Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Pulsions
note moyenne
3,8
1274 notes dont 191 critiques
23% (43 critiques)
40% (76 critiques)
22% (42 critiques)
7% (13 critiques)
7% (14 critiques)
2% (3 critiques)
Votre avis sur Pulsions ?

191 critiques spectateurs

Benjamin A
Benjamin A

Suivre son activité 317 abonnés Lire ses 1 900 critiques

4,0
Publiée le 09/03/2014
Pour son entré dans les années 1980, Brian De Palma nous livre "Pulsions", un thriller dans la veine "Hitchcockienne" (notamment sa période "Psychose", à travers certains scènes, des clins d’œil ou la construction), sans jamais tomber dans la caricature ou la parodie et en étant un peu plus explicite, notamment comme l'indique le titre Français sur les pulsions et l'érotisme. La force du film c'est l’atmosphère que lui insuffle De Palma, à la fois envoutante, sensuelle, malsaine et angoissante, à travers un scénario sombre et bien construit et nous proposant un vrai suspense et de la tension. Les personnages sont intéressants à suivre et bien écrit, montrant leur complexité et ambiguïté. Sa mise en scène est superbe et efficace. Les interprétations sont excellentes, que ce soit la belle Nancy Allen, Angie Dickinson ou Michael Caine. Un vrai bon film, bien rythmé, bien foutu et même si dans l'absolue l'élève ne dépasse pas le maitre, on aurait tort de se priver de ce film.
Galoupiotte
Galoupiotte

Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 92 critiques

5,0
Publiée le 20/02/2014
Brian de Palma s'intéresse souvent aux personnages socialement marginaux. Ici ce sont deux femmes, la première c'est Angie Dickinson, merveilleuse nymphomane mature (ce sera son plus beau film) dans une prestation d'une envoûtante sensualité. L'autre c'est Nancy Allen, incarnant une jolie prostituée décontractée et malicieuse. Bien sûr, il faudrait parler du suspense, des cadrages qui donnent le tournis, de l'inventivité de la mise en scène, car dans ce film tout concoure au chef d'œuvre, mais ce qui persiste durablement dans ma mémoire, ce sont ces deux magnifiques portraits de femmes.
carbone144
carbone144

Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 607 critiques

3,0
Publiée le 06/09/2013
Pas mal du tout. J'ai vite eu l'impression de me retrouver dans un Hitchcock : les blondes, la principale meurt assez vite, laissant place à une enquête / thriller et un suspense de fin de film assez prenant. On retrouve également une fin (clin d'oeil ?) typique de Psychose. L'ensemble est techniquement réussi avec ce style propre à De Palma reprenant les codes de ses maîtres. Captivant, il est donc réussi. Certains reprochent une copie de genre, alors que c'est à mon goût une reprise d'un style particulier, celui d'Hitchcock, dans sa continuité. Le film tel qu'il est est bon, donc j'ai apprécié et c'est tout ce qui compte.
elbandito
elbandito

Suivre son activité 192 abonnés Lire ses 865 critiques

3,0
Publiée le 10/09/2010
Librement inspiré du célèbre «Psychose» de son mentor Alfred Hitchcock, Brian De Palma réalise un thriller érotique de haute volée mais qui a malheureusement beaucoup vieilli. La cinquantaine épanouie, Angie Dickinson est magnifiée par la caméra virtuose du réalisateur et Michael Caine habite un psychiatre perturbé très intelligemment. A retenir de superbes plan-séquences sans dialogues mais en musique et quelques scènes étourdissantes au suspense insoutenable.
chrischambers86
chrischambers86

Suivre son activité 1033 abonnés Lire ses 10 094 critiques

3,5
Publiée le 22/10/2012
Manipulateur, remarquable de tension et de noirceur, action permanente sur les nerfs du spectateur, "Dressed to Kill" est l'hommage de Brian De Palma à Sir Alfred Hitchcock (la douche) dont certains classiques du maître entrent en jeu dans cette histoire trompe-l'oeil! De "Vertigo" (dans la scène du musèe de peinture) à "Psychose" (où l'on s'attache à dècrire soigneusement un personnage qu'on tue ensuite), "Dressed to Kill" est un suspense virtuose avec quelques scènes de haut vol et constitue une synthèse de l'art de Brian De Palma entre ralenti, jeu sur le point de vue et split-screen! Les comèdiens sont ètonnants notamment Angie Dickinson et surtout Michael Caine en psy travesti (il serait injuste de ne pas citer la sexy Nancy Allen en call girl de luxe). Un film brillant qui poussera la provocation depalmienne encore plus loin avec le superbe et très maîtrisé "Body Double"...
stebbins
stebbins

