Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
La Chambre du fils
note moyenne
3,6
1048 notes dont 105 critiques
31% (33 critiques)
31% (33 critiques)
8% (8 critiques)
17% (18 critiques)
11% (12 critiques)
1% (1 critique)
Votre avis sur La Chambre du fils ?

105 critiques spectateurs

fan-de-kubrick
fan-de-kubrick

Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 184 critiques

4,0
Publiée le 07/05/2007
D'une sobriété rare, Moretti évite les effets de mise en scène superflus, privilégiant à la fois la justesse du scénario et celle de ses interprètes. Il y a l'avant, il y a l'après. Mais l'avant est déjà précurseur du drame, qui couve, comme si l'on suivait le compte à rebours d'une vie de famille tranquille avant de s'attarder sur la tragédie, qui tout d'abord montre les larmes des vivants pendant la mise en bière du défunt, avant de terminer sur leurs regrets, leurs remords, leur souffrance. Moretti montre des personnages rejetant le présent, essayant de refaire le passé, flashbacks aidants. Evidemment c'est beau, touchant, déchirant mais trop dur, trop désespérant pour y percevoir une note d'espoir.
scorsesejunior54
scorsesejunior54

Suivre son activité 105 abonnés Lire ses 789 critiques

2,5
Publiée le 06/04/2007
"La Stanza del figlio" de Nanni Moretti a remporté la Palme d'or à Cannes en 2001, accroissant la réputation dont jouit son metteur en scène dans l'hexagone. Celui-ci a choisi d'étudier l'évolution des caractères d'une famille après la mort soudaine et accidentelle de l'un de ses membres. Démarche plutôt audacieuse et intéressante, sortant des conventions du mélodrame. Le réalisateur a de plus un talent reconnaissable lorsqu'il approche ses protagonistes meurtris par la douleur. Il parvient à saisir leurs expressions, leur sentiments et fait vivre son oeuvre autour de cela. Plutôt qu'un grand cinéaste, je prefère lui attibuer la notion de directeur d'acteurs. En effet, il décomplexe ses interprètes en leur faisant visiblement oublier les contraintes de la caméra, les encourage à se lâcher en se mettant dans la peau de leurs homologues scénaristiques afin de justifier les émotions, par ailleurs nombreuses. Son cadre ne vise jamais les gros plans, mais s'efface sobrement en prenant l'ensemble du champ, laissant les corps se déplacer dedans à leur guise. Il tente d'éviter le "too much", notamment par le biais d'une musique bien choisie mais s'avère quelquefois maladroit. Son scénario, si bien tenu soit-il ne parvient pas toujours à éviter les stéréotypes, la faute à une construction cédant la place du surprenant de départ à des saynètes trop prévisibles. Les artifices souvent délaissés reviennent à la surface pour nous annoncer assez grossièrement la suite des événements. La narration évite le récit en trois actes mais inclut pourtant quelques flashs-backs sentimentaux et naïfs dont on se serait bien passé. C'était sans compter sur l'apparition innatendue de la jeune fille caricaturant les amours adolescentes, les transformant en romantisme mièvre. Si Moretti est parvenu à tirer de Laura Morante une superbe composition et nous a ici fait découvrir l'extraordinaire Jasmine Trinca, sa vision quelque peu dépassée du drame familial a tendance à agacer et frustrer.
Linihila
Linihila

Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 618 critiques

4,0
Publiée le 31/01/2007
Tout simplement poétique, humain et touchant ! Tout sonne juste dans ce film : l'histoire, le jeu des acteurs, la musique ; il n'y a pas de dérapage qui pourrait entacher cette réalisation de Nanni Moretti !! :o)
w0w
w0w

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
Publiée le 14/12/2006
Un film fantastique qui montre toute la douleur qu'est de perdre un être cher. On ressent la tristesse de la famille sans etre mal a l'aise pour autant. Un sujet delicat très bien traité, un vrai moment de plaisir et d'émotions. J'ai beaucoup aimé comment nanni moretti montre que la routine de la vie est en fait un vrai bonheur qu'on ne sait pas apprécier a sa juste valeur et qu'après le décés de son fils il ne "veut" finalement plus etre heureux avec les choses qu'il faisait quand il été encore là.
JamesDomb
JamesDomb

Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 1 060 critiques

5,0
Publiée le 07/06/2006
Palme d'Or du Festival de Cannes en 2001, La stanza del figlio est un film poignant, déchirant où le réalisateur Nanni Moretti parvient à l'aide d'un montage impeccable et de l'utilisation de procédés simples, à ne jamais tomber dans le pathos ou le mélo où de nombreux cinéastes se seraient fourvoyés. Moretti nous raconte la mort d'un adolescent et les répercussions du drame sur une famille, notamment sur le père, interprété avec une extrême pudeur par le cinéaste lui-même. Après une première partie évoquant la vie d'une famille ordinaire et son quotidien banal, le film bascule et la famille unie se déséquilibre. Moretti s'attarde ensuite sur l'attitude face à la douleur de la mère, du père et de la soeur de la victime, qui est décrite individuellement. Chacun fait à part son expérience du deuil. Entre confusion, souffrance, isolement, on assiste petit à petit au glissement névrotique saisissant du personnage de Nanni Moretti, à l'implosion de la cellule familiale. Le père de famille cherche une explication rationnelle et trouve refuge dans le rêve avec pour seul souhait, revenir en arrière (à l'instar du morceau que Moretti écoute et se remet en boucle à l'aide d'un simple bouton de la télécommande). Il faudra alors un élément modificateur, un élément catalyseur à cette famille pour lui faire reprendre sa respiration. La stanza del figlio est un film étonnant de sobriété, personnel, où les sentiments des personnages se reflètent même sur les objets du quotidien comme la théière ébréchée ou sur une mauvaise mer. Le cinéaste filme des personnages réalistes. Il est épaulé par les solides interprétations de la belle Laura Morante et de Jasmine Trinca. La culpabilité (le père se sent responsable de la mort de son fils), le souvenir (flashbacks réels ou fantasmés) sont au coeur du film. Le voyage nocturne où la famille se retrouve et se soutient pour un deuil commun hante les esprits encore bien après la vision du film. L'union fait la force, et la vie continue...
ALEX0147
ALEX0147

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 37 critiques

5,0
Publiée le 27/05/2006
Lancinant est un adjectif caractérisant bien ce film. Je trouve ce film brillant, ici pas de surencheres meme un coté minimaliste mais où la puissance du scénario explose a chaque image. Ce film m'a fait redécouvrir Brian Eno, tout comme Janis et John m'a réintroduit sur Janis... La fin est parfaitement significative, d'un certain coté on retrouve dans ce film des élements de Hana-Bi meme si la comparaison n'est pas possible. La Chambre du Fils est un film lent, puissant et réel...
Yoloyouraz
Yoloyouraz

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 649 critiques

2,5
Publiée le 21/05/2006
Moretti excelle donc dans les registres comiques, on le savait déja, mais également lorsqu'il faut s'employer au genre dramatique. Désagréable impression d'admettre qu'il s'agit de l'enseignement principal de ce film, qui n'explose malheureusement pas. Touchant sans émouvoir, sympathique sans passioner, La Chambre du fils est au moins sincère.
GROCHER
GROCHER

Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 30 critiques

5,0
Publiée le 24/06/2005
Une famille unie avec deux enfants vit tranquillement son quotidien jusqu'au jour où le drame survient,la mort accidentelle du fils. A partir de ce sujet banal ,Nanni MORETTI nous analyse avec finesse et beaucoup de pudeur l'épreuve subie par le reste de le famille ,père ,mère et fille .Il nous montre leur difficulté d'exister ,le repli sur soi-mzme,les reproches et le bilan de sa vie que l'on refait,la démission et le dégout de soi,les conflits de couple qui en découle et malgré tout ,le retour à l'unité familiale et au sourire grace à la vie qui reprend le dessus grace aux petites joies que l'existance continue de nous apporter malgré tout.L'analyse est juste et émouvante.Certaines scènes notamment celle où la mère se recueille devant le cercueil de son fils est presque insoutenable .Nanni MORETTI et Laura MORANTE sont pridigieux ,ils n'interprètent pas ce film,ils le vive et la palme d'or de Cannes 2001 est amplement méritée .
monicageller
monicageller

Suivre son activité Lire ses 24 critiques

5,0
Publiée le 25/05/2004
Très beau film très émouvant sur la mort, l'absence et la culpabilité. Nanni Moretti sait nous faire passer de la légèreté (la scène d'ouverture) à la profondeur (dans la deuxième partie du film) avec beaucoup de talent et de retenue. Une scène est particulièrement poignante: quand les parents et leur fille se retrouvent tous les trois dans l'appartement après la mort du fils. Une palme d'or méritée pour un film grave qui relate merveilleusement bien l'absence et l'obsession qui s'y rattache.
Pauline V.
Pauline V.

