Mon AlloCiné
Laissons Lucie faire
Note moyenne
3,4
16 titres de presse
  • Chronic'art.com
  • Le Figaro Magazine
  • Le Figaroscope
  • Les Inrockuptibles
  • L'Humanité
  • Positif
  • Repérages
  • Télérama
  • Cahiers du Cinéma
  • Ciné Live
  • Le Monde
  • MCinéma.com
  • Studio Magazine
  • Urbuz
  • Le Nouvel Observateur
  • Première

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

16 critiques presse

Chronic'art.com

par Elysabeth François

Avec Laissons Lucie faire !, Emmanuel Mouret tient la bonne formule et réalise une sympathique pirouette entre burlesque et naturalisme.

La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

Le Figaro Magazine

par Nicolas Rey

Au final, l'air de rien, Lucie faire plante un univers très particulier. Et son étude du couple et des sentiments demeure bien après la projection. Comme un coup de soleil qui vous ferait du bien.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro Magazine

Le Figaroscope

par n.c.

(...) un marivaudage trop bavard pour être honnête.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaroscope

Les Inrockuptibles

par Vincent Ostria

(...) Mouret finit par emporter le morceau. Même si les dialogues ne sont pas aussi ciselés que chez Rohmer, on trouve ce petit air de famille entre le travail du jeune Marseillais et celui du Marivaux de la Nouvelle Vague (...)

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

L'Humanité

par Vincent Ostria

Le titre n'est qu'un jeu de mots gratuit. Ce film n'a en effet absolument rien de diabolique. Cela n'empêche pas les aventures de ce séducteur marseillais (...) de constituer une alternative encore un peu imprécise mais charmante et drôle au cinéma d'Eric Rohmer.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Positif

par Grégory Valens

La voie de Mouret est (...) la bonne ! Il nous reste à espérer que la cinéaste la suive à son terme, qui pourrait le conduire à réaliser une comédie ne devant rien à celles de metteurs en scène brillants, qu'il admire à juste titre.

La critique complète est disponible sur le site Positif

Repérages

par C.C.

Le cinéma de Mouret est fragile, d'une légèreté qui frise parfois l'indigence, diront ses détracteurs. Mais il désarme et charme par son ton ludique et sa drôle de poésie.

La critique complète est disponible sur le site Repérages

Télérama

par François Gorin

Notre Rohmer junior dégingandé est aussi un fils de Jerry Lewis au pays de Fernandel. Ce comique de personnage, déjà mis au point dans Promène-toi donc tout nu !, n'est pas l'essentiel du film, mais sur lui repose beaucoup de son charme (...)

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Cahiers du Cinéma

par Emmanuel Burdeau

Une surabondance, étrangement, est reponsable de la totale absence de rythme de Laissons Lucie faire ! Tous les gags sont potentiellement géniaux, mais sont traités avec une telle nonchalance qu'ils passent inaperçus, ou presque (...)

La critique complète est disponible sur le site Cahiers du Cinéma

Ciné Live

par Laurent Djian

Voir la critique sur www.cinelive.fr

Le Monde

par Jacques Mandelbaum

Pur divertissement (...), pur moment de jeu ludique et enfantin, Laissons Lucie faire se déroule dans le pays du rêve éveillé, et l'ennui qui le gagne parfois vient sans doute du fait qu'il méconnaît, paradoxalement, la part du diable dans l'insouciance.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

MCinéma.com

par Remy Batteault

Ecrire un script, jouer et réaliser représentent trois tâches sans doute trop lourdes pour le jeune réalisateur. (...) On devine toutefois un univers encore en devenir. C'est donc pleins de curiosité que nous attendrons le second film de ce jeune réalisateur.

Studio Magazine

par Michel Rebichon

Voir la critique sur www.studiomag.com

Urbuz

par J-Ph. Tessé

Emmanuel Mouret possède à l'évidence un sens de la situation qui nous vaut quelques scènes drolatiques. Mais si son côté fémisard redoublant a quelque chose de sympathique, sa désinvolture affichée par rapport à la réalisation frise parfois la prétention.

La critique complète est disponible sur le site Urbuz

Le Nouvel Observateur

par G.L.

(...) sans être idiot, le film tourne ses personnages en dérision jusqu'à les rendre vraiment trop peu futés. Alors, que le titre vous amuse, c'est toujours ça de pris en attendant le deuxième essai d'Emmanuel Mouret.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Première

par Virginie Apiou

Rien à sauver dans ce premier long métrage : réalisation transparente, acteurs atrocement mal dirigés, et Mouret, en rôle principal, est aussi drôle qu'un navet...

La critique complète est disponible sur le site Première
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top