Mon AlloCiné
Incassable
note moyenne
3,6
21592 notes dont 1015 critiques
26% (261 critiques)
29% (299 critiques)
13% (130 critiques)
14% (145 critiques)
14% (140 critiques)
4% (40 critiques)
Votre avis sur Incassable ?

1015 critiques spectateurs

L'Otaku Sensei
L'Otaku Sensei

Suivre son activité 148 abonnés Lire ses 224 critiques

3,5
Publiée le 15/04/2017
Bon ben il faut croire que c'est le destin ^^. Comme par hasard, au moment ou M.Night Shyamalan revient sur le devant de la scène cinématographique avec son dernier film "Split", les profs d'Arts du Spectacle me font bosser sur son film Incassable. Je crois malheureusement ne pas avoir entamé la filmographie de Shyamalan, réalisateur-scénariste-producteur hollywoodien clé des années 1990-2000 comme il se doit. Jusque là, je ne m'étais jamais essayé à son fameux cinéma de "twist", ayant commencé par Le Dernier Maître de l'air, adaptation du dessin animé "Avatar" en 2010, bien mais avec du recul...sans plus et enchaîné avec........cette horrible purge que fut "After Eatrh"avec Will Smith et son fils en 2013, gloubiboulga de SF/survie/post- apocalyptique complètement vide et fade à en être écoeurant . Incassable, "Unbreakable" de son titre original s'avère donc être une entrée en la matière dans le cinéma de Twist pour moi. Incassable, 4ème film de M Night Shyamalan, sorti en 2000 après "Praying with Anger" (1992), "Eveil à la vie" (1998) et le cultissime "Sixième Sens" en 1999, nous raconte l'histoire de David Dunn. Simple gardien de sécurité dans un stade de Philadelphie, l'homme se retrouve un jour prit dans un accident ferroviaire dont il réussi miraculeusement à survivre sans la moindre blessure ni autre séquelle. Seul survivant de ce drame, David retrouve sa vie quotidienne mais à la suite de cet épisode, commence à s'interroger. Pourquoi a t-il survécu à cet accident ? Pourquoi est le seul à s'en être sorti ? En cherchant des réponses à ses questions, sa route croise bientôt celle d'un curieux individu : Elijah Price, un handicapé souffrant d'ostéogenèse prit de passion pour les comics. Ce dernier semble lui aussi traverser une crise d'identité. Et si cette rencontre était le fruit du destin ? Y aurait il un lien entre David et Elijah ? Et si tout cela avait un lien étroit avec les comics ? Voilà pour le pitch global sans trop spoiler. Verdict : Assez dure de donner un avis tout tracé sur Incassable. Le film en apparence semble en effet assez plat mais si on prend le temps de bien observer dans les détails, on s'aperçoit qu'il y a un sous texte et une réflexivité profonde et très ingénieusement tissée. Mais qu'est ce que c'est que ce film ?! C'est la première question que je me suis posé au terme du visionnage. C'est intéressant car en effet, il est difficile de vraiment classer/caser Incassable dans un genre définit. Entre Drame familiale, Thriller, film de Super Héros et récit mythologique contemporain, le film aborde tout du long un caractère hybride à mi chemin entre tous et Shyamalan semble jouer sur cette hésitation du spectateur pour le faire s'interroger. Tout du long le réalisateur mène la barque dans une narration toujours plus floue et incertaine, astucieusement, il fait en sorte que les enjeux soient floues (en effet, le film met un certain temps à poser les bases de son univers et à présenter ses personnages) pour que l'on se pose continuellement des questions. Avec Incassable, nous sommes clairement dans un cinéma de Personnages, l'intrigue ne compte finalement pas tant que ça, ce qui intéresse (et le réalisateur l'a bien comprit car il mise tout sur cette carte) c'est la relation et l'évolution de cette relation entre les personnages de David et Elijah. Malheureusement, le problème potentiel sera l'intrigue qui semble passer au second plan et, à trop en