Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Mouton à cinq pattes
    note moyenne
    3,5
    162 notes dont 28 critiques
    répartition des 28 critiques par note
    2 critiques
    9 critiques
    11 critiques
    5 critiques
    0 critique
    1 critique
    Votre avis sur Le Mouton à cinq pattes ?

    28 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 2010 abonnés Lire ses 10 391 critiques

    3,0
    Publiée le 26 février 2014
    On ne peut nègliger Henri Verneuil, l'un des deux champions du box-office français (l'autre ètant Gèrard Oury), même si ses films sont parfois contestès par une critique sans indulgence! il tourna de nombreux films avec Fernandel, qui ne s'apparente pas immèdiatement à l'aventure, comme "Le mouton à cinq pattes" où Fernandel joue pas moins de six personnages! Cette performance multiple lui permit de composer une formidable galerie de portraits comiques et contribua pour beaucoup au succès populaire du mètrage qui fut nommè à l'Oscar du meilleur scènario et du meilleur film ètranger! Les autres rôles sont plutôt bien servis par le talent de Louis de Funès et la jeunesse de Françoise Arnoul! Bien construit, le film possède ègalement une scène d'anthologie, celle de la mouche et des deux sucres, avec un suspense au cordeau! La règle est simple: il y a deux morceau de sucre, si la mouche se pose sur celui du commandant Fernandel, il regagne tout son argent et si elle se pose sur l'autre, il paume le rafiot, le bracelet et la pèpèe à la tenue affolante! On disait les Berlingots de Carpentras, les nougats de Montèlimar mais aussi les quintuplès de Trèzignan! Excellente musique de Georges van Parys teintèe d'une certaine nostalgie...
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 674 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    2,0
    Publiée le 4 février 2014
    "Le Mouton à cinq pattes"(1954) a été spécialement conçue pour que l'indecrottable cabotin de Fernandel y donne sa pleine mesure de la mimique et du travestissement. En effet,il hérite ici de six rôles! Celui d'un vigneron d'un petit village de Provence et de ses 5 fils,que le père va chercher à réunir pour favoriser le tourisme local. En filigrane,deux thèmes typiquement ancrés dans les années 50: le baby-boom et l'explosion du tourisme. Fernandel incarne donc tout à tour un esthéticien,un abbé,un vieux loup de mer,un journaliste et un laveur de carreaux dont les prises de becs avec un Louis De Funes en entrepreneur de pompes funèbres sont mémorables. Henri Verneuil était dans sa période du divertissement braillard et bon enfant,quitté à faire fi de toute logique et de toute construction scenaristique. Il y a aussi un drôle de problème au niveau du montage,comme la scène de la mouche,statique et qui dure près de 20 minutes! Un autre temps,une autre perspective.
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 110 abonnés Lire ses 1 930 critiques

    0,5
    Publiée le 11 novembre 2009
    Un scénario intéressant, bien que capillo-tracté, car il permet de multiplier les portraits. Seulement, on est plus proche du grotesque que du comique. Plus gênant encore, l'ennui profond que suscitent certaines cènes, notamment celle de la mouche et des deux sucres. Interminable. Avant tout une illustration des "vingt glorieuses démographiques" françaises.
    willycopresto
    willycopresto

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 1 348 critiques

    2,5
    Publiée le 3 novembre 2014
    Que ce film ait fait plus de 4 millions de spectateurs en 1954 ne me surprend guère : 9 ans après la guerre, on n'avait pas tant d'occasions de s'amuser et un film avec Bourvil ou Fernandel était supposé procurer un bon moment ! Tout comme ceux avec Jean Marais à l'affiche mais dans d'autres registres. Mais ce mouton a cinq pattes a vieilli et il n'est plus guère comestible. Fernandel a fait tellement mieux que cette abracadabrantesque histoire de quintuplés qui sert à offrir à l'acteur six rôles différents... Mais apparaît De Funès qui a de légitimes ambitions au cinéma et la coexistence de ces deux comiques ne sera pas toujours de tout repos pour Henri Verneuil dans la réalisation de cette histoire. Fernandel avait un fichu caractère, et de Funès n'était pas homme à s'en laisser imposer. Tout comme son affiche, la mode d'un tel genre de film est passée : à ranger au rayon des souvenirs. willycopresto
    caro18
    caro18

    Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 2 213 critiques

    2,0
    Publiée le 24 janvier 2011
    Pas terrible mais vaut le coup encore une fois pour De Funès, même si il n'a qu'un petit rôle, on ne retient que lui.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 1061 abonnés Lire ses 6 874 critiques

