Notez des films
Mon AlloCiné
    Felicità
    note moyenne
    3,8
    332 notes dont 43 critiques
    répartition des 43 critiques par note
    7 critiques
    17 critiques
    10 critiques
    3 critiques
    5 critiques
    1 critique
    Votre avis sur Felicità ?

    43 critiques spectateurs

    tupper
    tupper

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 776 critiques

    3,5
    Publiée le 22 juillet 2020
    Parmi la foule de comédies françaises stéréotypées et bien souvent idiotes il y a parfois une pépite qui émerge. C’est le cas de Félicita qui réjouit par sa malice et sa fraîcheur. Les personnages sont bien écrits et joliment interprétés en particulier par Pio Marmai qui en restant dans son registre et sans se mettre en danger fait un super job et nous donne beaucoup de joie.
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 965 abonnés Lire ses 3 183 critiques

    3,5
    Publiée le 9 juillet 2020
    Felicita débute par une énorme blague qui donne le ton, d'emblée. Est-ce que ce monde est sérieux ? Visiblement, le couple du film de Bruno Merle a choisi de vivre libre, hors de la "normalité" et conséquemment de toute morale conventionnelle, sous l’œil perplexe voire consterné de leur fillette. Tout est là, dans ce contraste entre des parents irresponsables (?) et une enfant beaucoup plus adulte. Le scénario de Felicita est imprévisible, c'est son atout premier, et se découvre sur un rythme soutenu, pendant 82 minutes. Malgré cette brièveté, il s'agit tout de même de tenir la distance entre fantaisie et absurde, tout en ménageant des plages de suspense et d'émotion. Felicita y parvient assez souvent, grâce à quelques trouvailles narratives et à une mise en scène sans ampleur mais efficace. Peu de trous d'air à signaler en définitive, l'idée étant aussi de ne pas tout expliquer et de laisser au spectateur le soin de combler les vides. Le film peut bien patiner parfois ou sembler aller nulle part, l'interprétation haut de gamme de Pio Marmaï (qui aurait fait merveille dans la comédie italienne) gomme les temps faibles de Felicita et ses dialogues avec son rejeton, subtilement jouée par la propre fille du réalisateur, sont délicieux. Il ne faut pas demander à Felicita plus ce qu'il a à offrir : des moments de doux délire avec un doudou, une crique bretonne, un cosmonaute, un casque anti-bruits et un grenier mystérieux, entre autres ingrédients. Quant à savoir si ce monde est sérieux, la réponse est toute trouvée.
    Le petit Gabriel
    Le petit Gabriel

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 14 critiques

    4,0
    Publiée le 20 juillet 2020
    Une comédie à la fois originale et poétique portée par un casting tout aussi décalé et hors du temps.
    Yaes
    Yaes

