Notez des films
Mon AlloCiné
    U-Turn, ici commence l'enfer
    note moyenne
    3,4
    2442 notes dont 170 critiques
    répartition des 170 critiques par note
    49 critiques
    60 critiques
    29 critiques
    20 critiques
    9 critiques
    3 critiques
    Votre avis sur U-Turn, ici commence l'enfer ?

    170 critiques spectateurs

    Push the tempo
    Push the tempo

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 27 critiques

    4,5
    Publiée le 22 avril 2014
    Un univers déjanté, une bo exquise, de l'humour noir à la pelle, un Sean Penn captivant, une Jennifer Lopez inattendue, un casting efficace (Joaquin Phoenix, Nick Nolte, ...) on ne sait pas jusqu'où cet engrenage d'emmerdes va aboutir spoiler: au pire . Un thriller/comédie décalé et piquant. Un univers épileptique, des personnages hauts en couleurs, une mise en scène en surcharge mais on aime ca ! Pour les fans de tueurs nés, une pépite comme Oliver Stone sait les faire.
    L'homme le plus classe du monde
    L'homme le plus classe du monde

    Suivre son activité 231 abonnés Lire ses 395 critiques

    4,5
    Publiée le 11 septembre 2013
    Malgré le coté clipesque à base de contre-plongée, de grands-angles et autres effets de styles novateurs pour certains, racoleurs pour d'autre, U-Turn est une franche réussite. On a l'impression de faire un mauvais rêve en visionnant ce film. Un rêve dans lequel on ne peut s'extirper, à l'instar du personnage de Sean Penn qui est obligé de subir toutes les crasses des habitants de cette petite ville d'Arizona sans pouvoir en sortir. A ce niveau, U-Turn m'a fait pensé à une sorte d'After Hours (le chef d'oeuvre de Scorsese) dans lequel la nuit new-yorkaise aurait été remplacé par le soleil de plomb du désert américain.
    Marceau G.
    Marceau G.

    Suivre son activité 293 abonnés Lire ses 176 critiques

    3,5
    Publiée le 1 septembre 2015
    Bobby Cooper (Sean Penn), un petit malfrat élégant mais malchanceux, atterrit dans un bled crasseux de l'Arizona après qu'une durite de sa Ford Mustang 1964 ait pété. Dès lors, il ne cessera de subir la colère, la jalousie et la débilité des habitants, tous détraqués par la chaleur et la consanguinité. Le scénario est bien ficelé mais manque parfois d'un tout petit peu de cohérence. La mise en scène de Stone a le mérite d'être originale, mais pousse son côté "clipesque" bien trop loin. Le casting est quant à lui impeccable, avec un Sean Penn excellent, une Jennifer Lopez étonnante, un Nick Nolte répugnant, et un Powers Boothe toujours aussi flippant. Barjo, et prenant.
    CeeSnipes
    CeeSnipes

    Suivre son activité 167 abonnés Lire ses 1 631 critiques

    4,5
    Publiée le 26 avril 2014
    Il arrive qu’un réalisateur décide juste de s’amuser l’espace d’un film, parce qu’il n’a plus d’idées ou parce qu’il en a juste envie. Steven Soderbergh l’a fait avec Full Frontal. Oliver Stone l’a fait avec U-Turn. Après une carrière passée à faire des films d’horreur ou des films politiquement très engagés, Oliver Stone s’est retrouvé à la tête d’un petit film noir écrit par John Ridley, d’après son roman Stray Dogs. Et on peut penser qu’il s’est bien amusé à réaliser cette histoire de truand coincé dans une ville sale de l’Arizona, avec des femmes fatales, des tarés consanguins, des businessmen véreux et des fans d’Elvis Presley dégénérés. Personne n’y est sympathique, personne ne mérite la pitié, tous les personnages sont des raclures hilarantes et débiles, qui font tous les mauvais choix possibles, dans une ville poisseuse et poussiéreuse avec une bande-son absolument parfaite d’Ennio Morricone, qui détonne bien avec le nihilisme de l’entreprise. En plus d’être noir à souhait, U-Turn est un film aussi hilarant qu’imprévisible. Les personnages méritent ce qui leur arrive et le spectateur ne peut que rire aux éclats devant les personnages de Joaquin Phoenix, excellent, ou de Billy Bob Thornton, exceptionnellement machiavélique. Avec cela, Oliver Stone réalise le film de manière particulièrement expérimentale, avec des jump cuts, des inserts, des passages en noir & blanc, bref, la panoplie complète de ce qu’on l’a vu faire avec des films comme Natural Born Killers. Sauf qu’en l’absence de message à faire passer, tout y est pour rire. Et ça marche beaucoup mieux. U-Turn est une récréation bienvenue dans la filmographie d’Oliver Stone et la preuve pure et simple que c’est un très grand réalisateur capable de très grands films, même quand il n’a rien à dire.
    Etienne Felisaz
    Etienne Felisaz