Suivre son activité 310 abonnés Lire ses 1 782 critiques

5,0
Publiée le 17/07/2006
L'un des meilleurs films de Brian de Palma, et certainement l'un des plus aboutits parmi les films dans lesquels le réalisateur rend hommage à son père spirituel Alfred Hitchcock. On retrouve la référence à Sueurs Froides ( Vertigo ) lors de la scène où Kate Miller visite un musée. Mais c'est principalement Psychose qui apparaît comme le film référenciel de Pulsions ( on retrouvera certains plans et le même genre de montage de la scène de la douche, actualisée ici dans un ascenseur ). Keith Gordon est la véritable révélation du film, dans lequel il joue Pete Miller, une sorte d'enfant surdoué et bricoleur à la Géo Trouvetou qui fait figure de héros ( Keith Gordon fut révélé un an plus tôt dans Home Movies, autre film de Brian de Palma ). Angie Dickinson, Michael Caine et Nancy Allen ( actrice fétiche du réalisateur depuis Carrie au bal du diable ) interprètent tous de façon magistrale leur personnages, et le scénario est captivant de bout en bout, digne du meilleur Hitchcock. Impressionnant de maîtrise et d'interêt...
Alain D.
Alain D.

Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 1 748 critiques

3,5
Publiée le 11/01/2019
Un bon Thriller noir écrit et mis en scène par Brian De Palma. Avec un montage subtil, le maitre du suspense et de la suggestion nous livre une intrigue mêlant fantasmes érotiques, scènes fantastiques et séquences d'horreur. Le casting est très solide avec des valeurs sures comme Michael Caine (Le Psy), Angie Dickinson dans le rôle de Kate l'assouvie aux fantasmes érotiques, Nancy Allen dans le rôle de Liz, la prostitué et Dennis Franz dans la peau de l'inspecteur Marino. Même s'il reste efficace, dommage que ce film ait très mal vieilli et que le twist final soit assez prévisible.
gimliamideselfes
gimliamideselfes

Suivre son activité 874 abonnés Lire ses 3 693 critiques

4,0
Publiée le 13/11/2016
J'avais Dressed to Kill depuis des années, mais je n'avais jamais pris la peine de le voir, allant même jusqu'à oublié que c'était Pulsions de De Palma en VO lorsque je le voyais dans ma "collection numérique tout à fait légale" et qu'est-ce-que c'était brillant. Je le disais hier encore avec Phantom of the Paradise, mais De Palma sait prendre ses influences, ici on n'est pas loin de Psychose pour en faire quelque chose qui lui est propre, qui a son identité et qui dépasse par conséquent le simple hommage tout à fait stérile. De plus le film est incroyablement stressant, j'ai lu le synopsis (surtout si on lit celui d'Allociné qui détaille le film jusqu'à 10min de la fin...), comme beaucoup de gens avant de voir le film, je savais donc que l'héroïne que l'on suit au début n'allait pas être l'héroïne durant tout le film, qu'elle allait se faire tuer, comme dans Psychose, ce qui est d'ailleurs annoncé par une prémonition, et c'est fou comme De Palma joue avec ça, notamment dans le musée, où l'on ne sait pas trop ce que c'est, si c'est une jeu sexuel, si c'est de la peur, si c'est un jeu de chasseur et de proie... Tout ça est très ambigüe, le spectateur, comme l'héroïne ne savent pas sur quel pied danser. La séquence de course poursuite (?) dans le musée est juste magistrale, parce que ça met une tension de fou alors qu'en vrai c'est rien du tout, c'est deux types qui se tournent autour : "vais-je te rendre ton gant ou pas ?", mais en sous-texte le spectateur comprend : "vais-je te sauter ou te buter ?". De Palma c'est vraiment le roi de la tension et il le fait avec trois fois rien, pour trois fois rien et ça fonctionne du feu de dieu. J'aurai cependant un défaut, c'est que parfois on voit à quoi pense le personnage, sauf qu'on n'avait pas besoin de le voir, on avait compris, lorsque la fille cherche sa culotte on a compris qu'elle la cherchait, et on a compris qu'elle a compris où elle l'avait laissé, pareil pour la bague, on n'avait pas besoin de cette information jetée de manière aussi grossière sur l'écran. Et ça jure d'autant plus avec le reste que les séquences sont assez longues et détailles ce qui fait que l'on comprend sans qu'on nous le dise. ll y a peut-être un ou deux deus ex machina (dont un qui est préparé, mais qui, lorsqu'il arrive, fait vraiment deus ex machina) mais rien de bien grave non plus. Je pinaille, parce que c'était réellement excellent, jouissif à souhait, notons par ailleurs une séquence à la fin où les spectateurs voyeurs sont représentés comme des aliénés juste bons à encourager des meurtres sordides. Voilà qui remet chacun à sa place. Mais je pense que finalement la séquence la plus tendue c'est la séquence de toute fin, absolument parfaite, en plus on voit des seins... De Palma maîtrise exactement ce qu'il fait, c'est absolument glaçant tant la tension est à son comble. Limite c'est dommage que De Palma n'ait pas fait (à ma connaissance) de réel film d'horreur, parce que là on en est pas loin et finalement la tension exacerbée fait bien plus peur que n'importe quel navet, remake de slasher des années 80 qui sortent de nos jours. Notons par ailleurs que Madmoizelle.com doit adorer ce film et vu que je suis Charlie, ça me réjouit au plus au point.
Estonius
Estonius

