Notez des films
Mon AlloCiné
    Dérapages incontrôlés
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Dérapages incontrôlés" et de son tournage !

    Première américaine

    Dérapages incontrôlés marquent les débuts américains du cinéaste anglais Roger Michell, déjà réalisateur de Coup de foudre à Notting Hill. Le film est aussi le premier script écrit pour le cinéma du co-scénariste Chap Taylor.

    Deuxième collaboration

    Dérapages incontrôlés est la seconde collaboration de Samuel L. Jackson et Toni Collette après Shaft en 2000. Les deux films ont d'ailleurs le même producteur, Scott Rudin et le même compositeur, David Arnold.

    Sidney Pollack devant la caméra

    Beaucoup plus rare devant la caméra que derrière, Sydney Pollack effectue avec Dérapages incontrôlés sa quatrième apparition majeure en trois ans, après Eyes wide shut, L' Ombre d'un soupçon et The Majestic. Une collaboration que le metteur en scène explique : "Je ne joue pas souvent au cinéma, mais j'en retire toujours quelque chose d'utile à mon métier. Cette expérience aura été extrêmement positive car Roger Michell formule des demandes claires et précises, tout en étant ouvert à vos suggestions. On le sent parfaitement confiant dans ses choix et j'aime ça."

    Une fin alternative

    La fin initiale de Dérapages incontrôlés a été coupée et retournée après que les spectateurs des projections tests l'eurent rejetée. Elle montrait les personnages interprétés par Ben Affleck et Samuel L. Jackson en train de se battre sur un balcon. La bagarre finie, ils discutaient du bien et du mal et finalement Samuel L. Jackson déchirait le dossier et le jetait du balcon.

    Recréer le cabinet d'avocat

    Grand cabinet d'avocats aux murs transparents, le bureau de Gavin Banek, le personnage de Ben Affleck, a été recréé dans une ancienne usine d'armement de Brooklyn. 18 000 m² de sol ont ainsi été entourés sur trois côtés d'une gigantesque photographie de Manhattan, afin de donner l'impression de hauteur. Un soin tout particulier a également été apporté aux tableaux modernes qui ornent les bureaux, symboles de richesse et de puissance. Les équipes artistiques de Dérapages incontrôlés ont ainsi recopié des tableaux de Chagall, Duffy, Rothko ou Andreas Gursky, tous protégés par du plexiglas pour éviter les jets d'eau induits par la scène où Gavin Banek déclenche l'alarme anti-incendie de son bureau. Les tableaux ainsi créés étaient à ce point identiques à leurs originaux qu'ils ont dû être détruits à la fin des prises de vue sur la demande des artistes originaux ou de leurs héritiers, pour éviter toute contrebande.

    Tournage à New York

    Dérapages incontrôlés a dans sa plus grande partie été tourné dans les rues de New York ou dans les environs de la ville, de décembre 2001 à mars 2002. L'action du film étant censée se dérouler autour du Vendredi Saint (donc en mars ou en avril), les équipes de tournage ont dû constamment ré-ajuster leur plan de travail afin d'éviter toute trace de neige à l'écran.

    Un rôle différent

    Dérapages incontrôlés permet à l'un des acteurs principaux, Samuel L. Jackson, de s'éloigner de ses rôles habituels de personnages plutôt cool. Son Doyle Gipson est en effet loin de ses apparitions dans Pulp Fiction, Jackie Brown ou Shaft. "On me propose rarement des personnages aussi ordinaires que Doyle Gipson. C'est le genre d'homme qu'on croise dans la rue sans y prendre garde. Vêtu de façon quelconque, coiffé de façon quelconque, arborant des lunettes quelconques, il est la banalité incarnée", explique le comédien.

    Un pari critique

    Lors de la promotion du film Dérapages incontrôlés, sur la télé américaine, Ben Affleck paria 100 dollars avec Jay Leno, l'animateur de la célèbre émission, The Tonight Show, que les plus importants critiques américains, Ebert et Roeper, attribueraient leur meilleure note au film. L'acteur gagna le pari.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Tout Simplement Noir (2020)
    • La Bonne épouse (2019)
    • L'Ombre de Staline (2019)
    • Les Parfums (2019)
    • Scooby ! (2020)
    • De Gaulle (2019)
    • En avant (2020)
    • Eté 85 (2020)
    • Lucky Strike (2020)
    • La Voix du succès (2020)
    • Invisible Man (2020)
    • Filles de joie (2019)
    • T’as pécho ? (2019)
    • Divorce Club (2019)
    • The Demon Inside (2018)
    • Radioactive (2019)
    • Artemis Fowl (2020)
    • Nous, les chiens (2019)
    • Jumbo (2020)
    • Chained (2019)
    Back to Top