rester à filmer des interactions et des discussions sur le "comment agir", le rythme en devient lent et finalement, arrivé à la fin, il s'est passé peu de choses. Incassable tire indéniablement son principal point fort dans sa façon et son point de vue de traiter du sujet du Super Héros; serte avoir une approche réaliste est assez courant aujourd'hui, Marvel et DC Comics approfondissent plus les backgrounds de leurs justiciers respectifs mais au tout début des années 2000....ce n'était pas encore très répandu. A ce titre, Incassable peut être considérer comme un précurseur du film de S-H réaliste (il pourrait potentiellement s'agir d'une des sources d'inspiration de Brad Bird lors de la création des Indestructibles de Pixar en 2004). Les Personnages de David et Elijah sont très riches, fascinants à décortiquer ! 6 ans après le film de gangster à l'humour noir, classique culte de Tarantino : Pulp Fiction, Bruce Wilis (qui était déjà de la partie dans 6ème Sens) et Samuel L. Jackson sont de nouveau réunis devant la caméra. Le Personnage de David constitue un bon modèle d'anti héro énigmatique; spoiler: qui est cet homme, comment se fait il qu'il ne tombe jamais malade ni ne soit jamais blessé ? Ce sont les théories d'Elijah qui parviennent à expliciter la nature du personnage pour les spectateurs. Pour la première fois nous avons affaire à ce qui n'avais jamais été vu auparavant: un "anti super héros"; un super héros (bon déjà le mec s'appel David donc ça fait clairement référence à David VS Goliath^^) qui s'ignore, pas à la recherche de gloire mais désirant le calme et la sécurité de sa famille. On a un personnage désincarné dont la force surhumaine ne l'aide pas à trouver un sens à son existence. Samuel L.Jackson est lui aussi excellent, selon moi le meilleur élément du film ! Son personnage tient à lui tout seul tout le discours du film, spoiler: (la mise en abyme du Super Héros et du grand Méchant de comics dans la réalité et le parallèle fait avec). Le personnage d'Elijah rend littéralement toutes ses lettres d'or au comics; il y a tout un sous texte élogieux revendiquant le comics comme véritable oeuvre d'art, égale d'une peinture. Il va s'en doute s'en dire qu'il y a 17 ans, les comics étaient encore pour beaucoup considérés comme n'étant que du divertissement de seconde zone pour consommateur et dépourvu de tout intérêt intellectuel. L'approche du Super Héros est ici, abordée par Shyamalan de manière presque philosophique et rend tout de suite la chose efficacement plus sérieuse. Reste que malgré l'épaisseur que le réalisateur donne aux 2 protagonistes, ils en restent trop énigmatiques en renfermés (surtout Bruce Willis) pour vraiment arriver à dégager de la sympathie, on n'arrive qu'à avoir pitié d'eux, sans plus. Niveau montage, Shyamalan arrive efficacement à jouer sur les plans calmes et les cadrages pour faire progressivement monter le suspens et l'horizon d'attente du spectateur, on ne le voit pas forcément mais la caméra en dit implicitement beaucoup sur l'état des personnages et ce qui a l'air d'être trop manichéen arrive à passionner justement grâce à ce manichéisme. J'en ai déjà dit pas mal, bon, résultat des courses, Incassable est un film intéressant, sans doute l'une des oeuvres caractérisant le mieux le répertoire de M. Night Shyamalan. Entre Drame familial contemporain et film de Super Héros, dans un récit toujours plus imprécis et énigmatique, le film pour son époque à su faire sa petite révolution dans le cinéma de Super Héros grâce à une approche réaliste et dramatique du surhomme. Le Premier Anti Super Héros ! Une belle prouesse narrative même si on regrettera tout de même des personnages trop impénétrable pour que l'identification fonctionne pleinement et des longueurs présentes tout de même.
Ti Nou
Ti Nou

Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 2 365 critiques

5,0
Publiée le 25/09/2006
Étonnant film de super héros, réalisé non pas comme un film d'action mais comme un thriller par M. Night Shyamalan (donc avec un sens du cadrage génialissime) avec un tel réalisme qu'on y croit jusqu'au bout. Les personnages sont écrits avec finesse et évitent tout manichéisme, brillant.
MaCultureGeek
MaCultureGeek

Suivre son activité 739 abonnés Lire ses 1 078 critiques

4,0
Publiée le 25/07/2013
Les scénaristes du Sixième Sens se font plaisir dans cet Incassable, film nous montrant une image surprenante et étrange du genre super-héroïque. C'est surprenant de voir Bruce Willis dans un tel rôle, lui que l'on a l'habitude de regarder dans les Die Hard, par exemple. Mais il faut reconnaitre qu'il s'en sort comme un chef et nous livre un personnage torturé par des questions qu'il ne s'était jamais posé auparavant, mais pour lesquelles les réponses sont inquiétantes et surprenantes. Samuel L Jackson est excellent et interprète toujours aussi bien les personnages qu'il incarne très bien et nous offre quand à lui une vision triste de cet homme aux os fragiles. Doté d'une mise en scène soignée, d'une bande son de qualité, de dialogues bien tournés et d'une fin puissante et réaliste, cet Incassable s'impose comme un film original, à l'aura forte et aura sût se faire une place de marque dans les films du genre auquel il appartient.
Dplardo
Dplardo

Suivre son activité 109 abonnés Lire ses 99 critiques

3,5
Publiée le 14/04/2013
Une oeuvre mal-aimée dans laquelle Shyamalan distille un lot de subtiles références aux comics. Il fait confiance à Willis et Jackson pour le face à face psychologique, une relation que tout oppose et réunit à la fois, j'ai apprécié. Le seul tracas que l'on peut souligner est le manque de rythme, en effet "Incassable" ne bénéficie pas d'une action très imposante et se concentrera surtout sur la profondeur des personnages.
Chuck Carrey
Chuck Carrey

Suivre son activité 185 abonnés Lire ses 566 critiques

4,5
Publiée le 15/03/2014
Pour son premier film "Sixième sens", M. Night Shyamalan avait fait appel à Bruce Willis pour le rôle principal. Et quand on connait le succès qu'à rencontrer ce film, il est logique de s'attendre à ce que le jeune réalisateur fasse une nouvelle fois appel au célèbre acteur pour un autre film. C'est le cas pour "Incassable" où cette fois-ci il joue le rôle de David Dunn, un homme ordinaire qui va être le seul survivant d'un accident ferroviaire. Ce miracle ne va pas passer inaperçu car un certain Elijah Price, joué par Samuel L. Jackson, qui est atteint d'une forme d’ostéogenèse, va rencontrer David Dunn pour tenter de le convaincre de l'une de ses théories. Bruce Willis et Samuel L. Jackson sont tous les deux excellents dans leur rôle respectifs, Bruce Willis prouve une nouvelle fois qu'il 'est pas qu'un simple acteur de films d'action et qu'il sait jouer bien plus. M. Night Shyamalan réalise un nouveau film captivant avec une mise en scène inventive comme il sait le faire. Il démontre à tous que "Sixième sens" n'était pas un coup de chance et qu'il a réellement beaucoup de talent. Il refait d'ailleurs appel à James Newton Howard pour composer la musique du film. Celle-ci offre une tension au film, un suspens qui ne lâche pas le spectateur jusqu'à la fin. Ce suspens accompagne un scénario très bien ficelé avec des personnages bien développés, en proie au doute et à l'espoir. "Incassable" est une nouvelle pépite d'un M. Night Shyamalan trop souvent sous estimé.
PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile
PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile

Suivre son activité 150 abonnés Lire ses 1 315 critiques

5,0
Publiée le 22/10/2013
Je viens de voir ce film pour la 2ème fois et je tiens à dire que sa puissance m'a littéralement transcendé. A priori, rien de surnaturel: d'une part nous avons cet homme atteint de la maladie des os de verre et de l'autre, celui qui n'a jamais était malade de sa vie. Le contraste est extrêmement bien présenté, entre autre, ces flash-back de la vie des deux héros. On constate que l'un a énormément souffert alors que l'autre baigne dans la monotonie. C'est à propos de ce dernier que le côté fantastique intervient car cet homme semble indestructible, si ce n'est qu'un point faible, l'eau. Un face à face exceptionnel entre deux géants du cinéma (Bruce Willis & Samuel L. Jackson) incarnant d'une certaine manière, deux héros de Comics; l'un est le bien, et l'autre le mal. Un scénario magistrale, une atmosphère riche en suspens et un message d'une puissance sans égale. La toute fin délivre un sens capitale au reste de l’œuvre lui permettant sans soucis d'accéder au rang des chefs d’œuvres. Un très grand film à voir et à revoir. 5/5
Mad Gump 10
Mad Gump 10

