    Dernier film de Maurice Tourneur. Ici, on a tout le loisir d'admirer la beauté et le jeune talent de Simone Signoret qui n'a que 26 ans, avec un Paul Meurisse toujours aussi élégant. Les dialogues de Jean-Paul Le Chanois sont exquis.
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 685 abonnés Lire ses 4 640 critiques

    2,0
    Publiée le 18 mars 2014
    J'adore Paul Meurisse, et quand il s'agit d'interpréter un salaud ("Les Diaboliques", aussi aux côtés de Simone Signoret !!!), de rester dans le registre sobre ("L'Armée des ombres" !!!) ou alors d'aller vers le comique pince-sans-rire ("Les Monocle" entre autres !!!) il était imbattable ; par contre le registre romantique ne lui va absolument pas et empêche toute identification et attachement avec son personnage. Simone Signoret a beau être ici au sommet de sa beauté et avoir énormément de talent, elle ne peut pas faire grand-chose face à cette erreur de casting. L'émotion est inévitablement absente du fait qu'elle reposait en majorité sur leurs scènes en commun. C'est dommage car l'ensemble avait quelques éclairs d'inspiration venant de la part du réalisateur Maurice Tourneur, en particulier les flashbacks en surimpression qui donnent un air fantomatique au passé, et de très bons seconds rôles, mention spéciale à Danière Delorme qui donne le moment intense du film.
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 652 abonnés Lire ses 3 177 critiques

    3,0
    Publiée le 2 août 2016
    Dernier film de Maurice Tourneur (père de Jacques) et un des premiers rôles importants de Simone Signoret. L'intérêt ne vient pas du scénario, classique et somnolent, mais de l'atmosphère nocturne (un peu de réalisme poétique assombri par un nuage de cynisme) et de la prestance de Paul Meurisse, formidable (comme d'habitude ?).
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 273 abonnés Lire ses 3 417 critiques

    3,0
    Publiée le 2 décembre 2018
    Si l'on excepte cette scène incongrue où l'on voit un type aller chez le notaire pour ne rien signer du tout, ça commençait plutôt bien, jusqu'à ce que Paul Meurisse se plante en jouant la romance. Quant à la fin, où comme par enchantement Marcel Herrand se transforme, plus improbable, tu meurs, il y avait pourtant tellement mieux à faire ! Signoret réussit malgré tout, à sauver le film grâce à son jeu naturel et sa beauté..
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top