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 49 critiques

5,0
Publiée le 21/05/2003
A quoi sert le cinéma ? A se divertir certes, quande il s'agit d'une comédie, d'une fiction même si c'est un drame. Mais quand le cinéma délaisse les histoires d'amour qui finissent bien et les navettes spatiales pour se consacrer à la vie... Notre vie, la raconter, en faire presque un miroir. Ainsi Moretti met en scène une famille uni. Puis un jour c'est le drame, un rendez-vous manqué et tout s'effondre, Andréa le fils meurt. Repliement, remord, culpabilité, le père perd peu à peu le goût à la vie. C'est avec pudeur que Moretti traite l'un des sujets les plus graves qui n'est pas la mort mais le deuil. L'abscence est présente, elle nous hante, envahit les esprits. Une histoire boulversante et intimiste, en fait bien plus qu'un film.
anonyme
Un visiteur
5,0
Publiée le 25/10/2001
Moretti est un réalisateur sincère, qui se fait remarquer par sa justesse. Dans ce film, chaque personnage est crédible, chaque caractère est si bien étudié qu'on y croit. Et on pleure. Car le sujet abordé est grave et nous touche tous. Toutefois, Moretti ne fait pas que tirer sur la corde sensible, comme il aurait été facile de le faire. Bien au contraire, le film est ponctué d'humour et de petites images anecdotiques, à la "Aprile". De plus, il règne tout au long du film une immense pudeur, comme si le réalisateur respectait son sujet et ses personnages. C'est aussi, à mon sens, une grande preuve de respect envers le spectateur. Bref, un grand film et une palme méritée !
anonyme
Un visiteur
5,0
Publiée le 25/10/2001
Pour commencer juste une petite précision, j'ai vu le film avant sa récompense suprême à Cannes donc mon jugement n'en est pas effectué. C'est un grand film. Un film qui touche car il est vrai à savoir que l'on réagirait de la sorte suite au décès d'un proche. C'est poignant de justesse... C'est également un film pas trop appuyé qui ne fait pas de chantage à l'émotion comme l'était Dancer in the dark. Le film est pudique grâce en particulier à une mise en scène intelligente et légère, ainsi qu'à un scénario qui prend le temps de mettre en place les personnages. Vraiment, ne le ratez pas, pour une fois que la Palme est méritée…
anonyme
Un visiteur
5,0
Publiée le 25/10/2001
Moretti convainc et ne tombe jamais dans le pathos. On lui sait gré. Pourtant, son histoire est pudique et humaine, profonde et douloureuse. On pleure beaucoup, on peut aussi ne pas pleurer, mais dans tous les cas, tout est bien vu et ça nous touche au plus profond de nous. Un très beau film servi par une excellente interprétation, dont Nanni Moretti épatant de grâce et de finesse. Voilà, c'est un film d'une grande finesse qui séduit, émeut, bouleverse.
anonyme
Un visiteur
5,0
Publiée le 25/10/2001
Un très beau film sur la mort. Etrange, déroutant, dérangeant. Mais ce n'est sûrement pas le meilleur film de Moretti. Une chose surprend : personne dans ce film n'a plus de soixante ans. Pas de grands-parents. Pas de vieillards ni même de personnes âgées. La vieillesse semble effrayer Moretti autant que la mort.
anonyme
Un visiteur
4,0
Publiée le 25/10/2001
Bon bah, ce film n'était pas mal du tout, on a presque de la compassion pour les personnages, il est vrai que la perte d'un proche est un sujet très délicat qui ici a été je pense très justement traité, tout en gardant une certaine pudeur. Et puis accessoirement Moretti restitue une vision plutôt intéressante de la psychanalyse, ce n'est pas un psy qui a réponse à tout, il est humain. Les acteurs jouent juste, mais ce n'est pas transcendants. La Palme d'or... je sais pas... mais en gros, c'est un bon film.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top