Mon AlloCiné
    L'Exorciste
    note moyenne
    3,9
    15547 notes dont 779 critiques
    40% (312 critiques)
    29% (228 critiques)
    14% (112 critiques)
    8% (65 critiques)
    5% (40 critiques)
    3% (22 critiques)
    Votre avis sur L'Exorciste ?

    779 critiques spectateurs

    Paulosax
    Paulosax

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 15 critiques

    3,5
    Publiée le 20 février 2017
    Un film traumatisant pour l'époque mais qui ne provoque plus grand effets de nos jours. Les acteurs sont excellents, la réalisation superbe même si certains effets spéciaux tombent dans le grotesque. Cela dit il restera un film culte gravé dans les entrailles du cinéma d'horreur. Je ne peux que conseiller les classiques ! 3.5/5
    Ti Nou
    Ti Nou

    Suivre son activité 88 abonnés Lire ses 1 736 critiques

    4,0
    Publiée le 15 septembre 2007
    Ce film culte d'épouvante ne fonctionne pas sur un suspense constant, au contraire, la mise en place est très longue et il fait monter la tension crescendo par une succession de scènes osées et efficaces pour finir dans la scène redoutable de l'exorcisme.
    7eme critique
    7eme critique

    Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 1 073 critiques

    4,0
    Publiée le 23 septembre 2014
    Depuis 1973, on n'a tout de même pas réussi à faire mieux dans le domaine de la possession démoniaque. En effet, "L'exorciste" s'impose comme le maître dans cet univers et n'est pas prêt d'être détrôné. L'ambiance est présente, la transformation évolue crescendo pour égayer notre curiosité, bref on se laisse ensorceler nous aussi. Mais finalement, le plus intéressant reste "l'avant exorcisme", car quand celui-ci intervient (laissant place à une scène bien trop longue d'ailleurs) la tension redescend et nous confirme que le meilleur moment est passé, celui on l'on découvre pas à pas les effets de cette transformation particulière. La qualité horrifique de ce film se situe dans son atmosphère (mise en valeur par une réalisation remarquable et des acteurs d'exceptions) et non dans des scènes gores, c'est en cela qu'il trouve sa force et le rend unique pour un film soit disant d'"épouvante". PS : ne regardez surtout pas "Scary movie 2" avant, ou vous penserez obligatoirement à James Woods se délivrer d'un tout autre démon (ça évitera de vous marrer comme une pintade et laissera le charme du film opérer dans toute sa splendeur).
    Jean-Sébastien T.
    Jean-Sébastien T.

    Suivre son activité 9 abonnés

    2,0
    Publiée le 5 mai 2017
    Un bon film ne vieillit jamais ! Celui-ci à vieilli, même en le contextualisant, ce n'est donc pas un bon film. Ce qui fit son succès à l'époque paraît aujourd'hui démodé voire dérisoire. Du coup les aspects négatifs remontent à la surface et il sont légions : longueurs à n'en plus finir, laideur générale, la scène de l'exorcisme n'est plus aujourd'hui qui interminable préchi-précha interprété de façon agaçante. Déception !
    Robrex
    Robrex