Suivre son activité 209 abonnés Lire ses 3 164 critiques

5,0
Publiée le 04/12/2012
Une géniale leçon de cinéma, un chef d’œuvre absolu maîtrisé de bout en bout ! Et qu'on ne vienne pas nous raconter que De Palma ne fait que copier Hitchcock. Il ne le copie pas, Hitchcock est son maître, il en retient toutes les leçons, mais les accommodent à sa façon. Là où Hitchcock suggère le sexe, De Palma le transcende de la façon la plus géniale qui soit en jetant au panier les codes de l'ordre moral... Ainsi toute la première partie est un hommage - oh combien sensuel - à la beauté mature d'Angie Dickinson (49 ans au moment du tournage) et à la liberté sexuelle. Ainsi l'auteur qui a confié à Nancy Allen le rôle d'une prostituée, à choisi délibérément d'en faire un personnage positif, parfaitement bien dans sa peau et qui s'assume complètement. L'érotisme est omniprésent, la sexualité aussi , le film n'a rien contre les transsexuels (il en est pour preuve que cette discussion surréaliste, - chirurgicale, devrait-on dire - entre Nancy Allen et le jeune Keith Gordon, vers la fin) il a par contre quelque chose contre la société qui les rejette. Mais Pulsions est d'abord un film d'angoisse, elle naît de suite, dès les premières minutes (ça nous change de certains films qui n'ont pas encore démarré au bout de 30 minutes) et ne nous quitte qu'avec l'apparition du mot fin. Et puis il y a cette maestria, la beauté et l'audace des plans, la musique, les acteurs... des scènes inoubliables... tout ! Un des grands films de l'histoire du cinéma., Merci Monsieur de Palma ! PS : Et honte aux crétins du Razzie Awards qui ont osé nominer trois fois ce chef d’œuvre.
Haer67
Haer67

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 149 critiques

5,0
Publiée le 11/02/2012
Le meilleur film sur la dualité du genre : se sentir femme, et être attirer par les femmes... envie de devenir transsexuelle, mais quand une femme nous fait de l'effet, on ne sait plus ou se mettre, on doute, que faire, elle a cassé mon trip... Voila en gros l'histoire du film. Le sujet du film traite de ce problème ; sorte de trouble psychologique lié au genre, il y a un peu de schizophrénie la dedans également, le tout sur fond de thriller, qui exploite ce thème la avec brio. A la fois malsain et flippant, la façon dont c'est tourné, ça donne de bonne sueur froide, les angles de caméra aussi joue beaucoup ains que les zones d'ombres : très malsain comme ambiance. Nancy Allen est de toute beauté dans ce film, et Michael Caine qui tient le rôle titre, toujours aussi excellent !
Exyel
Exyel

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 327 critiques

3,5
Publiée le 06/01/2011
Vibrant hommage aux films hitchcockien, Pulsion est un thriller très plaisant. Les acteurs sont bons, l'histoire multiplie habillement les fausses pistes pour nous emmener jusqu'à un final réussi. On peut cependant regretter que certaines ficelles sont trop grosses. Un bon De Palma.
issanissa1
issanissa1

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 132 critiques

5,0
Publiée le 11/09/2012
le plus grand film de brian De Palma, la caméra semble être sur du velours tout le long de ce chef d'oeuvre .
Shawn777
Shawn777

Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 1 461 critiques

4,5
Publiée le 16/10/2018
Ce film écrit et réalisé par Brian De Palma et sorti en 1980 est tout bonnement excellent ! C'est l'histoire (vraiment en gros parce qu'il y a énormément d'éléments) d'une call-girl de luxe qui est témoin d'un meurtre, elle est ensuite poursuivie par la tueuse au rasoir. Le synopsis m'attirait donc beaucoup et j'en attendais d'ailleurs beaucoup de ce film et de ce fait, j'avais un peu peur d'être déçu tellement j'idéalisais ce film et au final, je ne le suis pas du tout ! J'en viens également à la conclusion que je n'aime pas les films du réalisateur traitant de la mafia mais que j'adore ses thrillers et celui-ci en est une preuve de plus ! Le scénario est génial, le film ne se limite qu'à un simple thriller avec une narration lambda mais y ajoute beaucoup d'éléments malgré le peu de personnages et pourtant, la fin est assez inattendue et surprenante. La trame est également plutôt surprenante et révèle quelques surprises car à chaque fois où on croit que le film veut nous emmener quelque part, il prend un chemin différent, ce qui est une très bonne chose car nous sommes constamment en alerte devant le film. C'est certes un habile thriller mais on peut également y voir quelques codes du slasher, notamment à la fin, sans en être cliché du tout mais, encore une fois, très bien fait. Malgré le fait que ce ne soit pas toujours très rythmé, on ne s'ennuie pas car le film nous tiens en haleine du début à la fin et la tension est très présente, surtout dans quelques scènes bien précises. Le film a évidemment vieillis, surtout dans certaines scènes mais ça ne choque pas, on apprécie même cette ambiance très 80's. La réalisation est excellente, on retrouve bien là la patte du réalisateur qui réutilise beaucoup de procédés qu'il avait déjà utilisé dans "Carrie au bal du diable", notamment le jeu avec le point de vue (toujours aussi bon), les split screens etc. La scène d'introduction n'est également pas sans rappeler celle de "Carrie", juste au niveau de la réalisation bien-sûr car le message n'est clairement pas le même. Du côté des acteurs, ils sont très bons notamment Michael Caine, Nancy Allen et Keith Gordon. "Pulsions" est donc, en plus d'être un très bel hommage à "Psychose", un excellent film du réalisateur !
DanielOceanAndCo
DanielOceanAndCo

Suivre son activité 326 abonnés Lire ses 3 587 critiques

5,0
Publiée le 30/09/2015
Quel sentiment étrange que j'ai eu en découvrant "Pulsions" de Brian De Palma!! Alors même que le film se déroulait sous mes yeux et que j'y voyais une sorte de remake non-officiel de "Psychose" d'Alfred Hitchcock, ce qui fait d'ailleurs que j'ai deviné la fin durant la première partie, je n'ai pu m'empêcher d'être fasciné de la première à la dernière seconde d'un film que j'ai trouvé passionnant et qui possède quelques séquences d'anthologie (le premier meurtre, un must du genre). L'intrigue est génialement amené, le rythme est soutenu, le suspense fonctionne et le casting est magistral à l'image de l'immense Michael Caine qui livre une prestation nickel. Bref, quelques jours après avoir découvert ce film, il me hante encore et je pense pour longtemps encore, un chef d'œuvre, même s'il s'inspire ouvertement d'un autre chef d'œuvre de Hitchcock!!
Raw Moon Show
Raw Moon Show

Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 804 critiques

4,5
Publiée le 23/06/2014
Monument du thriller horrifique, Pulsions est ce que De Palma a accouché de plus fort en la matière dès lors qu'il ne se contente pas de revisiter brillamment, à sa façon, les éternelles névroses Hitchcokiennes (une sexualité déviante et dévorée par un voyeurisme mortifère) si parfaitement cristallisées dans Psychose ou dans une moindre mesure Vertigo. Il fait surtout montre d'un manièrisme divin, giallesque, cet art filmique dont Dario Argento est le roi incontesté. C'est le morbide de ce mariage détonant qui fascine de bout en bout, comme le plaisir jouissif de filmer qu'on sent à chaque instant... Raison pour laquelle le film comme en apesanteur enchaîne les moments d'anthologie, De Palma parvenant à sublimer chaque lieu traversé (un musée, une voiture, un ascenseur, une salle de bains, le métro, le cabinet du psychiatre...). Et n'oublions pas la prestation de Michael Caine, dans l'un de ses rôles les plus troublants ! Une grande leçon de cinéma ! A voir et revoir pour tout cinéphile ayant soif de se nourrir,,de comprendre et décortiquer les mécanismes du plaisir et de la peur dans une salle obscure :)
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top