    Suivre son activité Lire sa critique

    3,5
    Publiée le 13 mai 2020
    Voilà un curieux film au ton singulier qui n’est pas dénué d’intérêt. L’histoire est assez simple : la petite Tommy finit ses vacances d’été et doit rentrer en sixième le lendemain. Elle a hâte de tout : retourner à l’école, revoir ses copines et celles qui ne le sont pas, grandir. De ce postulat basique, Bruno MERLE nous embarque dans une histoire plus complexe. Tout d’abord, il y a les parents, Tim et Chloé, légèrement immatures qui vivent au jour le jour, sans vraiment se poser les questions qui préoccupent les adultes au quotidien et bercés par un humour très, très particulier. Malgré cela, ils sont très impliqués dans le développement intellectuel de leur fille, plus que dans son éducation au sens traditionnel du terme. Il y a ensuite Tommy, gamine atypique et peu communicative, mais à la capacité de réflexion au-dessus de la moyenne et à la répartie… intéressante. Enfin, il y a le cosmonaute. Cette troupe de personnages évolue dans une Bretagne que nous connaissons tous, mais d’une façon particulière : ils squattent la maison d’une famille partie en vacances et sont obligés de partir parce que celle-ci rentre plus tôt que prévu. C’est ce grain de sable qui va dérégler la petite famille à la veille de la rentrée et risquer de les empêcher d’être à huit heures zéro, zéro devant le collège. Car tout l’enjeu de l’histoire est là : Tommy veut absolument et doit être à l’heure pour la sixième. En l’espace de vingt-quatre heures, sa mère va disparaître, son père va s’inquiéter, partir à sa recherche et Tommy d’être confrontée à ces choix dont elle tente de mesurer l’impact sur sa vie future. Le propos de cette histoire à mi-chemin entre le récit initiatique et le conte nous fait réfléchir sur le choix en général et le fait que nous y sommes confrontés à chaque instant de notre vie, ainsi que notre capacité réelle de libre-arbitre. Mais aussi, que chacun de nos choix influence nos actions futures. Enfin, comme le dit si bien ce «philosophe» chansonnier qu’est Patrick BRUEL, « il vaut mieux vivre avec des remords qu’avec des regrets », autrement dit, ayons parfois la sagesse de ne pas penser à ce que nous aurions pu avoir pour profiter pleinement de ce que nous avons. Sans oublier de remettre en cause la notion de « normalité » (avec un parallèle/hommage un peu appuyé à Freaks de Todd BROWNING) et l’art de cultiver sa différence. Voilà pour l’histoire. Côté technique, nous pouvons noter un très bon travail sur le son, qui joue un rôle à part entière dans la définition du personnage de Tommy, finement interprété par Rita MERLE. N’oublions pas Pio MARMAÏ, encore une fois fabuleux, car il passe d’une émotion à une autre avec une facilité déconcertante, mais il a la délicatesse de ne jamais voler les scènes aux autres acteurs, même quand il extériorise les sentiments plus qu’à l’accoutumée. Même si vous ne saurez pas ce qu’il y a dans le grenier, ni pourquoi Tommy porte un casque anti-bruits, ou qui est vraiment le cosmonaute (ami imaginaire ou réel, fantôme ou expression de la conscience de Tommy), n’hésitez pas à voir ce joli moment de cinéma, tendre et délicat.
    Marjolaine D.
    Marjolaine D.

    Suivre son activité 3 abonnés

    5,0
    Publiée le 22 juillet 2020
    Superbe film qui nous fait partager 24h mouvementées de la vie de parents rêveurs et paumés combattant la "normalité", au grand dam de leur fille (très prometteuse Rita Merle) qui aspire a une vie plus tranquille... Un road movie décalé, magnifiquement filmé avec une BO très réussie, et dont le scénario vous surprendra jusqu'a la dernière scène...
    Ozu2
    Ozu2

    Suivre son activité Lire ses 9 critiques

    5,0
    Publiée le 22 juillet 2020
    Courrez-y !!! Le film parfait si vous voulez une histoire pleine de rebondissements, d'humour, de tendresse et de suspens...Un cocktail rare et très réussi sur l'art d'être parents malgré une situation précaire, sur le passage de l'enfance à l'adolescence, sur la résilience d'un père grâce à l'amour qu'il porte à sa fille. Pio Marmai charismatique crève l'écran, Camille Rutherford parfaite tout le long du film, dont une scène d'anthologie réjouissante; je n'avais jamais vu jouer celle qui tient le rôle de l'ado (Rita Merle), mais je pense qu'on va la revoir sur les écrans: avec peu de texte, elle parvient à être ´une grande justesse.
    Gwendoline D.
    Gwendoline D.

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 16 juillet 2020
    Magnifique voyage, drôle et poétique ! De superbes images, des comédiens magnifiques. On en ressort empli de Félicita.
    BICHETTE
    BICHETTE

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 16 juillet 2020
    Coup de cœur post-confinement ! J'ai adoré ! Humour parfait, acteurs parfaits, les personnages sont vraiment attachants, la musique est chouette, tout est bien !
    Sylvain M.
    Sylvain M.

