Notez des films
Mon AlloCiné
    La Chatte à deux têtes
    note moyenne
    2,9
    47 notes dont 12 critiques
    répartition des 12 critiques par note
    2 critiques
    5 critiques
    0 critique
    1 critique
    2 critiques
    2 critiques
    Votre avis sur La Chatte à deux têtes ?

    12 critiques spectateurs

    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 1463 abonnés Lire ses 3 662 critiques

    0,5
    Publiée le 18 mars 2007
    le film le plus nul et ennuyant que j'ai jamais vu, on passe son temps à regarder sa montre pour voir dans combien de temps le suplice va finir. Il faut peut-être une ouverture d'esprit que je n'ai pas pour comprendre ce film… Il n'y a pas d'histoire.
    🎬 RENGER 📼
    🎬 RENGER 📼

    Suivre son activité 1787 abonnés Lire ses 5 471 critiques

    0,5
    Publiée le 27 novembre 2007
    Jacques Nolot, scénariste, acteur & réalisateur nous surprend avec ce film au titre aussi bizarre qu’inexplicable. La Chatte à deux têtes (2002) se déroule à Paris, Place Clichy, dans un vieux cinéma diffusant en continu des films porno où des protagonistes entrent et sortent de la salle tout au long de la projection. Le film se divise en deux univers bien distincts, il y a le haut, l’accueil avec la caissière, représentant donc le monde extérieur. Puis le bas, le sous-sol, bref la salle de cinéma. A travers ce film, on croise une multitude de personnages tous plus différents les uns que les autres, des travestis, des homos, des hétéros, tous venant au cinéma afin de se libérer de leurs frustrations. Bien que le film et sa mise en scène soit relativement simpliste, on a beaucoup de mal à voir où veut en venir Jacques Nolot en réalisant ce film, relativement lent et suffisamment bizarre pour qu’au final, l’ennui fasse son apparition ! A noter tout de même, que ce film est le deuxième long-métrage du réalisateur et qu’il a par ailleurs été présenté en Sélection officielle au 55ème Festival de Cannes en 2002, dans la catégorie « Un Certain Regard » !
    norman06
    norman06

    Suivre son activité 96 abonnés Lire ses 1 265 critiques

    2,5
    Publiée le 1 mai 2008
    Un ton original et sarcastique pour ce deuxième long métrage de Jacques Nolot. On appréciera le décalage à la Vecchiali (celui de "Change pas de main" et de "Encore") ainsi qu'un appréciable humour pince-sans-rire gay friendly. Dénouement jubilatoire. Charmant bien que dérangeant le confort du spectateur.
    benoitparis
    benoitparis

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 1 277 critiques

    4,0
    Publiée le 24 octobre 2010
    Vu en salle à sa sortie et revu en DVD. Le culot du réalisateur, J. Nolot, de par ce qu’il montre (le sexe furtif masculin dans une salle de cinéma porno), mérite respect. D’un point de vue purement cinématographique, l’originalité du dispositif est intéressante. Filmer le public d’un cinéma pendant une projection, sur la durée d’un film, est une forme de mise en abîme que je n’avais encore jamais vu. L’aspect autobiographique (même romancé), le témoignage sur la hantise du Sida, la famille, le temps qui passe… est émouvant. Nolot parvient à garder une forme de pudeur, à éviter la pathos. Seul bémol, l’histoire de séduction à trois (avec la caissière et le jeune projectionniste) n’est pas très crédible. Un film attachant, qu‘on peut rattacher à l‘ensemble du cinéma d‘auteur inspiré par le porno (Vecchiali, Breillat, Bonello…).
    pitch22
    pitch22

    Suivre son activité 112 abonnés Lire ses 647 critiques

    4,0
    Publiée le 20 juillet 2007
    Bien que lent, ce film, qui nous plonge dans l'atmosphère surrannée et sordide d'un ancien cinéma porno, se regarde sans ennui aucun. Les dialogues sonnent justes, les personnages sont parfois cocasses, parfois déroutants. Certes bizarre, crédible et bien mené.
    steph
    steph

