Mon AlloCiné
Mulholland Drive
Note moyenne
4,7
19 titres de presse
  • Aden
  • Chronic'art.com
  • Cine Libre
  • Ecran Large
  • Le Figaro
  • Le Monde
  • Le Nouvel Observateur
  • Les Inrockuptibles
  • L'Express
  • Libération
  • MCinéma.com
  • Studio Magazine
  • Télérama
  • Urbuz
  • Zurban
  • Ciné Live
  • Novaplanet.com
  • Le Parisien
  • L'Humanité

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

19 critiques presse

Aden

par Philippe Piazzo

Mulholland Drive nous mène aux portes du plus intense des plaisirs de spectateur : avec ce pincement, entre l'angoisse et la griserie, quand on mesure l'intensité du vertige au bord de l'abîme.

La critique complète est disponible sur le site Aden

Chronic'art.com

par Laurent Robert

Comme Hollywood, Mulholland drive opère donc par envoûtement maléfique. Bande son ensorceleuse, réalisation serpentine et caressante, lumières hypnotiques, corps de rêve, ses atours dégagent en superficie une sensualité exacerbée que l'on pressent pourtant vite être dangereuse.

Cine Libre

par Julien D.B

(...) un film profondément touchant qui fait la part belle à deux actrices qui ont la grâce : Naomi Watts et Laura Elena Harring illuminent l'écran à chacune de leurs apparitions et nous laissent pantois, abasourdis de cette expérience pareille à nulle autre.

La critique complète est disponible sur le site Cine Libre

Ecran Large

par Thomas Messias

[Un] monument jouissif et déconcertant, drôle et tétanisant, érotique et repoussant. Même en retrouvant ses esprits, on voit mal comment Lynch pourrait aller au-delà de cette expérience limite.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

Le Figaro

par Dominique Borde

Voir la critique sur www.lefigaro.fr

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Monde

par Jean-François Rauger

Lynch invente une élasticité des lieux, des temps, des expériences, des identités, qui loin de n'obéir qu'à une gratuité au terme de laquelle tout serait possible, met à nu un refoulé insane. Mulholland Drive est ainsi un voyage d'une rigueur parfaite dans la psyché féminine, suite logique en cela des interrogations de Lost Highway constatant, on s'en souvient, une impossible fusion des hommes et des femmes.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Le Nouvel Observateur

par Olivier Bonnard

S'il sème quelques indices sur le chemin, Lynch donne moins à comprendre qu'à ressentir. L'expérience est inoubliable. A condition de se perdre.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Les Inrockuptibles

par Serge Kaganski

On n'a pas fini d'épuiser les multiples lectures et jouissances de ce pur objet de fascination.

L'Express

par Jean-Pierre Dufreigne

Voir la critique sur www.lexpress.fr

La critique complète est disponible sur le site L'Express

Libération

par Elisabeth Lebovici

Fiction. Mieux : où est le jour et où est la nuit ? D'accord, le soleil brille et le ciel est bleu dans Mulholland Drive, ou au contraire, il règne un noir d'encre. Mais chaque image est aussi complexe, aussi inventive, c'est-à-dire aussi fictive, qu'un tableau. La palette colorée de Lynch (ses bleus, ses jaunes, ses marron, ses glacis même) offre d'étranges réminiscences du baroquisme hermétique d'un Salvador Dali.

La critique complète est disponible sur le site Libération

MCinéma.com

par Olivier Pélisson

David Lynch continue d'expérimenter le cinéma comme espace du fantasme et du délire imaginaire. Il emmêle les récits et les personnages, jouant à loisir de ses comédiens, ici deux femmes sensuelles, la brune brûlante et la blonde diaphane. Un film sans fond pour se perdre avec délice. Un must.

Studio Magazine

par Christophe d'Yvoire

Voir la critique sur www.studiomag.com

Télérama

par Louis Guichard

David Lynch orchestre un vertigineux jeu de pistes dans les collines de Hollywood. Magnifiquement déroutant.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Urbuz

par Jean-Sébastien Chauvin

La magie de Mulholland Drive opère précisément là : la route nocturne n'a livré aucun de ses secrets, elle a ouvert une immense faille qui, dans notre univers linéaire, a mis à nu des perspectives que nous ne soupçonnions même pas.

La critique complète est disponible sur le site Urbuz

Zurban

par N.T Binh

Mulholland drive est un polar labyrinthique, retourné comme un gant par une dernière demi-heure de délire totale.

Ciné Live

par Emmanuel Cirodde

Voir la critique sur www.cinelive.fr

Novaplanet.com

par Alex Masson

On demandera aux accros du cinéaste de ne pas friser l'intégrisme en laissant le droit aux autres de penser que Lynch n'est pas un génie, loin s'en faut, mais un immense formaliste. Ce qui est déjà énorme.

La critique complète est disponible sur le site Novaplanet.com

Le Parisien

par Alain Grasset et Philippe Vavasseur

(...) bienheureux ceux qui comprendront quelque chose à ce bel objet laqué qu'est Mulholland drive.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

L'Humanité

par Jean Roy

Est-ce là rafistolage d'une trame autrement plus ample, le film ayant été conçu au départ pour être une mini série, ou bien le réalisateur s'est-il pris les pieds dans le tapis ? (...) Nous n'en serons pas cette fois, même si l'on admire un sens intact du visuel, malheureusement devenu fin en soi.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top