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 94 critiques

    3,5
    Publiée le 17 juillet 2020
    De la poésie, de la légèreté teintée d'une réflexion agréable à suivre, avec un casting au rendez-vous. Quelques facilités de scénario.
    Ismael Moullan
    Ismael Moullan

    Suivre son activité 5 abonnés

    4,0
    Publiée le 16 juillet 2020
    Petite bulle de poésie et de fantaisie Irrévérencieuse qui fait du bien Au sortir de ce confinement ! Les critiques grincheux de tous poils ont dû rester confinés trop longtemps.
    circusstar
    circusstar

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 559 critiques

    1,0
    Publiée le 18 juillet 2020
    Quel ennui ! Une perspective un peu décalée, des personnages qui ne sont pas vraiment attachants. On se perd dans l'histoire, si tant est qu'il y en ait une.
    oooooooooo
    oooooooooo

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 34 critiques

    4,0
    Publiée le 17 juillet 2020
    Alors oui, Pio semble un peu toujours jouer la même note, mais sur cette note on ne peut que constater encore une fois qu'il excelle. Ses partenaires, peut être dans ce sillage portées (mais plus sûrement bien dirigées, on pense à la débutante) se hissent à sa mesure. Même la demoiselle dont on craint un moment qu'elle glisse vers cette minauderie bien commune des enfants mal traités au cinéma, toute l'accord juste. Le trio à lui seul déjà suffit. Mais le film a son souffle, ses singularités qui se tiennent, correctement dosées. On est pas dans la garniture, la fantaisie tape à l'oeil qui fait parfois office de contenu. Non elle s'inscrit dans ce tout cohérent qui donne son titre au film. Un film réjouissant. Un très bon point de départ pour un déconfinnement.
    Taubert
    Taubert

    Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 19 juillet 2020
    Un peu de poésie fantasque fait du bien au cinéma français. Pio Marmaï nous prouve encore une fois qu'il est un grand comédien. On ressent que les acteurs et actrices se sont parfois laissé à l'improvisation, ce qui ne gâche rien à la spontanéité des scènes. Belle musique également. J'ai passé un très agréable moment derrière mon masque IPP2.
    Guiguine
    Guiguine

    Suivre son activité Lire sa critique

    3,5
    Publiée le 18 juillet 2020
    Un couple avec fillette dans la France de la débrouille. Travail précaire, commerce illicite, squatt...On fait passer la pilule en racontant des histoires aux autres et a soi-meme. Tellement d'histoires que la fillette ne marche plus. Face a l'hilarité de ses parents qui ont fait un bon coup, elle s'isole avec un casque antibruit. Elle a envie de normalité. Très bon jeu des acteurs qui donnent l'impression de scènes prises sur le vif.
    Fêtons le cinéma
    Fêtons le cinéma

    Suivre son activité 143 abonnés Lire ses 1 111 critiques

    1,5
    Publiée le 7 juillet 2020
    Felicità a la crédulité de penser qu’il suffit de filmer la porte cadenassée d’un grenier ou les logorrhées verbales d’un astronaute sorti de l’eau et confortablement assis sur la banquette arrière d’une voiture pour susciter l’intérêt, mieux exciter la curiosité d’un spectateur qui n’a que faire de ces images construites sur du rien et qui n’enclenchent jamais sa rêverie. Voilà un film qui se plaît à brasser de l’air sous couvert de liberté, mettant en scène des révélations pour aussitôt les détruire – ce qui devient rapidement, très rapidement lassant – dans un jeu auquel personne ne joue, sinon les comédiens au talent indéniable. Et si la première partie divertit voire surprend avec un cadre familial rapidement déconstruit, la suite prolonge et radicalise ce procédé d’exploration des possibles avec une myopie terrible, empêchant la grâce parce que constamment raccordée aux caprices d’un réalisateur qui fabrique sa bizarrerie au lieu de la donner à vivre, raccordée à cette primauté du démiurge sur son œuvre, seul capitaine à bord d’un vaisseau qui prend l’eau de toutes parts.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top