    Suivre son activité 11 abonnés Lire sa critique

    4,5
    Publiée le 31 octobre 2018
    "L'Exorciste", un film d'horreur cultissime, considéré comme l'un des plus grands classiques de cinéma d'horreur si on compte aussi "Shining" de Stanley Kubrick. L'ayant vu très jeune la première fois, ce film a été pour moi un véritable traumatisme, j'ai eu vraiment beaucoup de mal à m'en remettre. En le revoyant, c'est passé, mais "L'Exorciste" reste pour moi aussi bien un véritable moment horrifique qu'un chef-d'oeuvre absolu. Même si le film a beau avoir plus de 40 ans, et que la réa a vraiment mal vieilli, ça reste regardable et on se lasse pas de l'ambiance horrifique qui fonctionne toujours et encore. Le film possède effectivement un aspect très sombre et sinistre, des scènes horrifiques marquantes, une ampleur profonde et surtout des moments de tension permanents. Les personnages sont bien développés, l'histoire reste concrète et pour le moins original pour l'époque, à noter que c'est l'adaptation du roman horrifique de William Peter Blatty (RIP), roman que j'ai pas lu d'ailleurs, et donc encore une fois je juge le film sur son adaptation. "L'Exorciste", au-delà d'être une oeuvre culte et référentielle, c'est surtout un film qui prend le temps de bien développer les choses, c'est vrai qu'à certain moments le film ralentit, mais donne quand même des choses à bouffer. Le film rebondit vraiment bien, surtout sur la scène finale qui est aussi dense que traumatisante. En tout cas, le démon Pazuzu est la réussite du film. Vu que le film se centre principalement là-dessus, le démon qui prend possession du corps de la gamine est vraiment réussi. En plus d'un make-up bien foutu, il arrive vraiment à être à la fois flippant et impressionnant. Et puis y'a la musique, composée par Krzysztof Penderecki et d'autres personnes, qui est excellente, et surtout marquante quelques soient les situations. Au niveau des acteurs, tout marche du tonnerre. Max Von Sydow joue impeccablement bien et son personnage apporte bien à l'histoire. Ellen Burstyn joue bien aussi, son personnage de mère terrifiée et inquiète pour sa fille dégage beaucoup de tendresse, et elle surjoue pas lorsqu'elle est effrayée. Lee J. Cobb (RIP) est bon aussi même si son rôle est très secondaire. Jason Miller se débrouille bien également, de même pour Kitty Winn. Mention spéciale aussi à la jeune Linda Blair dans le rôle de Regan, la gamine possédée, qui correspond totalement à son rôle et qui porte bien le film sur ses épaules, surtout lorsqu'elle prend son apparence démoniaque où là c'est le spectacle complet. Le reste du casting passe bien également. En conclusion, "L'Exorciste" est une oeuvre horrifique qui, comme "Shining", traversera éternellement les générations, un excellent moment angoissant à passer et qui arrive à traumatiser les spectateurs même des années après sa sortie. J'invite les amateurs de frissons à le mater, et à le remater. Malgré certaines vulgarités dans les dialogues, et même si c'est pas spécialement mon film d'horreur préféré, ça reste une oeuvre culte à voir et qui se gravera tout seul dans votre mémoire. Bravo en tout cas à William Friedkin pour avoir fait entrer ce film dans la légende du cinéma d'horreur. (PS : J'ai jamais vu les suites, mais honnêtement, ça m'attire pas trop !)
    Diabloxrt
    Diabloxrt

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 33 critiques

    4,5
    Publiée le 11 août 2019
    Véritable classique du cinéma d'horreur, "L'Exorciste" est un film vraiment très intéressant à visionner. Avec ce genre de long-métrage, on peut très clairement voir l'évolution du cinéma d'horreur entre les films de l'époque de ce film-ci, et celle d'aujourd'hui. Ce film est réellement à l'opposé des œuvres d’horreur actuelle et peut-être un film vraiment compliqué à découvrir pour une personne qui est habituée à l'industrie de l'horreur actuelle car ce film est clairement un film à ambiance, ce qui est de plus en plus rare de nos jours. L'ambiance de ce film est vraiment folle et prend très clairement le spectateur aux tripes. Non pas avec des jumpscares toutes les 2 minutes mais avec une mise en scène, une musique et une écriture fine qui fait rentrer le spectateur dans un sentiment d'angoisse. J'ai rarement vu un film d'horreur aussi marquant que celui-ci et cela ne m'étonne absolument pas qu'il soit, aujourd'hui, considéré comme une des œuvres majeures du cinéma d'horreur voire même du cinéma tout court. Donc finalement, je vous conseille fortement ce film car même si un jeune public peut avoir du mal avec lui, objectivement le film est excellent et fait partie des grands films de sa génération. Pour conclure, "L'Exorciste" est un film d'horreur comme on n'en fait plus.
    Ywan Cwper
    Ywan Cwper