Suivre son activité 96 abonnés Lire ses 716 critiques

5,0
Publiée le 26/06/2015
Deuxième film de M. Night Shyamalan, deuxième grosse claque. Ce film est énormément sous-estimé, les gens ont comparé celui-ci à Sixième sens en lui reprochant d'être semblable... Mais Shyamalan n'aurait pas réalisé ce film vous ne vous seriez même pas posés la question ! Et puis au final les deux films n'ont rien à voir, si ce n'est que tous deux ont une ambiance étrange, entre tension, magie et poésie. La mise en scène d'Incassable est extrêmement recherchée, des personnes s'en plaignent, mais ces personnes se plaignent du degré zéro de mise en scène des biopics à oscars... Justement, moi je salue l'intention de Shyamalan d'avoir essayé d'innover, et au final c'est très réussi. Encore une fois le réalisateur me bluffe car il réussit à livrer un film d'auteur sur les super-héros, le thème central du film. Le film fait d'ailleurs de multiples références aux comics sur sa construction, sur ses personnage et par plusieurs scènes qui font directement des clin-d'œil au genre. Les personnages et leurs relations sont encore une fois très bien écrits, magistralement interprétés par des acteurs exceptionnels, qu'ils soient principaux : Bruce Willis et Samuel L Jackson, ou secondaires : Robin Wright et Spencer Treat Clark pour ne citer qu'eux. Et puis, les scènes ont une telle puissance ! Elles sont lentes mais les regards des personnages, leur gestuelle, leurs vêtements, tout est puissant en symbolisme et au final magistral. La musique de James Newton Howard est magnifique, le twist final est franchement efficace, que demander de plus. Un film magistral, y'a pas d'autre mot.
Shephard69
Shephard69

Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 1 855 critiques

5,0
Publiée le 07/11/2013
Le film de M. Night Shyamalan que j'ai préféré. Le scénario est exceptionnel avec une vision inhabituelle du super-héros, la mise en scène est brillante pour un final qui atteint un paroxysme incroyable de tension et une révélation scénaristique, pour moi, encore plus forte, que dans "Sixième sens". Bruce Willis est très bon et s'entend à merveille avec Samuel L. Jackson inquiétant à souhait. L'approche psychologique des personnages est intéressante. Grand moment de cinéma avec du suspense.
ConFucAmuS
ConFucAmuS

Suivre son activité 150 abonnés Lire ses 434 critiques

5,0
Publiée le 11/07/2010
Le nouveau M. Night Shyamalan s'intéresse à David Dunn, seul passager sorti vivant et intact d'un terrible accident de train. Un miracle? Pas si sûr. Un an à peine après le succès planétaire de Sixième Sens, Shyamalan revient déjà avec Incassable. Mais qu'on ne s'y trompe pas: son but n'est pas de continuer sur la voie du thriller à twist mais bien d'enfoncer le clou en s'appropriant un autre genre. Évidemment, le département marketing a surtout axé sa campagne promotionnelle sur le mystère. Comme pour dire "Vous avez aimé Sixième Sens? Incassable sera du même calibre!". Ils avaient tort sur tous les tableaux. Non seulement le réalisateur change de registre mais son triomphe est encore plus éclatant que pour son précédent long-métrage selon moi. Rétrospectivement, Incassable s'impose comme l'œuvre avant-gardiste d'un genre qui ne connaitra que rarement cette réussite. Avec audace, Shyamalan construit une histoire qui se réapproprie les codes et les amène à un niveau de justesse inédit, je dirais même mythologique (la réalisation est exceptionnelle). À la fois récit initiatique, drame intimiste et réflexion métaphysique, le film atteint une perfection dont l'économie devient le principal vecteur. Bruce Willis tient l'un de ses plus grands rôles. Il est d'ailleurs possible d'envisager Incassable comme la réponse à la figure héroïque que représente habituellement l'acteur. Fragile et morose, il est ici l'antithèse d'un John McClane. Et comme il l'a prouvé par le passé (L'Armée des Douze Singes), Willis peut être aussi impressionnant hors de sa zone de confort. Face à lui, Samuel L. Jackson (qu'il retrouve pour la troisième fois) livre une prestation d'une intensité comparable. Robin Wright et Spencer Treat Clark complète brillamment le casting avec des rôles dont l'importance est capitale. Et rares sont les films à offrir autant de profondeur à tous ses interprètes. James Newton Howard semble avoir trouvé un partenaire de choix avec Shyamalan, il délivre une composition absolument somptueuse (le thème principal, inoubliable). Avec Incassable, son auteur parvient à transcender littéralement les espoirs placés en offrant un film d'une force dévastatrice qui risque bien de faire autorité pendant un bon bout de temps à mon avis.
maxou599
maxou599

