Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
La Chambre du fils
note moyenne
3,6
1049 notes dont 105 critiques
31% (33 critiques)
31% (33 critiques)
8% (8 critiques)
17% (18 critiques)
11% (12 critiques)
1% (1 critique)
Votre avis sur La Chambre du fils ?

105 critiques spectateurs

Jonathan P
Jonathan P

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 183 critiques

5,0
Publiée le 18/12/2008
Emouvant. Le cinéma italien dans ce qu'il y a de meilleur!
oregann
oregann

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 87 critiques

4,0
Publiée le 15/12/2008
Loin de tout pathos, de toute emphase et de tout mélodrame, Nanni Moretti nous montre la douleur à l'état brut, qui survient brusquement par la mort du fils, au sein d'une famille harmonieuse et unie. Il nous montre aussi comment les membres de la famille réagissent chacun différemment face au drame, et comment cette douleur les divise. Nous voyons comment le père, personnage central du film, passe par différentes phases dans le processus de deuil : la recherche de sensations fortes, cette envie de chercher la petite bête qui revient à se faire du mal à lui-même, la culpabilité, l'obsession... et enfin l'impossibilité de soigner la souffrance des autres, alors qu'il ne peut lui-même accepter la mort de son fils. Le ton du film est très juste, tout y décrit de façon simple, et le film n'en est que plus émouvant. Laura Morante est magnifique. Tout au bout de ce tunnel, la vie reprendra ses droits, et nos héros se retrouveront enfin, hésitants et éblouis dans la lumière du jour. Une longue et émouvante traversée du désert.
vadorbane93
vadorbane93

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 556 critiques

5,0
Publiée le 30/09/2008
L'émotion est à son comble avec ce film, le meilleur de moretti.
maximejouannin
maximejouannin

Suivre son activité Lire ses 3 critiques

5,0
Publiée le 02/03/2008
Les mots ne me viennent pas tellement ce film est excellent... Rare sont les films qui m'ont autant touché.
stanley
stanley

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 665 critiques

4,5
Publiée le 04/02/2008
Pudeur et sensibilté sont des mots qui viennent facilement à l'esprit à propos de la palme d'or du festival de Cannes (2001) méritée de Nani Moretti qui, selon moi, réalise ici son meilleur film. En évitant tout pathos et sensiblerie, Moretti nous livre un excellent film sur les mécanismes du deuil, décrits avec une grande intelligence d'autant plus que le personnage principal est un psychanalyste fort attachant tiraillé lui même de contradiction dans son dur métier. Comment les troubles dûs à la perte d'un être cher se manifestent-ils? Quels sont les moyens mis en oeuvre pour palier ce traumatisme? Autant de sublimes questions de ce film intelligent et très triste, deux termes absolument pas en inédaquation. Laura Morante, en mère déchirée, est géniale et Moretti dans le rôle principal juste. Moretti décrit avec précision et distorsion apparente du temps les gestes et les petites histoires de la vie quotidienne à l'aide d'un équilibre temporel intelligent entre ce qui se passe avant l'accident et après l'accident. On pense aux meilleures scènes du film où le psy rédige vainement une lettre à l'amie de son fils, au moment où il mange du fromage, à celle où il recherche une décharge d'adrénaline supplémentaire dans une attraction de fête foraine. De plus, la chambre du fils pose le problèmes du contre transfert praticien/malade. Les scènes avec tout un panel de cas psychopathologiques sont eceptionnelles de justesse. La violence qui explose (père ou soeur dans un match de Hand Ball), la réitération de certains comportements (écoute de morceaux musicaux, jogging) traduisent un sens et une maîtrise du réalisme étonnants chez un film faussement simple. L'ultime longue scène où l'on repousse la libération des jeunes montre en fait bien la recherche d'enfants de substitution, la frontière entre le deuil et la reprise de la vie normale est toujours plus large quand on vit ces situations. A saluer aussi la très belle et sobre partition musicale d'un film très inspiré.
cinephage69
cinephage69

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 117 critiques

5,0
Publiée le 01/12/2007
Un magnifique film, d'une pudeur et d'une sensibilité à fleur de peau. Tout; de la musique aux réflexions sur la famille, la reconstruction après un drame, la limite de ce que l'homme peut supporter; est juste et touchant. C'est un film comme on n'en fait (presque) plus, perdu au milieu des simili-films d'action, que cette palme d'or 2001. Un film à voir et à revoir avec passion. Grazie Moretti.
Stanley-le-begue
Stanley-le-begue

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 438 critiques

5,0
Publiée le 17/08/2007
Un magnifique film très sensible sur un sujet très dur. Une palme méritée qui ne mérite par contre pas de sombrer dans l'oubli.
VincentLesageCritique
VincentLesageCritique

Suivre son activité 108 abonnés Lire ses 462 critiques

5,0
Publiée le 12/07/2007
Nanni Moretti reçut la Palme d’Or pour ce deuil impossible d’un fils tant aimé, se questionnant soi-même et en remettant en cause la fatalité à coups de « et si ? ». D’une exceptionnelle pudeur, Sa « Chambre du Fils » est sensible et déchirante car proche de cette famille broyée par le destin.
1ppy
1ppy