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 10 critiques

    4,0
    Publiée le 25 novembre 2018
    J’ai dû vérifier la date de sortie plusieurs fois (1973, 1973, 1973) pour en être sûr ; quelle rupture dans le style de Max von Sydow qu’on voit tout juste sortir du premier Bergman en couleur ! Quelle rupture tout court dans le monde du cinéma que ce film qui aurait pu dater des années 1990. Diantre, mais c’est à se demander si je n’y aurais pas cru, eussé-je été un peu plus inculte, si l’on m’avait dit qu’il datait des années 2000. Sans se vouloir originale, il est totalement compréhensible que l’œuvre de Friedkin ait fait sensation. Et le plus étonnant, c’est qu’elle n’a pas vieilli, sauf du côté de la terreur qu’elle est censée inspirer : on ne fait plus évanouir les foules avec, et c’est assez révélateur de la maturité croissante des audiences. L’Exorciste est un dyke, le morceau de roc qui émerge du sol non parce qu’il a poussé, mais parce que son enrobage s’est délité. Il n’en résulte que la plus positive des conséquences, celle dont souffrent les livres âgés en gagnant leur géniale senteur de vieux papier, même si leur essence est un tant soit peu périmée. Filmant avec un regard diagonal au sourire cruel, Friedkin arrive à faire une introduction presque naïve, qui faisait d’ailleurs secouer la tête à tout Hollywood. On le qualifiait de ridicule, ce cinéaste qui rendait la mise dans l’ambiance importante jusqu’au détail, et jusqu’à emmener l’accent suédois de von Sydow en Iraq avec quelque lente contemplation. À se demander si le passage fugace d’enfants déguisés pour Halloween n’est pas un clin d’œil à ceux dont il cherche le contrepied, et faisant attendre au spectateur attentif la même chose que de tous les autres. Très parlante, aussi, la Warner-Bros-ception qui donne carrément une séquence de tournage d’un film dans le film aux grands producteurs. Mais ce naturel, il va le chercher dans une prestation qui bénéficie de son époque dans la manière qu’il a de réconcilier les générations. Cinq ans avant et ç’aurait pu être à côté de la plaque. Mais tout le casting est parfait, y compris Linda Blair (à 14 ans, elle « possède » le corps d’un personnage de 12) dont il valait mieux qu’elle ne réalise pas le potentiel choquant de ses lignes. Lignes qui, il faut bien l’admettre, font toujours se soulever un sourcil ou deux dans notre monde… sourcilleux. Friedkin a vu juste sur un point : la rupture est l’apanage de l’horreur. Mais là où le genre aime à glisser des ruptures de ton ou des screamers, ainsi qu’à plonger decrescendo dans l’enfer, le réalisateur préfère donner une fréquence à la sienne, créant un clair-obscur atmosphérique (la vraie couleur du film tire plutôt sur un noëlesque rouge et vert) qui fait s’opposer périodes de grand calme et délires effrayants dans un intervalle de temps réduit ; des espèces de montagnes russes, et en tout cas une technique précurseure qui, puisque imbattue, est sûrement à l’origine du lustre de modernité recouvrant le film. Ce n’est pas vraiment devenu plus lent ni moins efficace avec le temps, sauf peut-être dans la scène même de l’exorcisme dont la folie des grandeurs grandissantes nous a donné l’envie qu’elle traîne un peu plus. Et puis, finalement, ce n’est pas un tant un film d’horreur qu’un drame surnaturel horrifique. La mise en contexte prend son temps (merci à la version étendue qui nous permet d’admirer un peu plus longtemps les instantanés les plus brefs de la maîtrise des ruptures et des transitions) de sorte qu’on s’attache sans y faire attention aux protagonistes. Raison de plus d’en vouloir à cette fin si controversée qui oublie de satisfaire notre empathie en plus d’être opaque. Mais l’empathie se révèle autrement, et la lente introduction devient rentable pour crédibiliser les personnages dans leurs positions un peu abracadabrantesques : une star, un prêtre-psychiatre, un exorciste d’expérience, et puis une âme possédée, rien de moins. En bon drame, L’Exorciste tient l’incompréhension comme un obstacle et un moteur ; un démon ? Jamais de la vie… Jusqu’au moment de la concession (ne lisez pas « confession »), qu’il a été intelligent de donner aux scientifiques, devant alors se débrouiller avec la responsabilité de leurs dires… Quoique, même avec le coup de gueule d’une mère outrée, la scène des quatre-vingt-huit médecins conseillant l’exorcisme reste assez piètre. Un bridge qui eut pu être mieux joué. Mais la méthode de Friedkin tient surtout en ce qu’elle fait scandale. C’est là aussi que se joue sa modernité, dans l’expression saine de tabous nous évitant d’avoir l’impression que les interprètes sont des orateurs de l’ancien temps (sauf Lee J. Cobb). Car ce sont les tabous qu’il exorcise. Son eau bénite : le maquillage, qu’il prend trois heures par jour à étaler sur Von Sydow et Dieu sait combien de temps sur Linda Blair. Sa croix, il la brandit comme il la porte sur son dos : les trucs et astuces, sa conscience hors du temps que ses ruptures ne sont pas qu’une histoire de timing mais aussi de design. J’ai vraiment été épaté par L’Exorciste. J’ai vu beaucoup de films qui semblaient se ficher totalement de leur année de sortie et paraître très modernes rétrospectivement. Mais L’Exorciste tient la palme de la catégorie à mes yeux, et sa popularité ne m’a en rien influencé ; je m’attendais à rire du film là où il effrayait les gens jadis, mais je l’ai pris très au sérieux et l’ai admiré en tous points. septiemeartetdemi.com
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 224 abonnés Lire ses 1 030 critiques