Suivre son activité 261 abonnés Lire ses 261 critiques

4,0
Publiée le 22/07/2014
Après "Le Village" qui m'a littéralement séduit, "Signes" qui fut une énorme déception, "Sixième Sens" qu'il faudra que je revisionne pour avoir un avis définitif et "Phénomènes" qui restait correct dans l'ensemble malgré tout, "Incassable" est le cinquième film de la filmographie de Shyamalan que j'attaque à présent. Sorti en l'an 2000, Shyamalan a refait appel à ses principaux partenaires qui lui avaient permis d'atteindre rapidement les sommes grâce à son chef d'oeuvre "Sixième Sens". On retrouve donc Bruce Willis parmi les acteurs, qui montre une nouvelle fois qu'il ne fait pas que casser des gueules et balancer des One-Liner culte dans la saga des "Die Hard" ou dans "Pulp Fiction", et qu'il est capable d’interpréter un personnage plus complexe et plus ordinaire ayant survécu à un accident de grande envergure sans la moindre égratignure, tandis que de l'autre côté on a une autre célèbre tête qui vient rejoindre le casting de ce second film à succès de Shyamalan, à savoir le grand Samuel L. Jackson pour former avec Bruce Willis un duo déjà culte grâce à leur interprétation dans le troisième film de la saga "Die Hard". L'un est un personnage fort ne craignant pas la douleur mais étant plongé dans une mélancolie continue, l'autre est extrêmement faible alors qu'on est plus habitué à le voir jouer des gros durs comme Mace Windu, Jules dans "Pulp Fiction" ou encore son rôle dans Die Hard, mais ici il montre qu'il sait tout aussi bien interprété avec brio un personnage très faible physiquement, qui cherche sa place dans ce monde, à savoir qui il est, et il est très difficile à cerner, leur seul point commun est leur amitié simple mais évidente. Beaucoup de monde ont prétendu, qu'en dehors de "Sixième Sens" avec Haley Joel Osment, Shyamalan ne savait pas diriger des acteurs enfant, mais il faudrait peut être revoir cette théorie parce qu'ici Spencer Treat Clark était bon, même très bon bien qu'il ne soit pas aussi transcendant que l'enfant du précédent film du réalisateur, et Robin Wright Penn était correcte mais ne marquait pas plus que ça dans son rôle. On a aussi un sympathique caméo, encore une fois, du réalisateur du film en tant que Dealer de drogue. Encore une fois, comme avec "Le Village", le réalisateur indien arrive à allier oppression, tension et aussi l'émotion à travers un Thriller fantastique sur fond de comics qui a sans aucun doute marqué le début d'une évolution du cinéma avec un scénario pour le moins très inattendu de ma part mais avec beaucoup d'originalité et des éléments qui concordent bien de bout en bout, même si il semblera ne pas tenir la route pour certain. La mise en scène ne manque pas de créativité puisqu'il arrive à user des plan-séquence entre Elijah et David avec efficacité, et qu'il sait montrer des plans parfois flippant tel que celle ou Bruce Willis se réveille à l'hôpital alors que la caméra le filme de loin avec le corps du deuxième survivant en train de perdre la vie, ou encore la discussion entre David et la jeune femme dans le train passant de l'un à l'autre depuis le siège de l'enfant, on a été gâté avec des idées très ingénieuse à plusieurs reprises dans ce film. Et puis, autant dire que la chute finale était très difficile à prévoir ou à imaginer, les indices étaient très mince dans ce film pour savoir à quoi on pourrait s'attendre à la fin, même si ce n'est pas celui qui m'aurait le plus marqué de tous spoiler: alors qu'on découvre un aspect manichéen assez compliqué en voyant jusqu’où Elijah a été pour trouver sa place et son opposé afin de comprendre qu'il n'est pas une erreur de la nature, laissant au spectateur une vision d'un méchant de comics qui est le parfait opposé du héros ayant un point faible à savoir David Dunn. James Newton Howard, encore une fois, est à la musique ce que Hugh Jackman est à Wolverine et il ne déçoit toujours pas, que ce soit pour aller dans l'émotion ou dans une musique plus opprimante et angoissante, le compositeur californien prouvait déjà à l'époque qu'il avait la patte musicale pour la musique de film, ça fonctionne une fois de plus. Le seul reproche que je peux faire à ce film, c'est d'être incomplet car on n'est pas entièrement satisfait quand à certaines réponses qu'on aurait voulu avoir sur le personnage de David Dunn, et on peut aussi reprocher à ce film d'avoir un protagoniste principal qui ne suscite pas vraiment autant d'empathie de notre part à cause de son dénigrement envers sa famille, j'avais plus de sympathie pour le personnage qu'il jouait dans "Sixième Sens" personnellement. "Incassable" est un très bon Thriller qui vaut le coup d'oeil, avec sa part de fantastique, une chute finale étonnante, un scénario originale bien qu'il soit incomplet et une musique encore une fois de bonne facture signée James Newton Howard.
Loskof
Loskof