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 94 critiques

    3,5
    Publiée le 25 novembre 2013
    Une très bonne surprise, je viens à l'instant de découvrir ce film d'Oliver Stone. Un thriller parsemer d'humour noir avec une réalisation bluffante et une ambiance oppressante. Sean Penn est excellent comme à son habitude dans un rôle de crapule qui lui colle à la peau. Et on retrouve bon nombre de seconds rôles déjantés (Nick Nolte, Jennifer Lopez, Joaquin Phoenix, Jon Voight ou encore Billy Bob Thornton) à la frontière entre un film de Tarantino et des Frères Coen.
    shmifmuf
    shmifmuf

    Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 1 730 critiques

    4,0
    Publiée le 23 octobre 2012
    Un des meilleurs films d'Oliver Stone selon moi. Un bon polar vénéneux et tordu où Sean Penn se montre comme souvent très à son avantage.
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 365 abonnés Lire ses 3 097 critiques

    3,5
    Publiée le 26 août 2013
    Quiconque a vu Natural born killers qu’il a réalisé trois ans auparavent ne verra dans U-turn aucune innovation formelle de la part d’Oliver Stone, et pourtant ce film réussit dès son premier quart d’heure à nous prendre aux tripes. C’est en fait parce que son scénario brut de décoffrage s’accorde harmonieusement à cette mise en scène survoltée et son cynisme exacerbé qui en font un film noir percutant que cette histoire cauchemarde devient si prenant. Le récit connait malgré tout des longueurs et des redites qui rendent le film bien plus long que ce qu’il a à raconter. Avec sa photographie solaire et ses personnages haut en couleurs, cette plongée dans le fin fond de l’Arizona devient d’autant plus oppressante que la présence d’acteurs prestigieux permet de transcender cette ambiance malsaine où pèsent lourdement la haine et la haine pour devenir une peinture acerbe de l’Amérique profonde.
    RENGER
    RENGER

    Suivre son activité 368 abonnés Lire ses 5 436 critiques

    5,0
    Publiée le 8 avril 2008
    En voilà un film qui porte bien son nom ! Bobby, un petit malfrat à ses heures doit de l’argent à la mafia et en se rendant à Las Vegas, il tombe en rade dans un coin paumé de l’Arizona, le genre d’endroit où il ne fait pas bon vivre. Un lieu glauque où des Rednecks en tous genres cohabitent et se tirent dans les pattes. Déjà qu’il porte la poisse, Bobby va devoir en plus de ses embrouilles habituelles, faire face à tout un tas d’autres ennuis, comme sa rencontre avec une femme fatale et son mari déjanté, un rocker au doux nom de TNT qui cherche la bagarre pour un oui ou pour un non, un shérif trop curieux et un garagiste à qui on aimerait bien lui coller une bonne baffe ! U-Turn : Ici Commence l'Enfer (1998) est une comédie alternant entre le thriller et l’humour noir, où divers protagonistes tous aussi marquants les uns que les autres font leurs intrusions au sein de cette histoire aussi délurée que surréaliste, nous offrant des beaux moments d’anthologies ! En mode underground et complètement barré, Oliver Stone surprend par son ouverture d’esprit et son humour particulier. L’histoire en elle même n’est pas improbable, ce qui rend le contexte très crédible, face à une pléiade d’acteurs tous aussi attachants, qu’exécrables, voire même indigestes (mention spéciale à Billy Bob Thornton pour son rôle très répulsif de garagiste dépravé) et surtout à Sean Penn qui s’en prend véritablement plein la tronche durant tout le film. Sans oublier les nombreux autres acteurs tous aussi délirants comme Nick Nolte, Jennifer Lopez, Claire Danes, Joaquin Phoenix & Jon Voight.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 348 abonnés Lire ses 1 055 critiques

    3,0
    Publiée le 3 mars 2014
    C'est pas mal, mais clairement en dessous de nos attentes, c'est l'un des moins bon Oliver Stone avant sa période creuse des années 2000. Il nous raconte l'histoire d'un homme endetté qui va tomber en panne et le temps de la réparation de sa voiture va vivre un enfer dans cette petite ville paumé des États-Unis. Sa mise en scène est un parfois énervante, il abuse un peu trop d'effet de styles, mais le film se suit bien et est captivant de bout en bout, alliant suspense, quelques moments de tension et une chronique des patelins Américains. Sean Penn est excellent et malgré tout Jennifer Lopez ne démérite pas. Un film agréable mais loin d'être un incontournable de Oliver Stone.
    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 320 abonnés Lire ses 1 746 critiques