    2,5
    Publiée le 31 décembre 2012
    Ce film est considéré par beaucoup comme l'un des somment du film d'horreur. On n'est pas obligé d'être d'accord. Ce film cumule trois défauts essentiels : D'abord il est d'une lenteur désespérante (un format  de 90 minutes aurait parfaitement convenu), ensuite il est laid : (attention c'est un film d'horreur, on ne lui demande pas non plus d'être en sucre, mais ici la laideur est partout, les décors et la quasi-totalité des protagonistes), enfin il y a là-dedans une overdose de curé à la limite du supportable. Et que dire la scène de l'exorcisme dont on ne voit pas la fin et où il faut se farcir les deux curés hystériques ? (Von Sidow y est très mauvais). Certes tout n'est pas à jeter, et il faut bien avouer que la montée progressive de la possession chez Linda Blair, avec les effets spéciaux qui l'accompagne et les insanités qu'elle profère est assez jouissive.
    Yellocrock
    Yellocrock

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 602 critiques

    4,0
    Publiée le 17 mars 2011
    Film qui a bien vieilli, on crois toujours autant à ce qui se passe à l'écran. Terrifiant, on est scotché devant cet étalage d'obscénités dis dans la bouche d'une fille de 12 ans. La réalisation est exceptionnelle, les acteurs sont fabuleux et le scénario est intelligent. C'est un film d'horreur reposant sur les dialogues et les situations, rare de trouver un film récent reposant la dessus. Un classique, a voir au moins une fois.
    FMS-cinephile
    FMS-cinephile

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 195 critiques

    5,0
    Publiée le 15 août 2011
    Pour ma 100e critique, j’ai décide de l’inaugurer en critiquant le classique des classiques ! La référence en matière d’épouvante et d’horreur. Ce film étant le film le plus rentable de tout les temps au cinéma avec plus de 400 millions de recettes. Evidemment qui n’a jamais entendu au moins une fois dans sa vie le titre légendaire de ce film « L’exorciste », rien que le nom témoigne pas mal de l’esprit générale de ce film. Alfred Hitchcock refusa d’acquérir les droits du livre et de le réaliser par conséquent, par la suite ce sera au tour de Stanley Kubrick d’être approcher, il accepta rapidement à condition de produire ce film, chose que déclina la production. Ce sera finalement William Friedkin (French Connection) qui le réalisera en 1973 et William Peter Blatty à la baguette en tant que scénariste et producteur. Lors de sa sortie, il fut présenté comme le film le plus effrayant alors jamais vu au cinéma, en effet surfant sur le succès de Rosemary’s Baby de Roman Polanski, ce film marqua tout les esprits, et pour cause des ambulances étaient au sortie du cinéma pour ce film étant là pour une éventuelle intervention du fait des réactions horrifiés des gens, ils s’évanouissaient, était pris de crises, vomissaient dans la cinéma, à l’époque ce film était interdit au moins de 16 ans jusqu’à sa version restauré en 2001 avec 11 minutes supplémentaires et une interdiction au moins de 12 ans. De plus, lors de la sortie du film, tout le monde s’est mis à croire en la religion. Il est clair qu’aujourd’hui comme hier, le réalisme quasi-documentaire de cette histoire de possession saisit à la gorge ! Le scénario tout le monde le connait, Regan Macneil, une fille de 12 ans se plaint que son lit se met à bouger tout seul et se voit souvent pris de spasmes violents, les médecins ne trouveront rien d’anormal concernant son état de santé, c’est alors que Chris Macneil fait appel à un exorciste pour secourir sa fille et la préserver de l’hôpital psychiatrique, en réalité Regan est possédé par le démon Pazuzu. Un casting d’exception à l’image de Linda Blair absolument bluffant et la révélation du film avec Ellen Burstyn dans la peau de Chris Macneil et Max Von Sydow interprétant le père Merrin, accompagné d’une bande sonore mythique vraiment inquiétante, cette musique qui vous fait froid dans le dos, soulignons aussi un autre point positif dans ce casting, la présence de Perette Pradier qui réalise la voix du démon Pazuzu, cette fois aussi grave que marquante (Cette personne s’est même remis à boire pour obtenir une telle voix). Un rythme crescendo (certes cela prend un certain temps à commencé véritablement mais il fallait bien passer par là pour installé la situation des personnages), un scénario innovant pour l’époque, surfant comme je l’est dit sur le succès de Rosemary’s Baby, ce scénario est superbe avec des dialogues intelligents et pertinents, en effet peu après par le biais de LA Malédiction ou de Amityville (aujourd’hui des classiques), ce thème de la possession démoniaque sera pris de L’Exorciste directement et de son succès planétaire. Une mise en scène brillante dirigé par une main de maître en la personne de William Fridkin, il n’ya qu’à se rappeler du plan où l’on se rapproche peu à peu de la porte de Regan Macneil, des scènes diablement efficaces comme la légendaire scène de l’araignée, la scène finale symbole de l’affrontement entre le bien et le mal, la scène selon-moi la plus marquante reste celle ou Regan se sert d’un crucifix à des fins pour le moins spécial car dans cette scène l’on voit cette fameuse tête défiguré à la longue de Reagn tourner à 360 degré (certainement la scène qui a le plus marqué le monde). Evidemment pour pouvoir apprécier ce film il est crucial d’essayer de se remettre dans le contexte de l’époque (à l’époque ou en matière de films d’horreur l’on avait encore rien vu comme aujourd’hui, c’est la première fois au cinéma qu’un réalisateur n’épargnait pas son public en matière d’explicité horrifique, chapeau William Fridkin pour avoir eût le culot de réaliser de telles images qui ont vraisemblablement marqué toute une génération. Récompensé par deux oscars (meilleur scénario, meilleur son) et par 4 Golden Globes, L’exorciste continu de briller encore aujourd’hui, de plus pour l’époque les effets spéciaux étaient diaboliquement réussis et habile (d’accord maintenant le vomis vert et compagnie n’y fait plus trop … mais bon).Attention, 39 ans après, ce film toujours culte est à voir de toute urgence, à voir et à revoir !
    Amaury F
    Amaury F