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 92 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Loin, très loin du racolage que l'on pouvait redouter avec pareil sujet (ce qui, en soi, est déjà une erreur), Jacques Nolot réalise un film digne et franc, qui ose et montre sans démontrer. Il y a du respect, de l'attention et beaucoup d'égards dans "La Chatte à deux têtes" et, l'air de rien, quel que soit l'endroit où il place sa caméra (au haut : le monde extérieur, en bas : la salle de cinéma) Nolot dit beaucoup du désarroi d'une époque et de ses protagonistes. D'autant qu'il le fait avec tact et beaucoup d'amour.
    Backpacker
    Backpacker

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 780 critiques

    4,0
    Publiée le 21 mars 2007
    L'idée de base se révèle très originale et subversive : filmer des protagonistes dans et à l'extérieur d'un cinéma porno... Relativement peu de scènes de sexe en définitive mais une vision plutôt cynique et critique de la société à travers des transsexuels vivant mal leur situation ou des clients peinant à assumer leurs choix sexuels... En tant que spectateur, on se délecte de se trouver dans la position de voyeur d'un tel spectacle... Efficace...
    stillpop
    stillpop

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 1 444 critiques

    1,5
    Publiée le 2 mai 2011
    La seule femme dans la salle est partie au bout d'une demi-heure, c'est peut-être un signe ! En fait on peut résumer en disant qu'il s'agit de deux heures de la vie contemporaine d'un cinéma porno à Paris (sans doute le dernier). C'est sûrement intéressant pour ceux qui n'y sont jamais entré (sous entendu, ça ne leur fera rien regretter !). C'est filmé à la française ... vous m'avez compris. Est-ce que la part de pornographie non suggérée (essentiellement homosexuelle) était indispensable, je n'ai pas la réponse. Le scénario par contre, avec ses dialogues et son sentiment de vécu, est plutôt bien foutu, et il faut dire que sans lui, le film tomberait dans le glauque graveleux pur et dur. Bref, mise à part quelques lenteurs et un travelling final bien mal monté, un film original mais très ciblé. Les acteurs sont plus vrais que nature, à se demander si ... Le 6/20, c'est pour l'originalité, jamais vu un truc comme ça dans notre cinéma national ! Pas conseillé en dessous de 16 ans.
    Brady20
    Brady20

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 101 critiques

    5,0
    Publiée le 28 avril 2007
    Toute l'histoire se passe à l'intérieur d'un cinéma porno ... l'idée est plutôt séduisante et originale même si je ne peux pas m'empêcher de faire un petit parallèle avec "Simone Barbès ou la vertu" de Marie Claude Treilhou. Un brin provocateur et subversif. "La Chatte a deux tête" est un petit bijou, un film jouissif sur le choix de notre orientation sexuelle. C'est un film qui pourra en rebutter plus d'un .. mais il vraiment efficace et décapant ...
    spacegirl79
    spacegirl79

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 127 critiques

    4,0
    Publiée le 7 décembre 2007
    Un film à prendre au second degré; Au delà du sexe ce film est une reflexion sur les relations amoureuses, sur la maladie, sur la mort. Les travestis oeuvrant dans le cinéma sont tristes et drôles à la fois. Finalement cette salle glauque est une micro société où se cotoient jeunes et moins jeunes, hétéros et homos, blancs et noirs. La note autobiographique du réalisateur Jacques Nolot, également acteur dans le film, ajoute à l'émotion.
    sammy74
    sammy74

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 9 critiques

    5,0
    Publiée le 4 février 2019
    Pour faire simple, disons que Avant que j'oublie est un grand chef-d'oeuvre et que La Chatte à deux têtes, qui le précède, est presque aussi bien. Un très grand film, donc, totalement unique, original, libre. Nolot est une voix unique dans le cinéma français. La Chatte... parle de sexe, d'amour, de solitude. C'est d'un désespoir certain et pourtant ce n'est pas déprimant. C'est beau, chaque phrase résonne pour qui a dépassé 40 ans. En le voyant, on a plusieurs fois envie de s'écrier "C'est ça, la vie, c'est exactement ça". J'ai tellement à dire sur ce film que j'ai adoré... Jacques, à quand le prochain ?
    R.A.F
    R.A.F

    Suivre son activité Lire ses 4 critiques

    1,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Assez nauséabon comme film... même si les scènes extérieurs tranchent vraiment avec le reste et sont quelques fois touchantes, les scènes dans le cinéma sont vraiment longues et répétitives : un supplice... Le réalisateur va trop loin dans sa démarche et finit plus par agacer que par convaincre du bien-fondé de sa démarche.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top