Mon AlloCiné
    Les Grandes Personnes
    note moyenne
    2,9
    12 notes dont 5 critiques
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    20% (1 critique)
    40% (2 critiques)
    40% (2 critiques)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Les Grandes Personnes ?

    5 critiques spectateurs

    peter W.
    peter W.

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 2 critiques

    2,5
    Publiée le 12 janvier 2017
    Du beau monde pour ce drame romantico psychologique à la française c'est ce qui sauve un peu le film qui par ailleurs n'a rien de bien marquant. Le scénario manque singulièrement de matière, il ne s'agirait pas de trop frotter le vernis des personnages.
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 395 critiques

    1,5
    Publiée le 22 mars 2019
    Totalement dépassé et ennuyeux aujourd'hui. Des mouvements de caméra qui donnent le tournis, mais un Paris des années soixante qui donne une très légère nostalgie. On a l'impression de perdre clairement son temps à regarder suivre une jeune américaine tomber amoureuse d'un homme qui rend les femmes dépressives par son côté nonchalant. Même les courses automobiles sont ennuyeuses.
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 568 abonnés Lire ses 4 143 critiques

    1,0
    Publiée le 29 février 2016
    J'avoue que mon Roger Nimier est pour le moins très limité. La seule chose que je peux dire sur lui, c'est que j'ai lu sa préface très pertinente sur "Les Trois Mousquetaires" d'Alexandre Dumas où il écrivait avec raison qu'Athos était un personnage bien plus passionnant que D'Artagnan, qu'il devait être un très bon scénariste étant donné qu'Ascenseur pour l'échafaud est un très bon film mais je n'ai jamais lu un de ses romans... A propos de roman, "Les Liaisons dangereuses", on y pense un peu en regardant "Les grandes personnes", adapté d'un roman de Roger Nimier que je n'ai donc pas lu. Sauf que le Valmont est désabusé, que la Merteuil est dépressive et franchement peu présente, et que la Volanges est vraiment naïve et est américaine (attention je ne dis pas que les américaines sont naïves !!!). Et surtout, loin de la noirceur psychologique fascinante du chef d'oeuvre littéraire de Pierre Choderlos de Laclos, on a affaire à une oeuvre qui croule incroyablement sous une série de longs dialogues incroyablement ampoulés qui finit par rendre le tout extrêmement ennuyeux voir même ridicule. Circonstance aggravante, les d'habitude excellents Maurice Ronet (et Dieu sait qu'il aurait pu faire un excellent Valmont !!!) et Jean Seberg jouent incroyablement faux (c'est vrai, les dialogues n'aident pas !!!). On n'y croit pas un seul instant à leurs scènes. Il y a aucune émotion, aucune alchimie. Micheline Presle, déjà trop peu présente pour vraiment s'imposer un minimum, fait ce qu'elle peut mais ne peut cacher la platitude de l'ensemble. Bref, ça ne donne pas envie de se plonger dans le Nimier ; d'autant plus qu'il a participé là aussi à l'écriture du scénario donc je ne pense qu'il est trahi son oeuvre. "Les grandes personnes" ou plutôt "Les Liaisons vachement ennuyeuses" (clins d’œil à Choderlos et aussi aux Inconnus !!!).
    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    Suivre son activité 77 abonnés Lire ses 202 critiques

    3,0
    Publiée le 23 avril 2016
    Un face à face douloureux entre deux générations de femmes. L'une blasée mais amoureuse encore de ce Philippe qui tourne autour d'elle mais qui l'a quittée et Anne, toute jeunette qui va tomber amoureuse de ce même homme et qui va fatalement tomber dans le même piège. Un film esprit "nouvelle vague" en noir et blanc et franc dans son langage. Quelques scènes sont particulièrement belles: le retour de New York de Micheline Presle et cette scène un peu après où elle est allongée sur le lit; presque du Resnais. Une vision de l'amour torturé dont on sent bien qu'il est sans espoir.
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 202 abonnés Lire ses 2 108 critiques

    2,5
    Publiée le 6 mai 2013
    Assistant réalisateur après la Guerre où il a participé activement à la Résistance, Jean Valère arrive tardivement à la mise en scène pour une dizaine de films qui ne lui auront pas permis de se faire un nom reconnu dans la profession. "Les grandes personnes" qui sort en pleine Nouvelle Vague dont visiblement il s'inspire, démontre parfaitement les limites de Valère qui sur le thème rebattu d'un trio de femmes à la merci d'un séducteur invétéré et sans scrupules, n'arrive pas à imprimer une tonalité à ce quatuor pourtant prometteur, restant en permanence à la surface des choses et n'exploitant jamais le meilleur d'acteurs émérites comme Micheline Presle, Jean Seberg et Maurice Ronet. Que voulait nous dire Jean Valère ? Lequel des personnages l'intéressait vraiment ? Rien n'est clairement affirmé et ce manque de point de vue finit par nous laisser étranger à cette relation triangulaire pour le moins compliquée qui aurait certainement fait merveille chez Bunuel ou Sautet.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top