Mon AlloCiné
Salton Sea
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Salton Sea" et de son tournage !

Val Kilmer et les tatouages

Pour les besoins du film, Val Kilmer devait porter une tenue particulière faite de pantalons de cuir usagés et de chemises lacérées. Mais il devait également arborer un énorme tatouage sur une grande partie du corps. Le maquilleur anglais Paul Engelan se chargea de reproduire quotidiennement et à l'identique le même dessin sur le dos de l'acteur. A noter que les comédiens Josh Todd et Danny Trejo possèdent également des tatouages dans le film, mais que ceux-ci leur sont propres.

Une drogue très nocive

Salton sea se penche sur le trafic de méthamphétamines, un phénomène de plus en plus courant dans le monde de la drogue. La méthamphétamine, peu coûteuse et donc plus accessible, est considérée à l'heure actuelle comme l'une des drogues les plus nocives sur le marché. Aux Etats-Unis, la prolifération clandestine de ce produit est de plus en plus importante et rend difficile la lutte des autorités. Le réalisateur D.J. Caruso a tenu à fournir une documentation sur ce fléau à toute l'équipe du film. Val Kilmer, qui incarne un "tweaker", un consommateur de cette drogue dure pouvant entraîner de graves séquelles physiques et mentales, explique que "c'est une drogue redoutable et très répandue aujourd'hui. Elle est bon marché, facile à frabriquer et l'effet est de longue durée. Lorsqu'on est accro, la vie n'est plus qu'une course sans fin pour se procurer une dose, en profiter au maximum, dormir un minimum, er recommencer avec un peu plus chaque fois."

Des passages improvisés...

Le réalisateur D.J. Caruso a encouragé ses comédiens à l'improvisation pour quelques scènes de Salton sea. "Je me prépare visuellement, mais je tiens à préserver un espace de liberté pour les acteurs et leur permettre ainsi d'exprimer pleinement ce qu'ils ressentent", explique-t-il. Pour l'acteur Val Kilmer, "l'improvisation doit respecter l'esprit de l'écriture. Dans cette histoire tout est très précis, la structure est très tendue. Mais certaines séquences nous offraient la possibilité de nous lâcher, une liberté qui convenait parfaitement à tous les comédiens de ce film, rompus à ces techniques d'interprétation."

Au-delà de la noirceur, l'espoir...

Salton sea décrit un monde violent, noir, destructeur, sans aucune issue de secours apparente. Mais le film garde une note d'espoir au-delà de ce tableau peu réjouissant. Le producteur Ken Aguado explique que "l'histoire nous fait découvrir un univers et des personnages que la plupart des gens n'ont - heureusement - jamais rencontrés dans leur vie. Ce n'est pas un film de héros purs et durs, et pourtant, chacun, ici, a sa dignité, ses rêves, ses croyances et ses propres aspirations. Ces gens sont descendus très bas, mais certains vont en sortir changés, j'espère pour des jours meilleurs. Aucun personnage n'est parfait, mais tous ont leur part de vérité et d'humanité."

Val Kilmer profite de son expérience

Le comédien Val Kilmer s'est inspiré de ses expériences dans les films Les Doors et Tombstone pour donner toute la profondeur nécessaire à son personnage. Les rôles qu'il tenait dans ces deux longs métrages étaient en effet proches de celui qu'il incarne dans Salton sea. "Doc Holliday et Jim Morrison (les personnages qu'il jouait dans Les Doors et Tombstone) étaient deux alcooliques et j'ai également interprété ce type de rôle au théâtre. Je connais assez bien ces personnalités et leur monde, les effets produits par la dépendance, l'engrenage, la descente aux enfers et les pulsions suicidaires."

Le bon film au bon moment

Pour le réalisateur D.J. Caruso, Salton sea est un projet qui est arrivé au meilleur moment. "J'ai adoré", raconte-t-il. "J'étais très fébrile car je voulais réaliser mon premier long métrage pour le cinéma et j'attendais le bon scénario. J'avais eu plusieurs occasions auparavant, mais je souhaitais que ce premier film me ressemble, qu'il rencontre un écho en moi. Je suis fasciné par les histoires qui retracent un parcours, l'itinéraire d'un personnage vers la chute ou la rédemption. J'étais très attiré par l'univers de Danny, je comprenais ses tourments."

Val Kilmer au bout de ses limites

Le comédien Val Kilmer estime que le rôle qu'il tient dans Salton sea est l'un des plus complexes qu'il ait eu à interpréter durant sa carrière. "C'était un rôle très complexe, donc intéressant à interpréter, et peut-être l'un des plus difficiles de ma carrière", explique-t-il. "Danny est une figure tragique et magnifique à la fois, j'ai moi-même été très éprouvé par ce tournage."
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Grâce à Dieu (2019)
  • Le Chant du loup (2018)
  • Alita : Battle Angel (2019)
  • Black Snake, la légende du serpent noir (2017)
  • Destroyer (2018)
  • Ralph 2.0 (2018)
  • Nicky Larson et le parfum de Cupidon (2018)
  • Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu ? (2018)
  • La Grande Aventure Lego 2 (2018)
  • Dragons 3 : Le monde caché (2019)
  • Green Book : Sur les routes du sud (2018)
  • All Inclusive (2018)
  • La Favorite (2018)
  • La Chute de l’Empire américain (2018)
  • Paradise Beach (2018)
  • Vice (2018)
  • La Mule (2018)
  • Jusqu'ici tout va bien (2018)
  • Une intime conviction (2017)
  • Happy Birthdead 2 You (2019)
Back to Top