    4,5
    Publiée le 17 décembre 2011
    Quand les griffes du Malin se referment sur Bobby ( un escroc à la petite semaine campé par un extraordinaire Sean Penn ) cela donne : U-Turn. Film d'une amoralité magique, hanté par Sergio Leone et ses ressorts déglingués, plombé par un soleil accusateur et peuplé de visages hostiles, de formes généreuses et d'argent facile, U-Turn pourrait bien être l'une des rares réussites majeures d'Oliver Stone derrière la caméra. La mise en scène, parfaitement mise en valeur par de fabuleux cadrages, fait corps avec une intrigue aussi noir que le pétrole. Pour une fois, Oliver Stone ne fait pas dans l'académisme, et c'est tant mieux ! Huis-clos à ciel ouvert, romance tragique évoquant le Duel au Soleil de King Vidor ( la similitude est frappante lors du dénouement ), U-Turn est un cauchemar moins drôle que réellement communicatif, un calvaire qui ferait passer After Hours pour un rêve innocent. Un très bon western, superbement interprété ( mention spéciale à Billy Bob Thornton, magistral en garagiste édenté ). A découvrir absolument.
    Raw Moon Show
    Raw Moon Show

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 536 critiques

    4,5
    Publiée le 12 janvier 2015
    J'aime beaucoup Platoon de Stone; Mais U turn lui est largement supérieur, je crois même que c'est son meilleur film. Et de loin. S'il n'en faut garder qu'un de lui, ce serait c'ui-là. Le film noir est un genre qui lui va comme un gant. On se croirait souvent dans un bouquin de James Crumley et le piège qui se referme sur ce personnage acculé peut aussi rappeler l'univers excitant et noir d'un Canicule d'Yves Boisset. C'est surtout drôle et cassant et nous rappelle à quel point le destin peut être cruel. Sorte d'After Hours au pays des Gangsters et des Cowboys, U Turn consacre une Jennifer Lopez étourdissante de beauté et redéfinit à la fin des années 90 les codes du film noir de cette fin de XXème siècle; Ici commençait vraiment l'enfer !
    Shephard69
    Shephard69

    Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 1 072 critiques

    4,5
    Publiée le 24 octobre 2013
    Une leçon de poisse de deux heures. Une belle brochette de personnages à la limite de la schizophrénie, malfaisants. Un casting royal, des acteurs en grande forme pour un bon polar à l'atmosphère sombre et lourde. Excellent.
    Max Rss
    Max Rss

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 965 critiques

    4,0
    Publiée le 9 avril 2019
    Un mec qui doit du blé à la mafia tombe en carafe avec sa bagnole et se voit donc contraint de faire une halte dans une bourgade paumée de l’Arizona. Dès lors, les ennuis vont se succéder à un rythme effréné. Je ne suis pas en mesure de dire depuis combien de temps, mais ce qui est sûr et certain, c’est que ça faisait un moment que je n'avais pas vu un film aussi barré que celui-là. En effet, dès les premières minutes, on sent que ce « U-Turn, ici commence l’enfer » va sortir des sentiers battus et va s'imposer comme un objet des plus singuliers. Autant dire les choses comme elles sont: ce film d’Oliver Stone n’est pas à mettre entre toutes les mains. Certains et certaines auront de quoi être déroutés par le contenu. En ce qui me concerne, un humour aussi noir, un tel politiquement incorrect, un tel caractère immoral, le tout parsemé de quelques homicides sanglants, moi ça me branche à mort. Dés les premières minutes, je me suis immergé dans cette histoire pas ordinaire pour n'en sortir que le générique de fin venu. En clair, j’ai kiffé grave ! Tous les personnages (excepté Bobby) ont la cafetière complètement éclatée. Avec une mention spéciale pour Nick Nolte et Billy Bob Thornton tout simplement géniaux et allumés bien comme il faut. Sans oublier Jon Voigt, Powers Boothe ou Joaquin Phoenix. Et l’excellent Sean Penn coincé au milieu de cette bande de zigotos et sur lequel s‘abat toute la poisse du monde. Quand on aime les films de ce genre, c’est franchement le bonheur. On trouve ça divertissant, on se fend la poire par moments et l’on se délecte de dialogues très souvent percutants. Y a pas à tortiller, dans le genre, c’est une vraie réussite.
    bladgik
    bladgik

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 123 critiques

    4,0
    Publiée le 14 juin 2017
    Revue après Bien des Années . J'aime beaucoup cette ambiance déjanté et glauque . Jlo Est envoûtante est le reste du casting au top . Le mécano est juste génial dans Son genre . Un thriller comédie à Voir . Bravo Mr stone
    NomdeZeus
    NomdeZeus

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 922 critiques

    3,5
    Publiée le 26 septembre 2013
    U-Turn est une œuvre sombre et résolument misanthrope, avec un scénario dans la pure tradition du film noir et une mise en scène déjantée (sans doute quelques restes de Tueurs Nés). L’intrigue n’est pas d’une grande originalité mais se trouve sublimée par un casting merveilleux: Sean Penn en petite frappe pathétique, J-Lo en femme fatale bien garce, Nick Nolte en vieux pervers, Joaquin Phoenix et Claire Danes en couple dysfonctionnel et Billy Bob Thornton en garagiste péquenot. A cette galerie de vedette, il faut rajouter les paysages magnifiques et meurtriers de l’Arizona, personnages à part entière du film. Ca ne va pas chercher très loin mais c’est souvent drôle, à la limite de la parodie.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top