Notez des films
Mon AlloCiné
    L'Art (délicat) de la séduction
    note moyenne
    1,9
    368 notes dont 42 critiques
    répartition des 42 critiques par note
    2 critiques
    3 critiques
    8 critiques
    12 critiques
    10 critiques
    7 critiques
    Votre avis sur L'Art (délicat) de la séduction ?

    42 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 3711 abonnés Lire ses 10 395 critiques

    2,5
    Publiée le 28 août 2010
    Voilà un acteur qui sait surprendre! Pour son premier film comme rèalisateur, Richard Berry ètonne. "L'Art (dèlicat) de la sèduction" repose sur le dèsir amoureux et l'attente du plaisir, cinq mois de prèparation pour un feu d'artifice nommèe Cècile de France! Velcro attendrissant, emmerdeur rigolo ou fourbe machiavèlique, Patrick Timsit incarne ici un idèaliste qui dècouvre le grand amour et le plaisir de l'attente, avec quelques sèquences amusantes! Pour elle, il est prêt à tout, même à prendre des leçons de zen èrotique auprès du gourou Alain Chabat ou à peaufiner sa technique avec son pote Richard Berry! Alors sèducteur, Patrick Timsit ? La guerre des sexes vu par la petite lorgnette de Berry nous donne au final un petit film sympathique...
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 124 abonnés Lire ses 1 930 critiques

    0,5
    Publiée le 18 novembre 2010
    On ne va pas tortiller du cul 107 ans, c'est de la merde. Pas drôle, pas crédible, pas intéressant, ... rien ne va. A la rigueur, si Richard Berry avait adopté une approche sur-réaliste à la Bertrand Blier, le résultat aurait été pas mal, mais ce n'est absolument pas le cas. Seul intérêt du film, voir les nichons et le jolie petit cul rebondi de Cécile de France. Mais mal de mater, je sais, mais quand on n'a que ça...
    thiboy
    thiboy

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 514 critiques

    1,0
    Publiée le 26 février 2010
    Nombreux sont les acteurs qui décident de passer de l’autre côté de la camera afin de pouvoir montrer au public leur talent en terme de réalisation, tant leur notoriété en tant qu’acteur n’est déjà plus à prouver. Mais vouloir devenir réalisateur est une belle chose mais réussir l’examen de passage en est une autre. Nombreux sont ceux qui se sont ratés, alors que d’autres comme Clint Eastwood réussisse à merveille, dépassant même leur notoriété d’acteur. Richard Berry passe donc le camp avec cette comédie qui prend comme acteur principal un de ses copains, avec qui il a beaucoup tourné, est ce une volonté réel, où Timsit a été choisit pour son talent ou est-ce un joker afin de s’assurer que les risques d’échec soient moins probables. Mais on regrette que cette comédie assez bas niveau comme thème, ne soit pas allé au delà, restant une simple comédie sans prétention, ne valant au final pas grand-chose si ce n’est offrir et donc dévoilé au public la jeune Cécile de-France, mais il faut reconnaitre que nous avons du mal à la croire lorsqu’elle utilise son coté femme fatale, mais on ne lui en veut pas trop étant donné qu’il s’agit ici de son premier rôle. Pour ce qui est de Timsit, par contre, c’est un peu plus délicat, ce dernier à plus de bouteille, pourtant c’est celui-qui s’en sort le moins, tant son jeu n’est pas aussi bon, ressortant ses tiques et les tonalités qu’il a employé dans Un indien dans la ville, fait de façon magistrale. Pour L’art délicat de la séduction, nous n’avons droit qu’à une plate copie sans fond. Le duo Timsit/de France ne restera d’ailleurs pas dans les anales, on remarque que c’est un couple qui fonctionne entre eux, chacun compétant l’autre mais ne provoque pas les étincelles nécessaires au point que l’on se souvienne pendant longtemps de ce film sans prétention. La réalisation encore timide du « jeune » réalisateur Richard Berry montre tout de même une volonté de bien faire... critique sur:cthiboy.blogs.allocine.fr
    sly-stallone88
    sly-stallone88

    Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 2 218 critiques

    2,5
    Publiée le 21 février 2012
    Timsit est drôle dans ce film qui malheureusement ne décolle jamais vraiment !!!!
    www-maxa-es
    www-maxa-es

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 55 critiques

    3,5
    Publiée le 29 septembre 2012
    un bon film. l'histoire est très originale. on prend plaisir à voir les personnages évoluer scène après scène. si j'avais fait ce film, je l'aurais surement fait différemment, car trop de temps ont été accordés à certains détails et pas assez à d'autres, selon moi. un exemple qui ne spoile pas, c'est la pute qui dit "je vais devenir romancière". A t elle été influencée dans ce choix par étienne ? L'histoire ne le dit pas, comme si ils avaient coupé une scène au montage et qu'il manque un bout des histoires secondaires. déçu par la manière dont c'est mis en scène et réalisé. déçu par le casting aussi. Le problème, c'est que l'histoire ne fait pas rire, et on la prend comme une romance sérieuse. Seulement les acteurs ont un ton de comédie (ils surjouent), ce qui, du coup, ne se marie plus vraiment avec l'histoire telle qu'on la ressent, même si c'est assez subjectif, il est vrai. un exemple ici aussi, la fin particulièrement "gnan-gnan", qui fait totalement cliché. J'en dit pas plus pour ne pas spoiler, mais pour un bon film porté par un très bon scénario, on attendait une fin "digne de ce nom". Enfin un gros point noir concernant Cécile de France, dont je n'arrive pas à apprécier la performance. Dans les premières minutes, on la trouve hyper-sexy, faite pour ce rôle. Problème, être sexy ne suffit pas, surtout au vu de la profondeur du personnage qu'elle incarne. Je pense qu'elle n'arrive pas vraiment à se mettre dans la peau du personnage qu'elle joue, car sa performance déforme beaucoup les traits du personnage incarné. SI j'avais fait ce film, j'aurais surement réuni un tout autre casting. Un petit mot sur Patrick Timsit pour finir. Il sauve le film, car il est très drôle, mais on peut lui reprocher aussi de ne pas être très bon dans l'émotion. Ce n'est pas tellement de sa faute, c'est le script de Patrick qui est trop orienté comédie. Et, comme je les dit, les vannes étant moyennes, sa performance ne semble pas pensée pour être prise au premier degré. Du coup, au final, quand on essaye de se prendre au sérieux, on trouve les personnages "trop caricaturaux", pour être crédible. Le problème vient d'avantage de la réalisation ou de la mise en scène que du casting en lui-même. Si vous regardez la bande-annonce, vous entendrez une réplique d'Etienne disant "j'ai perdu 7 kilos, je peux en reprendre 1". L'acteur Timsit semble avoir réellement perdu 7 kilos. Mais, gros problème de cohérence, les scènes semblent tournées dans le désordre... Du coup, Etienne fait par exemple 70 kilos dans la scène 8, 80 kilos dans la scène 10, et à nouveau 70 kilos dans la scène 12. Car une différence de 7 kilos entre 2 scène, ça se voit et on ne peut pas tromper le spectateur avec ça. C'est vrai que je cherche un peu les pous dans la tête, et c'est probablement lié à des problèmes de budget qu'ils ont du tourner les scènes dans un certain ordre plutôt qu'un autre... Mais il n'empêche, qu'au final, ça fait pas très "pro", quand même ! Bref, c'est un très bon concept de film, qui pêche par pas mal de maladresses et d'autres incohérences, mais le scénario vaut vraiment le détour, tout comme le panache de Timsit, qui donne beaucoup de vie au film. C'est juste dommage que les détails n'aient pas été davantage soignés, car avec quelques aménagement ce film aurait pu passer du statut de "bon film" à celui "d'excellent film"... A voir pour enrichir sa culture cinématographique, pour peu qu'on soit un peu curieux et qu'on aime les comédies françaises.
    rogertg2
    rogertg2

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 762 critiques

    1,0
    Publiée le 12 juin 2008
    Un film des plus ennuyeux. Aucun gag ni action, par contre des bavardages, beaucoup de bavardages...
    Spiraleursdu1050 ..
    Spiraleursdu1050 ..