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 52 critiques

    4,0
    Publiée le 21 mai 2014
    Incontournable ! Bien réalisé, avec de très bon effets spéciaux pour l'époque.
    FanCiné1
    FanCiné1

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 486 critiques

    4,0
    Publiée le 27 août 2011
    Un classique du cinéma d'épouvante. Un très bon film sur l'exorcisme qui n'est peut-être pas le film le plus effrayant de l'histoire mais qui nous reserve quelques bons moments d'horreurs (La descente du demon en "araignée" ou la tête qui tourne à 360°). La musique fait froid dans le dos et nous trotte dans la tête pour très longtemps après le film. En ce mettant à la place des personnes ayant été au cinéma à la première sortie du film, ce dernier devait être vraiment flippant et impressionnant. Aujourd'hui le film à un peu vieilli mais reste quand même impressionnant.
    dragloli
    dragloli

    Suivre son activité Lire ses 21 critiques

    5,0
    Publiée le 13 novembre 2011
    Un film culte qui me fera toujours autant flipper. A voir et a revoir
    ChocoClem
    ChocoClem

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 49 critiques

    4,0
    Publiée le 10 août 2007
    Inquiétant, angoissant, perturbant, mystérieux, horrible, malsain même et pourtant ce film est culte. Les acteurs jouent admirablement bien, l'ambiance est étouffante, la religion - si bafouée dans nos sociétés - prend une grande place ici. Certains passages sont tout de même très durs (interdit aux moins de 12 ans ?? A revoir), les profanations sont horribles et l'apparition du diable est effrayante. Ce film a dû beaucoup choqué en 1974. Je mets donc 3 étoiles pour la mise en scène superbe, pour la profondeur des personnages si bien interprêtées et pour l'intrigue, mais âmes sensibles s'asbstenir...
    Johan V.
    Johan V.

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 197 critiques

    4,0
    Publiée le 11 mai 2014
    Complètement horrifique et révolutionnaire (pour l'époque bien sur) si je ne l'avais pas vu après toute ma cinématographie d'horreur je l'aurais qualifié de chef d'œuvre, hélas, la plupart des films que j'ai vu ont usés tous les ingrédients de ce grand film jusqu'à la corde rendant le tout tristement prévisible...mais même étant la base de tout un genre, ce film est à voir et promet des moments tout bonnement terrifiants.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top