Notez des films
Mon AlloCiné
    La Fille de Keltoum
    Note moyenne
    2,9
    18 titres de presse
    • Fluctuat.net
    • Africultures.com
    • Ciné Live
    • Les Echos
    • TéléCinéObs
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Figaroscope
    • Le Monde
    • MCinéma.com
    • Zurban
    • Aden
    • Chronic'art.com
    • Les Inrockuptibles
    • L'Express
    • Libération
    • Première
    • Studio Magazine
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    18 critiques presse

    Fluctuat.net

    par Samir Ardjoum

    Bent Keltoum n'est pas seulement un film contemplatif, c'est aussi une oeuvre poétique, étrange et teintée de frémissantes odeurs sahariennes. Grave, elle sait éviter le gouffre du mélodrame.

    La critique complète est disponible sur le site Fluctuat.net

    Africultures.com

    par Olivier Barlet

    On finit par y croire. Peut-être parce que nous aussi, on aime croire au cinéma.

    La critique complète est disponible sur le site Africultures.com

    Ciné Live

    par Olivier Petit

    Voir la critique sur www.cinelive.fr

    Les Echos

    par Isabelle Daniel

    Le drame de Rallia, ses rencontres de chemin - mise à part une scène tragi-comique formidable avec un Jean-Roger Milo, demeuré magnifique, qui s'éprend soudain éperdument de Nedjma la folle -, et la révélation finale sont un peu convenus, littéraires, emblématiques. Mais l'implication totale des comédiennes Cylia Malki (Rallia) et Baya Belal (Nedjma) fait le reste.

    La critique complète est disponible sur le site Les Echos

    TéléCinéObs

    par Frédéric Faure

    Mehdi Charef prend son temps pour nous conter cette histoire. Souvent, il laisse parler le paysage et les visages de ses interprètes. Et cette lenteur finit par envoûter, servir l'émotion.

    La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

    Cahiers du Cinéma

    par Charlotte Garson

    Le sentiment du réalisateur de non-appartenance à un paysage montagneux (...), sa révolte sourde face à la condition des femmes du pays sont assez bien rendus pendant toute la première partie du film, toute en silences (...).

    Le Figaroscope

    par Françoise Maupin

    Si l'histoire peut gêner par son côté artificiel, il n'empêche que Mehdi Charef est un vrai cinéaste et que cette Fille de Keltoum offre quelques très belles séquences de cinéma.

    Le Monde

    par Samuel Blumenfeld

    Mehdi Charef n'évite cependant pas les clichés propres à beaucoup de road-movie et liés à l'errance, ainsi qu'un amoncellement de bons sentiments qui enlève beaucoup d'épaisseur aux personnages.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    MCinéma.com

    par Remy Batteault

    (...) la tension entre les deux femmes ne prend jamais vraiment, et lors de la révélation finale, un rien prévisible, on peut se dire que le film aurait gagné à traiter cet "après" qui reste en suspens. A ce titre, la dernière image du film peine à trouver le poids qu'elle aurait dû avoir. Dommage donc, car le sujet possède un véritable potentiel.

    Zurban

    par Claire Vassé

    Certes, le film a du mal à trouver son rythme et à imposer sa griffe. Mais il reste la cruauté de certaines situations, un émouvant dénouement et la sincérité de Mehdi Charef.

    La critique complète est disponible sur le site Zurban

    Aden

    par Philippe Piazzo

    S'il s'agit de parler directement de l'impact de la guerre d'Algérie, La Fille de Keltoum manque sa cible.

    Chronic'art.com

    par Grégoire Bénabent

    (...) empêtré dans des conventions narratives et la volonté trop consciente de décrire un pays en souffrance, La Fille de Keltoum reste à niveau d'observation très schématique, et ne devient jamais la quête intérieure qu'il prétend être.

    La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

    Les Inrockuptibles

    par Vincent Ostria

    (...) Mehdi Charef s'enlise dans une allégorie lourdement symbolique et moraliste.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    L'Express

    par Sophie Grassin

    Voir la critique sur www.lexpress.fr

    La critique complète est disponible sur le site L'Express

    Libération

    par Philippe Azoury

    La Fille de Keltoum voue à l'égard de l'Algérie un ressentiment d'autant plus violent qu'il est mêlé d'élans. Hélas, le sixième film de Charef n'évite pas les lourdeurs d'usage dans ce genre de comptes à régler.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Première

    par Christophe Narbonne

    (...) Charef se désintéresse des personnages secondaires qui émaillent ce périple au féminin. Ils sont les simples relais d'une intention, d'une pensée ou d'une démonstration du cinéaste, qui a visiblement voulu faire plusieurs films en un.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Studio Magazine

    par Michel Rebichon

    Voir la critique sur www.studiomag.com

    Télérama

    par Marine Landrot

    A trop situer son film dans l'intemporalité, à le perdre dans des paysages secs et imposants qui invitent plus au rêve qu'au réveil des consciences, (Mehdi Charef) affaiblit son propos. La fille de Keltoum se réduit alors à un mélo prévisible et artificiel qui dérape crescendo vers la caricature.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top