    3,0
    Publiée le 1 octobre 2010
    Un film d'Henri Verneuil est souvent l'assurance d'un travail appliqué, efficace et enlevé. Ce "Mouton à cinq pattes" ne déroge pas à la règle, et sait il est vrai se faire plaisant à plus d'une reprise. Cela dit, si vous êtes un fan inconditionnel de subtilité et allergique au cabotinage poussé parfois à l'extrême, mieux vaut passer votre chemin. De plus, les différentes histoires s'avèrent parfois un peu inégales, pour ne pas dire longuettes. Mais ces éléments s'avèrent en définitive bien secondaire, tant le plaisir des acteurs est communicatif et les personnages souvent drôles et attachants. Les dialogues de René Barjavel font mouche à plus d'une reprise, et ne font que nous réjouir la plupart du temps. Fernandel est quant à lui assez irrésisitible, et nous offre un festival dont il a le secret. Voila donc une comédie drôle et enjouée, ce n'est pas assez courant pour que l'on puisse s'en priver!!
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 256 abonnés Lire ses 3 257 critiques

    2,5
    Publiée le 20 mars 2013
    Une des nombreuses collaborations entre Verneuil et Fernandel. Jeune metteur en scène à l’époque Verneuil a été adoubé par le grand Fernand pour lui servir la soupe dans des comédies un peu faciles. Celle-ci ne déroge pas à la règle et Fernandel peut faire son numéro tout à loisir. On ne s’ennuie pas mais on ne saute pas non plus au plafond. Même s’il ne voulait pas l’entendre, Fernandel n’est jamais aussi bon que lorsqu’il est un peu tenu en laisse comme avec Autant-Lara dans « L’auberge rouge ». Des comédies dans ce style Fernandel les a enfilé à l’époque comme les perles. A la revoyure on peut se dire que tout ça a pris un petit coup de vieux et que d’autres comme Gabin on été un peu plus exigeants une fois la célébrité et l’âge venu. Ce n’est pas trop grave quand on sait que l’homme à la machoire de cheval nous a donné « Regain », « Le Schpountz », « Angèle » ou « Naïs ». On aurait sans doute souhaité une fin de carrière plus ambitieuse pour un de nos plus grands acteurs mais natif de Marseille il considérait sans doute qu’il avait assez travaillé pour la patrie.
    Santu2b
    Santu2b

    Suivre son activité 104 abonnés Lire ses 1 563 critiques

    3,0
    Publiée le 18 juin 2018
    "Le mouton à cinq pattes" d'Henri Verneuil est notable au sens où il obtint une nomination à l'oscar du meilleur film étranger et (surtout) du meilleur scénario original, chose extrêmement rare pour un film populaire français. Le script lui-même, accompagné des dialogues de René Barjavel, se présente comme une peinture de la France rurale, dominée par des personnalités évidentes (maire, instituteur et médecin) et obsédée par le développement du tourisme de masse. Ces cinq histoires fraternelles sont forcément inégales ; certaines sont finement travaillées, d'autres beaucoup plus bâclées et convenues. Pour autant, le film ne s'avère jamais lassant, même si ce n'est sûrement pas le meilleur de son auteur. "Le mouton à cinq pattes" ne serait enfin pas le même sans Fernandel, impérial dans les six rôles qu'il interprète. En méga star européenne de l'époque, il s'autorise même un auto clin d'oeil savoureux en fin de film qu'on vous laisse le plaisir de découvrir. Un bon film populaire, signé par le maître du genre.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 6 juillet 2008
    Le film est plutôt moyen avec quelques lourdeurs mais tout de même certains passages sauvent la mise.
    bobmorane63
    bobmorane63

    Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 1 431 critiques

    4,0
    Publiée le 3 février 2014
    Un festival de performance du drolissime Fernandel devant les caméras d'Henri Verneuil en 1955 !! L'acteur Marseillais n'a pas un role mais six personnages tous différents a interprèter. Un maire d'un village Sudiste veut voir apparaitre pour une visite présidentielle cinq fils nés le même jour d'un vigneron ronchonnant pour leurs quarantième anniversaires, un propriétaire d'une institut de beauté pour dames, un laveur de vitrines ayant un problème avec un propriétaire de pompes funèbres qui a quatre filles et espère un garçon pour l'accouchement de sa femme, un chef de cargo alcoolique pris dans une partie de poker finissant par une chasse à mouche, un journaliste et un curé qui en veut au cinéma pour sa ressemblance avec "Don Camillo" par moquerie de son village. Henri Verneuil, cinéaste qui est ici co-scénariste, nous livre un film très drole qui ne manque pas d'originalité. Fernandel prouve que c'est un grand comédien de divertissement et ce long métrage lui offre un numéro en or qu'il a l'occasion de s'éclater et nous aussi. On reconnait dans les seconds roles Louis De Funès avec des cheveux très juste dans son personnage loin des pitreries qu'il fera par la suite, Noel Roquevert, Françoise Arnoult et d'autres comédiens formidables. Un film hilarant.
    Max Rss
    Max Rss

    Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 1 571 critiques

    3,0
    Publiée le 13 mars 2019
    La collaboration entre Henri Verneuil et Fernandel a fonctionné à plein régime dans les années 50. Une collaboration qui débouchera sur 8 films en 8 ans, dont fait partie ce « Mouton à Cinq Pattes », véritable hymne à la gloire de l’homme à la gueule de cheval qui trouve ici un rôle en or, lui permettant d’exploiter au maximum son potentiel comique et de montrer diverses facettes de son talent d’acteur (qui n’est d’ailleurs plus à prouver). Cette comédie pure et dure, c’est un one-man show de Fernandel en direct live. Un one-man show dans lequel il interprète 6 rôles: celui d’Edouard le père, d’Alain l’esthéticien efféminé, de Bernard le journaliste (tante Nicole pour les intimes !), de l’Abbé Charles (un clin d’œil à Don Camillo), de Désiré le laveur de carreaux et d’Etienne le vieux loup de mer. Voila le programme qui vous attend. Encore faut-il que vous ne soyez pas trop allergiques au cabotinage car Fernandel (à la puissance 6 !) est tel un cyclone et ravage tout sur son passage. On notera aussi la présence de Louis de Funès (peu connu à l’époque) mais qui s’était déjà spécialisé dans l’art de la grimace. Bien que le scénario soit quand même assez capillotracté, cette comédie n’ennuie jamais, malgré l’inégalité de ses histoires. La meilleure étant celle avec le journaliste, qui démarre par un événement banal et qui se termine par un savoureux quiproquo et une main au fesses bien vigoureuse au passage. Tout ça paie pas de mine, mais remplit son contrat. Que demander de plus?
    SirGustor
    SirGustor

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 21 critiques

    3,5
    Publiée le 4 décembre 2011
    Un film très bon où Fernandel joue impeccablement 6 rôles ! Un moment très divertissant ! A voir en famille pour se divertir !
    Selingues G
    Selingues G

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 876 critiques

    4,0
    Publiée le 5 mai 2009
    Avec une bonne association d’acteur, et une très bonne interprétation de Fernadel. Cette comédie gentillette nous ravit par de nombreux quiproquos. En résumé, une bonne comédie de l’époque. On en rigole à pleins poumons.
    Audrey L
    Audrey L

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 1 614 critiques

    3,0
    Publiée le 17 juin 2018
    À voir seulement pour le jeu de Fernandel, qui a l'occasion de cabotiner six fois plus que d'habitude, car il tient ici non pas un rôle...mais six ! Tous autant différents les uns que les autres, chaque personnage qu'il interprète ne fait jamais redite avec un précédent. Le meilleur passage restera peut-être celui du pari de "la mouche", réellement sous tension. Mais le film commet tout de même quelques fautes de goût (Fernandel qui fait de la publicité à peine voilée pour ses Don Camilo...), ou encore sous-exploite Louis De Funès (on ne le voit que quelques minutes alors que son personnage cynique est hilarant !), ou encore verse trop dans les continuelles disputes qui hurlent à tout va... De même que certains "frères" sont mieux développés que d'autres, et le père est assez caricatural. Les gags faciles amuseront tout de même le public familial. Dans l'ensemble on apprécie le visionnage de ce film pour la chute finale cocasse et tendre, et pour la grande panoplie de personnages joués par Fernandel.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 3 octobre 2012
    " Le Mouton à cinq pattes" est encore une œuvre marquante d'Henri Verneuil qui a su déployer son talent dans différents genres (policier, aventure, drame…). Il fallait le faire, confier six rôles différents à Fernandel qui s'en tire d'ailleurs à merveille. Il y étend toute sa panoplie de grand comédien, notamment dans l'interprétation savoureuse d'Etienne, le loup de mer, celle du riche et ambitieux Alain l'esthéticien, le rôle délectable de Désiré, le laveur de carreau éternellement fauché et principal instigateur de la situation tragico-comique de toute la famille. J'ajouterai également la prestation ineffable de l'immense et talentueux Louis de Funès dans le rôle malicieux de Pilate, le responsable des pompes funèbres. Je n'oublierai pas de citer non plus la charmante Paulette Dubost avec sa petite voix acidulée qui a su faire merveille dans de nombreux petits rôles. Je ne me lasse pas de voir et revoir cette hilarante comédie.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top