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 18 critiques

    4,0
    Publiée le 11 août 2013
    L'excellent duo Berry/Timsit de nouveau réunit ! Cela ne pouvait pas passer inaperçu. Une agréable comédie à mettre entre toutes les mains !
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 466 abonnés Lire ses 3 420 critiques

    3,0
    Publiée le 16 décembre 2018
    Ah ! J'entends de ceux qui n'admettent pas qu'on dise au cinéma le mêmes choses qu'eux : "en bas de la ceinture, graveleux", ou pire "misogyne, machiste", adjectifs à l'emploi facile et définitif. Alors faisons la part des choses, d'une part, c'est bien joué, Cécile de France est craquante, la réalisation est parfois clipesque mais ne démérite pas. Quant au pitch il est volontairement farfelu puisqu'on se demande où on va nous emmener, et c'est sans doute là que ça pèche, parce d'une part ça se traîne, et que ça nous emmené vers une fin, o combien décevante par rapport à l'attente, mais ça reste un film sympa, plutôt agréable à regarder.
    Tedy
    Tedy

    Suivre son activité 104 abonnés Lire ses 2 480 critiques

    1,0
    Publiée le 24 janvier 2009
    Un film qui ne vole pas bien haut et dont les gags ont vraiment du mal à séduire, mais bon il existe bien pire, surtout dans le cinéma français.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 1123 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    1,0
    Publiée le 24 décembre 2012
    Un film ni fait,ni à faire."L'art(délicat) de la séduction"(2001),premier film de Richard Berry en tant que réalisateur,est d'une rare misogynie,et réduit la guerre des sexes,à de vulgaires séances d'abdos et une attente interminable du premier rendez-vous.Ici,les relations amoureuses ne comptent pas.ce qui importe,c'est l'objectif final:coucher avec la femme.Cette idéologie rance et dépassée ne permet donc pas à Patrick Timsit(qui émeut par moments) et à Cécile De France(en dedans)de dépasser les clichés portés en étendeur,à la vulgarité généralisée.
    ferdinand75
    ferdinand75

    Suivre son activité 124 abonnés Lire ses 2 749 critiques

    2,5
    Publiée le 13 juillet 2015
    Un petit film sympathique, mais un peu lent à démarrer. Le sujet est original , avec cet homme qui ne veut que de l'amour absolu. Il rencontre cette belle jeune fille qui veut le faire attendre 6 mois. C'est un peu juste comme sujet. Il ya quelques bons moments, et la mise est assez allègre et rythmée. La scène finale d'amour physique ( tant attendue !! ) est très bien filmée, avec beaucoup de brio, Cécile de France étant superbe, et les prises de vue très soignées . Mais s'est un peu juste , pour faire un vrai long métrage.
    Kalie
    Kalie

