Mon AlloCiné
Blade 2
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Blade 2" et de son tournage !

Les origines de Blade

Né en 1973 dans les pages de Tomb of Dracula de la légendaire maison d'édition de comics Marvel, Blade est tout d'abord un personnage secondaire des aventures du Prince des ténèbres. Très vite, il devient héros de sa propre série, et se voit adapté sur grand écran en 1998 par Stephen Norrington.

Les combats de Donnie Yen

Combattant athlétique, Blade se devait de mener des batailles à la hauteur de sa réputation. La chorégraphie des combats a ainsi été confiée à l'acteur chinois Donnie Yen, déjà acteur et technicien sur Highlander : Endgame et par ailleurs comédien dans Iron monkey et Il était une fois en Chine 2 : la secte du lotus blanc. Donnie Yen apparaît en outre devant la caméra de Guillermo Del Toro, dans le rôle de Snowman, membre de l'équipe de chasseur de vampire qui entoure Blade.

Tournage à Prague

Après les Etats-Unis de Blade, l'action de Blade 2 se déroule dans une ville d'Europe de l'Est. C'est finalement Prague qui a été choisie, pour des raisons économiques en premier lieu, mais aussi parce que la capitale tchèque pouvait donner au film l'allure "techno-gothique" désirée par son réalisateur. D'autres prises de vue ont également été effectuées à new York et à Toronto.

Une centaine de costumes noirs

Eternellement vêtu d'une longue cape noire, Blade a nécessité la création de pas moins d'une centaine de costumes semblables, aux nuances de noirs différentes pour paraître similaires quels que soit l'éclairage et l'action montrée à l'écran.

La "L-cam"

L'action frénétique de Blade 2 a nécessité la création d'une nouvelle caméra, capable de bouger librement pour suivre les acrobaties de Blade ou de ses adversaires. Créée par l'équipe des effets visuels, la "L-cam" pouvait, selon Guillermo Del Toro, suivre "un plan de Wesley Snipes qui court le long d'un corridor quatre étages au-dessus du sol, puis il fait un saut de 60 mètres et la caméra suit la balle qu'il tire à 20 mètres de lui".

Des monstres inspirés des sangsues

Pour le design de ses monstres, nouvelle race de vampires encore plus féroces, Guillermo Del Toro s'est inspiré du monde animal, plus particulièrement des sangsues. "J'aimais l'idée d'une créature avec une gueule qui occupe la moitiés de son visage", explique le metteur en scène, "Nous avons débouché sur une créature dont le système nutritif est caché, protégé jusqu'à ce qu'elle en ait besoin pour manger".
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Mortal Engines (2018)
  • Suicide Squad (2016)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
  • Rémi sans famille (2018)
  • Bienvenue à Marwen (2018)
  • Une Affaire de famille (2018)
  • Spider-Man : New Generation (2018)
  • Pupille (2018)
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Aquaman (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Le Retour de Mary Poppins (2018)
  • Le Grinch (2018)
  • Robin des Bois (2018)
  • L'Empereur de Paris (2018)
  • Casse-noisette et les quatre royaumes (2018)
  • Les Veuves (2018)
  • Hunter Killer (2018)
  • Pachamama (2018)
Back to Top