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 143 critiques

4,0
Publiée le 12/06/2007
Un Dardenne réussi.
Gobok
Gobok

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 56 critiques

2,5
Publiée le 12/06/2007
Mmouais... C'était pas mal mais sans plus quand même. La premiere partie est amusante, on sourit à la qualité des dialogues, puis, apres la mort du fils, on stagne, entre la mère qui pleure et le pere qui essaye e reveir dans le passé... ça n'en fini pas! On finit avec une scene agreable, dans la voiture qui fini très correctement le film. Au passage, mention speciale pour Jasmine Trinca dans le rôle de Irene (la fille) qui joue vraiment bien ici et encore mieux dans "Nos meilleures années", l'un des plus grand chef d'oeuvres du cinema!
kilara
kilara

Suivre son activité Lire ses 25 critiques

2,5
Publiée le 23/05/2007
La chambre du fils n'est pas un mauvais film. Le titre, excellent. L'idée de départ forte. la première demi-heure, qui montre le bonheur de la famille impeccable. Puis le jeune Andrea meurt, et cette manie de ne pas terminer les scènes, de les couper devient agaçante, voire insupportable. Puis toutes les scènes dans le cabinet de psy du père seraient dispensables. Combinez ça avec une image assez moche. J'ai été très déçue par ce film, d'autant que j'en attendais beaucoup, je pense pas qu'il mérite la palme d'or...
Werther
Werther

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 80 critiques

2,5
Publiée le 12/05/2007
Ce film, qui avait pourtant un formidable potentiel d'émotivité n'arrive pas vraiment à nous toucher. La mort d'un fils, ce n'est pas rien, et malgré cela, on est est triste, mais sans plus. Il manque quelque chose... Peut-être en savoir plus sur ce jeune homme? Car on ne peut pas dire que Moretti s'y soit vraiment penché. On l'effleure, sans plus de détails. Car il préfère s'attacher à la famille, son désespoir, ses difficultés et bien sûr ceux du père. Ce père, qui se reproche de l'avoir laissé filer vers son destin et qui éprouve de plus en plus de mal à assurer son rôle de psychanalyste... On aurait pu s'attendre à ce que la venue de la petite amie comble un peu ces vides mais elle n'apporte rien de plus. Dans l'ensemble, c'est un très bon film, très bien interprété. C'est seulement dommage que le contenu ne soit pas à la hauteur de la réalisation...
marcgir
marcgir

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 159 critiques

4,0
Publiée le 09/05/2007
Très beau film. D'abord grâce à une magnifique interprétation (Laura Morante, une fois de plus sublime) mais aussi car le scénario, s'il montre les difficultés que traverse une famille qui pert un de ses membres, ne tombe jamais dans la facilité du drame complet. Moretti a eu l'intelligence de montrer comment la famille surmonte les difficultés en s'accrochant aux souvenirs, non pas seulement les difficultés.
leparrainz
leparrainz

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 192 critiques

5,0
Publiée le 08/05/2007
Aprés Aprile, Nanni Moretti réalise ici un chef d'oeuvre dramatique dans laquelle on retrouve toute la douleur humaine comme dans un magma informe, à la différence prés que chez Moretti tout est bien ordonné. Dans ce film, on retrouve une définition tout à fait exact du deuil de parents pour leur fils à travers la douleur intense de la mére ( Morante ), du pére ( qui ressasse constamment les souvenirs partagés avec son fils ) et la soeur qui ne sait plus trop ou elle en est. A partir de là, s'installe un semblant de déchéance avec la scéne de la théiére abîmée ou du restaurant. La famille qui plus est se fissure peu à peu, Giovanni arréte son métier de psychanalyste et il finit par ne plus être sur des sentiments que sa femme éprouve pour elle. Un transfert sur l'amie d'Andrea pousse au paroxysme l'éxpréssion mortelle qui à envahit leur maison et leur famille. A travers ce drame, une analyse détaillée mais simple du deuil avec qui plus est une certaine souplesse vis à vis du sujet auqeul s'ajoute de beaux plans.
girondins59
girondins59

Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 544 critiques

4,0
Publiée le 08/05/2007
La mort d'un proche, c'est vraiment l'une des pires choses qui peut arriver à quelqu'un, c'est comme une partie de soi-même qui s'en va et qui meurt à jamais.C'est de cela que traite Moretti à travers son film "La Chambre du fils".Prenant bien le temps de planter le décor d'une famille heureuse qui n'a de soucis que les petites péripéties de la vie, le cinéaste italien réussit à nous attacher à ces quatres personnages.Au bout d'une vingtaine de minutes, le film opère un virage brutal qui nous laisse pantois et nous glace le sang.Puis vient le moment des larmes avec le gros manque que provoque cette mort.Mais quelle que soit l'épreuve à traverser, un peu comme certains patients de Giovanni, les trois membres de la famille vont rester souder et prendre un nouveau départ.La réalisation est sobre, la musique mélodieuse et douce et les acteurs criants de vérité et de simplicité.Il n'en faut pas plus pour nous émouvoir encore plus fortement car la proximité avec les personnages est renforcée par la réalisation du cinéaste italien.Drame simple mais pas simple drame, "La Chambre du fils" est une belle raison de se dire qu'il ne faut jamais déséspérer et que c'est dans les moments les plus décisifs que nous avons besoin de ceux qui nous sont proches et qui sont encore avec nous, et ça, Moretti le transmet admirablement bien par sa mise en scène mais aussi par sa bouleversante performance dans le rôle du père.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top