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 942 critiques

    3,5
    Publiée le 25 novembre 2014
    Avec ce premier film entant que réalisateur, Richard Berry signe une comédie souvent drôle, parfois émouvante et plutôt… excitante. spoiler: Un célibataire (Patrick Timsit) s’éprend d’une jolie femme (Cécile de France, terriblement sensuelle) qui lui demande de patienter cinq mois avant leur première nuit d’amour. La fébrilité dont fait preuve le personnage principal jusqu’au jour J m’a bien fait rire. Il en devient même touchant. C’est tout l’opposé de son pote joué par Richard Berry, un coureur de jupons invétéré. Le film fait l’éloge de l’attente, censée stimuler le désir. spoiler: Notre héros se prépare physiquement (entraînement digne de Rocky) et mentalement (la méditation pour contrôler ses orgasmes) afin d’être au meilleur de sa forme le fameux soir. Curieusement, les dialogues crus, les calculs mathématiques douteux ( spoiler: angle du pénis par rapport au reste du corps, mesures avec une règle pendant un arrêt sur image d’un film pornographique etc.), les coups de reins virtuels dans le vide ou avec son pote, les vrais avec une prostituée, les petits trucs comme spoiler: mettre un doigt entre l’anus et les couilles pour bloquer le sperme , spoiler: les monologues avec son pénis (surnommé Kurtz), la fin torride (Ah ! le baby-foot…) ne font jamais sombrer le film dans la vulgarité malsaine. Malgré la minceur du scénario, « L’Art (délicat) de la séduction » tient la route grâce au charme et à l’énergie de ses interprètes. Mais surtout, l’idée de faire de ce rendez-vous sexuel une sorte de quête du Graal s’avère très originale et culottée bien qu’à contre-courant, la patience n’étant pas une valeur à la mode de nos jours. Sinon, j’ai également apprécié la BO entraînante ainsi que la petite surprise finale.
    DaeHanMinGuk
    DaeHanMinGuk

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 1 317 critiques

    3,5
    Publiée le 1 mai 2020
    Le thème du film m'a beaucoup plu. De plus, la fin est très originale, pas du tout imaginable. Il y a tout plein de bonnes idées dans le film. J'ai particulièrement aimé le chronométrage du retard du héros qui ne passe jamais à l'unité de l'heure suivante mais continue dans un décompte des minutes pour le moins farfelu : 19h69 ... 19h87... Je regrette seulement une légère baisse de rythme vers le milieu du film. Mention particulière pour la musique, surtout que l'ensemble de la bande originale a été supervisé par Eric Serra, et pour moi, c'est un gage de qualité.
    Incertitudes
    Incertitudes

    Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 1 913 critiques

    3,0
    Publiée le 28 avril 2011
    L'Art délicat de la séduction est le premier film réalisé par l'acteur Richard Berry. Il est adapté du roman de Jean-Marc Aubert intitulé Kurtz en référence au Colonel Kurtz incarné par Marlon Brando dans Apocalypse Now. Ici, c'est le nom que Timsit donne à son pénis, ce qui nous donne un aperçu du niveau du film. Berry s'est entouré de potes, outre Timsit, on peut constater les apparitions de Jean-Pierre Darroussin, Alain Chabat et Ludmila Mikaël. Sans oublier Cécile de France qui à l'époque, en 2001, faisait ses grands débuts. Alors, comme je l'ai dit un peu plus haut, le film n'est pas très fin. En gros, c'est une jolie blonde (Cécile de France) fan de Joseph Conrad qui s'éprend d'un bobo petit et gros (Patrick Timsit). Déjà, là pour la crédibilité, on repassera. Puis cette fille lui fixera un rendez-vous pour coucher dans 5 mois. Et notre tombeur, durant tout ce temps, essaiera de se préparer pour pouvoir assurer le mieux possible le jour J. J'ai trouvé la réalisation de Richard Berry agréable pour un premier film. C'est fluide. Et puis je trouve la fin très charmante qui nous montre qu'au fond y avait pas que le cul comme finalité dans leur relation.
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 1427 abonnés Lire ses 4 877 critiques

    1,0
    Publiée le 17 septembre 2007
    Il y a de l'idée c'est sur... mais un tel scénario aurait mérité beaucoup plus de finesse dans le traitement. Des dialogues sans grandes recherches des mises en situation sans grande classe. Le manque d'émotion n'est pas un plus loin de là. reste un casting sympa et 2 ou 3 belles scènes.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top