Mon AlloCiné
    Monsieur Schmidt
    Note moyenne
    3,2
    18 titres de presse
    • Chronic'art.com
    • Ciné Live
    • Le Figaro
    • Le Figaroscope
    • Le Monde
    • MCinéma.com
    • Novaplanet.com
    • Première
    • Studio Magazine
    • L'Express
    • Libération
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • Aden
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Point
    • Les Echos
    • Studio Magazine

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    18 critiques presse

    Chronic'art.com

    par Elysabeth François

    Comme pour son précédent film, L'Arriviste avec Reese Witherspoon et Mattew Broderick, Payne fait preuve d'un talent indéniable dans l'art de manier l'ironie, utilisant la dépression de Warren Schmidt comme une redoutable arme d'analyse. A voir pour le plaisir de découvrir un "vrai méchant" au cinéma.

    La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

    Ciné Live

    par Philippe Paumier

    Voir la critique sur www.cinelive.fr

    Le Figaro

    par Dominique Borde

    Voir la critique sur www.lefigaro.fr

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Figaroscope

    par Emmanuèle Frois

    Quelques moments de drôlerie, et beacoup d'émotions dans ce road-movie existentiel qui serait d'une impitoyable cruauté s'il n'y avait une lueur d'espoir avec la lettre de l'enfant.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaroscope

    Le Monde

    par Samuel Blumenfeld

    Grâce au jeu subtil de Jack Nicholson, le dédain affiché de Schmidt reste seulement celui de son personnage. Nicholson a entièrement dépouillé son jeu de ses caractéristiques habituelles. Son sourire carnassier, son phrasé marqué et son dynamisme ont disparu. On croirait que l'acteur américain s'est passé en boucle des cassettes de Buster Keaton pour parfaire son mutisme.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    MCinéma.com

    par Olivier Pélisson

    Alexander Payne n'abuse pas des effets de style et se concentre sur le fil de son récit, entièrement dédié à Warren Schmidt. Nicholson est notamment accompagné par l'épatante Kathy Bates, dans le rôle d'une Roberta qui n'a pas froid aux yeux.

    Novaplanet.com

    par Alex Masson

    Road movie qui n'hésite jamais à se garer, drôle sans être une comédie, teigneux sans être cynique.

    La critique complète est disponible sur le site Novaplanet.com

    Première

    par Christian Jauberty

    Attaché à montrer qu'on peut mourir avant d'avoir rendu le dernier souffle, mais qu'il n'est jamais trop tard pour commencer à vivre, son film fait mouche parce qu'il parle avec lucidité et intelligence de sentiments universels.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Studio Magazine

    par Thomas Baurez

    Voir la critique sur www.studiomag.com

    L'Express

    par Eric Libiot

    Voir la critique sur www.lexpress.fr

    La critique complète est disponible sur le site L'Express

    Libération

    par Didier Péron

    On ne sait pas si Nicholson est génial ou épouvantable tant il cabotine à l'envers, non plus extraverti mais implosif, sous-jouant tout mais à la tonne. Le film est globalement déplaisant ; reste un passage au sein d'une famille de dégénérés new age avec une séquence absolument irrésistible de lutte à mort avec un water-bed.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    TéléCinéObs

    par Bernard Achour

    (...) film cruel, talentueux et totalement déprimant.

    La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

    Télérama

    par Cécile Mury

    Un drôle de film, à l'image de son héros : tortueux, touchant, drôle et irritant.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Aden

    par Philippe Piazzo

    Filmé à la façon Wim Wenders époque Alice dans les villes ou Paris, Texas, le genre du road-movie peut être une très belle confrontation de personnages avec l'espace et avec ses tourments intérieurs. Traité par Alexander Payne (remarqué avec L'Arriviste), c'est une confrontation avec tous les clichés du type " cahier des charges " humaniste. Pas un oeil mouillé ne manque, ni une révolte prémâchée, ni un effet de manche, ni les souvenirs tantôt joyeux tantôt douloureux (il en faut bien pour tout le monde).

    La critique complète est disponible sur le site Aden

    Cahiers du Cinéma

    par Jean-Philippe Tessé

    A travers les tribulations d'un personnage solitaire légèrement décalé, il s'agit surtout de feindre l'attachement pour des êtres pathétiques pour mieux se délecter de leur médiocrité folklorique.

    Le Point

    par François-Guiillaume Lorrain

    Voir la critique sur www.lepoint.fr

    La critique complète est disponible sur le site Le Point

    Les Echos

    par Annie Coppermann

    Rien de bien excitant, ni pour Monsieur Schmidt ni pour le spectateur, parfois plus gêné qu'émoustillé devant cette accumulation folklorique de beaufs, et que l'échappée vers l'humanitaire (...) laisse perplexe.

    La critique complète est disponible sur le site Les Echos

    Studio Magazine

    par Patrick Fabre

    Voir la critique sur www.studiomag.com

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top