Suivre son activité 237 abonnés Lire ses 688 critiques

2,0
Publiée le 25/08/2010
Incassable ne mérite pas mieux que 2 étoiles. Ce n'est pas totalement un mauvais film. Sa seule qualité tient dans son défaut principal: le suspens est toujours présent car l'on ne sait jamais où l'on va. C'est un film fantastique certes mais l'ensemble est incompréhensible au possible. On ne saisit le véritable enjeu de film que très tardivement, pendant ce temps on se fait balader sans rien comprendre, puis quand l'enjeu se révèle, on se rend compte que le film est totalement creux. Il ne se passe finalement pas grand chose dans Incassable et je suis resté totalement imperméable à l'histoire. Le twist final pourrait être bon mais cela ne fonctionne pas. il sert à nous faire rendre compte que les 1h45 du film n'ont servi à rien.... Le scénario est donc très décevant. Enfin, la mise en scène est tout simplement pompeuse et prétentieuse. C'est bien beau de faire des plans interminables "à l'ancienne" mais encore faut-il qu'ils soient intéressants, or ce n'est absolument pas le cas (en témoigne la bonne minute centrée sur une bouteille de Tropicana....). On ne comprend tellement rien que l'on ne sait pas à quoi s'attendre, du coup le suspens est quand même présent, de sorte que l'on ne s'ennuie pas. Cependant, on ressort du film avec une impression de vide, comme si les 2h du films s'étaient effacées.... Un film franchement dispensable.
Antoine D.
Antoine D.

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 343 critiques

4,5
Publiée le 20/06/2017
M. Night Shyamalan propose un film de super héros qui se distingue des comics books mais qui s'en inspire en parsemant le film de références. Une lutte entre le bien et mal sans passer par la violence mais par la psychologie. Deux personnes que tout oppose se réunissent. Shyamalan se concentre sur l'évolution des deux personnages. Au tout début du film c'est Elijah qui passe pour un gentil à cause de sa fragilité, on le perçoit comme inoffensif. Au contraire, David Dunn nous apparaît comme austère. Un film de Shyamalan sans twist ne vaut rien, ici, tout le film bascule dans les toutes dernières secondes. Un twist bien préparé qu'on peut déjà deviner grâce à la mise en scène (qui nous donne des frissons).
Eric C.
Eric C.

Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 1 919 critiques

4,0
Publiée le 14/06/2017
Excellent thriller fantastique où Bruce Willis joue un rôle tout en émotions, finesse, précision loin de ses rôles habituels de cogneur aventurier ou flic inébranlable. Il est remarquablement complété par Robin Wright toute en fragilité et douceur et Samuel L Jackson incroyable personnage atypique qui révèlera sa face sombre dans un coup de théâtre final incroyable. Un film passionnant, sobrement mis en scène mais rehaussé par l'interprétation magistrale de ces 3 acteurs et par un scénario original fantastique qui ne sur joue pas dans le spectaculaire mais s'intéresse aux sentiments profonds, aux émotions des personnages. Un classique des films fantastiques et un des meilleurs rôles de Bruce Willis.
Jeremy C
Jeremy C

Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 794 critiques

4,0
Publiée le 29/05/2017
M. Night Shyamalan délivre un accomplissement certain de son talent de réalisateur et de scénariste ici. « Incassable » n’est autre que l’étude humaine et morale de ce qu’est, voire de ce que doit être, un « super-héros ». En quoi est-il si singulier ? La patte du metteur en scène dans un premier temps. Il prend le temps d’induire ces détails du point de vue des protagonistes entourant le concerné, puis met définitivement en valeur cette personne extraordinaire dans un tourbillon de réflexion. C’est donc avec plaisir que l’on garde toute notre attention sur cette merveille. Une (re)découverte du genre fantastique qui n’a pas besoin de virevolter en cascades acrobatiques, d’explosions assourdissantes ou de lignes de dialogues épuisantes. Shyamalan parvient à trouver le parfait équilibre, valorisant davantage son visuel très métaphorique sur la foi. On confond ainsi le héros perturbé dans les ténèbres et le doute qui l’habite. On adopte de longues séquences lentes mais instructives. Le décor fait office de référence par moment, car des images se répètent sans cesse. Cependant, le sens de chacune d’entre elles évoluent également, prenant plus d’ampleur. L’auteur insuffle donc la tension au fil du récit qui resserre peu à peu son étreinte mentale. On suit alors David Dunn (Bruce Willis), une personne lambda parmi tant d’autres, au premier abord. Mais la quête identitaire est plus forte chez celui qui se frotte à la fatalité du monde sombre qui l’accompagne. Torturé par son devoir et d’autres responsabilités plus personnelles, son Être est dépassé. L’acheminement vers la noblesse couvrira des situations où l’émotion prendra le dessus sur le jugement. Moins jeu de piste pour éviter de perdre le petit poucet que nous sommes parfois, le réalisateur insiste sur la rationalité de l’homme à prétendre à un tout autre statut, tenant du religieux. Quant à Elijah Price (Samuel L. Jackson), il s’illustre essentiellement comme l’opposé de Dunn par nature. Sa force charismatique est puisée dans sa fragilité. Il se démarque par sa passion portant à une narration malveillante. C’est pourquoi il induit le mal, habile et convaincant. D’ailleurs, la partition de James Newton Howard appuie bien cette idée et résume parfaitement le conflit avec la lumière qui peine à rester éveillée. Loin d’être le thriller psychologique vendu par la production, le véritable reflet développe davantage l’aspect comicbook, rendant hommage au concept du divin ou simplement du surnaturel. La noirceur de l’intrigue propose des issues intéressantes sur le fait de chercher sa place dans ce monde. Et au terme de cette course passionnante contre la vision idéale du héros, on se rendra rapidement compte de la subtilité thématique abordée. Sans nul doute l’un des meilleurs films adaptant des super-héros sur grand écran, ce bijou vaut le détour d’être décortiqué tant avec les yeux qu’avec l’esprit.
Attigus R. Rosh
Attigus R. Rosh

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 1 607 critiques

4,0
Publiée le 27/04/2017
Incassable est un film plutôt réussi de la part de M. Night Shyamalan, même s'il quasiment impossible pour le réalisateur de faire aussi bien que « Sixième Sens ». C'est tout de même un film très intéressant, et à l'heure où arrivent en salles pléthore de films de super-héros qui se ressemblent tous un peu, celui-ci en comparaison fait vraiment figure d'exception. Bruce Willis est impeccable en héros incroyablement humain. C'est sans doute le super-héros auquel on s'identifie le plus. Et je crois que c'est là la vraie force de ce film, les personnages. Car de l'autre côté, on retrouve un Samuel L. Jackson particulièrement émouvant en grand manitou. Les deux acteurs sont juste parfaits. Le film insiste peu sur des scènes d'action car le propos n'est vraiment pas là. L'histoire est assez intéressante et la mise en abyme avec les comics est judicieusement traitée. À noter également une plutôt bonne composition de James Newton Howard. Une belle réussite de Shyamalan.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top